Pourquoi le chat est-il plus délicat que le chien lorsqu’il s’agit de nourriture ?


Le chat ne distingue pas tous les goûts des aliments, par contre, il peut faire la fine bouche si l’odeur ne lui plait pas. C’est vraiment l’odeur qui le guide sur ce qu’il aime où n’aime pas
Nuage

 

Pourquoi le chat est-il plus délicat que le chien lorsqu’il s’agit de nourriture ?

 

Un chat affamé prendra le temps de déguster sa gamelle tandis qu’un chien l’avalera sans demander son reste. Qu’est-ce-qui explique cette différence ?

Eléments de réponse…

Journaliste chez Franceinfo, Philippe Vandel s’est récemment questionné :

«Pourquoi le chat goûte-t-il sa nourriture ‘’du bout des lèvres’’ ?»

En vrai, la réponse est assez simple. Le chat a un sens de l’odorat bien plus développé que son sens du goût. C’est la raison pour laquelle – généralement – il mange précautionneusement, en inspirant le fumet de sa gamelle avant de gloutonnement se jeter dessus.

Le chat possède quatre fois plus de terminaux olfactifs que l’Homme

Outre son regard perçant auquel il est impossible d’échapper, le félin domestique est doté d’un odorat super puissant : il possède au moins 20 millions de cellules olfactives là où nous n’en possédons que 5 millions. Le nez fin, il capte donc beaucoup plus d’odeurs que nous. Mais c’est à double tranchant : vu qu’aucun parfum n’échappe à son organe, il suffit qu’une odeur lui déplaise pour qu’il parte à l’opposé.

Pour cette raison, le chat a tendance à analyser sa nourriture en la reniflant avant de l’ingurgiter. Sachez qu’il préfèrera d’ailleurs s’affamer plutôt que de manger quelque chose ne lui inspirant rien qui vaille.

L’odorat du chat pour pallier son défaut de goût

Pourquoi le système olfactif du chat est si développé ? Et bien… pour rétablir l’équilibre avec son sens du goût. Il ne distingue que quatre saveurs : doux, amer, salé et acide. Son organisme ne peut pas détecter le sucré. L’ensemble de son système de cellules nerveuses devant capter et analyser les goûts de ce qu’il mange est d’ailleurs également moins bien développé que celui de l’Homme ou du chien. Chez lui, tout se joue sur le bout de la langue.

Voilà pourquoi il est plus délicat au moment du repas que son comparse, le chien

https://wamiz.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s