La beauté


C’est avec le regard que nous pouvons ressentir les côtés positifs, pour cela, il est important de se tourner vers ce qui est naturel, la nature est le meilleur moyen pour se ressourcer, ainsi voir ce qu’il y a de bon chez les autres, sur les évènements même si elles sont difficiles
Nuage

 

La beauté

 

 

La beauté naît du regard de l’homme, mais le regard de l’homme naît de la nature.

Hubert Reeves

Ce policier doit diriger la circulation – regardez à quel point « Billie Jean » l’inspire!


Un policier doit gérer la circulation aux Philippines et il le fait de façon très original que les chauffeurs doivent être très attentifs aux geste. Le policier dirige les autos en dansant sur la chanson Billie Jean de Michael Jackson. Un spectacle de choix pour les piétons qui s’amassent pour le regarder
Nuage

 

Ce policier doit diriger la circulation – regardez à quel point « Billie Jean » l’inspire!

 

Le Saviez-Vous ►Fabuleux trésor cachés


Quelle chance de trouver des vestiges du passé dans sa cour ou son grenier. C’est l’histoire cachée qui sera difficile de découvrir pourquoi ces objets se sont retrouvé là
Nuage

 

Fabuleux trésor cachés


(Source)

PAR EVELYNE FERRON

Spécialiste en histoire ancienne

Il y a les trésors découverts par des archéologues à la suite de fouilles méticuleuses ou ceux découverts par de patients chasseurs de trésors amateurs, souvent armés d’un détecteur de métaux. Mais parfois, certains trésors sont découverts par hasard, dans des lieux aussi inusités que des murs, des puits ou des greniers.

Découvrons trois fabuleux trésors mis au jour au gré du hasard dans des lieux inattendus!

1- Un trésor de 650 ans… dans une cour arrière!


Photo crédit:
AP

En 2007, un citoyen de la ville autrichienne de Wiener Neustadt faisait des travaux pour agrandir un petit étang sur sa propriété. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il mit au jour, à travers la boue, des objets métalliques qui se révélèrent être des bijoux incrustés de pierres précieuses et de la vaisselle très ancienne! Comme ils n’étaient pas nettoyés et peu attrayants au départ, l’homme en question a remisé le tout dans des boîtes, qu’il a redécouvertes lors de la vente de sa maison en 2009. Leur apparence ne lui avait pas laissé penser qu’il aurait pu s’agir d’un véritable trésor!


(Source)

L’homme a enfin rapporté les objets aux autorités autrichiennes qui ont ensuite procédé au nettoyage et à l’analyse avant d’annoncer en 2011 qu’il s’agissait d’un véritable trésor de plus de 200 objets en or, en argent et en pierres précieuses vieux de 650 ans! Un butin estimé à une valeur de plus de 150 000$ aujourd’hui. À qui appartenaient ces fabuleux objets? Pourquoi étaient-ils tous enterrés au même endroit? Nous l’ignorons encore pour le moment.


(Source)

II- Un Van Gogh non signé remisé dans un grenier:


Photo crédit:
AP

Une famille norvégienne possédait depuis longtemps un tableau illustrant une scène campagnarde composée de chênes, de buissons et d’un ciel nuageux. Un homme de la famille avait tenté de faire authentifier le tableau en question pour se faire dire qu’il n’avait aucune valeur. Il fut conséquemment remisé dans un grenier et oublié. 


Photo crédit:
AP

Le musée Van Gogh avait lui-même réfuté que la toile puisse être celle d’un grand peintre comme Vincent Van Gogh dans les années 1990. Or, un collectionneur privé à l’oeil aiguisé a fini par acquérir la toile pour la faire analyser en détail. Une véritable enquête s’ensuivit. La toile n’était pas signée, mais les coups de pinceaux épais et la représentation du paysage rappelaient fortement le grand peintre hollandais.


(Source)

En lisant la correspondance de Van Gogh, les experts purent retracer la toile dans une lettre que le peintre avait envoyée à son frère Theo et dans laquelle il donnait avec précision les détails de la toile qu’il avait réalisée la veille, soit le 4 juillet 1888. Nommée Coucher de soleil à Montmajour, il s’agit de la seule toile pleine grandeur de Van Gogh découverte depuis 1928!

III- Une montagne d’or dans une chambre souterraine en Inde:


(Source)

À l’été 2011, le temple de Sree Padmanabhaswamy, situé dans la province de Kerala dans le sud de l’Inde et dédié au dieu Vishnou, a été fouillé par ordre de l’État par des archéologues.  Ce temple avait été construit au XVIIIe siècle par le roi de Travancore et les offrandes des fidèles étaient supposées êtres conservées dans des chambres souterraines.

Suite à la requête d’un avocat, inquiet des conditions de sécurité sur ce site très célèbre de l’Inde, l’inspection du sous-sol du temple put commencer. Si les gens savaient qu’il y avait des chambres souterraines pour conserver des offrandes, personne ne s’attendait à un tel spectacle!


(Source)

En ouvrant la chambre dite A en juin 2011, les archéologues découvrirent une quantité impressionnante d’objets en or et en pierres précieuses de toutes sortes. Des bijoux, des couronnes, divers objets du quotidien et des statues. Le trésor est évalué à plus de 22 milliards de dollars!


Photo: Porte de la chambre B

La Cour suprême indienne a ordonné que le temple soit géré par l’État, afin de mieux assurer la protection de ce trésor national. Toutes les chambres, dont la B, n’ont cependant pu être ouvertes et analysées en raison d’un débat entre la famille Travancore et l’État indien. En effet, les membres de la famille et des gestionnaires du temple souhaitent garder cette chambre sacrée et donc fermée. La légende associée au temple laisse penser que même les murs de cette chambre pourraient être en or. Par crainte de pillage entre autres, il se pourrait bien que la cour indienne ordonne la fouille et la protection de la chambre B, qui pourrait bientôt révéler de nouveaux trésors

http://www.historiatv.com/

L’instinct de survie pousse des araignées à vivre en colonie


On a l’habitude de voir les araignées seules dans leur toile. Cependant, certaines espèces vivent en groupe voir en colonies, ceci est pour aider à survivre et de s’occuper des petits
Nuage

 

L’instinct de survie pousse des araignées à vivre en colonie

 

Une araignée sur une toile.

Les araignées vivraient en groupe par instinct de survie et non pas pour des raisons familiales. Photo : La Presse canadienne

Les conditions météorologiques difficiles encouragent certaines araignées à vivre en colonie plutôt que de rester en simple groupe familial d’une mère et ses rejetons, selon une chercheuse de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC).

Les Anelosimus d’Équateur vivent en petit groupe lorsque les conditions sont tempérées, alors qu’elles se regroupent en colonies de plusieurs centaines ou milliers d’individus dans la forêt tropicale, là où les pluies sont fortes.

« Dans toutes les espèces, les membres d’une famille sont très proches génétiquement, mais ce n’est que chez certaines espèces qu’elles se regroupent et qu’elles élèvent les enfants des uns et des autres », explique Leticia Avilés, professeure de zoologie à UBC.

Dans sa recherche, publiée dans le journal Behavioral Ecology, elle décrit le fait que les araignées dans les grandes colonies peuvent se partager des tâches. Lorsqu’une pluie puissante endommage une partie de leur toile, un groupe d’araignées répare la toile alors que d’autres prennent soin des petits.

« Les araignées font des toiles denses qui ont besoin de beaucoup de soie », soutient Leticia Avilés. « Quand les araignées sont attaquées par des prédateurs, certaines araignées peuvent s’occuper des bébés tandis que d’autres peuvent faire des réparations ».

Leticia Avilés soutient que sa théorie pourrait s’appliquer à d’autres animaux, tels les pingouins qui vivent ensemble pour se tenir au chaud.

http://ici.radio-canada.ca

Des statues de pharaons découvertes au Caire


L’Égypte n’a pas fini de dévoiler les vestiges du passé et encore, une statue gigantesque serait possiblement celle de Ramsès II
Nuage

 

Des statues de pharaons découvertes au Caire

 

Tête découverte en mars 2017

Des restes de statues présentées comme celles de pharaons découverts par une équipe d’archéologues égyptiens et allemands à Matareya, le 9 mars 2017, dans la banlieue du Caire.

AFP/KHALED DESOUKI

Des restes de statues présentées comme celles de pharaons de la XIXe dynastie ont été découverts dans une fosse à proximité du temple de Ramsès II, dans la banlieue du Caire.

La découverte a été effectuée par une équipe d’archéologues égyptiens et allemands dans une friche à Matareya, une banlieue populaire au nord-est du Caire construite sur le site antique du temple solaire d’Héliopolis. Selon Ayman Ashmawy, le chef de l’équipe d’archéologues égyptiens, certains des restes découverts sont ceux d’une statue de huit mètres de long, sculptée dans du quartz et qui « représente probablement » le roi Ramsès II qui a gouverné l’Egypte il y a plus de 3000 ans (1279 à 1213 avant JC). 

« Cette statue n’est pas gravée et ne peut ainsi pas être identifiée mais le fait qu’elle se trouve à l’entrée du temple du roi Ramsès II voudrait dire qu’elle pourrait lui appartenir », explique le ministère égyptien des Antiquités dans un communiqué.

Les fouilles doivent se poursuivre au Caire

 

Crédit : KHALED DESOUKI / AFP

Parmi les restes de l’autre statue figure un buste de 80 cm du roi Seti II qui a régné sur l’Egypte pendant dix ans (de -1203 à -1194). Il a été sculpté sur une roche calcaire avec un visage aux traits fins, selon ce communiqué.

Dans ce texte, M. Ashmawy qualifie les découvertes de « très importantes » car « elles montrent que le site du temple solaire était gigantesque avec des structures magnifiques, des inscriptions prestigieuses, des colosses et des obélisques ». 

D’après le communiqué, le site d’Héliopolis a été endommagé à l’époque gréco-romaine quand la plupart de ses obélisques et colosses ont été transportés vers Alexandrie ou l’Europe. A l’époque de la conquête musulmane, ses pierres ont en outre été utilisées pour construire Le Caire. Le chef de l’équipe allemande, Dietrich Raue, a expliqué que la mission travaillait à déplacer les statues vers le site archéologique proche de Matareya pour restauration. Les fouilles vont se poursuivre, selon le communiqué.

vidéo trouvé chez mon ami Jack

https://www.sciencesetavenir.fr/

Les gens ont tellement peur du dentiste qu’il est très difficile de quantifier le phénomène


Pour moi aller chez le dentiste, ce n’est peut-être pas une phobie, mais une peur d’avoir mal, et d’être étouffée avec l’eau pendant le nettoyage ou les réparations, assez pour en avoir mal au ventre avant le rendez-vous, et le stress jusqu’à la fin. Certaines hygiènes dentistes et dentistes sont plus attentives alors que d’autres se montrent impatients
Nuage

 

Les gens ont tellement peur du dentiste qu’il est très difficile de quantifier le phénomène

 

Un dentiste et une patiente / U. S. Navy (2011)

Un dentiste et une patiente / U. S. Navy (2011)

Repéré par Robin Panfili

Repéré sur The Washington Post, Quartz

Aller chez le dentiste effraie beaucoup de monde, mais à des degrés variés. Ce qui rend très difficile l’évaluation de l’ampleur du phénomène

Disons-le clairement: personne n’aime aller chez le dentiste. Mais, si cela relève de la simple corvée pour certains, un passage chez le dentiste peut s’apparenter pour d’autres à un véritable cauchemar. En moyenne, on estime à 60% la part de la population qui a peur ou qui éprouve de l’anxiété avant de se rendre chez le dentiste. En France, on l’observe chez près d’un Français sur deux.

En ce qui concerne la «phobie dentaire» –inscrite dans le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, un ouvrage de référence publié par l’Association américaine de psychiatrie–, on estime le nombre de personnes atteintes à 5%, voire 10%, de la population. Ces troubles, qui vont de l’anxiété à une véritable phobie, se distinguent par des manifestations de stress ou de peur; lorsqu’un un azpatient ne se rend pas aux rendez-vous; lorsqu’on a des difficultés à s’endormir la veille ou encore des crises d’angoisse et de panique dans la salle d’attente, énumère Quartz.

Si ces chiffres sont un bon point de départ pour quantifier le phénomène de peur du dentiste, ils demeurent toutefois incomplets. Pour offrir des traitements et des soins adaptés, chercheurs et praticiens ont dû, au fil des années, apprendre à évaluer les différentes peurs des patients. Un exercice indispensable, mais qui a rapidement viré au casse-tête, souligne Quartz. Depuis 1969, on dénombre pas moins de sept questionnaires et échelles pour mesurer l’anxiété des patients vis-à-vis des dentistes.

Le problème auquel se confronte la médecine, encore aujourd’hui, est donc d’évaluer de manière précise l’ampleur du phénomène. Un défi très délicat dans la mesure où la peur peut se manifester de diverses manières et, surtout, pour des raisons très variées. On peut avoir peur de l’imaginaire du dentiste, ou simplement de l’anesthésie. Du bruit des instruments, ou simplement de l’idée de se voir retirer une dent.

Des peurs multiples et variées

La solution, suggérée par Quartz et semble-t-il partagée par la communauté scientifique, serait de tenter d’établir un test qui rassemble et mette en commun les indicateurs les plus utiles des questionnaires déjà existants. Mais personne ne s’est encore mis d’accord sur la façon de procéder. Chaque questionnaire à ses avantages et des atouts propres. En attendant, des centres de soin prennent les choses en main pour venir en aide aux plus anxieux, notamment à l’aide d’une thérapie couplée à une faible sédation destinée à mettre à l’aise les patients ou de psychothérapie cognitivo-comportementale.

Bien qu’il reste encore beaucoup à explorer dans le domaine de la peur du dentiste, la situation reste plutôt encourageante, dit Quartz:

«Les dentistes ont de plus en plus de patients et de plus en plus de patients affichent une meilleure santé bucco-dentaire».

Il faut ajouter ici que la gestion de la douleur a fait d’énormes progrès qui pourraient peu à peu changer l’image de la profession. Une bonne nouvelle pour la médecine, donc, et pour les dentistes qui sont parfois eux-mêmes victimes de certaines formes de phobie dentaire. Une étude de 2012 révélait que près de 28% des étudiants en faculté d’odontologie ou de chirurgie dentaire étaient sujets à l’anxiété dentaire.

http://www.slate.fr

Un Rottweiler sauve la vie de son maître en ouvrant la porte aux secours


Il y a des chiens qui agissent par instinct, ils sentent que les choses ne vont pas comme il se doit pour leur maitre et font les bons gestes
Nuage

 

Un Rottweiler sauve la vie de son maître en ouvrant la porte aux secours

 

Rottweiler ouvre une porte

Victime d’une hémorragie, un habitant de Felixstowe (Angleterre) a eu la vie sauve grâce à son chien. Il estime désormais que ce dernier mérite une médaille.

Gary Gregory a récemment dû subir une intervention chirurgicale. Malheureusement, il a connu quelques complications à la suite de cette dernière : ayant mal cicatrisé, il a fait une hémorragie. Conscient de son état, il a juste eu le temps d’appeler les secours… et a perdu connaissance, relate The Sun. C’est sa chienne Megan, un Rottweiler plein d’instinct et de bon sens, qui a ouvert la porte aux ambulanciers.

Ces derniers étaient désespérés : ils tentaient de pénétrer au domicile du malade mais la porte était verrouillée. C’est alors qu’ils ont vu l’animal sauter sur la poignée et s’accrocher à elle tant bien que mal.

«Au début, les sauveteurs pensaient que Megan voulait les effrayer. Mais c’était tout le contraire, elle sentait que j’étais en danger», a-t-il confié.

Des chiens héroïques

A force d’entêtement, la chienne a atteint son but : la porte a cédé et les secours ont pu faire leur travail.

«Si elle n’était pas intervenue, les choses auraient pu très mal se terminer. Elle mérite une médaille», a affirmé Gary Gregory.

A son réveil, le miraculé a par ailleurs appris que Megan et les ambulanciers n’avaient pas agi seuls : inquiets, son Carlin et son Labrador ont également tenté de le ramener à lui en lui léchant le visage tandis que le Rottweiler forçait le passage pour aider les secours. Plus fidèles et loyaux que les chiens ? Les chiens eux-mêmes.

 

https://wamiz.com/