On sait à peu près quel goût avait la viande de dinosaure


Tu parles d’une drôle de question qui n’est pas du tout existentielle. Quel goût a la viande de dinosaure, comme si on pouvait le savoir en 2019. Cependant, le moyen pour y répondre me semble assez glauque et me rappelle subitement les films de Jurassic Park ou Le Parc jurassique au Québec et au Nouveau-Brunswick. Ils n’ont pas créer un vélociraptor,mais en modifiant des embryons de poulet pour remplacer le bec par un museau de vélociraptor pour créer ainsi un crâne hybride du raptor-poulet. Pour le goût, il y a d’autres facteurs qu’il faut tenir compte comme son alimentation par exemple. En tout cas, pour la méthode scientifique, ne soyons pas surpris, si un jour, des dinosaures bien vivant se promènent dans des laboratoires ou …  des parcs
Nuage

 

On sait à peu près quel goût avait la viande de dinosaure

 

Les scientifiques ont réussi à créer un dinosaure en laboratoire. | Adam Muise via Unsplash

Les scientifiques ont réussi à créer un dinosaure en laboratoire. | Adam Muise via Unsplash

Repéré par Mathilda Hautbois

Repéré sur CNN

Et ce n’est pas vraiment celui du poulet.

 

Les êtres humains n’ont jamais eu l’opportunité de savoir si les dinosaures étaient délicieux ou peu ragoûtants, mais des travaux de recherche ont permis de se faire une idée de la saveur qu’ils avaient grâce à une manipulation scientifique d’oiseaux.

Les oiseaux de notre époque sont des descendants des dinosaures. Ils ont évolué depuis des millions d’années et ont perdu leurs dents, qui se sont transformées en bec. Des scientifiques de Yale et de Harvard ont réussi, dans le cadre d’une étude, à modifier des embryons de poulet afin d’y faire pousser un museau de vélociraptor plutôt qu’un bec.

«Jusqu’à très tard dans le développement, le corps d’un oiseau ne ressemble pas à un corps d’oiseau, mais plutôt à celui d’un dinosaure. Il s’avère que bien que cela explique la petite taille du visage, cela n’explique pas la poussée démesurée du bec», a déclaré Bhart-Anjan Bhullar, professeur adjoint de paléontologie et de zoologie vertébrée à Yale et auteur principal de l’étude.

Ses recherches ont révélé que la forme éventuelle du bec serait causée par un ensemble de gènes au milieu du visage des oiseaux, indiquant à leur corps de se former vers l’extérieur. Bhart-Anjan Bhullar et son équipe ont retiré cette zone spécifique aux oiseaux du visage des poulets, pour reproduire l’activité moléculaire de leurs premiers ancêtres. Les scientifiques ont ensuite laissé les embryons grandir, ce qui a donné naissance à un crâne hybride de raptor-poulet.

«Lorsque j’ai affecté les gènes antérieurs, les gènes postérieurs ont été détournés vers un gène plus semblable à celui d’un reptile. Ce que nous avions fait, c’était un retour en arrière expérimental de l’évolution pour ressusciter cette forme qui n’avait pas vraiment été vue sur Terre depuis des millions d’années», a expliqué Bhart-Anjan Bhullar, qui a donc créé une sorte de dinosaure en laboratoire.

Saveur variable

D’après le professeur Bhullar, les dinosaures étaient des animaux forts et redoutables ayant plutôt un goût d’oiseaux de proie, comme les faucons ou les aigles. La viande de faucon aurait un goût semblable à de la dinde.

Alors, le dinosaure aurait-il un goût de poulet? Eh bien pas vraiment, car la saveur de n’importe quelle viande est affectée par la composition musculaire de l’animal et par ce qu’il mange. Un rapace qui se déplace à grande vitesse a besoin de fibres musculaires rapides, qui sont associées à la viande blanche, mais tous les dinosaures n’étaient pas semblables aux rapaces.

«Les choses qui ont survécu à la grande extinction étaient celles qui pouvaient survivre sur presque n’importe quoi. Les oiseaux qui ont survécu étaient donc ces petites créatures ternes, probablement pas si brillantes –comme un poulet», a précisé Bhullar.

Selon une étude publiée en 2007 dans Science, certaines séquences de protéines d’un fossile de tyrannosaure ressemblaient beaucoup à celles observables chez un poulet.

http://www.slate.fr/

Le Saviez-Vous ► Pourquoi aimons-nous ces légumes que nous avons toujours détestés?


Je me souviens qu’une de mes soeurs n’aimait pas les chamoisons et aujourd’hui, elle en mange et va même à la cueillette des champignons sauvages. Les goûts peuvent donc changer avec le temps grâce a quelques facteurs comme le renouvèlement des papille gustative, ou au contraire une indigestion d’un aliment
Nuage

 

Pourquoi aimons-nous ces légumes que nous avons toujours détestés?

 

© getty.

L’enfant qui est en vous n’aurait sans doute jamais accepté de manger cette assiette de choux rouges.

Il vous arrive de plus en plus souvent de saliver devant des épinards, une assiette de brocolis ou même des chicons au gratin. Étrange quand l’on sait qu’il n’y a encore pas si longtemps, vous pleuriez devant ces mêmes légumes et que vous ne compreniez pas pourquoi les spaghetti ne figuraient pas tous les soirs au menu.

Les papilles gustatives

La raison de ce changement tient principalement dans l’évolution et le renouvellement des papilles gustatives. Les papilles sont les petites boules qui se nichent sur la langue. Elles sont utiles pour apprécier les aliments mais aussi pour mâcher, parler et se nettoyer la bouche. Chacune est composée de 50 à 100 cellules, qui sont chargées de tester la nourriture avant de l’avaler.

Les papilles gustatives meurent et se régénèrent toutes les deux semaines environ. Vous en tuez plusieurs d’un coup si vous vous brûlez la langue, ce qui explique ensuite l’absence de goût. Les cellules mettent plus de temps à se régénérer avec l’âge, ce qui entraîne petit à petit une perte de goût après 60 ans.

Le goût

Le goût se base sur plusieurs sensations: les informations envoyées par les papilles gustatives au cerveau mais aussi l’odorat et même parfois le son. Au fur et à mesure du temps, en fonction de vos habitudes, de votre éducation, de vos expériences et du contexte, vous apprenez à aimer ou non tel ou tel aliment. Une indigestion après une orgie de toasts au foie gras vous fera par exemple détester le foie gras alors que votre sœur continuera de l’aimer.

Les goûts peuvent bien entendu être rééduqués en changeant par exemple la manière de cuisiner ou de présenter un aliment.

 

https://www.7sur7.be/

Thé ou café ? Les goûts déterminés par la génétique, selon une étude australienne


Êtes-vous café ou thé ? Tout dépend de la sensibilité à l’amertume qui serait génétique. Pour ma part, je suis café, café, café …
Nuage

 

Thé ou café ? Les goûts déterminés par la génétique, selon une étude australienne

 

 

Thé ou café ? Les goûts déterminés par la génétique, selon une étude australienne

Qu’est-ce qui nous fait préférer le café au thé ? Les goûts seraient déterminés en partie par la « génétique », selon une étude australienne, publiée dans la revue scientifique Nature.

« L’étude a utilisé un échantillon très large » pour montrer que « la perception de l’amertume influence la consommation de thé et de café », a indiqué a l’AFPDaniel Liang-Dar Hwang, de l’université de Brisbane, co-auteur de l’étude.

Selon celle-ci, les personnes présentant la plus grande sensibilité au goût amer du café sont paradoxalement ceux qui en boivent le plus.

Cela « suggère que les consommateurs de café développent un goût ou une capacité à détecter la caféine », a indiqué la professeure en médecine préventive Marilyn Cornelis, co-auteure de l’étude.

« La génétique entre en compte légèrement plus dans la perception de l’amertume que dans la perception du sucré », a expliqué Dianel Liang-Dar Hwang.

La perception des goûts est également influencée par nos comportements.

« Même si naturellement les humains n’aiment pas l’amertume, nous pouvons apprendre à apprécier des aliments amers », a expliqué le chercheur.

« Les buveurs de café étant généralement moins sensibles que les buveurs de thé à l’amertume, ils ont également plus de chances d’apprécier l’amertume d’autre aliments, comme les légumes verts », s’est amusé le jeune scientifique.

L’étude, basée sur les données génétiques de quelques 438.000 Britanniques participant à l’étude, n’est « pas généralisable à d’autres pays et cultures », selon ses auteurs.

https://www.lepoint.fr/

L’appréciation des sens diffère selon les cultures


Il est plus facile de décrire les sons, le visuel et le goût que l’odorat. Cependant, leur description pourrait être différente dépendant des cultures.
Nuage

 

L’appréciation des sens diffère selon les cultures

 

Aucune culture n'est vraiment bonne pour décrire les odeurs | Me Shroud via Unsplash CC License by

Aucune culture n’est vraiment bonne pour décrire les odeurs | Me Shroud via Unsplash CC License by

— Repéré sur Quartz

Repéré par Barthélemy Dont

La capacité à décrire une sensation varie d’une langue à l’autre.

La perception des couleurs est en partie déterminée par la langue que nous parlons. La couleur est un spectre, dont les limites sont fixées par des mots que nous choisissons. Or selon les pays, les cultures et les langages, les limites ne sont pas les mêmes. Les Russes par exemple n’ont pas de couleur bleue semblable à la nôtre. Ce qui pour nous représente deux nuances de bleu (clair et foncé) correspond à deux couleurs distinctes pour eux.

La culture d’un pays joue donc sur l’appellation d’une couleur et par conséquent sa perception. En Europe, la couleur orange n’existait pas avant l’arrivée du fruit. La teinte que nous appelons désormais «orange» était décrite comme «jaune-rouge», voire simplement «rouge».

Une équipe de recherche de l’université de New York a décidé d’étudier le phénomène sur chacun de nos sens. Vingt-cinq scientifiques menés par Asifa Majid, une professeure de psychologie, ont testés 323 personnes locutrices de vingt langues différentes: des langues courantes (anglais, farsi, cantonais…), en danger (yuracaré) ou même la langue des signes.

Différences culturelles

Chaque participant et participante devait écouter, manger, toucher et sentir des objets puis répondre à une question comme «Quelle est cette couleur?». Suivant les réponses, les scientifiques ont classé chaque stimulation sensorielle sur une échelle de «codabilité» –une haute codabilité signifiant que la stimulation est facile à décrire.

«Imaginons que l’on montre une nuance de vert à neuf personnes, explique Majid. Si sept personnes disent “vert”, une “bleu canard” et une “couleur mousse”, la couleur a une forte codabilité».

Pour le dire autrement, elle fait consensus. Si au contraire les réponses sont disparates, alors la codabilité est faible.

L’équipe de recherche est arrivée à la conclusion que la codabilité des sens diverge grandement selon les cultures. Les locuteurs et locutrices anglaises font consensus pour définir des stimuli sonores ou visuels, tandis que les personnes parlant farsi ou tzetal décrivent facilement le goût. L’odorat se révèle difficile à décrire pour la majorité des cultures.

http://www.slate.fr/

Le Saviez-Vous ► 20 faits que vous n’oublierez probablement jamais


Je savais certains points, d’autres non !
Nuage

 

20 faits que vous n’oublierez probablement jamais

Vous connaissez ces pensées que vous avez en essayant de vous endormir ? Votre cerveau erre et vous réfléchissez à des choses auxquelles vous n’avez jamais pensé. Vous vous posez des questions ridicules. Le nombre de nouveaux atomes produits par l’homme en un an ? Est-ce qu’une personne a encore un odorat pendant qu’elle dort ? Quand vais-je perdre ma capacité de goûter ? Heureusement, nous avons les réponses à toutes vos questions et plus encore !

Ces 20 faits rapides sont des bribes d’informations intéressantes que vous pouvez partager avec tous vos amis ! Ils seront étonnés de vos connaissances impressionnantes.

1. Vous pouvez déterminer le nombre de degrés dans un angle en utilisant vos mains.

istockphotos.com/Maximkostenko

Commencez par écarter vos doigts autant que possible. Appuyez la paume de votre main sur une surface dont vous voulez déterminer l’angle. Gardez votre petit doigt au bas. Cela représente zéro degré. L’angle de votre pouce et de votre auriculaire sera de 90 degrés exacts. Les autres angles de vos doigts par rapport à votre auriculaire seront de 30 degrés, 45 degrés et 60 degrés !

 

2. Vous rencontrerez environ 16 meurtriers tout au long de votre vie, bien que vous ne vous en rendiez peut-être pas compte.

 

3.A chaque fois que vous mélangez des cartes dans un paquet, vous serez la première personne à avoir les cartes dans cet ordre exact.

4. Vous pouvez déterminer le nombre de jours de chaque mois en utilisant seulement vos jointures.

 

istockphotos.com/hidesy

Serrez le poing. Commencez à compter les mois. Tous les écarts et les bosses entre vos articulations comptent comme un mois distinct. Comptez d’abord sur une main, puis sur l’autre, en commençant par les doigts de l’index. Si le mois tombe sur l’articulation, il dispose de 31 jours. Si le mois tombe sur l’écart, il y a 30 jours ou moins.

5. Deux pizzas de 30 cm sont en fait plus petites qu’une pizza de 43 cm.

6. Un analgésique naturel, l’opiorphine, se trouve dans la salive humaine.

istockphotos.com/fotolinchen

La morphine est six fois moins efficace que ce composé chimique. L’opiorphine a des propriétés anti-panique et antidépressive.

7. Il y a des couleurs qui existent mais que votre cerveau n’est pas capable d’imaginer.

Ces couleurs interdites, par exemple, peuvent être des nuances comme « rouge-vert » ou « bleu-jaune ». Si vous essayez d’imaginer du bleu jaune, vous imaginez probablement du vert, mais ce n’est pas tout à fait juste. Cependant, votre cerveau n’est tout simplement pas capable de percevoir la couleur exacte que le jaune et le bleu créeraient.

8.En tant qu’humain, vous êtes composé de poussière d’étoiles et vous êtes en quelque sorte un alien.

istockphotos.com/joecicak

Pourquoi ? Parce que les atomes d’oxygène qui existent dans vos poumons, le carbone qui existe dans vos muscles, le fer qui existe dans votre sang et le calcium qui existe dans vos os ont tous été créés dans les étoiles. Puis, ils ont été dispersés tout autour de l’univers dans une explosion, conduisant à votre composition chimique.

9. Quand vous aurez atteint l’âge de 60 ans, vous perdrez la moitié de vos papilles gustatives.

Cela signifie que vous perdez la capacité de différencier entre les saveurs salées, sucrées, acides et amères.

10. Votre corps est dépourvu d’odorat lorsque vous dormez.

istockphotos.com/PeopleImages

11. Si les organes internes sont endommagés pendant la grossesse, le bébé peut effectivement envoyer certaines de ses cellules souches à ces endroits endommagés afin de les guérir et de les réparer.

12.Votre cœur produit tellement d’énergie en une journée qu’il peut alimenter un voyage de 19 milles.

istockphotos.com/Razvan25

Votre cerveau produit assez d’énergie pour qu’une ampoule de 10 watts soit allumée.

13.Les lumières de rue sont bien plus grandes que vous ne le croyez.

istockphotos.com/venakr

Les lignes sur la route qui déterminent les voies sont également beaucoup plus larges qu’on ne le pense. Cela vient du concept de perception de la taille.

14. Votre corps reçoit suffisamment de nouveaux atomes en un an pour vous rendre une nouvelle personne à 98% chaque année.

 

15.Bien que vous sachiez que l’oxygène est vital à votre survie, c’est aussi la cause du vieillissement en oxydant les cellules de notre corps.

istockphotos.com/master1305

16. La personne assise le plus près de votre côté droit est aussi la plus éloignée de vous sur la gauche.

17. L’âge n’est que le nombre déterminant du nombre d’orbites que vous avez effectué autour du soleil.

istockphotos.com/dottedhippo

18. Combien pèsent les nuages ? Un nuage peut peser jusqu’à 500 tonnes !

 

Ceci peut être comparé à 100 éléphants ! Un nuage orageux, cependant, peut peser le même poids que 200 000 éléphants. Les scientifiques peuvent déterminer le poids des nuages en connaissant leur taille et la quantité d’eau qu’ils contiennent.

19. Le paradoxe de l’amitié est un phénomène découvert par un sociologue nommé Scott Feld.

istockphotos.com/triloks

Cela signifie que si vous comptez le nombre d’amis que vous avez et que vous le comparez au nombre d’amis des amis de cette personne, le deuxième nombre sera toujours plus grand que le premier. Cela signifie que tous vos amis ont plus d’amis que vous.

20. Les gens nés dans la décennie des années 1990 ont non seulement vécu trois décennies, mais ils ont aussi vécu deux millénaires et deux siècles, tous avant l’âge de 30 ans !

https://www.apost.com/fr/

Le Saviez-Vous ► Crème glacée: ce que votre saveur préférée révèle sur vous


C’est un neurologue qui a fait cette étude sur les odeurs et goûts. Selon lui, la saveur que l’on choisit pour une crème glacée en dit beaucoup sur notre personnalité. Il ne faut pas prendre cela comme une vérité absolue. Personnellement, je doute qu’une saveur puisse définir à elle seule notre personnalité.
Nuage

 

Crème glacée: ce que votre saveur préférée révèle sur vous

 

Si vous pensez que le fait de commander une glace à la vanille fait de vous quelqu’un d’ennuyeux, vous vous trompez! Voyez comment votre saveur préférée de crème glacée peut en révéler beaucoup sur votre personnalité.

Les amateurs de crème glacée à la vanille sont impulsifs

La vanille est un parfum parmi les plus communs de glace. Les amateurs de ce parfum de crème glacée sont toutefois des gens colorés, impulsifs et n’ayant pas peur de prendre des risques. Ils sont aussi idéalistes et se fient davantage à leur intuition qu’à la logique. Ces traits de personnalité sont tirés de plusieurs études menées par le neurologue Alan Hirsch, qui a mis sur pied une fondation pour la recherche sur les odeurs et les goûts.

Les amateurs de vanille expriment beaucoup leurs émotions et réussissent bien dans leurs relations intimes. Lors de ses recherches, Hirsch utilise les résultats de tests psychiatriques standardisés pour établir des corrélations statistiques et pour expliquer qu’une même partie du cerveau, le lobe limbique, est responsable des traits de personnalité et des préférences alimentaires. Fait intéressant, Hirsch affirme que votre préférence de saveur de crème glacée est déterminée durant l’enfance et a tendance à demeurer ainsi tout au long de votre vie.

Les amateurs de glace à la fraise sont introvertis

Dans une étude réalisée par Hirsch pour la chaîne de bars laitiers Baskin Robbins aux États-Unis, les amateurs de glace à la fraise étaient souvent de caractère tolérant, dévoué et introverti. Dans une recherche menée pour une autre marque de crème glacée, il a trouvé que les amateurs de la saveur de ce petit fruit étaient également de nature logique et réfléchie.

Le chocolat pour les séducteurs

Si un cornet de glace au chocolat est ce que vous aimez le plus, Hirsch en a conclu que vous êtes susceptible d’être quelqu’un qui aime séduire. Vous êtes aussi un bon vivant, une personne charmante, dramatique et crédule.

Les amateurs du parfum de menthe et chocolat sont entêtés

Vous aimez avoir raison ? Il y a une bonne chance que la crème glacée menthe et pépites de chocolat soit votre parfum préféré, selon l’étude de Hirsch pour la chaine Dreyer’s / Edy’s. Il a trouvé que cette saveur de crème glacée s’associait à une personne ambitieuse, confiante, frugale et qui aime avoir raison.

« Ces personnes ne sont pleinement satisfaites que si elles gagnent le débat », dit Hirsch à propos des amateurs de menthe et chocolat.

Cependant, Hirsch nous assure que les amateurs de menthe seule et de chocolat seul ont des personnalités compatibles

Les amateurs de sorbets arc-en-ciel sont pessimistes

Cette saveur fruitée et multicolore ne s’agence pourtant pas très bien avec l’attitude négative des gens qui la préfèrent.

« Nous avons trouvé que les gens qui choisissent le sorbet arc-en-ciel sont en réalité plus pessimistes qu’ils ne le laissent croire », dit Hirsch.

Ils ont aussi une bonne capacité d’analyse et prennent souvent de bonnes décisions.

Les amateurs de Rocky Road sont des personnes agressives

Si un cornet de ce parfum explosif est votre dessert favori, vous êtes probablement une personne agressive, mais charmante. Selon l’étude de Hirsch pour Baskin Robbins, vous possédez aussi une bonne écoute. L’étude pour Dreyer’s / Edy’s a également déterminé que les amants de la Rocky Road aiment se fixer des objectifs et réussissent généralement à les atteindre.

Par contre, ils peuvent parfois avoir un comportement agressif qui peut « faire du mal et blesser, par inadvertance, ceux qui les entourent. »

Les amateurs de glace au café sont des personnes théâtrales

Vous craquez pour la glace au café? Selon cette enquête, vous êtes un bon vivant, de nature théâtrale, qui voit la vie avec bon goût et passion. L’étude de Hirsch pour Dreyer’s / Edy’s révèle que les amateurs de crème glacée au café ne sont pas préoccupés par l’avenir et vivent le moment présent. Ils ont aussi constamment besoin de stimulation dans une relation amoureuse.

Les épites de chocolats pour les personnes généreuses

Selon l’enquête de Hirsch pour Baskin Robbins, les personnes préférant la crème glacée aux pépites de chocolat auraient plusieurs qualités. Si vous choisissez le parfum aux pépites de chocolat, vous êtes généreux, compétent et n’avez pas froid aux yeux.

Les amateurs de crème glacée pacanes au beurre sont des personnes consciencieuses

Les amateurs de cette essence au goût de noix sont des personnes dévouées, consciencieuses et respectueuses. C’est du moins ce qu’avance l’étude de Hirsch pour Dreyer’s/ Edy’s. Ils ont une idée claire du bien et du mal et sont bienveillants.

http://selection.readersdigest.ca

Partagez une limonade par Internet


Transmettre le goût d’une boisson via Internet, semble maintenant possible. Cependant, c’est le cerveau qui capte le goût quand il boit son eau dans une tasse spéciale recevoir l’information de la saveur via Bluetooth
Nuage

 

Partagez une limonade par Internet

Des scientifiques ont trouvé le moyen de partager le goût d’une limonade par Internet.

(CCM) — Décidément, le futur c’était mieux avant. Nous n’avons toujours pas de voitures volantes et la téléportation est encore du domaine de la science-fiction. Enfin sauf pour la limonade, car des chercheurs japonais et singapouriens du CUTE Center Lab ont trouvé un moyen de transmettre le goût de la limonade par Internet. D’accord, ce n’est pas vraiment de la téléportation mais on s’en contentera.

Concrètement, on trouve d’un côté un émetteur équipé d’un senseur que l’on plonge dans l’eau. Ce senseur analyse le PH et la couleur de la limonade. L’émetteur transmet via Internet une version digitale du goût du liquide au récepteur, une sorte de tasse transparente connectée en Bluetooth. La tasse, remplie d’eau plate, utilise des LEDs pour simuler la couleur et c’est une stimulation électrique qui va donner l’impression de changement de goût. La vidéo ci-dessous (en anglais) détaille le concept.

Entrez la légende de la vidéo ici

Bien entendu, la tasse ne transformera pas l’eau en limonade, mais votre cerveau le croira, en raison des stimulis électriques. C’est vrai, cela tient plus du tour de passe-passe mais il faut avouer que cette technologie est vraiment très étonnante. Et qui sait, demain on parviendra peut-être à lui trouver une utilisation intéressante ?

Photo : © Wiktory – Shutterstock.com

http://www.commentcamarche.net