La procrastination


Pas facile de changer de mauvaises habitudes, surtout quand ce que nous avons a faire nous pèsent sur le dos. Il faut prendre des moyens pour avancer, et trouver les bons trucs pour réussir a mener a bien des taches moins intéressantes
Nuage

La procrastination

Savez-vous ce qui arrive aux gens qui pratiquent la procrastination excessive… rien."

Vous devez faire une tâche qui vous déplaît. Mais vous la reportez à plus tard à plusieurs reprises. Vous vous sentez coupable. À mesure que le temps passe, votre sentiment de culpabilité s’accentue. Finalement, vous attendez à la toute dernière minute, et à reculons vous accomplissez la tâche désagréable en question. Au bout du compte, vous avez souffert doublement. Premièrement, vous avez dû de toute façon réaliser la tâche désagréable, mais en plus vous avez souffert de culpabilité. Le sentiment de culpabilité est un sentiment négatif, et comme tous les sentiments négatifs, il vous empêche de jouir de la vie.

Le fait d’attendre à la toute dernière minute pour faire une tâche désagréable peut créer une crise qui n’aurait jamais dû exister. De plus, en repoussant constamment une tâche, vous perdez souvent un temps précieux. La procrastination est une pure perte d’énergie. Les gens qui ont ce défaut réussissent parfois à transformer en crise une activité facile qui comportait suffisamment de temps.

Suggestion 1, gratification conditionnelle
Donnez-vous la permission de faire une activité que vous aimez beaucoup, seulement à condition de terminer une tâche qui est un fardeau. Par exemple, vous vous permettez d’aller au cinéma seulement une fois que vous avez terminé le ménage de votre appartement. Le désir d’aller au cinéma est une motivation qui viendra peut-être à bout de votre résistance à faire votre corvée.

Suggestion 2, commencez par de petits pas
Dédiez une période donnée à des choses désagréables que vous avez tendance à reporter. Par exemple, prenez l’engagement suivant avec vous-même : "pendant les dix prochaines minutes, j’accomplirai des tâches que je reporte indûment". Vous verrez qu’il est plus facile de s’engager si vous commencez par des périodes courtes, quelques minutes par exemple. À la fin de ces périodes, examinez votre état d’âme. Vous vous sentirez légèrement mieux. À tout le moins, vous aurez un peu moins de culpabilité. Cet état d’esprit bonifié est favorable à un engagement un peu plus long. Par exemple, le lendemain, prenez un engagement avec vous-même pour 15 minutes de corvées plutôt que dix et ainsi de suite.

Suggestion 3, périodes de corvée régulière
Il peut être utile de dédier périodiquement un temps fixe à des activités déplaisantes mais nécessaires. Par exemple, tous les samedis matins consacrez 30 minutes à la même heure à des corvées. Une fois une telle habitude bien ancrée, elle diminuera votre frustration associée à l’exécution de ces tâches pénibles. En effet, lorsqu’une bonne habitude est bien établie, elle a le pouvoir de nous faire répéter un comportement sans le questionner et donc sans être torturé par la culpabilité de l’indécision.

Suggestion 4, musique
Si vous êtes amateur de musique, n’hésitez pas à faire vos corvées en écoutant votre musique préférée. Le désir d’écouter votre musique vous aidera à prendre la décision de réaliser vos corvées régulièrement.

Suggestion 5, excès de perfectionnisme
Avez-vous déjà rencontré une personne perfectionniste heureuse ? Vouloir que chaque tâche soit parfaitement accomplie est une cause perdue. Et cela peut facilement se transformer en procrastination, car la quantité de travail nécessaire pour réaliser parfaitement une tâche peut être énorme. Si vous êtes un perfectionniste, reconnaissez qu’il n’est pas désirable de tout faire parfaitement. Certes, il est nécessaire de très bien faire les choses importantes. Mais tout n’est pas extrêmement important. Est-ce que vous perdez du temps à faire de la “sur qualité“ ? Si oui, changer l’ordre de réalisation de vos activités. Accomplissez en premier les éléments absolument nécessaires de vos tâches, en excluant au début les éléments perfectionnistes non nécessaires. Vous pourrez ainsi plus facilement vous motiver à effectuer ces tâches, car elles vous paraîtront moins exigeantes.

Suggestion 6, plan quotidien
Il est utile d’avoir un plan quotidien. Sans un tel plan, il est facile de se laisser emporter par la fébrilité des activités de notre travail, et de se rendre compte soudainement en fin d’après midi que certaines tâches importantes n’ont pas été effectuées. Un bon plan de travail quotidien (préparé la journée précédente), vous aidera à équilibrer vos journées, ce qui facilite la réalisation de tâches moins agréables, trop souvent remises au lendemain.

Suggestion 7, fausses excuses
Pour surmonter la procrastination, il est utile d’identifier les excuses qui nous empêchent d’agir. Une fois vos excuses clairement identifiées, faites leur passer l’épreuve d’un regard rationnel. Par exemple, si votre excuse pour ne pas faire de ménage est "je n’ai pas assez de temps", demandez-vous si vous avez le temps pour des choses moins importantes que d’avoir une résidence harmonieuse et en ordre. Si oui, alors vous avez une fausse excuse. Un bon nombre d’excuses ne survivent pas longtemps à une analyse rationnelle.

Suggestion 8, exercice physique extérieur
Voici un petit truc bien simple pour augmenter votre motivation, il s’agit de faire un peu d’exercice physique (si possible cardiovasculaire) avant de prendre la décision d’effectuer ou pas une corvée. L’air frais et l’activité physique suffisent parfois à vaincre momentanément notre tendance à l’immobilisme et à la procrastination.

Suggestion 9, travail d’équipe
Si le contexte le permet, réalisez avec une autre personne (un ami si possible) la tâche que vous repoussez indument. Ceci a plusieurs avantages potentiels. Premièrement, la tâche en question pourra vous sembler moins désagréable (parfois même plaisante), si elle est faite en équipe. Deuxièmement, vous devrez planifier avec votre équipier des périodes de travail. La présence prévue de quelqu’un vous incitera à ne pas reporter ces sessions de travail, car vous vous serez (du moins un peu) engagé envers cette personne. Finalement, le travail d’équipe pourrait vous faire percevoir des façons différentes de réaliser la tâche en question, qui peuvent être plus efficaces et/ou plus agréables.

Facteur de succès, absence de fatigue et de stress
Changer votre attitude par rapport à certaines tâches pénibles est une transformation significative. Si possible, éviter d’être fatigué ou stressé lors de ce changement, sinon votre motivation et votre capacité à faire les sacrifices nécessaires pour vaincre la procrastination seront diminuées. En résumé, si vous êtes épuisés, vaut mieux prendre du repos avant de faire des changements majeurs dans votre comportement.

Conclusion
Il appartient à chacun de nous de prendre la décision ferme de se débarrasser de la procrastination. C’est un choix très important, car ce changement, une fois bien intégrée dans notre comportement, a le pouvoir de nous faire progresser significativement vers un mieux-être. Mais il est préférable d’être réaliste. La procrastination est un problème difficile à résoudre. A court terme, il est presque impossible d’éliminer totalement la procrastination, mais en faisant des efforts sincères vous pouvez faire des progrès significatifs. Votre but initial ne devrait donc pas être faire disparaître complètement la procrastination. A court terme, votre objectif devrait plutôt d’être bien outillé pour y faire face ; et de progresser pas à pas vers une vie plus harmonieuse sans les problèmes qu’entraîne la procrastination.

"La procrastination s’entretient par le repos,
le courage s’entretient par le travail."

Denis St-Pierre

6 réponses à “La procrastination

  1. Justement, je commence par ce que j’haïs…..et ensuite tout va…..et habituellement je réussi à faire tout ce que je veux dans ma journée… 😉

  2. je suis pas comme ca mais ma mère oui, elle accumule, gère très mal son temps.. ensuite la montagne trop tard là vient la frustration et souvent c’est les autres qui sont coupables de ci et ca si elle a pas le temps de faire telle ou telle chose… je pense que je vais lui imprimer le texte 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s