Notre personnalité


Personne n’est parfait, nous avons tous des bons et des mauvais cotés que se soit notre phsyique ou notre manière d’être .. certaines choses nous pouvons améliorer d’autres pas .. mais c’est ce qui fait ce que nous sommes
Nuage

Notre personnalité

Notre personnalité a plusieurs facettes, et certaines peuvent ne pas nous plaire. Cependant, comme pour une pièce de monnaie, il y a le pile et le face.

Les deux cotés sont indissociables et en font sa spécificité. Il est probable que si vous n’aviez pas votre "pile", que votre "face" ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui…

Acceptez vos imperfections" !

Michel Poulaert

Le torchon brûle concernant une présumée intimidatrice


Je sais que je met beaucoup de billet sur l’intimidation, mais je trouve important qu’on soit concerné en temps qu’adulte qu’on ai ou non des enfants d’âge scolaire et que si nous sommes témoins il faut réagir ..que ce soit au Québec, en France ou ailleurs  Ceci dit, comme ailleurs le suicide de Marjorie a beaucoup été médiatisé et cela a entrainée des propos que personnellement je juge indésirable. L’intimidatrice est intimidé a son tour et si nous prônons la tolérance zéro cela est inadmissible
Ce n’est pas une facon d’agir car la violence physique ou verbale entraine la violence …
Nuage

Le torchon brûle concernant une présumée intimidatrice

Facebook | Suicide de Marjorie Raymond - Le torchon brûle concernant une présumée intimidatrice

Marjorie Raymond s’est suicidée le lundi 28 novembre.

©Courtoisie

Agence QMI

MONTRÉAL – Le suicide de Marjorie Raymond n’a pas fini de faire jaser sur les médias sociaux. Après la parution du nom d’une présumée intimidatrice sur les médias sociaux, une page Facebook voulant défendre cette jeune fille a été mise en ligne mercredi soir.

Cette page a été supprimée rapidement, dès jeudi après-midi. Mais, avant de disparaître, il a été possible d’y recueillir quelques conversations qui s’y déroulaient.

La majorité des commentaires laissés sur la page étaient très virulents envers la jeune intimidatrice. Les commentaires qui prenaient sa défense étaient peu nombreux et ont créé encore plus de commentaires critiques. D’autres personnes ont tenté de jouer les médiateurs en essayant de ramener certaines personnes à la raison.

Voici quelques commentaires tirés de la page :

– Quels genres de parents peuvent engendrer des jeunes aussi MALSAINS pour les autres ???

– Ben oui let’s go ! Faisons des pages : une pensée pour les pédophiles, une pensée pour les voleurs, une pensée pour les assassins! C’est ridicule je suis déçue de notre société!

– Une chance que t’a pas intimidé ma fille, crois-moi. Elle devrait venir te hanter le reste de tes jours.

– T’es rien qu’une pétasse conasse blondasse !

– Quand tu sèmes le vent , tu récoltes la tempête !

– Wow bravo, prendre la défense de quelqu’un en intimidant la personne responsable…what the f…?

– Je crois que la page n’est pas bien présentée, en effet. Mais cela n’excuse en rien tous les messages de haine de ceux qui, quelques instants plus tôt, dénoncent haut et fort l’intimidation.

http://fr.canoe.ca

Mon chien jappe sans arrêt!


Un chien jappeur c’est dérangeant mais on ne peut pas punir parce qu’il réagit a son environnement. Il faut d’abord cerner la cause pour ensuite trouver des moyens simple qui évitera ses jappement excessifs
Nuage

Mon chien jappe sans arrêt!

chien jappe-410

Jacynthe Bouchard, spécialiste en comportement animal

Notre chien jappe à tout moment, souvent sans raison apparente? Habituellement, ce comportement est un symptôme de peur ou d’angoisse que l’on doit corriger sans tarder. Voici quelques trucs pour nous aider dans cette tâche.

La peur chez le chien, comme chez l’humain

Lorsqu’elles sont confrontées à une situation stressante, certaines personnes se mettront à parler davantage ou plus rapidement. Une façon pour elles de gérer leur insécurité. Chez les chiens, c’est pareil!

On évite de le réprimander

Empêcher notre animal de japper ne le calmera guère. Si on utilise la punition pour réprimer ce comportement, on ne fera qu’aggraver ce dernier. Pour gérer les aboiements excessifs, on doit d’abord comprendre les émotions qui amènent notre compagnon à s’exprimer avec tant de vigueur!

Pourquoi jappe-t-il?

Si les jappements de notre animal sont causés par la peur, on pourra sans doute observer d’autres signes tels que le bâillement, les yeux qui regardent de gauche à droite, le léchage du museau, le secouement, etc.

On évite d’intervenir immédiatement et on essaie plutôt d’identifier les changements dans l’environnement de notre chien qui provoquent ses jappements. Un exemple? Quelqu’un qui se présente à la porte. Souvent, l’arrivée d’étrangers à la maison causera chez notre chien un sentiment de stress, relié à l’incertitude et à l’inattendu, qui l’incitera à japper.

http://www.coupdepouce.com

Portraits d’insectes


Des insectes vue de près dont certains nous pouvons voir des détails que l’oeil nu ne pourrait distinguer. L’auteur de ces photos et un des meilleurs que je préfère sur le site de linternaute.com Il a le soucis du détail qu’il réussit a mettre en scène dans les héros de ses photos
Nuage

Portraits d’insectes

Les portraits d’insectes de Stéphane Picot

 

Des insectes de face, en gros plan, au quotidien : Stéphane Picot, photographe amateur passionné par la nature, tire le portrait de ces êtres minuscules que l’on ne voit jamais sous cet angle. Forilège. © Stéphane Picot

portraits d'insectes

les yeux

 

profondeur de champ

l'arrière-plan

le miroir

l'intimité

les araignées

le puceron

la mouche

en plein vol

 

noir et blanc

entre les gouttes

couleurs vives

très gros plan

longicorne

couleur sélective

en coeur

les détails

après la pluie

 

grande soif

Des ossements se vendent sur internet


On peux-tu mourir  et pourrir en paix… Déjà pour ceux qui reste c’est difficile si en plus on vol les ossements pour vendre après sans le consentement pour des collections, de la sorcellerie .. et puis quoi encore …
Nuage

Des ossements se vendent sur internet

Cadavre | Outrage - Des ossements se vendent sur internet

© Jean-Claude Tremblay/Agence QMI

QUÉBEC — Il existe un marché pour les restes humains sur internet. Un squelette complet se négocie par exemple à 4800 $. Tout s’achète sur le web, même des vertèbres cervicales, des côtes et des molaires. Par exemple, une clavicule vaut 49 $, un tibia 199 $, un pied articulé 275 $, ou un crâne humain 1 650 $. Les prix et la qualité varient toutefois selon les sites consultés.

Plusieurs profanations de cimetières et quelques indices provenant de certains hôpitaux au Canada et ailleurs dans le monde amènent les autorités policières à soupçonner l’existence d’un trafic d’ossements humains. Entre les historiens, les collectionneurs, les scientifiques et les trafiquants, la ligne est parfois très mince.

En 2011, le commerce d’ossements a littéralement explosé à travers la planète. La sorcellerie africaine y serait aussi pour beaucoup. Les moulages en résine peuvent également jouer des tours aux acheteurs potentiels. Sur eBay ou ailleurs.

« Les crânes et les squelettes humains sont en exemplaires limités. Votre commande sera disponible aussitôt que possible. Si les éléments commandés ne sont pas en stock, vous serez informé et placé sur une liste d’attente », peut-on lire sur l’un des sites marchands.

Légal et éthique

Un groupe s’engage à fournir des spécimens ostéologiques légalement. Il se vante même d’être le premier fournisseur mondial dans le domaine. À Oklahoma City, une entreprise familiale, « SkullsUntlimited » a fait de l’os une spécialité. Ils avaient commencé à l’époque avec un crâne de chien.

Entre le 6 et le 9 novembre, une pierre tombale du cimetière Saint-Charles, à Québec, a été déterrée et les ossements qui s’y trouvaient ont été volés. Le défunt reposait ici depuis le milieu des années 1990. Sa femme a raconté mercredi sa peine et a expliqué qu’elle devait vivre un deuxième deuil.

« Toutes les avenues ont été examinées », selon la police, mais ça n’aurait rien donné.

Outre l’article 182 (B) du Code criminel portant sur l’outrage envers un cadavre, aucune autre disposition concernant la vente ou l’achat d’os humain ne s’appliquerait ici.

« À mon avis, il ne semble pas y avoir d’autre définition au Code », a précisé le criminaliste Rénald Beaudry.

http://fr.canoe.ca

Beauharnois : Intoxiqués par des médicaments dans une cour d’école


Plus de peur que de mal, mais probablement que c’est grâce a la surveillante qui a été vérifier ce qui se passait dans un attroupement d’enfant. Ils ont de drôles d’idées les enfants, il faut vraiment être a l’écoute pour savoir ce qui traficote
Nuage

Beauharnois : Intoxiqués par des médicaments dans une cour d’école

Intoxiqués par des médicaments dans une cour d'école

Crédit photo : Agence QMI

Par Cynthia Laflamme | Agence QMI

Des enfants ont été légèrement intoxiqués par des médicaments mardi après-midi à l’école primaire Jésus-Marie de Beauharnois, en Montérégie.

C’est une élève de 9 ans qui les aurait ramenés à l’école et qui les aurait distribués à l’heure du dîner à ses amis. Trois élèves en auraient avalé de plusieurs sortes, et trois autres les auraient recrachés.

C’est une surveillante qui a été alertée par un attroupement dans la cour de récréation. Quatre ambulances ont été dépêchées par les régulateurs du 911.

La prise de médicaments n’a toutefois pas mis leur vie en danger, selon le Centre antipoison qui a été contacté par les responsables de l’établissement.

Les élèves ont été renvoyés à la maison pour l’après-midi afin d’être sous la surveillance d’un parent, au cas où des symptômes se manifesteraient.

«Il y a eu plus de peur que de mal», a commenté le porte-parole de la commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, Jean-François Primeau, selon qui les élèves en question sont en pleine forme et devaient être de retour en cours dès jeudi.

Tous les parents des élèves concernés ont été contactés et ont été sensibilisés sur le sujet. L’école s’est aussi entretenue avec la mère de l’élève qui a distribué les pilules.

«Je pense qu’elle a réalisé la gravité de l’affaire», a dit M. Primeau.

L’enseignante des élèves impliqués dans cette histoire a distribué un questionnaire aux enfants pour savoir ce qu’ils avaient retenu de cette expérience. Ils semblent avoir compris qu’il ne faut pas consommer des médicaments que l’on ne connaît pas, a ajouté le porte-parole de la commission scolaire.

http://tvanouvelles.ca

La face cachée des salons de bronzage


La photo montre comment le soleil (et salon de bronzage) affecte la peau invisible a l’oeil nue .. alors que quand les taches apparaissent il est urgent d’y voir. Le bronzage est un critère de beauté qu’on s’impose mais mieux vaut l’éclat naturel de la peau
Nuage

La face cachée des salons de bronzage

La face cachée des salons de bronzage

© Courtoisie

Geneviève Phénix a 31 ans. Elle fréquentait les salons de bronzage de 3 ou 4 fois par semaine entre 15 et 21 ans. À 24 ans, le verdict tombe, elle a un cancer de la peau, un mélanome.

Par Nathalie Rivard, chroniqueuse beauté pour Mlle.ca

On lui fait une biopsie, mais elle est restée avec une cicatrice. Elle est malgré tout retournée au salon de bronzage à deux reprises. En 2006, on lui diagnostique un autre mélanome, qui a pu être traité, mais elle a été chanceuse.

Son histoire n’est pas unique, car chaque année beaucoup de jeunes femmes comme elle reçoivent aussi un verdict de cancer de peau. C’est le cancer qui connaît la croissance la plus fulgurante depuis 1990, dont les cas ont presque doublé. La photo que vous voyez ci-dessus est le résultat d’une machine Photomaton UV utilisée par la Société canadienne du cancer pour montrer aux gens les dégâts que le soleil a causé à leur peau.

Saviez-vous qu’au Canada

  • On diagnostique un cancer de peau toutes les 7 minutes et qu’une personne en meure chaque heure?

    Il fauche donc plus de 205 nouvelles vies chaque jour et on a diagnostiqué 80 000 nouveaux cas en 2011 (et l’année n’est pas encore terminée).


  • L’exposition aux rayons UV dans les salons de bronzage avant l’âge de 35 ans augmente de 75 % le risque de développer un mélanome.

  • Presque tous les cas de cancer de la peau chez les jeunes de 18 à 29 ans sont dus au bronzage artificiel des salons de bronzage.

  • Les rayons UV des lits de bronzage sont de 5 à 15 fois plus forts que le soleil de midi.

Il faut donc repenser nos critères de beauté, comme quoi un visage et un corps bronzé sont synonymes de santé. Au contraire, mieux vaut éviter les salons de bronzage et protéger notre peau avant chaque exposition au soleil. Il est préférable d’avoir la peau plus pâle, mais en meilleure santé. Cela aura pris deux cancers pour que Geneviève réalise vraiment les dommages causés par le bronzage artificiel. Elle est maintenant convaincue qu’aller au salon de bronzage c’est comme se glisser dans son cercueil et jouer avec sa vie.

Ne faites pas partie des statistiques et protégez votre peau. C’est votre santé qui en dépend. Aidez-nous aussi à faire une différence dans la vie des jeunes filles en signant la pétition de la Société canadienne du cancer pour interdire les salons de bronzage aux moins de 18 ans.

p.s il semble que la date limite pour signer soit terminer … dommage qu’ils n’ont pas mit ce billet plus tot

http://fr.canoe.ca

Suicide de Marjorie Raymond Émoi sur les médias sociaux


Depuis l’annonce du suicide de Marjorie Raymond, des réactions ont suivi pour exprimer l’indignation,  dans certains cas par contre, ca été a l’extrême comme proposer un suicide collectif en hommage de Marjorie
La personne qui a causé l’intimidation a été pour quelques heures affiché et intimidé a son tour .. Sans vouloir qu’elle connaissent le même sort, j’espère qu’elle a pu ressentir ce que Marjorie a pu vivre ainsi que tous ceux qui ceux qui intimide les autres .. Est-ce que ce malheureux événement va être assez fort pour qu’enfin il y ai des gestes concret pour que soit appliqué la tolérance zéro a l’intimidation ?
Nuage

Suicide de Marjorie Raymond

Émoi sur les médias sociaux

Émoi sur les médias sociaux

Crédit photo : Gracieuseté

Par Roch Courcy | Agence QMI

L’annonce du suicide de la jeune Marjorie Raymond a causé tout un émoi sur les médias sociaux. Des centaines de tweets à ce sujet ont été lancés mercredi, et le nombre n’a cessé d’augmenter au fur et à mesure de la journée.

Il suffisait de faire une simple recherche sur Twitter avec les termes «Marjorie» et «Raymond» pour s’en rendre compte. La plupart des tweets passent de l’indignation à l’incrédulité face à ce sujet délicat.

Selon le site internet Trendsmap, le terme «Raymond» a été recensé comme une tendance dès minuit durant la nuit du 29 au 30 novembre 2011. Une page Facebook en hommage à Marjorie revendique plus de 5000 adeptes. Un événement créé sur Facebook rassemble aussi près de 18 000 personnes.

Photo d’une adolescente intimidatrice

Mercredi matin, peu avant 9h, un utilisateur de Twitter a trouvé le statut Facebook d’une jeune fille qui avait intimidé Marjorie Raymond. Il a pris une capture d’écran du statut et l’a ensuite envoyé sur Twitter.

Avant d’être supprimée peu avant mercredi midi, la photo a été visionnée plus de 12 000 fois. Un peu plus tard, le nom de l’utilisateur (qui a mis la photo du statut en ligne), ainsi que les termes «bullying» (intimidation en anglais), «intimidation» et «bouleversé» sont aussi devenus des tendances Twitter à Montréal.

Dans la capture d’écran, on pouvait facilement voir le nom de la jeune intimidatrice. Puisque le statut de la jeune fille est public, il a été facile, pour les utilisateurs Facebook, d’aller commenter et de le partager.

Publié le 1er novembre dernier, il est encore en ligne et fait l’objet de commentaires virulents depuis mercredi matin. Environ 120 commentaires ont été écrits et il a été partagé près de 730 fois sur Facebook. La jeune intimidatrice devient, en quelque sorte, elle aussi une victime d’intimidation.

Toujours en lien avec le suicide de Marjorie Raymond, une page Facebook cause aussi une vive réaction sur les médias sociaux. La page nommée «Organiser un suicide collectif géant en l’hommage de Marjorie Raymond» est l’objet de critiques. Chaque statut publié entraîne environ une cinquantaine de commentaires, et ce, même si la page compte environ 40 adeptes.

Mercredi matin, le journaliste techno, Dominic Arpin, comptant des milliers d’abonnés sur Facebook et Twitter, a publié sur son site Internet, la vidéo «Losers» qui vise à sensibiliser la population et les jeunes face à l’intimidation. La vidéo, amplement partagée, est souvent accompagnée par un commentaire qui invite tout le monde à dénoncer l’intimidation.

Toutes ces réactions prouvent que le suicide de Marjorie Raymond ne laisse personne indifférent et, à l’ère des médias sociaux, on se rend compte que les responsables d’un acte répréhensible comme l’intimidation peuvent rapidement être pointés du doigt.

http://tvanouvelles.ca