Nouvelles lignes directrices pour la sinusite


Nous devrons probablement trouver des alternatives aux antibiotiques lors de certaines maladies telle que les sinusite. A force de vouloir combattre l’ennemi dans le domaine de la santé, nous risquons a la longue de le renforcir et devenir de plus en plus difficile a le soigné ..
Nuage

Nouvelles lignes directrices pour la sinusite

© Shutterstock / Agence QMI

MONTRÉAL – Des spécialistes canadiens ont émis de nouvelles directives pour traiter la sinusite aiguë et chronique, tout en limitant l’utilisation injustifiée d’antibiotiques.

En diminuant le recours aux antibiotiques, les professionnels de la santé espèrent réduire la résistance des bactéries à ce type de médicament.

Actuellement, environ le quart des prescriptions d’antibiotiques par voie orale sont délivrées pour traiter une sinusite aiguë. Pourtant, la majorité des patients souffrant d’une sinusite aiguë se rétablissent sans avoir recours aux antibiotiques.

Ces nouvelles lignes directrices décrivent les différentes options possibles pour traiter une sinusite aiguë sans antibiotiques. Elles recommandent notamment l’utilisation de corticoïdes par voie nasale, le recours aux analgésiques, l’usage de décongestionnants nasaux ou oraux. On suggère aussi des pulvérisations salines dans les narines et les sinus.

La sinusite peut considérablement réduire la qualité de vie. Elle peut causer une douleur faciale lancinante, des maux de tête, de la sensibilité et de l’enflure. Une sinusite chronique peut également entraîner de graves infections et diverses complications.

Au Canada, environ 1,7 million d’ordonnances ont été prescrites pour le traitement de la sinusite aiguë en 2010. Environ 2,6 millions de cas y sont rapportés annuellement.

http://sante.canoe.com/

6 réponses à “Nouvelles lignes directrices pour la sinusite

  1. sinusite, je me souviens à la boutique santé j’avais acheté:

    L’huile essentielle de cajeput est un antiseptique général qui agit aussi bien au niveau pulmonaire (bronchite), intestinale (entérite) et urinaire (cystite, urétrite). Elle est également reconnue pour être anti-spasmodique et décontractante d’où son utilisation dans des cas de spasmophilie. Elle stimule également les cellules hépatiques, et peut être indiquée dans les cas de petites insuffisances hépatiques. C’est aussi un anti-parasitaire puissant (taenia, amibe) et un anti-inflammatoire.

    ca sent un peu l’eucalyptus avec eeee patchouli tiens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s