SIGNES RELIGIEUX Amnistie internationale trouve que Québec va trop loin


Je suis déçu qu’une femme qui gouverne le Québec, a décidé que d’autres femmes n’auraient pas le droit au travail dans le secteur public par ce que ces femmes portes un voile qui est beaucoup plus voyant que tout autres signes religieux. La plupart de ces femmes au Québec porte le voile par choix (oui, je ne sais pas toutes, mais quand même) Ca me fait un peu penser à l’Église et l’État qui ont tout fait pour enterrer la culture amérindienne et lutte pourtant pour survivre. Enfin bref, cela a donné quelques écart de conduite de certaines personnes par l’intimidation
Nuage

 

SIGNES RELIGIEUX

Amnistie internationale trouve que Québec va trop loin

 

Amnistie internationale demande à Québec de changer son projet de charte des valeurs québécoises en retirant l’interdiction aux employés de l’État de porter des signes religieux ostentatoires.

Dans un communiqué publié sur son site internet samedi, l’organisme a affirmé qu’il trouvait cette mesure disproportionnée. Amnistie internationale reconnaît l’intention du gouvernement du Québec de vouloir lutter contre la discrimination envers les femmes, elle trouve que cette mesure limite les droits fondamentaux que d’aucune façon ne fait la promotion de l’égalité entre les sexes.

« Les femmes ne doivent pas être forcées à porter un foulard ou un voile ni par l’État ni par des individus et il n’apparaît pas plus acceptable qu’une législation leur interdise de le porter, a déclaré Béatrice Vaugrante, directrice générale d’Amnistie internationale Canada francophone.

Qui plus est, Amnistie internationale estime que cette interdiction défavorise doublement les femmes.

«Pour les personnes, et en particulier les femmes, qui subiraient une coercition pour porter un signe religieux, leur interdire de le porter ne corrige pas la situation : ceux qui exercent la coercition restent impunis, et celles qui la subissent sont punies plusieurs fois : perte d’emploi et donc atteinte au droit au travail, risque d’isolement et de stigmatisation, a dit Béatrice Vaugrante. Faut-il substituer à une supposée contrainte de porter un signe religieux la contrainte de l’État de ne pas en porter?»

De plus, Amnistie internationale affirme que le Québec est assujetti au droit international relatif aux droits humains qui garantit le droit à la liberté d’expression, de religion et à la liberté de manifester sa religion. «Ces libertés s’étendent à la manière dont les personnes choisissent de se vêtir», indique l’organisme.

http://www.journaldemontreal.com/

2 réponses à “SIGNES RELIGIEUX Amnistie internationale trouve que Québec va trop loin

    • le voile intégrale je peux comprendre mais le voile en temps que tel je trouve que c’est aller trop loin
      je n’aurais pas cru une telle intolérance chez vous .. je savais qu’il y avait des frictions mais pas a ce point

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s