7 signes d’AVC à reconnaître


N’importe qui peux faire un AVC et plus une personne attend pour demander de l’aide, plus les dégâts au cerveau peuvent être irréversibles. Il y a des signes avant-coureurs qui peut nous alerter, il est important d’en prendre note
Nuage

 

7 signes d’AVC à reconnaître

 

PAR ALYSSA JUNG

Les signes d’un AVC sont souvent confondus avec d’autres problèmes de santé, ce qui retarde le traitement. Pourtant, en agissant rapidement, on peut diminuer le risque de lésions au cerveau.

N’ignorez jamais ces signes d’un AVC

À chaque minute qui passe lors d’un AVC, votre cerveau perd quelque 1,9 million de cellules. Chaque heure sans traitement le fait vieillir d’environ trois ans et demi. Plus un accident vasculaire cérébral dure ou plus le patient reste non traité, plus il court le risque d’avoir des difficultés d’élocution, des pertes de mémoire ou des changements de comportement. Plus l’intervention est rapide, meilleur est le choix des traitements : on limite ainsi les lésions cérébrales et on améliore les chances d’une récupération plus complète.

« Un accident vasculaire cérébral fait toujours peur. L’ignorer retarde la prise en charge. À l’urgence, quand je demande aux victimes d’un AVC pourquoi ils ont attendu pour appeler le 911, la réponse la plus courante est qu’ils ont voulu voir si ça s’en irait, » dit Carolyn Brockington, MD, directrice du centre des AVC du Mount Sinai à New York.

Il y a deux types d’AVC. Dans l’AVC ischémique, des vaisseaux bloqués entraînent une diminution du flux sanguin au cerveau. Dans l’AVC hémorragique, il y a rupture d’une artère et le sang se répand dans les tissus cérébraux. Les symptômes peuvent être les mêmes pour les deux types. Il est important d’appeler le 911 dès que vous remarquez des signes potentiels.

AVC : Vous voyez double, vous pensez que c’est de l’épuisement

Des problèmes de vision – voir double, vision floue ou perte de la vision d’un œil – peuvent être le signe d’un AVC, mais beaucoup de gens mettent cela sur le compte de la vieillesse ou de la fatigue.

« Voir deux images est très inhabituel pour quelqu’un qui est fatigué ou qui a lu trop longtemps », explique la Dre Brockington.

Un vaisseau sanguin bloqué pourrait réduire la quantité d’oxygène à l’œil, ce qui entraînerait des problèmes de vision sans autre signe d’AVC.

Votre bras est engourdi : vous croyez que c’est parce que vous avez pris une mauvaise position

Si vous vous réveillez d’une sieste, le bras ou la jambe engourdie, il est facile de supposer que cela est dû à un nerf comprimé.

« Ne vous dites pas que vous êtes hypocondriaque. Si vous sentez votre bras soudainement ankylosé ou faible, et que la sensation ne disparaît pas en quelques minutes, composez le 911 », dit Ralph Sacco, MD, professeur de neurologie à la faculté de médecine de l’Université de Miami.

Si votre flux sanguin diminuait dans les artères qui courent de votre colonne vertébrale à l’arrière de votre tête, vous ressentiriez un engourdissement ou une faiblesse sur tout un côté du corps.

Vous avez des difficultés à articuler : vous pensez que c’est dû à vos médicaments

« Les analgésiques, par exemple, peuvent provoquer des troubles de l’élocution. C’est pourquoi les gens pensent d’abord à leurs médicaments plutôt qu’à un accident vasculaire cérébral, » dit le Dr Sacco.

Mais si ce n’est pas un effet secondaire que vous avez habituellement, il peut s’agir d’un AVC et il vous faut immédiatement demander de l’aide, recommande-t-il.

Vous titubez : vous assumez que c’est l’alcool

« Les gens pensent qu’ils ont des problèmes d’équilibre, parce qu’ils ont bu de l’alcool, mais cela n’a pas de sens, dit le Dr Brockington. Vous n’allez pas trébucher à cause d’un verre pris plus tôt dans la journée. Mais une diminution du débit sanguin au cerveau pourrait avoir cet effet. »

Si tout à coup, vous vous mettez à tituber, à ne plus pouvoir marcher droit ou à avoir un étourdissement soudain, n’attendez pas que ça passe : faites immédiatement le 911.

Vous l’avez « au bout de la langue » : c’est sûrement la fatigue

Quand les personnes ont du mal à trouver le mot juste ou perdent le fil de leur pensée, ils s’imaginent qu’ils sont fatigués, raconte le Dr Brockington. Mais les déficits cognitifs soudains sont un signe courant d’AVC.

« Vous pouvez chercher un mot de temps à autre, mais si cela vous arrive pendant un long moment, que vous ne trouvez rien à dire ou que vous êtes incapable de parler, ce n’est plus normal », dit-il.

Dans certains cas, la personne qui fait un AVC ne se rend pas compte que quelque chose cloche, c’est donc aux proches de déclencher l’alarme.

« La partie du cerveau qui ne fonctionne pas bien altère la perception du patient et sa capacité de raisonner, » ajoute le Dr Sacco.

Ce mal de tête lancinant doit être une migraine, vous dites-vous

C’est peut-être une migraine, mais si vous n’êtes pas migraineux, ce pourrait être un AVC.

« Une migraine peut masquer un AVC parce que les symptômes neurologiques sont les mêmes, dit le Dr Sacco. Je recommande aux gens de considérer qu’il s’agit d’un accident vasculaire cérébral et d’appeler à l’aide. Nous nous occuperons de faire la différence. »

http://selection.readersdigest.ca

Le Saviez-Vous ► 4 janvier 1903. Topsy, l’éléphante tueuse d’hommes, est électrocutée par Thomas Edison.


Si cet éléphant tout comme les autres qui suivront à travers le monde n’aurait jamais rencontrer l’homme et ces idées d’amusement, il n’y aurait jamais eu ce genre de spectacle morbide
Nuage

 

4 janvier 1903. Topsy, l’éléphante tueuse d’hommes, est électrocutée par Thomas Edison.

 

Topsy, l’éléphante tuée à l’électricité. © DR

Par Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos

Le 4 janvier 1903, mille cinq cents curieux sont venus à Luna Park, le parc d’attractions de New York, pour assister à l’exécution de Topsy, l’éléphante tueuse d’hommes.

Le savant et industriel Thomas Edison, qui organise l’électrocution, fait signe à son employé d’abaisser l’interrupteur. La géante bascule vers l’avant sans même avoir eu le temps de grogner et encore moins de barrir. Elle n’a pas résisté à la décharge de 6 600 volts. Les cameramen embauchés par Edison se régaler Ainsi meurt une malheureuse éléphante de 28 ans, condamnée à mort pour avoir tué un soigneur qui lui avait fait la sale blague de lui donner à manger une cigarette allumée.

Topsy est une éléphante d’Asie pour qui le rêve américain s’est borné à épater les spectateurs du Forepaugh Circus. Durant des années, elle a tourné dans le pays.. À deux reprises, elle tue des soigneurs qui lui manquent de respect. Si bien qu’en 1901 elle est virée du cirque itinérant pour être incarcérée au Luna Park de Coney Island, à New York.

Pas d’embrouille avec elle jusqu’à ce jour où un imbécile de soigneur, pour faire le malin, lui donne une cigarette allumée à manger. L’éléphante,saisit le plaisantin avec sa trompe et le balance mortellement à terre. C’est le crime de trop.

AC/DC

Les autorités demandent la mort de Topsy pour récidive. Elle est devenue bien trop dangereuse. Mais comment abattre ce monstre de trois tonnes ? Thomson et Dundy, les deux propriétaires de Luna Park, tentent de l’empoisonner en lui refilant des carottes arrosées d’une livre de cyanure..

Il faut trouver un moyen plus radical. Thomson et Dundy envisagent alors une pendaison devant un public payant,  L’association américaine contre la cruauté animale a vite fait de dénoncer la pendaison. Il faut y renoncer.

C’est alors que le célèbre inventeur Thomas Edison suggère de faire appel aux services de l’électricité. Depuis 1890, les criminels ne sont-ils pas électrocutés ? C’est une méthode jugée plus humaine que la pendaison… Le célèbre industriel-inventeur ne fait pas cette proposition par altruisme. Il y voit le moyen de faire une mauvaise publicité au courant alternatif promu par son concurrent Westinghouse en l’utilisant pour griller Topsy. Alors que sa compagnie mise tout sur le courant continu ! Ce n’est pas sa première tentative pour discréditer l’alternatif, il l’a déjà utilisé pour tuer des chiens, des chats, et même Kemmler, le premier condamné à mort électrocuté (voir la date du 6 août 1890).  Il fait aussi venir une équipe de cinéastes pour filmer l’exécution et il fera projeter le reportage dans tout le pays. En vain, puisque c’est le courant alternatif qui s’impose commercialement.

Incendie

Le jour dit, la foule se presse sur les lieux de l’exécution. Les exécuteurs passent un câble autour du cou de la vedette du spectacle, lequel est relié au poste électrique alimentant le parc. Puis les soigneurs lui demandent poliment d’enfiler des sandales en bois équipées d’électrodes en cuivre.

Le courant alternatif de 6 600 volts se rue dans son énorme masse. Une fumée à l’odeur de chair brûlée s’élève de ses quatre pieds. Après avoir hésité une seconde, l’énorme masse bascule vers l’avant. Encore quelques tremblements et voilà Topsy morte. La foule est satisfaite.

En 1944, quand Luna Park disparaît dans un incendie, certains affirment qu’il s’agit de la vengeance posthume de Topsy. On veut bien le croire…

http://www.lepoint.fr

7 BONS INDICES POUR DÉTECTER UN MENTEUR


 

Il y a des menteurs qu’on peut repérer à des kilomètres à la ronde alors que d’autres par contre sont plus difficile a cerné. Un de mes trucs est de reposer la question de différentes manières pour voir les variantes des réponses ou encore si c’est une personne que l’on connait, ils ont tendance a répété le fond de l’histoire mais avec aussi des variantes, … Cependant, il y a d’autres signes qui peuvent donner un indice que la personne ment
Nuage

 

7 BONS INDICES POUR DÉTECTER UN MENTEUR

Qui ne connaît pas le vieux dicton qu’un menteur ne vous regarde jamais dans les yeux? Voici quelques autres indices, fournis par des experts, pour vous permettre de reconnaître un menteur, même s’il vous ment en pleine face.

Par les rédacteurs du Reader’s Digest

1. Son visage le trahit-il?

(Crédit photo : 2009 Jupiterimages Corporation)

Un sourire ne déguise pas si facilement ce qu’on ressent, et les expressions qui passent rapidement sur le visage d’un menteur trahiront ce qu’il pense vraiment, qu’il s’en rende compte ou non. Les experts recommandent de porter attention aux micro-expressions qui sont difficiles à cacher; mais ce sont des indices difficiles à détecter que même les experts peuvent ne pas discerner. Soyez attentif à la rougeur des joues, car l’anxiété peut amener la personne à rougir. D’autres indicateurs du mensonge : narines dilatées, rictus ou tension des lèvres, profondes respirations et clignements des yeux indiquent que le cerveau met les bouchées doubles.

2. Son langage corporel coïncide-t-il avec ses propos?

(Crédit photo : Jupiterimages/Comstock/Thinkstock)

Il est important d’examiner l’ensemble de l’attitude de la personne et pas un seul aspect de celle-ci. L’honnêteté se caractérise par une synchronisation des mouvements et de la communication : donc, regardez la posture, mais aussi la coordination entre le visage, le corps, la voix et le discours. Comme un animal qui ne veut pas être découvert, un menteur peut ramener ses bras et ses jambes sous lui et bouger aussi peu que possible – tout pour paraître plus petit. Souvent les menteurs mettent les mains derrière leur dos pour ne pas être trahis par l’agitation de leurs doigts.

3. Comment sourit-il?

(Crédit photo : George Doyle/Stockbyte/Thinkstock)

Un sourire peut masquer les sentiments profonds. Soyez attentif à la façon dont la personne sourit et à ses mouvements faciaux. Vous serez peut-être capable de détecter les émotions qu’il ou elle cherche à cacher, telles que la peur, la colère et le dégoût. Un sourire franc engagera non seulement les lèvres, mais aussi les yeux de la personne.

4. Comment s’exprime-t-il?

(Crédit photo : Jupiterimages/Comstock/Thinkstock)

Un changement dans le ton de la voix peut démasquer un menteur, mais les experts recommandent aussi de porter attention au débit du discours et à la respiration de la personne – si vous constatez une accélération ou un ralentissement de l’un de ces deux éléments, c’est peut-être qu’on ne vous dit pas toute la vérité.

5. Que dit-il?

(Crédit photo : iStockphoto/Thinkstock)

Les menteurs ont tendance à ne pas utiliser de mots qui expriment des réserves, comme « mais », « ni », « excepté » ou « tandis que » parce qu’ils ont des difficultés avec les processus mentaux complexes. Par ailleurs, ils auront moins tendance à dire « Je », « moi », « mien ». Pour essayer de se distancer psychologiquement de leurs menteries, les menteurs tendent à ne pas communiquer à la première personne et utilisent moins les pronoms personnels.

6. Drôle de comportement?

(Crédit photo : 2009 Jupiterimages Corporation)

Les experts croient que lorsqu’une personne s’éloigne de son comportement habituel, c’est le moment de devenir attentif. Évaluez la rapidité de l’élocution, le ton de la voix, la posture et la gestuelle des mains, en comparant mentalement à ce que vous connaissez de la personne et tenez compte du contexte de la situation. Si votre mari vous dit « J’ai beaucoup aimé la cravate que tu m’as achetée », en faisant un sourire pincé qui n’englobe pas ses yeux, attendez-vous à le voir en col roulé.

7. Question simple ou embarrassante?

(Crédit photo : 2009 Jupiterimages Corporation)

C’est normal que quelqu’un regarde ailleurs si on lui pose une question difficile. Mais quand quelqu’un évite votre regard quand vous lui posez une question simple, soyez sur vos gardes.

http://selection.readersdigest.ca