Fabriquer une dent à partir d’urine


Si on enlève l’idée que cela vient de l’urine, cela mérite quand même de s’y arrêter. Peut-être pas maintenant, mais dans l’avenir, remplacer des dents grâce aux cellules-souches, seraient surement mieux que par des dentiers
Nuage

 

Fabriquer une dent à partir d’urine

 

Des chercheurs chinois de l'Institut de biomédecine et de santé de Canton ont ainsi réussi à développer des dents à partir de cellules prélevées dans... de l'urine. Institut de biomédecine et de santé de Canton

Des chercheurs chinois de l’Institut de biomédecine et de santé de Canton ont ainsi réussi à développer des dents à partir de cellules prélevées dans… de l’urine. Institut de biomédecine et de santé de Canton

DENTS. Des chercheurs chinois de l’Institut de biomédecine et de santé de Canton viennent de proposer une alternative intéressante au dentier. Pour remplacer une dent manquante, pourquoi ne pas la régénérer à partir de ses propres cellules ? Partant de cette idée, les chercheurs sont ainsi parvenus à faire pousser des dents à partir de cellules prélevées dans… de l’urine.

Pourquoi l’urine? Tout simplement parce qu’elle permet une récolte de cellules plus simple et moins invasive que de prélever un morceau de peau. Leur étude est publiée dans la revue Cell regeneration journal.

Les chercheurs ont reprogrammé des cellules récupérées dans l’urine en cellules souches pluripotentes induites (cellules iPS) capables de se différencier en n’importe quel autre type cellulaire, elles leur ont ainsi permis de créer chacun des différents composants d’une dent : émail, dentine, pulpe. En les implantant chez des souris, les chercheurs ont réussi à faire pousser une dent en trois semaine.

L’urine, loin d’être la meilleure option

Seul hic, le taux de réussite de cette technique est de seulement 30% et les dents fabriquées seraient, pour l’instant, trois fois moins solides que celles d’origine. De plus, selon certains, l’urine serait loin d’être la meilleure option comme source de cellules iPS.

En effet, outre les bactéries qu’elle contient qui pourraient contaminer le receveur,  » elle comporte peu de cellules et la probabilité de les transformer en cellules souches est très faible » a expliqué à la BBC, Chris Marson, chercheur sur les cellules souches à l’University College de Londres.

Cette étude ne conduira donc pas immédiatement à de nouvelles options pour les dentistes mais d’après les chercheurs

« Ces travaux prouvent que ce type de cellules souches peut être utilisé pour régénérer des tissus dentaires spécifiques ou même une dent entière ».

C’est ainsi un premier pas vers l’idéal d’une régénération totale de dents humaines à partir de cellules souches.

Laura Muraine, Sciences et Avenir, 1/07/13

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/

4 réponses à “Fabriquer une dent à partir d’urine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s