L’émerveillement


Peut-être en restant dans nos villes avec toute cette technologie a la porté de la main, nous oublions de s’émerveiller ne fut que le vent qui taquine les feuilles, ou l’oiseau qui chante sa sérénade, ou le sourire d’un gamin ….
Nuage

 

L’émerveillement

 

Le sens de l’émerveillement est un gage de bonheur car la vie, pour peu qu’on sache lui forcer la main, ne refuse jamais à l’homme les occasions de s’émerveiller …

Ginette Quirion

2 réponses à “L’émerveillement

  1. A quoi sert de vivre si nous ne sommes pas émerveillés ?
    Je crois que c’est une des raisons qui a fait que je n’ai jamais voulu vivre « définitivement  » dans une grande ville : Les gens y sont toujours pressés ,ne prennent plus le temps de regarder..de parler ….

    Ici (comme dans tous les villages ,je crois ) ,je peux être ravi , m’émerveiller devant le regard d’un petit enfant ,je peux même lui parler sans être pris pour un pervers pédophile ….
    La citation est le reflet de la réalité : Si on veut ,on trouve toujours des raisons d’émerveillement ….Il suffit d’écouter ,d’observer …..Et………d’oublier qu’on est malade

    • Je reste dans une grande ville et malgré que c’est mieux a la campagne, il y a des choses a s’émerveillée quoiqu’avec ma petite fille c’est plus facile .. que ce soit une fourmi qui bosse durement, un oiseau qui chante .. l’écureuil téméraire qui viens voler quelques graines .. les fleurs s,ouvrent a chaque jour ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s