Manger des OGM?


Quand on veut trop changer la nature des choses on en paie souvent le prix et même si les conséquences se feraient attendre, je suis sur que cela seraient désastreux. Pour le porc j’en mange pas, mais qui dit qu’ils n’iront pas jusqu’a d’autres animaux relier a la consommation..
 
Manger des OGM?
 
Canada - Manger des OGM?
Enviropig et Super poisson pourraient ainsi se retrouver sur les étals des épiceries, à l’insu de tous.  
©Agence QMI 
 
OTTAWA – Le gouvernement fédéral refuse de dire s’il approuvera la consommation d’animaux génétiquement modifiés. Mais même s’il le fait, personne ne le saura. Enviropig et Super poisson pourraient ainsi se retrouver sur les étals des épiceries, à l’insu de tous.
  
Jusqu’à présent, des compagnies ayant développé des poissons qui grandissent deux fois plus vite que la normale et des cochons
porteurs d’ADN de souris attendent encore d’obtenir l’approbation du gouvernement pour lancer leur production.
 
« Pour des raisons de confidentialité, Santé Canada ne peut dévoiler si un dossier est à l’étude ni donner de l’information sur les dossiers soumis », a dit Jenny Van Alstyne, porte-parole pour la ministre de la Santé Leona Aglukkaq.
 
Cette semaine, des médias ont relaté l’inquiétude des scientifiques de Pêches et Océans Canada quant à l’élevage de poissons génétiquement modifiés. Ils craignent que ces poissons ne s’échappent des piscicultures et ne se reproduisent dans les milieux naturels.
 
AquaBounty, une entreprise implantée au Canada et aux États-Unis, a soumis une demande auprès de Santé Canada pour faire approuver la consommation de son poisson. La firme est aussi en train de développer des saumons, truites et tilapias hybrides qui croîtront plus rapidement que le poisson traditionnel.
 
La même demande pour le cochon modifié vient de l’Université de Guelph, en Ontario. Baptisé « Enviropig », ce porc du Yorkshire génétiquement modifié avec de l’ADN de souris produirait beaucoup moins de phosphore dans ses excréments. Les chercheurs estiment que l’élevage d’« enviropigs » mettrait fin aux problèmes de contamination des cours d’eau près des porcheries industrielles.
 
Toutefois, avec les lois actuelles, rien n’oblige les détaillants ou les producteurs à indiquer au public que le filet de porc ou de poisson qu’ils mangent ne provient pas d’un animal ordinaire.
 
« Les consommateurs ont le droit de savoir ce qu’ils mangent », a déclaré le député néo-démocrate Alex Atamanenko.
 
Ce dernier exhorte le gouvernement à imposer un moratoire sur tout aliment génétiquement modifié, les qualifiant de dangers pour la santé.
 

« Je trouve qu’il serait absurde de relâcher un saumon modifié dans l’environnement. Il n’y a aucune façon de dissocier le poisson modifié et le poisson normal », a-t-il conclu. 


http://www.canoe.com 
 paie

4 réponses à “Manger des OGM?

  1. ben oui j’esperes que j’ai le droit de savoir ce que je mange batinsse !!

    ca fait froid dans le dos: des cochons porteurs d’ADN de souris

  2. On mange déjà des produits OGM sans le savoir. Maïs, soya, poisson… En Europe, l’étiquetage est obligatoire mais pas ici. Nos gouvernements craignent que les produits OGM restent sur les tablettes et comme ils veulent encaisser le plus de taxes possible…

  3. Oui Loulou a raison c’est déjà en courd dans les cultures , quand je travaillais j’en ai vue.Des carottes pesant 3 lb vous en avez vue beaucoup pousser dans votre potager?C’était un variété pour faire des cubes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s