Recrudescence de spams sur Facebook


C’est intéressant de pouvoir se connecté dans des endroits publics ou on peut avoir accès a Internet, mais encore faut-il redoubler de prudence. Il y a des règles que l’on peut suivre pour diminuer les risques d’attaques, de spams
Nuage

Recrudescence de spams sur Facebook


Étude - Recrudescence de spams sur Facebook

Le spam, un phénomène de plus en plus incontrôlable.

© ene

Les internautes sont actuellement victimes de spams provenant de comptes Facebook compromis. Les spammeurs sont passé en quelques années des réseaux zombie aux médias sociaux. Telle est la tendance qui ressort du rapport de menaces du mois d’octobre 2011, révélé le lundi 21 novembre par Cyberoam.

Le fabricant de solutions de sécurité internet (pare-feux) Cyberoam a mené une étude sur les propriétaires de comptes compromis. Ce type d’attaque survient souvent après une connexion depuis un réseau Wi-Fi public, en raison de l’utilisation d’un mot de passe trop simple ou après avoir cliqué sur un lien envoyé par un ami sur Facebook. Les chiffres sont éloquents: 23% des utilisateurs n’ont pris aucune mesure pour remédier à la situation, pensant qu’il s’agissait d’un incident isolé.

Cette tendance s’est accentuée après le démantèlement au début de l’année par Microsoft du botnet Rustock, responsable de près du tiers du spam au niveau mondial.

Les responsables de Cyberoam incitent les utilisateurs à la plus grande prudence et à respecter des règles de bon sens lorsqu’ils se connectent à internet depuis un réseau public.

Il est conseillé aux internautes d’utiliser un gestionnaire de mots de passe (qui en génère de nouveaux et les synchronisent), de ne pas cocher la case «Mémoriser le mot de passe» lorsque l’on se connecte à sa messagerie ou son compte Facebook et surtout de ne pas cliquer sur les liens accompagnés de phrases accrocheuses

http://fr.canoe.ca