Un touriste fait une chute de 20 mètres au cœur d’un volcan parce qu’il voulait mieux voir


Ce n’est pas vraiment brillant. Certains pensent que les barrières de sécurité sont là juste pour la déco. L’homme qui a voulu avoir une belle photo du volcan Kilauea a été plutôt chanceux de n’être pas blessé avec une chute de 20 mètres et que le volcan n’était pas en éruption. Car c’est un des volcans les plus actifs au monde
Nuage

 

Un touriste fait une chute de 20 mètres au cœur d’un volcan parce qu’il voulait mieux voir

par  Mathilda Caron

 

1er mai dernier, un touriste a survécu à une chute de 20 mètres au cœur du volcan Kilauea, au sud-est de l’ar­chi­pel d’Ha­waï, rappor­tait The New York Times le 2 mai.

La victime, dont le nom n’a pas été révélé, voulait avoir une vue impre­nable sur le cratère. Il a donc fran­chi les barrières de sécu­rité pour s’ap­pro­cher du préci­pice. Mauvaise idée.

L’homme est tombé vers 18 h mais n’a été retrouvé que vers 21 h, griè­ve­ment blessé. Il a immé­dia­te­ment été trans­porté par avion au centre hospi­ta­lier d’Hilo, la ville la plus peuplée d’Ha­waï. Le volcan n’est pas en érup­tion en ce moment – heureu­se­ment pour la victime –, mais il fait partie des volcans les plus actifs du monde.

« Il pour­rait même être en tête de liste », affirme l’Ins­ti­tut d’études géolo­giques des États-Unis.

Selon les auto­ri­tés du Parc natio­nal des volcans d’Ha­waï, la dernière fois qu’une personne est morte à la suite d’une telle chute remonte au mois d’oc­tobre 2017. 

« Fran­chir les barrières de sécu­rité et péné­trer dans les zones inter­dites  peut entraî­ner des bles­sures graves ou même la mort », explique l’agent John Broward.

Source : The New York Times

https://www.ulyces.co

23 blessés lors d’un tour en bateau près du volcan d’Hawaï


Les volcans cela attire des tourismes même celle d’Hawaï, plus précisément le volcan Kilauea même s’il demeure en activité après avoir fait plein de dégât sur l’ile. Est-ce que le bateau s’est trop rapproché où cela est dû par un jet de lave exceptionnel qui a fait tant de blessés ?
Nuage

 

23 blessés lors d’un tour en bateau près du volcan d’Hawaï

 

La lave a brûlé une partie du toit de ce bateau de touristes près du volcan Kilauea, faisant 23 blessés.

La lave a brûlé une partie du toit de ce bateau de touristes près du volcan Kilauea. Photo : Reuters/Handout .

Une vingtaine de personnes ont été blessées, dont une sérieusement, par un jet de lave lors d’un tour en bateau pour aller observer la lave du volcan en éruption à Hawaï, ont annoncé lundi les autorités locales.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Parmi les passagers du bateau touristique, dont le nombre total n’a pas été précisé, 13 ont été traités dans un hôpital local et 10 n’ont subi que des blessures légères, soignées sur place à leur arrivée au port de Wailoa, d’après les pompiers du comté d’Hawaï.

Quatre personnes ont dû être amenées par ambulance au centre médical à la suite de cet incident survenu au petit matin. Parmi elles se trouvait une femme âgée d’une vingtaine d’années avec une fracture du fémur dont l’état était sérieux.

Le volcan Kilauea est en éruption depuis mai 2018.

Des touristes sur un bateau observent les coulées de lave qui se déversent dans l’océan. Photo : Reuters/Terray Sylvester

Les pompiers ont expliqué, sans plus de précisions, qu’une explosion a projeté de la lave qui a recouvert le toit du bateau et y a creusé un large trou, tandis que l’une des balustrades de l’embarcation a été endommagée.

L’éruption du volcan Kilauea, l’un des plus actifs au monde, a déjà causé la destruction de centaines de maisons depuis le mois de mai.

Le Kilauea est l’un des cinq volcans que compte l’île d’Hawaï, la plus grande de l’archipel.

https://ici.radio-canada.ca/

Le Saviez-Vous ► Pourquoi le volcan au Guatemala est-il si meurtrier comparativement à celui d’Hawaï?


Récemment le volcan Fuego au Guatemala est éruption et il plus de 75 morts, alors que le volcan Kilauea cela fait plus 1 mois qu’il est en activité. Pourquoi au Guatemala il est plus meurtrier ? Leur forme, la hauteur ….
Nuage

 

Pourquoi le volcan au Guatemala est-il si meurtrier comparativement à celui d’Hawaï?

 

Le volcan de Fuego lors de son éruption, le 3 juin 2018.

Survenue le 3 juin 2018, l’éruption du volcan de Fuego, au Guatemala, a fait plus de 70 morts. Photo : Getty Images/AFP / Johan Ordonez

 

 Pourquoi leurs éruptions sont-elles si différentes?

RADIO-CANADA AVEC CBC

D’abord, il faut savoir que des formes différentes des volcans mènent à des éruptions bien distinctes.

Le Kilauea à Hawaï est un volcan-bouclier, tandis que le Fuego au Guatemala est un strato-volcan.

De la fumée sort du cratère.

Le volcan Kilauea en éruption. Photo : Getty Images/Handout

Le premier volcan éjecte de la lave en mouvement qui finit par durcir durant son parcours. Ce volcan plat et large possède une structure en dôme ressemblant à un bouclier couché sur le sol.

Le second représente l’image que l’on se fait habituellement d’un volcan puisqu’il se présente comme une montagne imposante avec un sommet pointu, dont les éruptions se caractérisent par des coulées de lave le long de pentes abruptes.

Le Volcan de Fuego crache une pluie de cendres.

Le Volcan de Fuego, haut de 3763 mètres, est situé à 35 kilomètres de la capitale Guatemala. Photo : Associated Press/Santiago Billy

Par comparaison, le Kilauea atteint 1200 mètres d’altitude, tandis que le Fuego dépasse 3700 mètres.

https://ici.radio-canada.ca

À Hawaï, il pleut des fils de verre


C’est un étrange phénomène des conséquences de l’éruption du volcan Kilauea. Des gouttes de lave changer en fils très minces coupant comme de verre.. Elles peuvent causer des irritations aux yeux et aux poumons. Il ne faut donc pas y toucher.
Nuage

 

À Hawaï, il pleut des fils de verre

 

© epa.

Sarah Winkel

L’éruption du volcan Kilauea a provoqué l’apparition de « cheveux de Pélé », des fils de verre qui tombent du ciel et qui peuvent être extrêmement dangereux.

En plus des coulées de lave et des vapeurs acides, l’éruption du volcan Kilauea a entraîné des pluies de fils de verre, appelés « cheveux de Pélé » du nom de la déesse hawaïenne du feu et des volcans.

Ces particules sont en fait des gouttes de lave qui se sont étirées en long filaments très fins sous l’action du vent. En moyenne, elles mesurent à peine 0,5 mm de diamètre et peuvent atteindre jusqu’à 2 mètres de long.

S’ils ne se sont pas étirés complètement, les « cheveux de Pélé » peuvent alors ëtre accompagnés d’une goutte de lave solidifiée appelée « larme de Pélé ». 

Dangereux pour les yeux et les poumons

Si, de prime abord, ils semblent inoffensifs, ces « cheveux de Pélé » sont pourtant dangereux.

L’USGS, l’organisme américain qui surveille l’éruption du volcan, conseille aux habitants de l’île de ne pas toucher ces particules « qui peuvent causer des irritations aux yeux et à la peau similaire aux cendres volcaniques ».

Elles pourraient même endommager le pare-brise des voitures: pas question donc d’essayer de s’en débarrasser en utilisant les essuie-glaces.

De nombreux Hawaïens ont posté des photos de ce phénomène sur les réseaux sociaux. L’un d’entre eux a par exemple découvert des « cheveux de Pélé » dans le récupérateur d’eau placé sur le toit de sa maison.

Un autre internaute a conseillé aux habitants de l’île de porter un masque.

« Des cheveux de Pélé tombent sur Pahoa… En d’autres termes, des éclats de verre volcanique pleuvent sur toute la ville. Ce type de lave est très tranchant et peut s’incruster dans vos poumons si vous le respirez. Les masques sont fortement recommandés ».

 

https://www.7sur7.be/

Attention, prière de ne pas rôtir de la guimauve sur le volcan d’Hawaï


Sur Twitter, une personne a demandé une question tellement stupide. Est-ce qu’il était sérieux ou simplement pour niaiser. Même sans avoir jamais vu un volcan en éruption comme présentement à Hawaï, c’est inimaginable d’aller cuire des guimauves sur la larve
Nuage

 

Attention, prière de ne pas rôtir de la guimauve sur le volcan d’Hawaï

© afp.Attention, prière de ne pas rôtir de la guimauve sur le volcan d’Hawaï

 

Cela ne viendrait pas forcément à l’idée de chacun, mais deux précautions valent mieux qu’une et le gouvernement américain a cru bon de le rappeler: faire rôtir de la guimauve sur la lave volcanique n’est pas une bonne idée.

Faire cuire des « marshmallows » sur de grands feux de camp fait partie des activités estivales préférées des Américains, et un internaute a demandé – à moitié sérieusement – à l’agence des services fédéraux géologiques (USGS) sur Twitter:

 « Est-ce qu’on peut en toute sécurité faire rôtir de la guimauve sur des fentes volcaniques? Si on a un bâton suffisamment long, bien sûr. Ou est ce que le résultat serait empoisonné ? »

« Hum… Nous allons devoir répondre que non, on ne peut pas le faire. (…) Si les fentes diffusent du dioxyde ou du sulfure d’hydrogène (les guimauves) auraient mauvais goût. Et si on ajoute de l’acide sulfurique au sucre, le résultat est assez spectaculaire », a répondu l’USGS, préférant prévenir que guérir.

Le volcan Kilauea de l’île d’Hawaï est en éruption depuis début mai et déverse lentement de la lave sur l’île et dans l’océan Pacifique, bloquant des routes et forçant l’évacuation d’environ 2.000 personnes. Selon Janet Snyder, porte-parole du comté de Hawaï jointe par l’AFP, déjà 71 maisons ont été détruites.

L’éruption dégage aussi des panaches de fumée et des vapeurs toxiques et irritantes. Ces émanations potentiellement dangereuses ont atteint les îles Marshall et le territoire américain de Guam, ont averti les autorités.

https://www.7sur7.be/

Un nuage d’acide chlorhydrique dans le ciel d’Hawaï, dernier cadeau du volcan Kilauea


Le cauchemar continu pour les résidents de Île Kilauea, son volcan réveillé depuis 3 mai continu ses ravages. La lave a touché la mer et les nuages sont devenus toxiques. Les résidents qui restaient n’ont pas eu d’autres choix de quitter leur demeure.
Nuage

 

Un nuage d’acide chlorhydrique dans le ciel d’Hawaï, dernier cadeau du volcan Kilauea

 

TERRAY SYLVESTER / REUTERS

Les coulées de lave du volcan Kilauea ont atteint l’océan.

  • Caleb Jones et Audrey

  • McAvoyThe Associated Press

Des panaches blancs d’acide chlorhydrique et de minuscules éclats de verre ont fait leur apparition dans le ciel d’Hawaï, lundi, alors que les coulées de lave du volcan Kilauea atteignent maintenant l’océan.

Les autorités avaient prévenu les habitants dimanche d’éviter le nuage de vapeur toxique formé lorsque la lave entre en contact avec l’eau salée de la mer.

Plus près du volcan, la lave continuait lundi à émerger de larges fissures qui se sont formées dans des quartiers résidentiels d’un secteur rural de la Grande Île d’Hawaï. La roche en fusion formait des coulées qui coupaient en deux les forêts et les champs en se dirigeant vers la mer.

Le taux d’anhydride sulfureux sortant des fissures au sol a triplé, ce qui a poussé les autorités à répéter les consignes de sécurité en matière de qualité de l’air.

Au sommet du volcan, deux éruptions explosives ont projeté des nuages de cendre, transportés par les vents vers le sud-ouest.

Le volcan Kilauea a détruit jusqu’ici 40 structures, dont une vingtaine de résidences, depuis son réveil le 3 mai. Quelque 2000 personnes ont été évacuées, et 300 habitent dans des refuges temporaires.

Depuis quelques jours, la lave progresse plus rapidement et émerge du sol en plus grande quantité. Les scientifiques expliquent que la lave émergée au début de mai était constituée de vieux magma demeuré en sous-sol après l’éruption de 1955. La nouvelle lave, provenant des profondeurs de la terre, est plus chaude et progresse plus rapidement sur une plus grande superficie.

Les responsables du tourisme à Hawaï répètent que la majeure partie de la Grande Île n’est pas affectée par l’éruption du Kilauea.

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Ciel de cendres sur l’île d’Hawaï après l’explosion du volcan Kilauea


Le volcan Kilauea a fini par exploser à son sommet, mais la pluie de cendres n’a pas duré quelques minutes et les accumulations de la cendre n’est pas grande. En plus, l’explosion ne semble pas avoir fait grand bruit très tôt le matin, car des résidents qui habitent près du volcan n’ont rien entendu. Cependant, l’activité de ce volcan peut encore exploser, et faire plus de dégâts.
Nuage

 

Ciel de cendres sur l’île d’Hawaï après l’explosion du volcan Kilauea

 

Une pluie de centres dans le ciel et sur un arbre après une explosion au sommet du volcan hawaïen Kilauea.

Cette photo de l’Institut géologique des États-Unis (USGS) prise le 17 mai montre un épais panache de fumée et de cendres provoqué par une explosion au sommet du volcan hawaïen Kilauea. Photo : Associated Press/United States Geological Survey/HVO

Une éruption explosive tôt jeudi matin au sommet du volcan Kilauea a craché des cendres à plus de 9000 mètres dans le ciel hawaïen. Les autorités ont incité les résidents de l’île à se trouver un abri sécuritaire.

RADIO-CANADA AVEC REUTERS, AFP ET USGS

Le volcan Kilauea est en activité depuis deux semaines.

Des douzaines de fissures ont fait leur apparition du côté est du cratère, ce qui a entraîné le déversement d’un flot de lave dans les communautés, selon le géophysicien Mike Poland, de l’Institut géologique des États-Unis (USGS).

Selon les autorités, le volcan situé sur l’île d’Hawaï a explosé vers 4 h 17 jeudi matin.

Des résidents qui habitent à proximité du volcan disent qu’une pluie de cendres a suivi l’éruption.

Celle-ci n’aurait probablement duré que quelques minutes, selon M. Poland. Il soutient par ailleurs que les accumulations de cendres sont minimes.

En réponse à la question d’un internaute sur Twitter qui se demandait si la quantité de cendres était assez importante pour avoir un impact sur le climat, le USGS a répondu par la négative.

« Le panache de cendres doit être beaucoup plus grand avant qu’il n’atteigne la circulation globale et commence à affecter le climat », a indiqué l’Institut.

Selon un porte-parole de la protection civile de l’État d’Hawaï, Kanani Aton, des résidents qui habitent dans la ville qui se trouve tout près du volcan (et qui porte le nom de « Volcano ») n’ont pas entendu l’explosion durant leur sommeil.

Kilauea

On compte cinq volcans dans l’archipel hawaïen.

Le volcan Kilauea, situé sur l’île d’Hawaï (aussi appelée la Grande Île) est l’un des plus actifs sur la planète.

Sa dernière éruption majeure remonte à 1924. Elle avait fait un mort, en plus de propulser des cendres, des roches et de la poussière dans les airs pendant une période de 17 jours.

Kilauea est situé dans le Parc national des volcans d’Hawaï, qui est fermé de manière préventive depuis le 11 mai.

Nuage volcanique et alerte rouge

L’éruption du 3 mai dernier a provoqué l’évacuation d’environ 2000 personnes des zones résidentielles.

Des coulées de lave ont quant à elles détruit une quarantaine de maisons et d’autres structures.

Et ce n’est peut-être pas terminé.

Dans un communiqué, l’Observatoire hawaïen des volcans indique qu’à « tout moment, l’activité pourrait à nouveau devenir plus explosive, augmentant l’intensité de la production de cendres et générant des projectiles balistiques près de la cheminée » volcanique.

L’épais nuage volcanique se dirige vers le nord-est, selon l’Observatoire, qui avertit les résidents qui se trouvent sur cette trajectoire de trouver refuge.

Les autorités hawaïennes auraient d’ailleurs quitté leur poste près des quartiers qui sont touchés et doivent se déplacer en raison des niveaux élevés de dioxyde de soufre dans l’air.

L’alerte rouge qui avait été lancée mardi pour l’aviation est aussi maintenue, c’est-à-dire qu’aucun trafic aérien n’est permis dans cette zone.

https://ici.radio-canada.ca/