Ces 14 publicités chocs ont marqué l’année 2015


À travers le monde, on essaie de trouver des images chocs pour lancer un message, faire réfléchir. En 2015 on s’aperçoit que beaucoup de causes sont similaires (ou presque) d’un pays à un autre
Nuage

 

Ces 14 publicités chocs ont marqué l’année 2015

1. « Plus vous êtes connecté, moins vous êtes connecté. »

Campagne du Centre de Recherches sur la Psychologie de Shenyang sur les dangers de l’hyperconnexion (Chine)  @CRPS

2. « La vitesse tue. » 

Campagne de la préfecture de la province de Western Cape (Afrique du Sud) @WCG

3. « Vous voyez à quel point ça peut être facile de nourrir ceux qui ont faim ? »

Campagne de l’ONG Feed SA pour venir en aide aux enfants en malnutrition dans le monde (Afrique) @FeedSA

4. « Arrêtez la violence, ne buvez pas au volant. »

Campagne d’Ecovia pour lutter contre le fléau de l’alcool au volant (Angleterre)  @Ecovia

5. « Votre enfant est ce que vous mangez. »

Campagne de la Société Pédiatrique de l’État de Rio (SPRS) pour éclairer sur les répercussions positives de l’allaitement (Brésil) @SPRS

6. « Aucun enfant rêve de devenir un adulte en surpoids. »

Campagne de la Ligue Anti-Obésité (LAO) concernant le surpoids (Guatemala)  @LAO

7. « Ce que vous gaspillez en 2 minutes, ça la fait vivre 2 jours. »

Campagne de Colgate pour pousser les gens à économiser de l’eau (États-Unis)  @Colgate

8. « Portez la cause. »

Campagne de l’association de défense des animaux DDB Mozambique. Elle montre à quoi ressemblent les animaux symboles de grande marque sans leur peau, ici Lacoste et Puma (Mozambique Fashion Week)  @DDBMozambique

9. « Pensez à ceux de l’autre côté. »

Campagne de la municipalité de la ville d’Ekaterinburg pour stopper l’utilisation des téléphones au volant (Russie) @Ekburg

10. « L’enfance s’arrête où le travail commence. »

 Campagne de l’ONG portugaise APAV pour lutter contre le travail chez les enfants (Portugal)  @APAV

11. « Ne parlez pas pendant qu’il/elle conduit. »

Campagne de la Police de la ville de Bangalore contre le téléphone au volant (Inde) @BangaloreTrafficPolice

12. « Attachez-vous. Restez en vie. »

Campagne du gouvernement du Québec pour sensibiliser au port de la ceinture (Québec)  @Québec

13. « Qui vous ramènera ce soir ? »

Campagne du gouvernement islandais contre l’alcool au volant (Islande)  @IslGov

14. « Liker, n’est pas aider. »

Campagne de l’ONG singapourienne Crisis Relief Singapore (CRS) pour pousser les gens à agir et non pas rester inactif derrière un écran. (Singapour)@CRS

http://www.demotivateur.fr/

Des radars «pédagogiques» bientôt le long des routes


Un projet de nouveau radar qui serait pédagogique va être essayé au Québec pour faire prendre conscience de la vitesse au volant dans des endroits sensibles comme près des écoles. Cela va-t-il vraiment changer le comportement des amateurs de vitesse ?
Nuage

 

Des radars «pédagogiques» bientôt le long des routes

 

Les radars pédagogiques sont utilisés depuis quelques années... (WIKIMEDIA COMMONS, JAMAIN)

Les radars pédagogiques sont utilisés depuis quelques années en Europe, notamment en Belgique. Le message de prévention passe donc par la tête et non par le portefeuille.

WIKIMEDIA COMMONS, JAMAIN

ANNIE MORIN
Le Soleil

(Québec) Le ministère des Transports du Québec (MTQ) ajoutera bientôt des radars «pédagogiques» le long des routes du Québec. Ces appareils électroniques indiqueront la vitesse des automobilistes en rouge, jaune ou vert, selon l’écart constaté avec la limite prescrite, et leur lanceront des messages dans le but de les faire ralentir. Ils ne généreront pas de contraventions.

Les radars pédagogiques se rapprochent davantage des stèles radars, souvent installées près des écoles pour décourager les excès de vitesse, que des radars classiques à vocation répressive.

Il s’agit de capteurs de vitesse doublés d’un écran qui calculent et affichent la vitesse des véhicules qui les croisent. Le modèle ciblé par le MTQ utilise un code de couleurs permettant au conducteur d’évaluer son comportement. Rouge, il roule trop vite. Jaune, il respecte la limite de vitesse. Vert, il n’atteint pas cette limite.

S’ajoutent de brefs messages pour inciter les contrevenants à lever le pied. Quelques mots ont été présélectionnés par le MTQ. La banque devra minimalement contenir : danger, ralentir, prudence, attention et école.

Le message passe donc par la tête et non le portefeuille, contrairement aux radars photo, qui prennent des clichés des véhicules dépassant les limites de vitesse, lesquels mènent à des constats d’infraction et des amendes.

Populaires en Europe

En Europe, les radars pédagogiques sont utilisés couramment depuis quelques années. En France seulement, il y en avait 889 en date du 1er mars. Certains modèles arborent des bonshommes sourires ou des bonshommes fâchés selon la vitesse détectée. D’autres indiquent le montant de l’amende et le nombre de points d’inaptitude qui auraient été récoltés si un policier était passé par là. D’autres encore permettent d’accumuler des statistiques sur la circulation à l’endroit surveillé.

Les radars pédagogiques peuvent aussi remplacer les affiches prévenant de la présence imminente d’un radar photo. Cette pratique a toutefois été délaissée en France. Il n’est pas question de l’implanter au Québec.

L’appel d’offres lancé par le MTQ la semaine dernière prévoit l’acquisition de neuf radars pédagogiques avec une option d’achat pour trois appareils supplémentaires.

«Le Ministère va lancer un projet pilote à l’échelle nationale en ciblant cinq sites avec des problématiques de vitesse et/ou d’accidents. L’objectif recherché est de valider dans quelle mesure les radars pédagogiques influencent à la baisse la vitesse des conducteurs», a précisé mardi au Soleil Sarah Bensadoun, porte-parole du MTQ.

Les endroits où seront installés les nouveaux radars pédagogiques seront identifiés ultérieurement. Il est déjà acquis qu’il s’agit de zones scolaires ou affichant des limites de vitesse de 50 kilomètres/heure ou moins.

Il est stipulé dans les documents gouvernementaux que la portée minimale du capteur de vitesse doit être de 100 mètres, que la marge d’erreur ne doit pas dépasser 2% et que les vitesses allant de 10  à 150 km/h doivent être détectées.

En Europe, des conducteurs téméraires s’amusent à défier les radars pédagogiques pour y faire inscrire des vitesses élevées. Il est toutefois possible de programmer les appareils de façon à ce qu’ils n’affichent pas les résultats excessifs, de façon à décourager ces pratiques dangereuses.

Parmi les autres critères d’achat, il en est un qui est propre au climat québécois : le radar doit «être complètement opérationnel dans la plage de températures – 30 degrés Celsius à 60 degrés Celsius sans en être affecté».

Le fournisseur retenu fera l’installation de l’équipement, mais il n’est pas question de l’entretien. Une garantie de deux ans est exigée. En France, l’installation d’un radar pédagogique est estimée à 6500  euros (8800  $CAN) et son entretien annuel à 1200 euros (1625 $).

L’échéancier québécois n’a pas été détaillé, mais le déploiement devrait se faire rapidement après le choix du sous-traitant.

http://www.lapresse.ca/

Les erreurs des autres : une vidéo percutante


On voit ce genre de publicités-chocs sur nos écrans, sur les médias. Et, il faut avouer que cette pub est très bien faite. Elles sont nécessaires, selon moi, sauf que malheureusement, beaucoup croient que cela arrive qu’aux autres. Il est pourtant important de limiter la vitesse sur les routes pour protéger ceux que nous aimons.
Nuage

 

Les erreurs des autres : une vidéo percutante

 

Par Catherine Bergeron

Vous l’avez peut-être déjà vue cette vidéo réalisée par l’Agence de transport de la Nouvelle-Zélande. Un membre de ma famille l’a publiée sur Facebook et je n’ai pu m’empêcher de vous l’a partager à mon tour.

«Je suis désolé, je croyais avoir le temps!»

«Il est trop tard. Je ne pourrai jamais m’arrêter.»

«Mais voyons, c’était une simple erreur. S’il vous plait… mon fils assis derrière.»

«Je vais beaucoup trop vite! Je suis désolé…»

Une publicité belle, triste, incroyablement percutante.

En cette période de vacances où les road trips et la famille sont à l’honneur, ce genre de vidéo vous fait-il réfléchir?

http://www.coupdepouce.com