Un breuvage chinois, à base d’os de tigre, menace l’espèce


Encore la Chine avec sa médecine traditionnelle. Pourquoi ne pas se tourner vers les plantes !! Si au moins les tigres seraient bien traités. Non, l’appât d’argent et des supposées propriétés médicinales … Qui en fait, c’est prendre un coup d’alcool est beaucoup plus intéressant que le sort de ces tigres
Nuage

Un breuvage chinois, à base d’os de tigre, menace l’espèce

 

Espèce protégée, le tigre est particulièrement menacé en Chine. La carcasse des ces félins est récupérée pour concocter du « vin de tigre », boisson très prisée par la médecine traditionnelle chinoise, qui permettrait de guérir l’arthrite et les rhumatismes.

Tout comme le rhinocéros pour sa corne ou l’éléphant pour son ivoire, le tigre fait partie des cibles du braconnage. Cependant, en Chine, ce n’est pas sa fourrure qui attise la convoitise, mais ses os, réputés pour ses vertus thérapeutiques contre les rhumatismes et l’arthrite.

Elevés dans des conditions atroces, les félins meurent souvent affamés et maltraités. Les éleveurs avides font ensuite tremper leur os dans de l’alcool de riz. Quelques mois, plus tard ce breuvage « divin » sera vendu à 120 euros minimum la bouteille. Un bon filon.

Tous les produits issus du tigre sont interdits à la vente. Mais, le gouvernement chinois n’a jamais rien fait pour endiguer ce marché illicite. Aujourd’hui, bon nombre des associations internationales et des citoyens chinois appellent à supprimer cette pratique vivement dénoncée.

http://actualite.portail.free.fr/