Bangladesh: un «homme-arbre» opéré


Une maladie de peau bien handicapante, heureusement que des médecins se sont intéressés à son cas pour lui venir en aide.
Nuage

 

Bangladesh: un «homme-arbre» opéré

 

DACCA – Un Bangladais surnommé «l’homme-arbre» pour ses verrues impressionnantes aux allures d’écorce sur les mains et les pieds va être opéré pour se débarrasser des excroissances qui se développent depuis dix ans, a annoncé dimanche l’hôpital qui le traite.

Abul Bajandar, un père de famille de 26 ans originaire du district de Khulna, subit des examens en vue de l’opération visant à couper les excroissances pesant au moins cinq kilogrammes qui lui couvrent les mains et les pieds.

«Au début, je pensais qu’elles étaient bénignes», a déclaré à l’AFP ce patient du Medical College Hospital (DMCH) de Dacca, la capitale du Bangladesh.

«Mais petit à petit, j’ai perdu ma capacité de travail. J’ai maintenant des douzaines de racines de 5 à 7 cm sur les deux mains. Et j’en ai des petites sur les jambes», a détaillé M. Bajandar, qui a dû mettre fin à son activité de cyclo pousse.

Une équipe médicale a été constituée pour réaliser l’opération au DMCH, le plus grand hôpital public du Bangladesh, qui a décidé d’en prendre en charge les coûts.

Des examens sont en cours pour s’assurer que les énormes lésions pourront être retirées sans endommager des nerfs majeurs ou engendrer d’autres pathologies.

Les grosses verrues, qu’Abul Bajandar a vu apparaître à l’adolescence mais qui ont commencé à s’étendre plus rapidement il y a quatre ans, ont été diagnostiquées comme un cas d’épidermodysplasie verruciforme, une maladie de peau génétique rarissime qui peut prendre la forme d’excroissances de peau.

«On l’appelle communément la maladie de l’homme-arbre», a expliqué à l’AFP Samanta Lal Sen, directeur de l’hôpital.

«Nous avons connaissance de trois cas dans le monde, dont celui d’Abul Bajandar. C’est la première fois que nous découvrons un cas aussi rare au Bangladesh», a-t-il ajouté.

Un villageois indonésien avec d’énormes verrues sur tout le corps a subi une série d’opérations en 2008 pour en être débarrassé.

Selon la soeur aînée d’Abul Bajandar, Adhuri Bibi, des centaines de personnes leur ont rendu visite dans leur maison de Khulna, depuis plusieurs années, pour voir «l’homme-arbre». «Même ici à l’hôpital, des centaines sont déjà venues», a-t-elle assuré à l’AFP.

http://fr.canoe.ca/

Les remèdes qui marchent


Nous connaissons tous des remèdes de grand-mère, certains sont efficaces, d’autres agit probablement de placebo et d’autres a faire attention car ils peuvent empirer le problème
Voici quelqu’un des plus connu
Nuage

 

Les remèdes qui marchent

 

Du ruban adhésif pour faire disparaître les verrues au gingembre pour soigner les nausées, voici 8 remèdes qui peuvent être efficaces

.Par Catherine Crépeau

Un clou dans la bouche

Placez un clou de girofle contre votre dent douloureuse, croquez, attendez quelques minutes qu’il ramollisse, puis recrachez. Votre gencive sera engourdie pendant environ une heure. Vous pouvez répéter l’exercice aussi souvent que vous le désirez, mais vous devrez certainement aller chez le dentiste, puisque les clous de girofle n’ont aucun pouvoir curatif.

Les propriétés antiseptiques et anesthésiques de cette épice sont attribuables à l’eugénol, le constituant principal de l’essence du clou de girofle, explique Georges-Émile Bourgault, pharmacien à Baie-Saint-Paul. Ce composé aromatique est utilisé en pharmacie pour atténuer la douleur, ainsi qu’en dentisterie. Mélangé à l’oxyde de zinc, il donne un ciment provisoire qui sert de pansement cicatrisant pour les cavités de carie avant l’obturation définitive. Attention cependant: des cas d’intoxication à l’huile de clou de girofle ont été rapportés chez des enfants dont on en avait enduit les gencives.

Une tasse d’eau chaude pour le mal de cœur

Nos grands-mères disaient d’y ajouter du bicarbonate de soude ou du sel, mais selon Olivier Bernard, auteur du blogue humoristique de vulgarisation scientifique Le Pharmachien, ce n’est pas nécessaire. La chaleur de l’eau suffit pour faire diminuer les dérangements de l’estomac qui causent la nausée.

«Le bicarbonate de soude neutralise les brûlures d’estomac, ce qui va vous soulager à court terme, mais son effet est tellement puissant qu’il risque de provoquer un rebond, donc de nouvelles brûlures que vous tenterez de calmer avec des doses à répétition, ce qui peut déstabiliser votre système. Quant au sel, il est recommandé de ne pas trop en consommer», explique Olivier Bernard.

Santé Canada considère qu’un adulte ne devrait pas prendre plus de 2 300 mg de sodium par jour, ce qui équivaut à une cuillère à thé de sel.

Souvenez-vous­ qu’il se cache déjà du sodium dans la majorité des aliments transformés que vous consommez.

Du gingembre pour calmer la nausée

Plusieurs études reconnues ont prouvé que le gingembre agit comme un antinauséeux dans les cas de maux de cœur attribuables à la grossesse ou à une intervention chirurgicale, indique le Dr François Croteau, médecin de famille à la retraite

.Mastiquez un petit morceau, soit environ 1 g, de gingembre cru et pelé pendant quelques minutes et recrachez-le. Vous pouvez aussi boire une infusion chaude que vous aurez préparée en faisant bouillir­ des morceaux de racine dans de l’eau pendant 5 à 10 minutes. Calculez l’équivalent d’une cuillère à thé de gingembre moulu par tasse d’eau (soit environ 2 g) et limitez-vous à 10 g de gingembre frais par jour, ou 2 g de gingembre séché, divisés en plusieurs doses.

Le gingembre peut aussi aider à calmer les crampes intestinales et les ballonnements. Son efficacité est cependant moins documentée en ce qui concerne le mal des transports, où les nausées sont provoquées par un dérèglement de l’oreille interne. Attention, le gingembre a des propriétés anticoagulantes. Il est donc contre-indiqué pour les personnes qui prennent des médicaments qui éclaircissent le sang, celles qui souffrent d’ulcère d’estomac et les femmes dont les menstruations sont abondantes.

Du ruban pour les verrues

Une étude publiée en 2002 dans la revue Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine a montré que le ruban adhésif en toile – le fameux duct tape gris vendu à la quincaillerie – est plus efficace que la cryothérapie (application d’azote liquide) pour faire disparaître les verrues. L’étude a été critiquée en raison de l’absence de groupe placebo, mais ses résultats n’ont pas été invalidés. On ignore toutefois si c’est l’occlusion de la plaie ou la toxicité de la colle qui rend le ruban efficace.Soyez patient, car le traitement peut prendre de six à huit semaines. Appliquez d’abord un morceau de ruban sur la verrue. Six jours plus tard, vous devrez retirer le ruban, faire tremper la zone affectée dans de l’eau chaude pendant dix minutes, puis la frotter avec une lime ou une pierre ponce. Laissez la verrue à l’air libre pendant une nuit et répétez tout le traitement jusqu’à sa disparition.

«Je n’hésite pas à recommander le duct tape parce que les traitements vendus en pharmacie sont souvent chers et peu efficaces. Quant à la cryothérapie, beaucoup de médecins n’en font plus, et obtenir un rendez-vous en dermatologie peut prendre des mois», indique Olivier Bernard.

Mais prudence, le traitement n’a pas été testé sur les verrues faciales ou génitales.

Du vinaigre pour les oreilles fragiles

Vous pouvez prévenir l’otite du baigneur en versant dans vos oreilles une solution composée à parts égales d’eau et de vinaigre blanc.

Normalement, quatre gouttes de cette préparation par oreille pour les enfants et huit pour les adultes suffisent pour acidifier le conduit auditif et diminuer le risque d’infection. À faire de quelques minutes à une heure avant la baignade.

«Les bactéries se développent mal en milieu acide, surtout celles qui s’attaquent à la peau et aux oreilles», explique Olivier­ Bernard.

Par contre, si l’infection est installée, ce traitement n’aura aucune efficacité. Vous devez alors consulter un médecin.

Du bicarbonate de soude quand ça pique

Pour soulager les démangeaisons dues aux piqûres de moustiques, d’insectes et de guêpes, mélangez un peu d’eau et de bicarbonate de soude pour faire une pâte que vous appliquerez sur les zones irritées.

En cas de piqûres multiples ou de varicelle, vous pouvez tout simplement verser 1/2 à 1 tasse (125 à 250 ml) de bicarbonate de soude dans l’eau du bain.

Le bicarbonate est un alcalinisant qui peut, dans certains cas, neutraliser des venins acides ou apaiser une irritation locale, explique Olivier Bernard. Vous en trouverez d’ailleurs dans certains traitements antipiqûres vendus en pharmacie.

De l’aloès sur une peau irritée

Vous faites pousser de l’aloès dans votre salon? Bien que les vertus curatives de cette plante ne soient pas prouvées hors de tout doute, de petites études lui confèrent des propriétés apaisantes et calmantes.

Faites le test la prochaine fois que vous souffrirez d’une irritation cutanée ou d’une brûlure légère, comme un coup de soleil: coupez une feuille d’aloès et étalez sur votre peau le gel qui s’en écoule. Si vous ressentez des bienfaits, vous pouvez répéter l’opération deux ou trois fois par jour.

Olivier Bernard conseille les crèmes hydratantes contenant de l’aloès, plutôt que les crèmes après-soleil.

«La plupart des crèmes après-soleil contiennent un anesthésique local qui gèle et empêche la douleur, ce qui peut masquer une infection», dit-il.

 

Du miel sur les brûlures

Votre mère appliquait du miel et un pansement sur les brûlures nettoyées à l’eau fraîche pour les aider à guérir plus rapidement et les protéger de l’infection? Avait-elle raison? Des études ont montré que le miel utilisé sur des pansements réduisait de quatre jours le temps de guérison de brûlures mineures et de certaines plaies chirurgicales.

C’est que le miel est très peu sensible à la contamination bactérienne, en raison, notamment, de sa composition et de sa densité en sucre. Pourtant, même s’il convient que le miel peut être efficace, Georges-Émile Bourgault suggère plutôt de laisser les brûlures légères guérir à l’air libre. Olivier Bernard hésite lui aussi à recommander ce type de traitement maison.

«Il faudrait que le miel soit pasteurisé et utilisé seulement pour des plaies superficielles», explique-t-il.

 Et surtout, n’appliquez jamais sur une brûlure de l’huile ou un corps gras, qui emprisonnent la chaleur et nuisent à la guérison.

http://www.protegez-vous.ca/

8 Remèdes de Grand-Mère Qui Ont Fait Leur Preuves Scientifiquement.


Les recettes de grand-mères souvent boudée au profit des médicaments peuvent soigner, mais sans pour autant ne pas négliger les symptômes. Si les choses ne s’arrangent pas, mieux vaut consulter
Nuage

 

8 Remèdes de Grand-Mère Qui Ont Fait Leur Preuves Scientifiquement.

 

Découvrez ici l’explication scientifique qui se cache derrière des remèdes de grand-mère connus. Évidemment, personne ne dénigre les merveilles de la médecine moderne.

Que ferions-nous sans un médicament comme la pénicilline pour guérir les infections ? Mais les remèdes faits-maison ont aussi des pouvoirs secrets.

Voici l’explication scientifique de 8 remèdes de grand-mère qui ont fait leurs preuves :

1. Du Ruban Adhésif

En 2002, un groupe de médecins a comparé l’efficacité du ruban adhésif avec de l’azote liquide pour éliminer les verrues. Après avoir porté quotidiennement le ruban adhésif pendant 2 mois, et en utilisant une pierre ponce 1 fois par semaine pour exfolier les peaux mortes, 85% des verrues des patients avaient disparu.

Dans le même temps, la congélation à l’azote liquide n’a marché que pour 60% des cas.

« La question en suspens est de savoir s’il y a quelque chose dans l’adhésif lui-même ou si c’est le fait que la peau ne respire pas qui entraîne la destruction de la verrue » se questionne le dermatologue Blum qui vit à New York, aux États-Unis.

« L’autre idée est que le ruban adhésif provoque une irritation, ce qui stimule les cellules immunitaires de notre corps pour attaquer la verrue. »

2. L’Avoine Pour Apaiser l’Eczéma

Utilisez de l’avoir moulu contre l’eczéma

 « Ça marche vraiment ! Car l’avoine a des propriétés anti-inflammatoires », explique le Dr Blum.

Que ce soit utilisé comme une pâte ou versé dans un bain, la plupart des experts recommandent de choisir de l’avoine finement moulue et de tremper la zone où il y a de l’eczéma pendant au moins 15 min.

En plus de réduire l’inflammation, l’avoine est considéré comme ayant un effet antihistaminique, explique le Dr Blum. En abaissant les niveaux de l’histamine, qui est le déclencheur de l’inflammation, l’avoine supprime ou réduit les rougeurs.

3. Le Yaourt Contre la Mauvaise Haleine

Une mauvaise haleine provient principalement de la bouche ou de l’estomac. Le yaourt contient des probiotiques qui aide à soigner les problèmes d’estomac.

 « Le yaourt n’a aucun effet sur les bactéries qui vivent sur ​​la langue, car il ne reste pas assez longtemps dans la bouche », dit Robert Meltzer, un gastro-entérologue basé à New York aux États-Unis.

Mais il a probablement un effet sur l’acide qui se trouve entre la bouche et l’estomac, y compris au fond de la gorge et de l’œsophage, explique t-il.

« Je pense que n’importe quel produit à base de lait ou qui contient des bactéries vivantes aurait le même effet. »

Le yaourt permet de se débarrasser de la mauvaise haleine qui résulte de problèmes gastriques, comme les remontées acides. Mais il n’a pas d’effet réel sur la mauvaise haleine liée aux problèmes de gencives, de foie ou des poumons, explique le dentiste Mathieu Messina qui vit dans l’Ohio aux États-Unis.

4. Une Cuillerée de Sucre Pour Arrêter le Hoquet

En 1971, Edgar Engelman a mené une étude pour savoir si une cuillerée de sucre était vraiment un remède efficace contre le hoquet. Il a réuni un groupe de 20 patients avec un hoquet de plus de 6 heures, et pour 8 d’entre eux, ayant un hoquet qui durait entre un jour à 6 semaines. Ensuite, chaque patient reçu une cuillère à café de sucre blanc à avaler. Pour 19 des 20 patients souffrant d’un hoquet, la guérison fut immédiate. André Dubois, gastro-entérologue dans le Maryland aux États-Unis, indiqua alors dans Le Livre des Médecins que

« le sucre agissait probablement dans la bouche en modifiant les impulsions nerveuses. Conséquence, les muscles du diaphragme arrêtent de se contracter et les spasmes du hoquet avec. »

5. Le VapoRub Pour Guérir les Mycoses des Ongles

Saviez-vous que frotter 1 ou 2 fois par jour les ongles avec du VapoRub est un traitement efficace contre les mycoses des ongles ?

En cherchant sur Internet, de nombreux témoignages personnels parlent de de ce remède contre les mycoses.

« J’ai entendu beaucoup de patients dire que le VapoRub aide vraiment, mais je ne sais pas exactement pourquoi», admet le Dr Blum.

Alors que certains affirment que c’est le menthol dans le baume qui tue les mycoses, d’autres pensent que c’est l’effet d’étouffement du gel épais. Dans tous les cas, en utilisant le VapoRub régulièrement, il a été montré qu’il peut non seulement se débarrasser des mycoses sur les ongles, mais aussi guérir un ongle de pied infecté, qui devient noir et finit par tomber. Et quand le nouvel ongle repousse, les mycoses ont disparu.

6. Mordre un Crayon Pour Guérir un Mal de Tête

Même si les médecins ne savent pas pourquoi nous le faisons, serrer les dents est un effet secondaire du stress.

Selon Fred Sheftell, directeur du Centre des Migraines à Stamford aux États-Unis, quand nous serrons les dents, nous forçons et fatiguons le muscle qui relie la mâchoire aux tempes. Cela a pour conséquence de déclencher des maux de tête. En plaçant un crayon entre les dents, sans le serrer, nous détendons nos muscles de la mâchoire, ce qui élimine les tensions et réduit la douleur.

Sachez que ce remède fonctionne uniquement pour les maux de tête. Il n’a pas d’effet sur les migraines ou maux de tête causées par des sinus congestionnés.

7. Les Olives Contre le Mal des Transports

Selon la Bibliothèque Nationale de Médecine des États-Unis, un des symptômes du mal des transports est l’augmentation de la salive dans la bouche.

La salivation est une façon de protéger les dents en cas de reflux gastriques. Le vomi est en effet très acide. Le point néfaste est que cette plus grande salivation accroît le mal des transports.

La solution : les olives, qui contiennent du tanin. Lorsqu’il est libéré dans la bouche, ce tanin permet de réduire le surplus de salive.

Résultat, le symptôme du mal du transport disparaît.

À noter : ce remède n’est efficace que pendant les premiers stades de la nausée, lorsque la salivation commence à augmenter.

8. L’Eau Salée Contre le Mal de Gorge

Quand vous étiez enfant et que vous aviez un mal de gorge, votre maman vous faisait peut-être faire des gargarismes d’eau chaude salée. Eh bien, votre maman avait une bonne intuition.

Selon Dr Hoffman, auteur du site Internet The Medical Consumer’s Advocate, un mal de gorge est une réaction inflammatoire.

Le remède : le sel, qui contribue à diminuer l’inflammation et la douleur qu’elle provoque dans la gorge.

Il est conseillé de mettre 1 cuillère à soupe de sel dans un grand verre. Mais sachez qu’il vaut mieux en mettre trop que pas assez.

 Gardez à l’esprit que vous traitez les symptômes du mal de gorge et non la maladie.

Comme le fait remarquer le Dr Hoffman sur son site :

« Les effets du sel son bien réels, mais ils sont de courte durée car le gargarisme n’élimine pas la cause du mal gorge, juste l’un des symptômes. »

 

http://www.comment-economiser.fr


Soins des pieds: comment soulager nos bobos


Les pieds, souvent les maux aimés du corps. Ils nous supportent, marchent nus sur toutes sortes de surfaces, restes des heures enfermés dans des bottes ou des souliers. Il est normal qu’un jour ou l’autre, ils se rebelles et demandent des soins
Nuage

 

Soins des pieds: comment soulager nos bobos

 

Photo : Shutterstock

Julie Leduc, Coupdepouce.com ,

 

Tous les jours, nos pieds sont mis à rude épreuve. Marie-Christine Torchon, directrice de la clinique de podiatrie de l’UQTR, nous donne ses conseils pour prévenir et soulager les bobos qui nous assaillent.

Transpiration et odeurs

On peut diminuer la transpiration des pieds, parfois gênante et problématique, en appliquant un antisudorifique qui contient de l’aluminium (celui qu’on utilise aux aisselles) sous nos pieds le soir avant de se coucher.

«Si on ne voit aucune amélioration après deux semaines, un médecin ou un podiatre pourra nous prescrire un gel antisudorifique plus puissant», indique Dre Torchon.

En ce qui a trait à la poudre, elle peut aider à capter l’humidité, mais elle ne nous empêchera pas de transpirer des pieds.

Les mauvaises odeurs se manifestent quand les bactéries se mettent de la partie. Pour les éviter, on s’assure d’avoir les pieds propres et secs avant de mettre nos chaussures. On privilégie les chaussures aérées et les matières de qualité: le cuir plutôt que les matériaux synthétiques.

«Appliquer un vaporisateur désinfectant de type Lysol sur nos souliers est aussi un bon moyen de tuer les bactéries et de limiter les odeurs», ajoute la podiatre.

Pieds enflés

«Pour soulager les pieds enflés, l’idéal, c’est de se coucher les jambes en l’air afin que le sang retourne au cœur», recommande Dre Torchon.

Pas évident si on est bureau!

«Dans ce cas, le simple fait de surélever nos pieds en les plaçant un instant sur une chaise va aider.»

Mettre nos pieds dans un bain d’eau froide pendant 15 minutes pour stimuler la circulation sanguine peut également nous soulager.

Ampoules

Ces cloques d’eau surviennent à la suite d’un frottement répété de la peau sur une chaussure. Si l’ampoule nous dérange, on peut la percer en utilisant une aiguille stérile. On la vide de son liquide, on applique ensuite un peu de crème antibiotique et on la couvre d’un pansement. Il existe en pharmacie des coussinets en flanelle de coton qu’on peut coller sur la zone de friction de nos pieds pour prévenir les ampoules.

«On trouve aussi des pansements en hydrogel (de type 2nd Skin) qui calment la sensation de brûlure due aux ampoules.»

Cors et peau dure

On peut enlever certains cors en faisant tremper nos pieds dans un bain d’eau tiède et en frottant la peau dure avec une pierre ponce. On crème ensuite nos pieds pour assouplir la peau. C’est le meilleur moyen de prévenir les cors. N’importe quelle crème hydratante fera l’affaire, dit Dre Torchon.

«Par contre, si on est prédisposée à avoir des cors, je conseille l’achat d’une crème pour les pieds à base d’urée.»

Verrue

On peut commencer par utiliser un produit à base d’acide salicylique vendu en pharmacie.

«Si la verrue persiste après un mois de traitement ou si elle est grosse, on consulte un médecin, un podiatre ou un dermatologiste. Ils pourront nous traiter avec un produit d’acide salicylique plus puissant ou avec de l’azote liquide. Il existe aussi une injection antibiotique pour venir à bout d’une verrue qui persiste depuis un an.»

Question de préserver notre entourage, on pense à garder un bandage sur notre verrue lorsqu’on est pieds nus!

Pied d’athlète

Pour éviter ce problème, on s’assure de toujours bien assécher nos pieds à la sortie du bain ou de la piscine. Les crèmes antifongiques de la pharmacie peuvent venir à bout du pied d’athlète.

«Mais on s’assure de les utiliser pendant au moins 28 jours, le temps que la peau se régénère, précise Dre Torchon. S’il n’y a pas d’amélioration après un mois, on consulte un médecin pour obtenir un antifongique plus puissant.»

http://www.coupdepouce.com

En finir avec les verrues !


Je crois, que pour certaines personnes, les verrues apparaissent pendant une partie de leur vie pour disparaitre a jamais. D’autres sont plus sensibles à être contaminés étant porteur. Il existe différentes façons de s’en débarrasser
Nuage

 

En finir avec les verrues !

 

Les verrues sont fréquentes, inesthétiques et parfois douloureuses. Ne les laissez pas vous empoisonner la vie. Gels, pommades, azote, laser ou remèdes de grand-mère, voici comment les éviter ou s’en débarrasser, vite !

Verrues : gels et pommades, efficaces ?

verrues

Pour se débarrasser des verrues, il existe de nombreux produits vendus en pharmacie : pommades, gels à appliquer au pinceau, pansements enduits d’un produit spécifique.

« Il s’agit de produits à base d’acide salicylique ou lactique. Leur but est de ramollir la verrue pour qu’elle s’élimine petit à petit », souligne le Dr Fabien Guibal.

« Leur mode d’utilisation est simple : on prend un bain de pieds, on gratte la verrue avec une râpe à cors, on applique le produit, on recouvre d’un pansement, puis on recommence tous les jours jusqu’à disparition « .

Avantage : Ce n’est pas douloureux et c’est le plus efficace.

Inconvénient : C’est long : il faut compter plusieurs semaines avant que la verrue disparaisse.

Verrue : l’azote, solution ultra rapide

verrues

« L’application d’azote se fait chez le dermatologue. Lors de la première séance, on gratte la verrue puis on applique de l’azote liquide à -196°C. A la deuxième séance, 15 jours à 3 semaines plus tard, on recommence l’opération et l’on peut adjoindre un traitement d’action mécanique, comme la pommade à l’acide salicylique, si ce n’est pas suffisant. », explique le Dr Fabien Guibal.

 « Contrairement à ce que l’on pense il ne s’agit pas de brûler la verrue avec du froid, mais de provoquer une inflammation qui va déclencher une réaction du système immunitaire. »

Avantage : c’est plus rapide que les pommades.

Inconvénient : c’est douloureux et les crèmes anesthésiques ne sont pas toujours efficaces car la verrue est épaisse.

Le laser : efficace, mais cher !

verrues

« Lorsque la verrue résiste à tout, il est possible de la détruire au laser. On peut utiliser deux types de lasers : soit un laser au CO2, soit un  laser à colorant pulsé. Le nombre de séances dépend du laser utilisé. Elles se déroulent chez un dermatologue équipé », explique le Dr Fabien Guibal.

Avantage : la technique est rapide.

Inconvénient : « C’est très douloureux surtout pour le laser au CO2. D’autant qu’il ne concerne que des verrues installées depuis longtemps et souvent de localisation plantaire (donc profondes). La marche peut alors être gênée pendant quelques jours après l’opération. Enfin il s’agit d’un geste technique cher

Les trucs maison anti verrues

verrues

Chacun a sa recette contre les verrues : application de suc de chélidoine, d’ail, oignon et citron, ou d’huile essentielle de thé.

« En fait l’effet placebo fait des merveilles en la matière. Si vous placez sur la verrue d’un enfant un décalcomanie avec un dragon en lui disant qu’il va la faire disparaître, elle risque fort de s’évaporer dans les 48 h. Et puis il y a des choses vraiment étonnantes : ce sont les rebouteux qui ont le « don ». A l’hôpital, nous avons un médecin qui le possède. Un jour, elle a fait disparaître toutes les verrues d’une femme qui avait fait une poussée à la suite de la prise d’un médicament », raconte le Dr Fabien Guibal.

Verrues : ne traitez pas immédiatement !

verrues

« Si elle ne fait pas mal, qu’elle ne s’étend pas, qu’elle ne grossit pas, qu’elle ne s’infecte pas, qu’elle n’est pas gênante d’un point de vue esthétique, une verrue peut très bien être laissée telle quelle. On sait que, en l’absence de tout traitement, 60% des verrues disparaissent spontanément en environ 18 mois », note le Dr Fabien Guibal.

Pas d’affolement donc : le premier traitement peut être de prendre son mal en patience ! On ne traite que si elle persiste, notamment pour des raisons esthétiques, limiter l’extension des verrues ou la contamination d’autrui.

Comment ne pas attraper de verrue ?

verrues

« Le plus souvent, on attrape des verrues plantaires par contact avec un sol déjà contaminé par des petites peaux mortes éliminées par l’organisme et porteuses du virus. C’est le cas dans les piscines, les gymnases, mais pas à la plage qui est un milieu salin où les virus ont du mal à survivre », constate le Dr Fabrice Guibal.

Toutefois, la verrue n’est pas si contagieuse qu’on imagine.

« Tout le monde est en contact avec le virus, ce qui compte, c’est l’état du système immunitaire. S’il est efficace, il ne se passera rien. Mais s’il est immature, comme chez les enfants, ou déprimé comme chez certains malades, alors il y aura une contamination. »

Verrues : comment ne pas contaminer les autres ?

verrues

Le plus simple c’est de couvrir la verrue avec un pansement.

« Non seulement cela diminue les risques de contagion, même s’ils ne sont pas très élevés, mais le pansement évite les frottements et donc les douleurs », conseille le Dr Fabien Guibal.

« Si vous avez des petits enfants porteurs de verrues plantaires autour de vous (ils ont dix fois plus de risques que vous d’en attraper), veillez à ce qu’ils ne mélangent pas leurs chaussettes, et qu’ils évitent de marcher pieds nus dans leurs chaussures pour ne pas se recontaminer. »

C’est quoi une verrue ?

verrues

« Une verrue est une infection qui ne touche qu’une partie de la peau : l’épiderme. Cette infection est  toujours due à un virus appartenant à la famille des papillomavirus. Toutefois, le virus est différent selon le type de verrue et sa localisation », explique le Dr Fabien Guibal, dermatologue.

La verrue se présente sous la forme d’une petite excroissance rugueuse à la surface de la peau et n’est pas toujours douloureuse.

« Lorsqu’elle se développe, cette infection pousse vers l’intérieur, c’est ce qui cause la douleur, notamment en cas de verrue plantaire. »

Quels sont les différents types de verrues ?

verrues

Il existe plusieurs types de verrues :

« la verrue vulgaire qui pousse le plus souvent sur les doigts, mais parfois aussi sur les coudes ou les genoux, la verrue plantaire qui se développe sur la plante du pied, la verrue plane qui peut se localiser sur le visage », énumère le Dr Fabien Guibal.

« On pense souvent que le molluscum contagiosum qui est une sorte de petite excroissance en grain de riz est une verrue. Il n’en est rien, même si lui aussi est dû à un virus, et même si lui aussi ne se développe que dans l’épiderme : le virus en cause et le mécanisme de développement et de contagion sont différents de ceux de la verrue. »

Hélène Mendigot, journaliste santé et validé par Dr Fabien Guibal, dermatologue

http://www.medisite.fr/

VERRUES : COMMENT LES TRAITER SOI-MÊME ?


Les verrues viennent et partent, certains ont eu des verrues dans une période de leur vie, et n’ont plus jamais apparu. Mais, il est préférable de se soigner rapidement étant donner que les verrues sont contagieuses.
Nuage

 

VERRUES : COMMENT LES TRAITER SOI-MÊME ?

Même si les verrues disparaissent souvent d’elles-mêmes, il est préférable de les traiter pour éviter qu’elles ne se propagent ou que vous contaminiez d’autres personnes.

Vous pouvez d’ailleurs débuter un traitement contre les verrues à base d’acide salicylique ou de cryothérapie (application d’un froid extrême) de votre propre initiative.

Verrue : un virus nommé « papillomavirus » en cause !

La verrue est une petite excroissance bénigne de la peau, provoquée par le papillomavirus humain.

La contamination par le virus se produit par contact direct avec une verrue ou des objets infectés. Près de la moitié des verrues disparaissent d’elles-mêmes dans les deux ans grâce à l’action de notre système immunitaire.

Mais si vous laissez subsister une verrue, le risque est grand qu’elle contamine d’autres zones de votre corps (surtout les mains et les pieds) et provoque ainsi l’apparition de nouvelles verrues. Elle peut aussi grossir. Dans les deux cas, le traitement sera plus long.

La meilleure stratégie consiste dès lors à la traiter sans plus attendre. Il n’est pas nécessaire pour ce faire de consulter un médecin.

L’acide salicylique pour soigner une verrue

Une première possibilité pour traiter vous-même une verrue, surtout si cette dernière est épaissie et calleuse, consiste à appliquer un liquide ou une pommade verrucide caustique à base d’acide salicylique. Des préparations plus faiblement dosées sont en vente libre en pharmacie.

Il faut généralement appliquer le produit une à deux fois par jour sur la verrue, qui sera ensuite recouverte d’un pansement. Les substances actives ramollissent la peau durcie de la verrue.

Avant chaque application, il faut éliminer à l’aide d’une lime ou d’une pierre ponce la couche de peau supérieure de la verrue jusqu’à ce que finalement cette dernière se détache entièrement.

Ce traitement n’est pas douloureux mais peut durer plusieurs mois. Vous devrez dès lors faire preuve de pas mal de persévérance.

La cryothérapie contre les verrues

La cryothérapie ou congélation est indiquée dans le cas des verrues plus profondément implantées.

L’application d’azote liquide à une température de près de -200°C crée une petite bulle sous la verrue. Le tissu mort se détache après une semaine environ.

Plusieurs séances seront généralement nécessaires avant disparition complète de la verrue.

Pour cette technique aussi, des produits sont en vente libre en pharmacie. Observez scrupuleusement le mode d’emploi, car l’azote liquide peut provoquer de douloureuses engelures.

Chez le dermatologue pour les verrues qui résistent

Si ces traitements n’ont pas éliminé vos verrues après deux ou trois mois, il vaut mieux prendre rendez-vous chez un médecin généraliste, ou chez un dermatologue.Il vous prescrira une pommade caustique plus fortement dosée en acide salicylique ou exposera vos verrues plus intensivement à l’azote liquide. Le dermatologue peut encore recourir à des techniques d’ablation chirurgicale, d’élimination au laser ou de brûlure (coagulation) des verrues sous anesthésie locale.

Ces trois techniques provoquent toutefois une blessure profonde qui peut mettre plusieurs semaines à se refermer.

Le risque de réapparition de la verrue est aussi bien présent. En effet, si toute la verrue n’a pas été éliminée, le virus peut encore être actif dans les cellules cutanées plus profondes.

Marion Garteiser, journaliste santé

Créé initialement par Pieter Segaert, journaliste santé

http://www.e-sante.be

Verrues : comment les éviter ?


Avoir des verrues, c’est dérangeant, surtout quand ils sont apparents. Certaines personnes sont plus sensibles a ces infections a certaines périodes de leur vie .. Il y a des moyens pour tenter d’être contaminés
Nuage

 

Verrues : comment les éviter ?

 

Verrues : comment les éviter ?

© iStockphoto

Les verrues situées sur la peau sont de petites infections virales bénignes et sans gravité mais assez contagieuses. Elles se transmettent généralement de façon indirecte (sol, linge…). Quelques règles d’hygiène toutes simples permettent donc de limiter les risques d’en attraper.

Pour les prévenir

Etre reposé et détendu réduit les risques d’attraper des verrues. Lorsque vous êtes fatigué ou stressé, les défenses naturelles de votre organisme sont moins efficaces.

– Si quelqu’un chez vous a des verrues, utilisez une serviette différente de la sienne en sortant de la douche ou du bain.

Pour prévenir les verrues plantaires

Evitez de marcher pieds nus dans les lieux publiques (gymnase, piscine, plage…). Enfilez par exemple une paire de tongs ou de sandales dès que vous sortez de la piscine, ou quand vous vous baladez sur la plage. Rincez-vous après le bain, au bord de la mer ou en piscine, puis séchez-vous soigneusement les pieds.

Pour prévenir les verrues sur les mains et les doigts

Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour.

– Evitez de vous mordiller les petites peaux qui entourent vos ongles. Les microtraumatismes de la peau permettent au virus de pénétrer dans l’organisme, et les doigts sont des terrains particulièrement sensibles

http://www.topsante.com

COMMENT SOIGNER UNE VERRUE?


Que c’est désagréable d’avoir des verrues, on dirait que certaines périodes de la vie sont propices pour attraper ces petites excroissances gênantes .. On peut essayer de les guérir soi-même mais quelques fois il est mieux d’aller voir le médecin
Nuage

 

COMMENT SOIGNER UNE VERRUE?

 

Bénignes, les verrues sont cependant contagieuses, parfois gênantes et inesthétiques.

Comment s’en débarrasser?

Quelles sont les solutions actuellement disponibles pour soigner une verrue?

Quand soigner une verrue?

Les verrues sont des petites excroissances de la peau, de tailles variables, le plus souvent localisées sous les pieds ou sur les mains. Elles sont aussi plus ou moins nombreuses, parfois groupées, sinon isolées.

Très fréquentes chez les enfants et les jeunes adultes, les verrues sont anodines et finissent souvent par disparaître spontanément en quelques mois.

Dans certains cas cependant, elles persistent, s’étendent et sont gênantes, avec en plus un risque de contaminer les autres. Il faut alors se décider à les soigner.

A savoir: les condylomes ou crêtes de coq sont des verrues génitales qui ressemblent aux verrues mais qui sont localisés autour de la vulve, de l’anus et de la verge, et qui sont liés à une maladie sexuellement transmissible

Verrue: à soigner chez le médecin ou le dermatologue

Le médecin confirme qu’il s’agit bien de verrues et non pas de condylomes (crêtes de coq), puis il choisit la méthode la mieux adaptée:

  • Ablation de la verrue avec une curette ou un bistouri, ou avec un appareil électrique.
  • Cautérisation de la verrue avec de l’acide salicylique.
  • Brûlure par le froid avec de l’azote liquide (cryothérapie).
  • Brûlure au laser.

Attention: certains de ces traitements peuvent nécessiter plusieurs séances.

L’automédication des verrues est aussi possible

Certains traitements sont recommandés par les médecins, mais vous pouvez également demander conseil à votre pharmacien:

Les verrucides: Duofilm – Aporil – Nitrol

  • Les verrucides contre les verrues:
    • Application locale d’un verrucide à base d’acide salicylique, qui brûle la verrue.
    • A appliquer uniquement sur la verrue en évitant la peau qui l’entoure.
    • Ne pas appliquer sur les verrues localisées sur le visage ou les organes génitaux.
    • En cas de diabète ou de cicatrisation lente, il faut consulter son médecin avant d’utiliser de tels produits.
    • L’absence d’efficacité après quelques mois doit amener à consulter.
  • L’homéopathie contre les verrues:
    • Thuya 9CH (1 dose par semaine pendant 3 mois),
    • En cas de verrue dure et douloureuse: Antimonium crudum 9CH (3 granules le matin pendant 3 mois),
    • En cas de verrue large ayant tendance à saigner: Nitricium acidum 9 CH (3 granules le matin pendant 3 mois),
    • En cas de verrues des mains et des doigts: Dulcama 5CH (3 granules le matin pendant 3 mois.
  • La phytothérapie contre les verrues:
    • Suc frais de chélidoine (appliquez une goutte 2 à 3 fois par jour),
    • Mélange de Chelidonium TM et de Thuya TM (application d’une goutte 3 fois par jour).
  • L’aromathérapie contre les verrues:
    Huile essentielle de sarriette des montagnes à carvacrol et huile essentielle de cannelle de Ceylan 5 ml (application au coton-tige 2 à 4 fois par jour).
  • Application d’un pansement étanche de type sparadrap pendant 6 jours.
    Laissez une nuit à l’air libre puis recommencez.
  • Le kit de cryothérapie:
    Application d’un embout froid (-50°C) pendant 30 à 60 secondes.
Quels remèdes de grand-mère pour faire disparaître les verrues?
  • Frottez les verrues tous les soirs avec une tranche de pomme de terre, de l’huile de clou de girofle, de l’ail, du jus d’aloès, du latex de figue verte…
  • Mangez de l’ail, de l’oignon, des amandes, du citron, des figues, des noix et parsemez vos salades de levure de bière en paillettes.
  • Appliquez tous les jours pendant 1 à 2 heures une compresse imbibée de vinaigre.
  • Appliquez tous les jours un peu du latex qui s’écoule de la tige d’un pissenlit.
  • Appliquez plusieurs fois par jour une teinture d’hydrastis.

Consultez:
* Au moindre doute quant à la nature d’une verrue.
* En cas d’échec de l’automédication.
*Si les verrues se propagent.
* Si elles deviennent inesthétiques ou gênantes.

Article publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 20/08/2012

Sources : Le guide de l’automédication, Editions Vidal. 1001 remèdes maison, Éditions Sélection Reader’s Digest, Secrets des médecines alternatives, Éditions Sélections Reader’s Digest, Médicaments sans ordonnance, Pr Jean-Paul Giroud, Éditions de la Martinière.

http://www.e-sante.be

5 trucs à faire avec le vernis à ongles


Le vernis a ongle, n’est pas vraiment quelque chose que j’utilise mais d’un autre côté, il s’avère intéressant pour quelques petits travaux
Nuage

5 trucs à faire avec le vernis à ongles


Vous pensiez que le vernis à ongles n’étaient que pour vos ongles? Détrompez-vous! Découvrez comment vous pouvez économiser de l’argent en utilisant le vernis à ongle comme mastic un peu partout dans la maison.

Tiré de Produits ordinaires, usages extraordinaires, Sélection du Reader’s Digest, 2007

Pour garder le vernis à ongles bien liquide, conservez-le au réfrigérateur.

Imperméabiliser des étiquettes

Appliquez un peu de vernis incolore sur l’adresse du destinataire de votre paquet afin d’être certain qu’il arrivera à bon port quel que soit le temps.

Éliminer une verrue

Recouvrez la verrue de vernis incolore ; elle devrait disparaître ou largement diminuer en une semaine.

Stopper les mailles d’un collant

Ne retirez pas votre collant tout de suite : appliquez du vernis incolore sur les deux extrémités de la maille qui a filé et laissez sécher. Le collant résistera à plusieurs lavages sans filer davantage

Limiter un impact sur un pare-brise

Pour éviter que le petit éclat de votre pare-brise ne s’agrandisse, appliquez du vernis incolore dessus, des deux côtés de la vitre, en opérant à l’ombre. Faites sécher le pare-brise au soleil. Et prenez rapidement rendez-vous chez le garagiste.

Resserrer des vis



Pour maintenir les vis de vos tiroirs bien en place, appliquez un peu de vernis incolore sur leur filetage, insérez-les dans les trous et laissez bien sécher. Cette astuce fonctionne également pour empêcher que des écrous ou des boulons ne se desserrent ; servez-vous d’une clé pour les retirer.

http://selection.readersdigest.ca/