L’état de catastrophe naturelle décrété pour Venise


Venise est décrétée catastrophe naturelle avec les inondations causées par les marées hautes. Le record est en 1966 avec 1,94 m d’eau, cette année est en 2e avec 1.13 m, mais il semble qu’on annonce des vents forts et des averses …
Nuage


L’état de catastrophe naturelle décrété pour Venise


L’état de catastrophe naturelle décrété pour VenisePhoto: Filippo Monteforte/AFPUn commerce de la place Saint-Marc inondé à Venise

Le gouvernement italien a décrété jeudi l’état d’urgence pour catastrophe naturelle à Venise, dévastée deux jours plus tôt par la pire marée haute en 53 ans, l’eau ayant envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial.

Chaises, bottes, parapluies et objets souvenirs exposés en plein soleil: les 50 000 habitants du centre historique ont profité d’une embellie pour tenter de faire sécher leurs logements ou le contenu de leurs échoppes.

La marée haute du matin a été plutôt modérée, atteignant 1,13 m (à 10h30), loin des 1,87 cm de mardi soir, le deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 m).

Grâce à ce répit, l’humeur était plutôt joyeuse, les touristes s’amusant à sillonner l’immense place Saint-Marc chaussés de bottes en plastique, orange, bleues ou jaunes, ou à siroter un café les pieds dans l’eau dans les quelques bars ou restaurants ouverts.

La Sérénissime, le surnom de cette cité lacustre, reçoit 36 millions de touristes par an dont 90% d’étrangers.

Pour Manon Gaudre, voir Venise sous les eaux est «une expérience unique» mais cette touriste française de 22 ans s’inquiète des «dégâts aux monuments et aux personnes».

La Basilique Saint-Marc ou le théâtre de la Fenice ont en effet été la proie d’une eau boueuse et salée venue de la lagune.

Des dégâts énormes à Venise

Cornelia Litschauer, une Autrichienne de 28 ans, son chihuahua blanc Pablo dans les bras, juge aussi la situation «étrange: les touristes prennent des photos mais la ville souffre».

Des hôtels dont la Locanda Al Leon commencent à déplorer des annulations pour les fêtes de fin d’année.

Dans la séquence de marées actuelle, le dernier pic périlleux, d’1,45 m, est attendu pour vendredi vers 11h20, selon le Centre de surveillance de la mairie. De fortes averses et du vent sont en outre annoncés sur toute la région.

Après une réunion de crise à la préfecture, le premier ministre Giuseppe Conte a parcouru les canaux qui ont rendu Venise célèbre dans le monde entier, pour réconforter les commerçants, nombreux à garder portes closes, comme les musées et les écoles.

«Le cabinet a approuvé l’état d’urgence à Venise», a-t-il écrit en début de soirée M. Conte dans un tweet, ajoutant que 20 millions d’euros allaient être débloqués «pour les interventions les plus urgentes».

Cette procédure, souvent utilisée dans une Italie régulièrement frappée par des désastres (séismes, éruptions volcaniques et glissements de terrain), dote le gouvernement de «pouvoirs et moyens exceptionnels».

Les dégâts, d’ores et déjà chiffrés à «des centaines de millions d’euros», devront donner lieu à des évaluations précises, mais, en attendant, le décret permettra «immédiatement» de verser «5000 euros pour les particuliers et 20 000 euros pour les commerces», selon M. Conte.

«Une aventure»

Un comité spécial sur Venise se réunira aussi le 26 novembre pour «discuter de la gestion générale des problèmes», dont un plan de contournement du centre historique pour les paquebots de croisière et le méga-projet Moïse de digues censées protéger la lagune.

Les responsables politiques affluent au chevet de la Sérénissime: l’ancien premier ministre Silvio Berlusconi y est allé jeudi, l’ex-ministre de l’Intérieur de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini devrait s’y déplacer vendredi.

Indifférents à ce ballet, les Vénitiens se réorganisent.

«Je vis de ça, que puis-je faire d’autre ?», explique à l’AFP Stefano Gabbanotto, 54 ans, en ouvrant près du Palais Ducal son kiosque à journaux.

Pour Jay Wong, 34 ans, et sa fiancée Sabrina Lee, leur voyage à Venise s’est transformé en «une aventure» et «une bonne expérience».

Multipliant photos et vidéos de sa promise en robe de mariée, Jay souligne que «le séjour était planifié depuis longtemps, nous n’aurions pas pu le changer».

Comme la plupart des visiteurs, ils sont peu au fait du risque d’engloutissement que court la Cité des Doges, bâtie sur 118 îles et îlots en majorité artificiels et sur pilotis. La ville s’est enfoncée de 30 cm dans la mer Adriatique en un siècle.

Moïse pour sauver Venise?

Pour le ministre de l’Environnement Sergio Costa, la fragilité de Venise s’est accrue en raison de la «tropicalisation» de la météo, avec d’intenses précipitations et de fortes rafales de vent, liée au réchauffement climatique.

Les écologistes montrent aussi du doigt l’expansion du grand port industriel de Marghera, situé en face sur la terre ferme, et le défilé des bateaux de croisière géants.

L’«acqua alta» record de mardi a submergé 80% de la cité lacustre, provoqué la mort d’un septuagénaire, renversé des gondoles et des vaporetti (autobus fluviaux) et entraîné plus de 400 interventions des pompiers.

De nombreux responsables dont le maire de Venise Luigi Brugnaro ont appelé à mettre en service «au plus vite» le projet de digues MOSE (Moïse en italien, acronyme de Module expérimental électromécanique).

«Cet ouvrage d’ingénierie va finir par coûter six milliards d’euros, il faut le faire fonctionner», a estimé la ministre des Infrastructures Paola de Micheli.

Lancé en 2003 et retardé par des malfaçons et des enquêtes pour corruption, Moïse s’appuie sur 78 digues flottantes qui se relèvent et barrent l’accès à la lagune en cas de montée de l’Adriatique jusqu’à trois mètres de hauteur.

 De récents tests ont permis d’identifier des vibrations et de la rouille mais, selon M. Conte, il est «prêt à 93%» et sera « achevé au printemps 2021 ».

https://journalmetro.com/

Le Saviez-Vous ► 10 endroits en voie de disparition


A cause des changements climatiques, du manque de geste concret contre la pollution, la déforestation, les exploitations a outrances du ventre de la terre, nous verrons quelques sites disparaitre dans le monde dans 5 a 100 ans environs.
Nuage

 

10 endroits en voie de disparition

Réchauffement climatique, montée des eaux, pollution de l’air, les conséquences de l’activité humaine se font sentir partout sur la planète. Résultat : plusieurs endroits, parmi les plus beaux sur Terre, vont disparaître.

Voici 10 de ces endroits de rêve qui ne seront plus que ça dans quelques années : des rêves.

 

1. La Grande Barrière de corail : d’ici 100 ans

 10 endroits en voie de disparition

* Sur la photo, une vue aérienne de la Grande Barrière de corail, à Cairns, en Australie, le 7 août 2009. (Photo : Phil Walter/Getty Images)

La Grande Barrière de corail est le plus grand récif corallien du monde, avec près de 3000 récifs et 900 îles, sur une superficie de 344 400 kilomètres, soit la grandeur de la Hollande, de la Suisse et du Royaume-Uni réunis.

Située en mer de Corail, au large du Queensland, en Australie, c’est la plus grande structure créée par des organismes vivants au monde et c’est aussi la seule chose vivante sur Terre visible de l’espace.

La montée de la température des océans, la pollution de l’eau et l’acidification des eaux affaiblissent et tuent les coraux, un phénomène en augmentation continue dans les océans où se retrouvent des zones de corail.

En 2030, 60 % des récifs de corail de la Grande Barrière seront morts et la situation est irréversible.

D’ici 100 ans, quand tout le corail de la Grande Barrière sera mort, huit mille ans de création naturelle auront disparu.

2. Les Seychelles : d’ici 100 ans

 10 endroits en voie de disparition

* Sur la photo, un palmier sur une plage de l’île de Praslin, aux Seychelles, le 6 mars 2012. (Photo : ALBERTO PIZZOLI/AFP/Getty Images)

Les Seychelles sont un archipel de 116 îles situé dans l’océan Indien et rattaché au continent africain. On y compte 90 000 citoyens.

C’est le paradis des centres de villégiature luxueux, mais les îles sont en danger à cause de l’érosion de la plage, suite à la mort du corail.

Érosion, réchauffement climatique, dans moins de 100 ans, tout l’archipel des Seycgelles sera submergé.

3. Les Maldives : d’ici 100 ans

 10 endroits en voie de disparition

* La photo, prise le 9 septembre 2013, montre une vue aérienne de l’île de Male, la capitale des Maldives. (Photo : ROBERTO SCHMIDT/AFP/Getty Images)

Les Maldives,  ce sont 1199 îles, dont 202 habitées, d’Asie du Sud,  situées au sud de l’Inde. C’est le plus petit pays d’Asie en terme de population (400 000) et en surface de terre. C’est aussi l’une des destinations vacances les plus exclusives au monde.

C’est aussi le pays le plus bas au monde, avec une élévation moyenne de seulement 1,5 m (4 pieds 11 po) au-dessus du niveau de la mer.

D’ici 100 ans les Maldives se mériteront peut-être le titre peu enviable de premier pays ayant disparu sous la mer. Le risque est si grand qu’en 2008 le gouvernement maldivien a décidé d’acheter des terres dans d’autres pays pour ses citoyens qui seront déplacés suite à la montée des eaux.

Comme d’autres îles dans sa situation, les Maldives souffrent aussi de la dégradation de ses récifs de corail.

 

4. Venise : d’ici 80 ans

 10 endroits en voie de disparition

* La photo, prise le 10 juillet 2013, montre l’une des principales voies navigables de Venise. (Photo:  GIUSEPPE CACACE/AFP/Getty Images)

La ville italienne, sûrement la plus romantique de toutes les villes du monde, va se noyer. La cité aux canaux coule depuis longtemps, mais l’augmentation du nombre d’inondations chaque année rendra Venise inhabitable à la fin de ce siècle.

Le tourisme est aussi un facteur. En 2007, 21 millions de touristes ont visité Venise (soit 40 fois la taille de sa population).

La place St-Marc est inondée chaque année : 10 fois en 1900, 40 fois en 1980 et 60 fois en 2000. Et les inondations sont de plus en plus sévères, passant de 144 cm en juin 2000 à 147 en juin 2002.

5. La mer Morte : d’ici 50 ans

 10 endroits en voie de disparition

* Sur la photo, un homme flotte dans la mer Morte. (Photo : Kristen Elsby/ Getty Images )

La mer Morte est un lac salé du Proche-Orient, partagé entre Israël, la Jordanie et la Palestine et alimenté par le fleuve Jourdain.

C’est le plan d’eau le plus salé au monde. Alors que la salinité moyenne de l’eau de mer oscille entre 2 et 4 %, celle de la mer Morte est d’environ 28 %, avec 274 grammes de sel par litre. Y nager, c’est y flotter.

Aucun poisson et aucune algue ne peuvent subsister dans de telles conditions, d’où son nom de « mer morte », même si l’on sait maintenant qu’y vivent des organismes microscopiques.

Le lac est lourd d’histoire, pourtant au cours des quarante dernières années, il a rapetissé d’un tiers et s’est enfoncé de 80 pieds. Le niveau de l’eau descend de 4 pieds par année. Les hôtels et les restaurants qui donnaient sur son rivage sont maintenant situés à un mille du lac.

Les experts croient que la mer Morte va disparaître d’ici 50 ans, à cause des pays voisins qui tirent leur eau du fleuve Jourdain, l’unique source d’eau de la mer Morte.

En décembre 2013, Israël, la Jordanie et l’Autorité palestinienne ont signé un accord pour sauver la mer Morte par la construction d’un canal. Mais le projet est encore au stade de projet.

6. Les glaciers des Alpes : d’ici 40 ans

 10 endroits en voie de disparition

* Sur la photo, la pleine lune sur les Alpes autrichiennes. (Photo : Erin Butler/Getty Images)

Les Alpes, une chaîne de montagnes européenne administrée par huit pays, l’Italie, la France, Monaco, la Suisse, le Liechtenstein, l’Autriche, l’Allemagne et la Slovénie, forment une barrière de 1 200 km entre la Méditerranée et le Danube. Le plus haut sommet est le Mont Blanc, avec 4 810 mètres.

Les glaciers et les stations de ski des Alpes sont à une altitude plus basse que celle des Montagnes rocheuses, par exemple, et donc plus susceptibles aux effets du réchauffement climatique.

Les températures ont augmenté deux fois plus que la température moyenne globale depuis le 19e siècle, grimpant de près d’un degré à chaque décennie. Résultat : les glaciers alpins ont perdu 20 % de leur masse depuis les années 1980.

La disparition des glaciers est prévue d’ici 40 ans à cause de ce réchauffement climatique.

7. Les forêts malgaches : d’ici 35 ans

 10 endroits en voie de disparition

* Sur la photo, un lémurien saute d’un arbre à Antananarivo, à Madagascar, le 21 juillet 2014 (Photo : David Rogers/Getty Images)

Madagascar est une île au large de l’océan Indien séparée de l’Afrique par le canal de Mozambique. C’est la quatrième plus grande île du monde après le Groenland, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Bornéo.

L’île est entourée d’autres îles et archipels, dont l’île Maurice, les Seychelles les Comores et La Réunion.

Depuis 20 siècles s’y rencontrent des peuples venant d’horizons divers. Ancienne propriété française, le pays a gagné son indépendance en 1960, mais c’est, selon l’ONU, l’un des pays les moins avancés au monde.

Aujourd’hui, 33 000 des  200 km carrés (20 000 des 120 000 milles carrés) de la forêt originale ont été détruits, à force d’exploitation, d’exploration et de braconnage. D’ici 35 ans, c’est toute la forêt malgache qui aura disparu et avec elles, une faune et une flore unique que l’on ne retrouve nulle part ailleurs, dont ses célèbres habitants, les lémuriens.

Plus de 80 % de la flore et de la faune de Madagascar ne se retrouve nulle part ailleurs sur terre, mais les réserves fauniques n’occupent que 5 % du territoire.

8. Le bassin du Congo : d’ici 25 ans

 10 endroits en voie de disparition

* Sur la photo, prise le 6 avril 2006, à Bumba, au Congo, DRC, des villageois pagaient dans leurs canots de bois. (Photo : Per-Anders Pettersson/Exclusive by Getty Images)

Le bassin du Congo couvre quatre millions de kilomètres le long du fleuve Congo, en Afrique. Il comprend sept pays africains, soit le Burundi, le Rwanda, l’Angola, le Cameroun, la République africaine centrale, la République démocratique du Congo et la République du Congo.

93,2 millions de personnes y vivent et on s’attend à ce que cette population double d’ici 2035.

Selon les Nations Unies, jusqu’aux deux tiers de la faune et de la flore du bassin du Congo disparaîtront d’ici 2040.

En attendant, chaque année, 10 millions d’acres de forêts se dégradent à cause de l’exploitation minière et forestière, de l’élevage et des guérillas.

Le bassin du Congo renferme la deuxième plus grande forêt tropicale du monde après l’Amazonie.

Les forêts tropicales produisent près de la moitié de l’oxygène mondial.

9. Le parc national de Glacier : d’ici 15 ans

 10 endroits en voie de disparition

* Sur la photo, une vue à partir du sentier Highlne, près de Logan Pass, dans le parc national de Glacier, dans le Montana, aux États-Unis. (Photo : MyLoupe/UIG via Getty Images)

Le parc national de Glacier est un parc national américain situé dans l’État du Montana, à la frontière entre l’Alberta et la Colombie-Britannique.

Le parc est constitué de montagnes qui abritent des dizaines de glacier, 200 chutes, 712 lacs, dont la plupart sont encore sans nom, 260 espèces d’oiseaux, plus d’un millier d’espèces de plante et une soixantaine de mammifères.

Il fait partie d’un écosystème protégé plus vaste, l’Écosystème de la couronne du continent.

Alors qu’on comptait au moins 150 glaciers sur le territoire du parc de Glacier, on n’en trouve plus que 25. L’accélération du réchauffement climatique abaissera ce chiffre à zéro d’ici 2030.

Non seulement le parc se retrouvera sans glacier, mais tout son écosystème sera affecté. On parle ici d’une superficie de plus de 4000 kilomètres carrés (1 million d’acres).

Le Taj Mahal : dans 5 ans

 10 endroits en voie de disparition

* Sur la photo, le Taj Mahal, vu du sud, le 28 mai 2013 à Agra, en Inde.  (Photo : Daniel Berehulak/Getty Images)

(Source)

Le Taj Mahal (ou « palais de la couronne », en persan) est un mausolée de marbre blanc construit en Inde au 17e siècle par un empereur moghol en mémoire de son épouse.

Le Taj Mahal est considéré comme un joyau de l’architecture moghole, un style qui combine les architectures islamique, iranienne, ottomane et indienne.

C’est l’un des lieux les plus visités du monde avec 3,4 millions de visiteurs chaque année.

Les rives du fleuve Yamuna, où est érigé le Taj Mahal, sont polluées par la pluie acide causée par une raffinerie voisine. La pollution jaunit le marbre blanc du mausolée. Pour tenter de contrôler la pollution affectant le Taj Mahal, le gouvernement indien a créé une zone protégée de 10 400 km carrés (4 000 pi carrés) autour du monument.

Comme le fleuve Yamuna rétrécit de 5 pieds par an, son déclin a créé des fissures à certains endroits du Taj Mahal. Les minarets qui entourent le monument montrent des signes d’inclinaison, tandis que la fondation de bois s’assèche, faute d’eau.

Pour empêcher sa dégradation totale, dans cinq ans le gouvernement indien fermera l’accès au Taj Mahal à un public qui ne pourra plus l’admirer que de loin.

http://actualites.sympatico.ca/

Le Saviez-Vous ► Découvertes archéologiques insolites


L’archéologie est un domaine passionnant, et d’ailleurs, plusieurs sujets présentés ici ont déjà été présenté sur mon blog.
Nuage

 

Découvertes archéologiques insolites

 

En fouillant, les archéologues trouvent des trésors fascinants qui permettent d’en apprendre davantage sur les habitudes de vie des autres époques. Voici 10 découvertes archéologiques qui font réfléchir sur les comportements des humains dans le passé.

Mystérieux alignement de pierres au Pérou

 Découvertes archéologiques insolites

Parfois, les scientifiques font des découvertes partielles extraordinaires en soi, qui font partie d’un univers dont ils ne possèdent pas la clé. C’est le cas pour cet alignement de pierres d’environ 500 mètres qui mène à la pyramide de Cerro del Gentil dans le sud du Pérou. La particularité de ces deux lignes de pierres est frappante lors du solstice d’hiver.

Il y a des centaines d’années, les pierres et le soleil semblaient alignés pour encadrer la pyramide de lumière (voir la modélisation 3D ci-dessus). Jusqu’ici, les chercheurs ont trouvé une cinquantaine d’alignements semblables dans un endroit plat et sec près d’une pyramide. On croit qu’ils pourraient avoir une signification cosmologique pour ceux qui habitaient ici, mais on ne sait pas exactement pour quelles raisons ils existent.

(Crédit: Laura Griffin)

Squelettes d’un couple enterré main dans la main

Quoi de plus romantique qu’un couple qui meurt en même temps et se fait enterrer dans une double tombe main dans la main? C’est le cas de cet homme et de cette femme découverts à Cluj-Napoca, la capitale de la Transylvanie dont la double tombe remonte au Moyen Âge.

Selon Adrian Rusu, de l’Institut d’archéologie et d’histoire de l’art de Cluj-Napoca,

« C’est un mystère – et cela est rare pour ces sépultures à l’époque. Nous pouvons voir que l’homme avait subi une grave blessure qui l’a laissé avec une fracture de la hanche qui est probablement à l’origine de sa mort. En raison du fait que la jeune femme est manifestement morte en même temps et qu’elle était probablement en bonne santé, nous supposons qu’elle est morte le cœur brisé par la perte de son partenaire ».

La thèse du suicide de la femme est peu plausible, car si tel avait été le cas, comme le suicide était considéré comme un péché on ne l’aurait pas enterrée dans un lieu saint.

(Crédit : ablogabouthistory.com)

Ata

Ces restes momifiés d’une quinzaine de centimètres appartiennent-ils à un extraterrestre, un animal, un humain ou est-ce un canular? La diffusion du documentaire Sirius en avril dernier à Hollywood fait la lumière sur la véritable histoire de cette créature surnommée « Ata », découverte dans le désert d’Atacama au Chili il y a 10 ans. Les résultats obtenus montrent qu’il s’agirait d’un humain.

« C’est en tout cas plus proche de l’Homme que du chimpanzé. La créature est âgée de 6 à 8 ans. De toute évidence, elle respirait, elle mangeait et son métabolisme fonctionnait. Ce qui nous amène à nous demander quelle était sa taille à la naissance », a annoncé Garry Nolan, directeur du département des cellules souches à l’école de médecine de l’université de Stanford en Californie.

(Crédit : You Tube / Film Sirius)

L’anneau de J.R.R. Tolkien

Un anneau confectionné au 4e siècle trouvé dans un champ en 1785, près d’une ancienne ville romaine, pourrait être l’inspiration à l’origine de la rédaction de Bilbo le Hobbit et la trilogie du Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien. Cet anneau sur lequel est gravé une représentation de la déesse Vénus et l’inscription « Senicianus vit bien en Dieu » est exposé en Angleterre. Avant la rédaction des populaires romans, un archéologue britannique a fait appel à Tolkien pour faire la lumière sur la connexion entre cet anneau et une tablette retrouvée dans un temple faisant état d’un vol et d’une malédiction.

(Crédit: Photo National Trust)

Porte des Enfers

Et si la porte des enfers était située au sud-ouest de la Turquie sur la cité antique d’Hiérapolis? Parfois la réalité dépasse la fiction et c’est peut-être ce qui s’est passé avec cette porte située à quelques pas du temple d’Apollon dont il ne reste aujourd’hui que des ruines. En regardant la reconstitution de Francesco D’Andria, responsable de l’équipe à l’origine de la découverte, on aperçoit à droite l’entrée vers les Enfers. En fait, cette porte est une faille géologique de laquelle s’échappe du dioxyde de carbone. Cette grotte est un phénomène naturel rare, mais on en retrouve d’autres ailleurs.

(Crédit : Francesco D’Andria)

Photographies de Louis Riel

On a retrouvé des photos de Louis Riel, chef du peuple métis dans les Prairies canadiennes et fondateur de la province du Manitoba, prises dans les années 1860-70 lors d’une vente aux enchères en Australie. Ces photos ont été réalisées selon la technique carte de visite brevetée à Paris en 1854.

« Il s’agirait d’un des plus anciens tirages de cette image connue qui aurait été prise par le photographe Ryder Larsen en 1869 », affirme Shelley Sweeney de l’Université du Manitoba.

(Crédit : University of Manitoba)

Cannibalisme en 1609

Les rudes hivers des années 1600 auraient contraint des gens de Jamestown en Virginie à commettre l’impensable. Lors d’une fouille, on a retrouvé des os de chevaux, de chiens et de chat consommés lors de l’hiver 1609. Plus récemment, on a découvert quelque chose de bien plus horrible que de manger un chat : une jeune anglaise d’environ 14 ans aurait servi de repas à d’autres humains.

A-t-elle été assassinée ou est-elle morte de causes naturelles? On cherche toujours la réponse et bien d’autres sur les circonstances qui ont poussé des humains à manger une humaine… Une équipe d’archéologues va poursuivre la fouille à la recherche d’autres organes qui pourraient nous aider à en apprendre davantage sur les conditions rencontrées par certains des premiers colons européens du pays.

(Crédit : ablogabouthistory.com)

Des sacrifices humains au Mexique

Les restes d’un temple récemment découvert dans la vallée d’Oaxaca, au Mexique, suggèrent que des prêtres auraient commis des sacrifices humains. On est encore loin de pouvoir prouver cette hypothèse hors de tout doute, mais les chercheurs ont découvert une dent humaine et ce qui pourrait être une partie d’un os humain dans l’une des salles du temple contenant des restes de sacrifices d’animaux. Des lames et des lances retrouvées au même endroit suggèrent que les prêtres étaient engagés dans un rituel de sacrifices des animaux. Impossible de dire avec certitude si les restes humains faisaient partie de la pratique de sacrifices ou non.

(Crédit : DNews)

Exorcisme d’un vampire

Quel est le meilleur moyen d’empêcher un vampire de mordre? Lui insérer une brique dans la bouche! Matteo Borrini se considère très chanceux d’avoir découvert un vampire lors de ses fouilles sur l’île de Lazzaretto Nuovo près de Venise. Au Moyen Âge, on croyait fermement que les vampires existaient, car on comprenait mal le processus de décomposition des corps.

Lorsque l’estomac se décompose, il libère un fluide qui peut ressembler à du sang. Ce dernier sort parfois  du nez et de la bouche du défunt. À l’époque comme on rouvrait régulièrement les tombes pour y mettre de nouveaux corps, on croyait que le liquide qui s’échappait des corps provenait des victimes des vampires. Ainsi, pour les empêcher de sévir, on leur insérait une brique dans la bouche.

(Crédit : National Geographic)

Pierres décoratives aux dents

Les rappeurs qui se croient avant-gardistes avec leurs dents en or seront surpris d’apprendre que l’ornementation des dents avec des pierres précieuses ou semi-précieuses existe chez les Amérindiens depuis environ 2 500 ans.

Des milliers de dents de la collection de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire du Mexique ont été examinées. La plupart des dents décorées appartenaient à des hommes. Les résultats de l’étude montrent que la parure ne servait pas à différencier les classes sociales, mais tout simplement à décorer la bouche. Il s’agit là du début de la dentisterie.

(Crédit : National Geographic)

http://actualites.sympatico.ca/

Le Saviez-vous ► Des nains mineurs ont réellement existé


Les petites personnes ont été pour Venise, un salut pour leur mode de vie au temps de la Renaissance .. Mais comme évidement ces petites personnes ont été sujettes a des histoires fantaisistes et ils ont été souvent relier a Satan … Ce qui bien sur fait l’affaire des Vénitiens pour acquérir tout l’or dont ils avaient besoin
Nuage

 

Des nains mineurs ont réellement existé

 

Le mythe des nains mineurs ou des gnomes a connu une réalité dans l’histoire.

En effet, durant la Renaissance, la ville de Venise était une grande puissance et avait besoin de ressources (notamment du cobalt) pour produire de la verrerie pour laquelle elle était réputée.

Elle utilisa des nains pour prospecter et exploiter des filons difficiles d’accès dans les régions et pays aux alentours en toute discrétion.

http://secouchermoinsbete.fr

Les ponts mythiques dans le monde


Isaac Newton a dit : « Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. » Ces ponts que l’homme construit pour se rejoindre les uns aux autres ainsi facilité les échanges … Les ponts symboles de rapprochement, d’union entre deux monde, entre le passé passant par le présent et vers l’horizon pour entrevoir l’avenir
Nuage

 

Les ponts mythiques dans le monde

Pont de Brooklyn New York

© Redswept – Fotolia.com

 

L’inévitable pont Charles à Prague

© PB – Fotolia.com


Le pont de l’Île de Ré, au-dessus de la mer

© Aline Nédélec – Fotolia.com

Sur le pont d’Avignon, on y danse on y danse

© Yvann K – Fotolia.com


Le célèbre pont du Rialto à Venise

© Moreno Novello – Fotolia.com


Le Harbour Bridge, emblème de Sydney

© Mario Reisenhofer – Fotolia.com


Le fastueux pont Alexandre-III à Paris

© Beboy – Fotolia.com


Le néo gothique Tower Bridge à Londres

© Clayllama – Fotolia.com

Le célèbre Golden Gate à San Francisco

© Guy Bonamy


Le Pont du Gard, passage obligé en Provence

© Phil_Good – Fotolia.com

Le diabolique pont Valentré à Cahors

© LUCKY. @NE – Fotolia.com


L’historique pont de Québec

© Yves Forgues


Le Stari Most de Mostar en Bosnie-Herzégovine

© Mestrovic – Fotolia


Le futuriste pont Juscelino Kubitschek au Brésil

© Michel Durance


http://www.linternaute.com

Vague de froid ►Au moins 220 morts en Europe


Alors qu’au Québec nous avons eu un hiver tardif, des bordées de neige plus et des vagues de froid plus rare dans certaines région de la province, il semble que c’est tout autre chose en Europe ou les morts ne cessent de s’accumuler avec l’hiver qui semble s’acharner sur ce continent, Le monde a l’envers ???
Nuage

 

Vague de froid ►Au moins 220 morts en Europe

 

Vague de froid - Au moins 220 morts en Europe

La vague de froid a aussi d’autres effets indésirables, comme ce bouchon de circulation monstre en Belgique.

© AFP / BELGA / BRUNO FAHY

KIEV – La vague de froid qui sévit depuis une semaine en Europe a déjà fait au moins 220 morts, un bilan qui risque de s’aggraver, particulièrement dans l’est du continent, où l’Ukraine et la Pologne sont les plus touchées avec 138 décès à elles seules.

«Durant la période de très fort gel», entre le 27 janvier et le 3 février «101 personnes sont mortes, 11 d’entre elles à l’hôpital, 64 ont été retrouvées dans la rue et 26 à leur domicile», a indiqué le ministère ukrainien des Situations d’urgence. Le précédent bilan, jeudi, était de 63 morts.

Les températures ne devraient pas s’adoucir dans l’immédiat, avec des minimales nocturnes entre -25 et -30°Celsius (C) et de -16°C à -21°C dans la journée.

En Pologne, le froid a fait huit nouveaux morts au cours des dernières 24 heures et les températures sont descendues jusqu’à -35°C dans le sud-est, a annoncé vendredi la police. La plupart des victimes étaient des sans-logis. Au total, depuis le début de la vague de froid il y a huit jours, 37 personnes sont mortes d’hypothermie, selon la police.

En Russie, où les températures flirtaient à Moscou avec les -25°C vendredi et approchaient les -50°C en Iakoutie (Sibérie orientale), 64 personnes sont mortes de froid à travers le pays, selon le ministère de la Santé, cité vendredi par l’agence Interfax. Mais ce chiffre concerne la période qui a débuté le 1er janvier et on ignore combien de décès sur ce total sont dus à la vague de froid actuelle.

On comptait vendredi dix morts en Lettonie et neuf en Lituanie.

380 écoles fermées en Roumanie et 1000 en Bulgarie

Deux nouveaux décès ont été enregistrés en Roumanie, ce qui porte à 24 morts le bilan depuis jeudi dernier, selon le ministère de la Santé. Près de 380 écoles dans 29 départements roumains étaient fermées vendredi en raison du froid et le trafic était bloqué sur une dizaine de routes.

La Bulgarie a compté six nouveaux morts, des hommes de 52 à 66 ans, selon la presse de vendredi, ce qui porte le total des victimes à 16, selon un bilan établi par l’AFP, faute de statistiques officielles.

La plupart des victimes dans ce pays, le plus pauvre de l’Union européenne, sont des villageois découverts gelés au bord de routes ou dans leurs maisons dépourvues de chauffage.

Plus de 1000 écoles bulgares sont restées fermées pour le troisième jour consécutif, alors que l’on enregistrait de nouvelles chutes de neige accompagnées de vent dans le nord-est.

Le gel du Danube s’est accentué, avec 60% de sa surface prise par les glaces près du port de Ruse, entravant la navigation.

La vague de froid a fait sept morts en Serbie, deux en Grèce et un en Macédoine.

En République tchèque, le bilan est désormais de six morts après la découverte du corps d’un homme de 59 ans mort jeudi hors de sa maison dans un village du sud-est. Le thermomètre a chuté à -38,1°C dans la chaîne de Sumava.

En Slovaquie, un homme a été trouvé mort d’hypothermie, ce qui porte le total des victimes à trois. Des milliers de personnes ont été privées d’eau courante dans le nord-est du pays, les tuyaux d’adduction ayant gelé par -28°C.

L’Europe occidentale moins touchée

L’ouest du continent, où le bilan humain est moins sévère, n’est cependant pas épargné par les effets du grand froid.

En France, malgré un beau soleil et un ciel bleu, un froid intense, rendu plus aigu par un vent glacial venu du nord-est de l’Europe se maintenait vendredi, avec 39 départements placés en état d’alerte orange.

Les autorités redoutent les conséquences d’un pic record attendu de demande d’énergie auquel le réseau d’électricité ne pourrait faire face, et le réseau de transport d’électricité RTE a appelé les usagers du pourtour méditerranéen à consommer l’électricité avec modération.

En Allemagne, Berlin, où il a fait -15°C la nuit dernière, s’est réveillée, comme Hambourg, sous un manteau de neige avec un grand ciel bleu.

En Autriche, la vague de froid a fait deux morts.

Au Royaume-Uni, le thermomètre est descendu jusqu’à -11 dans le comté du Buckinghamshire et les températures ne devaient pas dépasser 2 degrés dans la journée.

De la neige à Rome

La vague de froid qui affecte l’Italie entière a été marquée vendredi par un événement rare, l’apparition de la neige à Rome, et des températures très basses, frôlant les -30°C, dans les Alpes piémontaises.

De gros flocons continuaient de tomber en fin de journée sur le Colisée, le Panthéon ou la Place Saint-Pierre. Les principaux monuments de la Rome antique ont été fermés par précaution.

A Venise, de la glace a commencé à se former à la surface de la lagune.

Le bilan pour l’Italie est de trois morts après la découverte jeudi soir d’un sans-abri mort de froid à Milan. Les dernières prévisions annoncent la poursuite du mauvais temps sur tout le pays samedi, avec de la neige, y compris sur les îles, comme la Sardaigne, et des températures toujours très basses.

En Belgique, la neige tombée sur un sol gelé a provoqué d’énormes bouchons. On relevait en fin d’après-midi plus de 1100 kilomètres de files sur les routes et autoroutes du royaume, selon des associations d’automobilistes. Le centre de Bruxelles et le boulevard autoroutier ceinturant la capitale étaient paralysés, de même que des autoroutes en Flandre.

En Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, quelque 120 écoles accueillant 120 000 élèves ont été fermées en raison du froid et de la neige, ont annoncé les autorités.

http://fr.canoe.ca