Votre goût pour les aliments amers traduit peut-être vos tendances sadiques


Ce que vos papilles gustatives préfèrent entre le goût, amer, sucré, salée ou acide pourrait révéler une partie sombre de votre personnalité
Nuage

 

Votre goût pour les aliments amers traduit peut-être vos tendances sadiques

 

Laurene Levy

Des chercheurs autrichiens ont mis en évidence une corrélation entre le goût pour l’amertume et les tendances sadiques et machiavéliques.

Aimer votre café noir et serré pourrait trahir le côté obscur de votre personnalité. Des psychologues de l’université d’Innsbruck (Autriche) ont en effet montré l’existence d’un lien entre la préférence du goût amer et les traits de personnalité antisociale, dans une étude publiée dans la revue scientifique Appetite.

Egoïsme, vanité et sadisme

Les chercheurs ont mené successivement deux expériences regroupant au total près de 1 000 personnes. Tout d’abord, les participants devaient indiquer leurs préférences gustatives pour les boissons et les aliments amers, en comparaison aux denrées sucrées, salées et acides. Puis, dans un deuxième temps, les psychologues ont pratiqué une série de tests de personnalité visant à évaluer le machiavélisme, la psychopathie, le narcissisme, le sadisme et l’agressivité. Les résultats obtenus montrent qu’il existe une corrélation entre la préférence pour le goût amer et les personnalités asociales :

 « les résultats suggèrent que la préférence pour les aliments et boissons amers est étroitement liée à la noirceur de la personnalité » expliquent les psychologues dans leur étude.

Ainsi, les personnes préférant les aliments et boissons amers feraient plus souvent preuve d’égoïsme, de vanité, et prendrait même du plaisir à voir les autres souffrir.

Le goût du risque ?

Le goût pour l’amertume ne semble pas posséder d’explication biologique.

En effet, selon les auteurs de l’étude, « la survie dépend de la consommation de substances sucrées et du rejet des substances amères, car la nourriture sucrée présente typiquement une forte densité calorique alors que l’amertume indique souvent la présence de toxines ».

Apprécier ces aliments « dangereux » pourrait alors refléter un goût pour le risque, qui se traduit également par une personnalité plus sombre et des traits de caractères prononcés.

http://www.topsante.com/

La douleur


Ah que oui, la douleur nous rappelle en effet que nous sommes de chair, d’os, nerf, tendons, …. bref que nous ne sommes pas éternelle, alors raison de plus pour apprécier quand tout va bien
Nuage

La douleur

 

« La douleur physique existe pour nous rappeler que nous sommes mortels. Quand on souffre dans notre corps, on découvre combien sotte et vaine est la vanité.  »

André Major

L’amour est si fragile


Beaucoup on aimé mais leur amour peut-être sans s’en rendre compte était fragile .. ne restant que des souvenirs lointain
Nuage

 

L’amour est si fragile

 

 

Quand l’amour est si fragile
Qu’il subit la confusion
De cœur en cœur, il oscille
En risquant la congestion

D’une pluie de tendreté
Débordant jusqu’au déluge
Se noie dans la vanité
Sans trouver aucun refuge

Sur les lèvres oubliées
Se dépose l’illusion
De ses rêves mystifiés
De baisers en migration

Les mains vident et impotents
Au manque du corps aimé
N’a que chagrin dégouttant
D’un esprit tant affamé

Que reste t-il de l’amour
Quand l’iris devenu terne
Efface la magie du jour
Laissant rancœur qui gouverne

Rachel Hubert (Nuage) Saïd
27 Janvier 2005