Meurtre d’un bambin en Géorgie Les deux jeunes formellement accusés


Pour faire suite au billet que j’ai mit hier :  USA : un bébé abattu dans sa poussette, la police américaine n’a pas lésiné a trouver les jeunes qui ont tuer de sang froid ce bébé … Ils étaient plus vieux de ce que pensait la mère, mais quand même 14 et 17 ans c’est jeune pour commettre l’irréparable
Nuage

 

Meurtre d’un bambin en Géorgie

Les deux jeunes formellement accusés

 

Les deux jeunes formellement accusés

Crédit photo : CNN

Les deux jeunes ont été formellement accusés de meurtre prémédité

TVA Nouvelles

Sherry West, la mère du bambin de 13 mois qui a été froidement assassiné jeudi par deux jeunes de 17 et 14 ans n’en est pas à sa première expérience tragique.

Il y a cinq ans, Mme West perdait son premier enfant, alors âgé de 18 ans, dans une altercation qui a mal tournée. Le jeune homme aurait été poignardé au New Jersey, ce qui avait incité Mme West à déménager en Géorgie. Elle espérait trouver une quiétude qui, finalement, n’est jamais venue.

Mince consolation, les deux adolescents arrêtés hier pour lemeurtre d’un bébé de 13 mois et pour avoir agressé la mère du bébé ont été formellement accusés aujourd’hui de meurtre prémédité. Tandis que Sherry West a reçu une balle dans la jambe, son petit garçon Antonio n’a eu aucune chance.

Demarquis Elkins, 17 ans, a été formellement accusé de meurtre prémédité (capture d’écran CNN)

Selon la loi de l’État de Géorgie, le plus vieux des deux agresseurs,Demarquis Elkins âgé de 17 ans, sera jugé au tribunal pour adulte. L’identité de l’autre jeune, âgé de 14 ans, ne sera pas dévoilée.

Sherry West, la mère du petit Antonio, a été blessée à la jambe (capture d’écran)

Les policiers ont déployé tous les efforts nécessaires pour trouver les suspects, allant même jusqu’à faire le tour des écoles secondaires pour essayer de recenser les élèves absents.

L’enquête n’est toujours pas considérée close, même si les deux jeunes se trouvent en détention. En effet, l’arme du crime n’a pas été retrouvée et les policiers aimeraient trouver des indices qui leur permettraient de comprendre les raisons qui ont poussé les jeunes à commettre ce geste invraisemblable.

La peine de mort est en vigueur dans l’État de Géorgie.

http://tvanouvelles.ca