400 m de large Un astéroïde frôlera la Terre ce soir


Non, la fin du monde n’est pas prévu pour ce soir .. malgré l’astéroïde qui passera quand même très près de la Terre. Il sera visible peut-être mais le voir sera un semble t’il un vrai défi pour ceux qui veulent pointer leur télescope vers le ciel et encore il faut que les nuages soient absent
Nuage

400 m de large

Un astéroïde frôlera la Terre ce soir

 Un astéroïde frôlera la Terre ce soir

Crédit photo : AFP PHOTO/NASA/HO

TVA Nouvelles avec CNN

Un astéroïde passera près de la Terre ce mardi soir, ce qui représente un phénomène assez rare.

Mesurant 400 mètres de large, cet astéroïde, nommé 2005 YU55, sera en fait le plus gros à frôler notre planète depuis 1976. Il doit passer à environ 325 000 kilomètres de la Terre, selon les données de la NASA. Le tout doit se produire vers 18h30.

Aucun danger selon les experts

Les experts se font cependant rassurants et assurent qu’il n’y a aucun danger que l’imposant astéroïde entre en collision avec la Terre.

Si cela arrivait, les experts estiment que la collision provoquerait une explosion de 4000 mégatonnes et un séisme d’une magnitude d’environ 7, selon des estimations de l’Université Purdue. Si l’objet atterrissait dans l’océan, cela pourrait provoquer un tsunami accompagné de vagues hautes d’environ 20 mètres sur une distance d’environ 95 kilomètres.

Un bon défi pour les astronomes amateurs

En entrevue à LCN Matin, le coordonnateur scientifique à l’Astrolab du Parc national du Mont-Mégantic, Sébastien Giguère, a indiqué qu’il s’agit d’un évènement «relativement rare».

«C’est quand même un objet d’une taille appréciable», a-t-il ajouté à propos de l’astéroïde, tout en affirmant lui aussi qu’il n’y a aucun risque de collision avec la Terre.

Il a ajouté que pour les scientifiques, l’évènement de ce soir représente une occasion intéressante d’observer un astéroïde à cette distance. Sébastien Giguère a indiqué que les astronomes amateurs qui voudront observer le phénomène devront être bien équipés ainsi que très motivés.

«Seulement que de le pointer au télescope, ça va être un bon défi», a ajouté Sébastien Giguère.

http://tvanouvelles.ca