La malbouffe causerait la dépression


Je ne suis pas vraiment surprise, et comment cela peut aller autrement étant donné que tout le corps a besoin de bons aliments pour fonctionner. Donc lui donner des aliments dont on ne sait pas trop ce qu’il y a vraiment n’aide pas en qu’en plus qui dit malbouffe est souvent relier a de mauvaises habitudes de vie
Nuage

 

La malbouffe causerait la dépression

 

La malbouffe causerait la dépression

Crédit photo : Agence QMI

Agence QMI

Malbouffe et aliments transformés seraient reliés à la dépression, selon une récente recherche menée par des scientifiques espagnols.

Les chercheurs de l’Université de Grenade ont constaté que les personnes qui mangent ce type d’aliments ont 51 % plus de risques de développer une dépression.

«Plus on consomme de malbouffe et d’aliments industriels transformés, et plus on est susceptible de souffrir de dépression», précise l’auteur principal de cette étude, Almudena Sanchez-Villegas.

Pour parvenir à ces conclusions, l’équipe de scientifiques a réalisé une étude auprès de 8964 personnes, qui n’avaient jamais reçu de diagnostic de dépression ni pris d’antidépresseurs. Sur ce nombre, 493 ont développé une dépression et ont commencé à suivre un traitement.

Les chercheurs ont constaté que les participants qui mangeaient le plus d’aliments industriels transformés ou consommaient le plus de malbouffe étaient aussi plus susceptibles d’être célibataires, moins actifs physiquement et d’avoir de mauvaises habitudes alimentaires. Le tabagisme et travailler plus de 45 heures par semaine faisaient également partie des caractéristiques de ce groupe.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique « Public Health Nutrition ».

http://tvanouvelles.ca

Quand c’est la mère qui cuisine, l’enfant est mieux nourri


Il y a des hommes qui sont aussi bon, mais je pense qu’en générale, l’étude me semble plausible, du moins si la mère ne fait pas de repas tout préparer d’avance … Mais, malheureusement, on voit de plus en plus d’enfants qui se nourrissent mal, qui ne mangent pas ou presque pas de légumes et de fruits .. mais par contre connaisse, le gras, le sel et tout le tra la la
Nuage

 

Quand c’est la mère qui cuisine, l’enfant est mieux nourri

 

 

Quand c'est la mère qui cuisine, l'enfant est mieux nourri

© Shutterstock

Une étude espagnole indique que lorsque c’est la mère qui cuisine, les enfants sont mieux nourris et présentent moins de problèmes de surpoids.

Les scientifiques de l’Université de Grenade, en Espagne, ont démontré qu’il existe un rapport direct entre la santé nutritionnelle des enfants et la personne qui prépare leurs repas à la maison. Ainsi, les enfants dont les menus sont préparés par leur mère sont mieux nourris et moins obèses, tandis que la santé nutritionnelle des enfants empire lorsqu’une personne autre que leur mère prépare le menu familial.

Selon les chercheurs, «la mère continue d’être la figure familiale qui connaît le mieux les nécessités alimentaires de ses enfants, et la mieux préparée, en matière de connaissances nutritionnelles, pour élaborer et maintenir une alimentation familiale optimale.»

 Ils ont aussi constaté que les enfants dont la mère a effectué des études supérieures ont une meilleure santé nutritionnelle que les autres.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont étudié les données relatives à 718 enfants et adolescents âgés de 9 à 17 ans, dans la région de Grenade. Ils ont analysé leur taille, leur poids ainsi que leur indice de masse corporelle en fonction de l’âge et du sexe. Ils ont également examiné six plis cutanés, ainsi que quatre périmètres corporels : la taille, les hanches, le bras et la cuisse.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Nutricion hospitalaria .

http://fr.canoe.ca