Rendez-vous médicaux Une source de stress qui altère la mémoire


Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais un rendez-vous chez le médecin, dentiste et compagnie me stress même si il n’y a rien pour s’inquiété … Cependant, il semble que cela peut occasionné des problèmes de mémoire passagers chez les personnes âgées a cause de divers facteurs .. ce qui peut engendrer des erreurs dans les résultats des examens
Nuage

 

Rendez-vous médicaux

Une source de stress qui altère la mémoire

 

Une source de stress qui altère la mémoire

Crédit photo : archives TVA Nouvelles

Des facteurs comme le délai d’attente avant un rendez-vous chez le médecin, le moment de la journée où la rencontre a lieu et même le moyen de transport pour s’y rendre peuvent déclencher un stress qui peut altérer significativement la performance du patient âgé

Agence QMI

Le stress causé par les examens médicaux peut entraîner des troubles de mémoire chez les personnes âgées, ce que le personnel médical peut parfois confondre avec des symptômes de la maladie d’Alzheimer, révèle une étude menée par une chercheuse montréalaise.

Des facteurs comme le délai d’attente avant un rendez-vous chez le médecin, le moment de la journée où la rencontre a lieu et même le moyen de transport pour s’y rendre peuvent déclencher un stress qui peut altérer significativement la performance du patient âgé dans le cadre de tests pour évaluer son état de santé.

«Les pertes de mémoire peuvent être de l’ordre de 20 à 25%. Quand on cherche à évaluer des symptômes de la maladie d’Alzheimer, cela peut fausser les données», explique Sonia Lupien, chercheuse rattachée au Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine.

Lorsqu’on élimine les facteurs de stress, les gens âgés obtiennent des résultats très semblables à ceux des sujets plus jeunes.

Par ordre d’importance, les facteurs les plus stressants sont le délai d’attente, le transport, le moment dans la journée et la saison du rendez-vous, l’environnement médical et l’équipe de professionnels. L’examen médical en tant que tel et le diagnostic arrivent en sixième position.

À la lumière de ces résultats, le personnel médical devrait faire des efforts pour diminuer le plus possible les effets négatifs de ces tests sur les personnes âgées.

«Ces changements devraient faire baisser le niveau de stress associé aux examens médicaux et cognitifs, et permettre au personnel d’obtenir des résultats plus fiables», indique la chercheuse.

http://tvanouvelles.ca