Votre animal vous punit-il?


Il est maintenant reconnu que les chiens ont des émotions, mais nous avons tendance à rapporter certaines émotions qui ne font pas partie d’eux. Alors, quand il y a un problème de comportement, ce n’est pas pour nous faire la tête, mais plus un problème de communication
Nuage

 

Votre animal vous punit-il?

 

Précisons d’abord une chose: les animaux ressentent plusieurs émotions, mais bien d’autres émotions humaines leur sont totalement étrangères. Par exemple, le désir de vengeance n’existe pas vraiment chez le chien et le chat.

    Les comportements que nous interprétons comme des actes de vengeance ou de défi résultent souvent de la dysfonction de la communication entre le maître et son animal ou de lacunes sur le plan de l’apprentissage par association de l’animal

    L’apprentissage par association

    En général, un animal apprendra par association.

    «J’entends le bruit de l’ouvre-boîte: je reçois mon repas» ou «Je m’assois calmement: je reçois une récompense»

    en sont des exemples. Mais les apprentissages par association peuvent certaines fois comporter des lacunes si l’association est évidente pour nous alors qu’elle ne l’est pas pour l’animal.

    Prenons cette situation:

    Un maître rappelle son chien; celui-ci reste sur place. Le maître, énervé, hausse le ton et répète son commandement. Le chien recule, puis se détourne pour renifler le sol. Le maître, cette fois en colère, hausse encore le ton, et le chien, hésitant, revient enfin. Le maître l’accueille avec colère et le dispute.

    Pour le chien, il est impossible de faire le lien entre ses précédents refus de revenir et la punition verbale. Son association est la suivante:

    «Quand je reviens vers mon maître, je me fais disputer.»

    La prochaine fois que le maître rappellera son chien, ce dernier restera encore sur place ou se sauvera même plus loin, non pas pour se venger ou défier l’autorité, mais tout simplement pour éviter l’anxiété générée par cette situation stressante.

    L’anxiété dysfonctionnelle

    Devant des situations stressantes, un animal souffrira souvent d’anxiété dysfonctionnelle et tentera d’éviter ces situations au moyen de la fuite et de l’évitement. Pour résoudre son anxiété, il peut aussi :

  • faire une activité de substitution (sauter, lécher, aller chercher un jouet, renifler le sol, etc.)

  • s’immobiliser 

  • agresser l’autre

«Mon animal m’ignore à la suite d’une longue absence, car il veut me faire comprendre que cette “solitude obligée” l’a contrarié.»

D’habitude, un animal que la solitude rebute déborde de joie et quémande beaucoup d’attention à notre retour. Dans un cas comme celui-ci, l’animal souffre vraisemblablement d’un trouble d’hyper attachement envers son maître ou d’une forme d’anxiété de séparation.

Votre animal semble bouder à votre retour? Oui, c’est possible. Il s’agit alors d’une contestation liée à l’anxiété que lui a causée votre absence et qu’il manifeste au moyen de la fuite et de l’évitement.

«Mon animal urine dans mon lit, car il est fâché contre moi.»

Votre chat ou votre chien ne souffre pas d’un trouble urinaire et se soulage parfois dans votre lit? Il réagit en fait à une odeur, souvent nouvelle (donc inconnue pour lui), et qui lui cause un stress. Il urinera donc à cet endroit pour réduire son anxiété, mais aussi pour camoufler l’odeur en question. Cette odeur, qui peut être banale ou pour nous indétectable, est facilement repérable pour eux.

«Mon animal détruit des biens dans la maison durant mon absence, mais se sent coupable de ses actions à mon retour.» 

D’abord, retenez que ni le chien ni le chat ne ressentent de la culpabilité. L’animal agit-il souvent ainsi? Si oui, il souffre fort probablement d’anxiété de séparation. Sinon, c’est l’incertitude devant la nouveauté (par exemple une absence imprévue pour un animal habitué à la routine) qui le pousse à agir de la sorte.

«Comme je manque de temps pour jouer avec lui, mon chien fait ses besoins dans le salon pour marquer son mécontentement.»

D’abord, la malpropreté peut être liée à un manquement dans l’éducation de l’animal. Si l’animal était propre et qu’il ne l’est plus, consultez un vétérinaire afin de vous assurer qu’il ne souffre pas d’un trouble de la santé. S’il est en santé, il peut agir ainsi afin d’attirer votre attention. Dans ce cas, il faut ignorer votre chien (ne pas le punir ni le flatter, sinon il obtiendrait l’attention désirée), puis nettoyer le dégât avec calme, idéalement lorsqu’il n’est pas là (il sera dehors ou isolé dans une autre pièce). Il faut aussi éviter de punir votre animal: cela ne ferait qu’augmenter son anxiété, donc ses troubles de comportement.

«Mon animal adopte certains comportements afin de susciter mes réactions.» 

Vous croyez que votre animal agit parfois volontairement d’une certaine façon afin de vous faire réagir? Eh bien, vous avez raison! Il reconnaît plusieurs émotions humaines; il est sensible à certaines d’entre elles, d’autres le laissent indifférent, et il veut en éviter certaines autres à tout prix.

Si, par exemple, vous riez chaque fois qu’il se roule sur le sol, il le refera pour avoir de l’attention de votre part. Le chien est un animal qui adore la compagnie des humains; voyant que son comportement provoque chez vous une réaction positive, il le répètera dans le but d’obtenir la même réaction.

Nos animaux apprennent à distinguer nos émotions en interprétant notre langage non verbal; ils peuvent donc, d’une certaine façon, nous manipuler! 

http://fr.canoe.ca/

Détecter et soigner les troubles urinaires chez les chats


Les chats aussi peuvent avoir des problèmes de vessie. Il est possible de voir les signes chez l’animal. Des traitements existent pour eux
Nuage

 

Détecter et soigner les troubles urinaires chez les chats

 

    Les troubles urinaires diminuent le confort de vie de votre chat et peuvent mettre sa vie en danger.

    Il est important de les reconnaître pour les traiter à temps……

    Comment repérer et soigner les troubles urinaires chez un chat ?

    Reconnaître les troubles urinaires chez les chats

    Les cystites induisent une douleur qui se traduit souvent par un changement de comportement de votre chat.

  • Il peut être anormalement agité ou au contraire se cacher, rester prostré et refuser de s’alimenter.

  • En outre, un chat habituellement propre peut uriner à l’intérieur ou en dehors de son bac s’il est atteint d’une cystite.

  • Il peut aussi se lécher anormalement la région génitale et émettre plus fréquemment de petites quantités d’urine qui peut avoir une couleur anormalement rosée si elle contient du sang.

  • Enfin, si votre chat se met fréquemment sur son bac mais ne parvient pas à uriner normalement, rendez-vous immédiatement chez votre vétérinaire car il est peut être victime d’une obstruction urinaire.

    Origine des troubles urinaires chez les chats

    La cause de l’inflammation de la vessie est parfois inconnue : on parle alors de cystite « idiopathique ».

    Elle pourrait être favorisée par un amincissement du film protecteur recouvrant la paroi interne de la vessie, composé de substances nommées glycosaminoglycanes. Ainsi moins bien protégée, la vessie peut être le siège d’inflammation et d’infection bactérienne.

    Une autre cause fréquente de cystite est la formation de cristaux dans l’urine.

    Il existe plusieurs type de cristaux qui apparaissent lorsque l’acidité de la vessie est favorable à leur formation. Les 2 sortes les plus fréquentes sont les cristaux de struvites (urine peu acide) et les oxalates de calcium (urine plus acide). Outre l’inflammation de la vessie qu’ils provoquent, ces cristaux peuvent se rassembler pour former des calculs obstruant le passage de l’urine.

    Enfin, les tumeurs et les infections bactériennes peuvent également induire des troubles urinaires chez votre chat

    Certains chats sont à risque de troubles urinaires

  • Votre chat présente plus de risque de souffrir de troubles urinaires s’il est obèse et sédentaire (manque d’activité, vie en appartement).

  • Les chats stérilisés sont également plus fréquemment atteints.

  • Le stress pourrait aussi produire des conditions favorables au développement d’inflammation de la vessie.

  • En outre, il n’y a pas de prédisposition sexuelle pour le développement de troubles urinaires, mais les mâles sont plus fréquemment victimes d’obstruction urinaire à cause de l’anatomie de leurs voies urinaires, plus longues et plus étroites que celles des femelles.

  • Enfin, il est important que votre chat ait un accès permanent à une eau propre et fraîche et un bac à litière nettoyé fréquemment afin qu’il n’hésite pas à se désaltérer et à uriner confortablement !

Traitement des troubles urinaires chez les chats

Après avoir réalisé les examens nécessaires (analyse d’urine, échographie…), votre vétérinaire pourra déterminer la cause des troubles urinaires et vous conseiller un traitement et une alimentation spéciale pour votre ami.

L’obésité, le stress et le manque d’activité devront être réduits au maximum. Si des calculs sont présents, ils devront être dissous à l’aide d’un aliment spécial (struvites) ou extraits chirurgicalement (oxalates de calcium). Enfin, il existe des compléments alimentaires contenants des glycosaminoglycans permettant de renforcer les défenses de la vessie.

par Marion Garteiser,
Créé initialement par Anne Pensis, vétérinaire

Sources : http://www.cliniqueveterinairelasalle.com/urinaires.html

http://www.e-sante.fr/