Des illusions d’optique en pleine


 

Comment ne pas rester bouche bée devant un artiste aussi talentueux qu’est Edgar Müller, il sait mettre la fiction visuel en quelque chose de presque réel
Nuage

 

Des illusions d’optique en pleine rue

apocalypse

Célèbre pour ses peintures en trompe-l’oeil, l’artiste allemand Edgar Müller s’est spécialisé dans le dessin de rue, le « street painting ». Tout comme Julian Beever, son art de la perspective s’expose en plein air, de préférence dans un milieu urbain. Ce décor apocalytique que nous vous présentons ci-dessus a été créé à l’occasion du 30e anniversaire de la compétition internationale des peintres de rue, à Geldern en Allemagne. Non, vous ne rêvez pas, cette ville n’a pas été détruite, mais juste remise au goût de l’artiste à l’aide de peinture acrylique.


Les étapes de l’oeuvre

les étapes de l'oeuvre

Le projet « Ice Age » a été présenté lors du festival « Culture du monde » à Dun Laoghaire en Irlande. Voici un cliché de l’œuvre à mi parcours. On y remarque bien les lignes de fuite qui vont diriger l’ensemble du dessin et apporter la perspective au résultat final.


Attention au trou !

attention au trou !

Encore une fois, cette crevasse est saisissante. Les passants, dont on ne voit que les pieds à droite de la photo, paraissent marcher dans le vide.


Reflet ou mirage ?

reflet

Cette photo montre aussi l’importance de la perspective dans cet art. L’image doit être prise grâce à un appareil photo équipé d’un grand angle pour rendre l’effet palpable sur le papier.


Une taille impressionante

géant

Pour les besoins d’une agence de publicité, l’équipe de street painters d’Edgar Müller s’est attaquée à la réalisation d’une voiture en trois dimensions.


Un problème d’échelle ?

echelle

De ce point de vue, des artistes lilliputiens prennent la pose aux côtés d’Edgar. Pourtant, il ne s’agit pas d’un montage, les trois hommes sont placés à différentes distances, l’effet de perspective fait le reste. Le dessin couvre 120 m².


Une cascade au milieu de la ville

la cascade

A Moose Jaw au Canada, la rue « Riverstreet » est devenue une véritable rivière… Et, avec 270 m² de surface, la peinture de rue la plus grande jamais réalisée par Edgar Müller.


Quelques retouches

retouches

Ce dessin a été réalisé sur la « Postdamer Platz » à Berlin. Quatre artistes ont été mobilisés pour dessiner cette œuvre à la craie.


Carte postale urbaine

carte postale

Une grande marque automobile américaine a commandé ce dessin réalisé à Mexico pour présenter l’une de ses nouveautés. La voiture semble jaillir d’une plage de sable fin.


Le grand requin blanc

requin

Edgar Müller rassemble sur son site diverses œuvres dont les auteurs sont des « street painters » ou des étudiants. Ici, il s’agit d’un dessin présenté à Hong-Kong. Les passants étaient invités à prendre des photos pour recréer eux-même l’illusion.


L’artiste en pleine action

surprise

Ici, vous pouvez découvrir l’artiste en train d’élaborer son œuvre. La petite fille à gauche semble effrayée par le résultat.


Un bolide dans la ville

bolide

Une marque de jeux vidéo a présenté ce dessin en 2005 à l’occasion d’un salon qui s’est tenu à Leipzig en Allemagne. Lorsque la photo est prise sur le côté, l’effet trois dimensions n’apparaît pas et le dessin est distordu.


Une carrosserie rutilante

carrosserie

De face, la voiture semble sortir des pavés.


Vue à l’envers

vue à l'envers

A l’occasion de la finale de la Champions League entre le FC Barcelone et l’Arsenal de Londres, qui s’est tenue au Stade de France, une animation « Street Painting » a été proposée aux employés d’une célèbre marque de bière, en plein cœur de Montmartre. Ici, vous découvrez le dessin à l’envers et son auteur en train de le photographier.


En plein vol

vol

A l’endroit, le dessin semble sortir du sol et le ballon vert flotte dans les airs. Tout ceci n’est bien entendu qu’une question de perspective mais l’effet est tout à fait convaincant.

Artiste © Edgar Müller, Street Painting


http://www.linternaute.com