Il fait tout pour ressembler à un personnage de BD


Peut-être que j’ai des préjugés face aux transformations extrêmes, mais je doute qu’une personne soit mentalement saine pour faire ce genre de métamorphose, même si on prétend le contraire
Nuage

 

Il fait tout pour ressembler à un personnage de BD

 

Il fait tout pour ressembler à un personnage de BD

Henry Damon est aussi connu sous le pseudonyme de Red Skull.Photo Reuters

Un amateur des bandes dessinées de Marvel a accepté de braver la douleur pour ressembler à son personnage préféré. Au point de se faire couper le bout du nez, rien de moins.

C’est une histoire qui paraît invraisemblable, et pourtant, cet homme que vous voyez sur la photo ci-dessous existe bel et bien.

Il s’agit de Henry Damon, 37 ans. Il vient de Caracas, au Venezuela, le royaume de la chirurgie plastique. Une forme d’«art» dont il vient à nouveau de repousser les limites.

Damon rêvait de ressembler au «super vilain» Red Skull, un personnage de Marvel connu en français sous le nom de «Crâne rouge». Il s’est donc fait poser des implants sous-cutanés sur le front. Il s’est également fait tatouer les yeux, directement sur la sclère, c’est-à-dire la partie blanche de l’œil.

Mais pour ressembler à s’y méprendre au méchant Crâne rouge, Damon a dû se faire amputer une partie de son nez, une décision drastique qu’il n’a pas hésité à prendre pour réaliser son rêve.

Enfin, pour couronner le tout, il a complété son look en se faisant tatouer le visage de noir et de rouge.

Crâne rouge est l’ennemi du super héros Captain America, et on l’a vu à l’œuvre en 2011 dans le film Capitaine America: le premier vengeur, version française de Captain America: The First Avenger.

Henry Damon, un père de famille, a pu amorcer cette métamorphose après sa rencontre avec Emilio Gonzalez, qui se spécialise dans la chirurgie extrême. Ce dernier assure que son client a passé une série de tests physiques et psychologiques avant d’amorcer le processus de transformation.

«Henry a une bonne santé physique et mentale, a estimé Gonzalez. Il est un bon fils, un bon mari et un bon père, qui a simplement un penchant très prononcé pour les modifications corporelles.»

Il semble même que notre «monstre» n’en ait pas fini avec les chirurgies, et qu’il songe à aller encore plus loin…

«Pour la prochaine étape, on va lui poser des implants de silicone dans les joues et sur le menton. Puis, il va se faire tatouer entièrement le visage en rouge», a indiqué le «chirurgien».

Sur l’image ci-dessous: le personnage Red Skull (à droite) tel qu’il apparaissait dans les bandes-dessinées de Marvel.

http://fr.canoe.ca/

Les photos les plus impressionnantes de l’exposition universelle du tatouages du Venezuela


Je sais qu’on ne devrait pas juger selon l’apparence d’une personne, mais voir ce genre de personne, il est difficile d’avoir une opinion positive. C’est un choix qu’ils ont fait, mais en vieillissant, je doute que l’image soit pire que maintenant. Quelle idée de transformer son visage, son corps de cette manière ?
Nuage

Les photos les plus impressionnantes de l’exposition universelle du tatouages du Venezuela

Par Chloe Tejada

Vous n’avez sans doute jamais vu de tatouages comme ceux-là.

À l’exposition universelle du tatouage du Venezuela qui se déroule du 29 janvier au 1er février à Caracas, plus le tatouage est audacieux, mieux c’est.

Des centaines de personnes du monde entier se sont déplacées pour assister à cet événement fascinant, ou tous les types de tatouages se côtoient: celui des yeux à l’implant dentaire en passant même par des transformations extrêmes du corps

Comme vous l’aurez deviné, ces visiteurs sont plutôt impressionnants, mais jetez quand même un coup d’oeil à cet art incroyable à même le corps.

Découvrez les photos les plus cools de l’exposition universelle du tatouage du Venezuela 2015 et des années passées:

  • FEDERICO PARRA via Getty Images

    Carlos Dehaquiz a transformé son corps avec des implants. (AP Photo/Ariana Cubillos)

  • FEDERICO PARRA via Getty Images

    Kala Kaiwi revendique le Guinness des records pour la plus grande extension delobes d’oreilles. (FEDERICO PARRA/AFP/Getty Images)

  • FEDERICO PARRA via Getty Images

    Maria Jose Cristerna est connue sous le nom de la «femme vampire». (FEDERICO PARRA/AFP/Getty Images)

  • ASSOCIATED PRESS

    Une femme montre sa jambe couverte de tatouages. (AP Photo/Ariana Cubillos)

  • ASSOCIATED PRESS

    Mary Jose Cristerna. (AP Photo/Ariana Cubillos)

  • Venezuela Expo Tattoo

  • ASSOCIATED PRESS

    Un homme surnommé «crane rouge». (AP Photo/Ariana Cubillos)

  • ASSOCIATED PRESS

    Mary Jose Cristerna. (AP Photo/Ariana Cubillos)

  • ASSOCIATED PRESS

    Mary Jose Cristerna (AP Photo/Fernando Llano)

  • ASSOCIATED PRESS

    Mary Jose Cristerna. (AP Photo/Fernando Llano)

  • ASSOCIATED PRESS

    Mary Jose Cristerna. (AP Photo/Fernando Llano)

  • JUAN BARRETO via Getty Images

    Matt Gone des États-Unis.(JUAN BARRETO/AFP/Getty Images)

  • ASSOCIATED PRESS

    Mary Jose Cristerna. 25, 2013. (AP Photo/Fernando Llano)

  • ASSOCIATED PRESS

    Matt Gone. (AP Photo/Fernando Llano)

  • ASSOCIATED PRESS

    Mary Jose Cristerna. (AP Photo/Fernando Llano)

  • ASSOCIATED PRESS

    Constantino Quintero. (AP Photo/Ariana Cubillos)

  • ASSOCIATED PRESS

    Emilio Gonzalez. (AP Photo/Ariana Cubillos)

  • http://quebec.huffingtonpost.ca/