Douleurs, mycoses, crevasses : 5 mauvaises habitudes à oublier pour prendre soin de ses pieds


Nos pieds, supportent notre poids, nous gardent en équilibre et nous transportent partout, et pourtant, ils sont souvent trop négligés
Nuage

 

Douleurs, mycoses, crevasses : 5 mauvaises habitudes à oublier pour prendre soin de ses pieds

 

Photo SIPA

PRÉVENTION Porter trop longtemps des tongs ou des talons hauts, mal les essuyer ou les poncer trop souvent… nombreux sont ceux qui ont des mauvais réflexes. Décryptage avec le podologue Djamel Bouhabib.

► Poncer ses pieds trop souvent

Pour vous débarrasser de la corne bien installée sur vos talons, vous avez investi dans une pierre ponce.

Alors pour la rentabiliser, vous l’utilisez tous les jours mais « c’est une très mauvaise idée, avertit le spécialiste. Lorsqu’on ponce la corne trop souvent, l’épiderme créée davantage de corne pour se protéger. C’est l’effet millefeuilles. »

Résultats : en plus de fragiliser le pied, cela peut aussi affecter la marche à long terme.

La bonne habitude ⇒ 

« Consultez un podologue qui saura traiter ce problème sans affecter votre santé et ne surtout pas poncer plus d’une fois par semaine », préconise Djamel Bouhabib.

Aussi, ce n’est pas la peine de trop forcer et pensez à bien hydrater vos pieds avec une crème après.

► Oublier d’essuyer ses pieds

Beaucoup ont tendance à bâcler cette étape après la douche. Or, « laisser ses pieds humides, c’est le meilleur moyen de favoriser le développement des mycoses, surtout si on enfile ses chaussettes directement après », affirme le président de l’UFSP.

Ce milieu chaud et humide est en effet favorable au développement des bactéries.

La bonne habitude ⇒ 

Pour éviter des semaines de traitement, « mieux vaut prendre le temps de se sécher méticuleusement entre les orteils. »

Egalement, sachez que les chaussettes en synthétique favorisent la transpiration et donc le développement des bactéries. Optez plutôt pour du coton par exemple.

Douleurs, mycoses, crevasses : 5 mauvaises habitudes à oublier pour prendre soin de ses pieds

Photo : SIPA

► Porter des tongs tout l’été

Pratique et pas chère, la tong est un incontournable de l’été.

Mais « comme on ne la lave pas très souvent, l’environnement est propice au développement des bactéries, explique notre interlocuteur. Les coupures et blessures peuvent rapidement s’infecter, surtout chez les diabétiques. »

De plus, la tong ne respecte pas la physionomie du pied, ce qui accentue le risque d’entorse. Et comme les muscles et les tendons sont en « contraction permanente » , le risque de griffes d’orteils (une déformation) est plus important. Le frottement permanent peut aussi favoriser l’apparition de cors et de fissures.

La bonne habitude ⇒ 

« Porter le même type de chaussure tous les jours n’est pas bon pour les pieds, affirme Djamel Bouhabib. Le mieux reste d’alterner entre les paires. »

►Toujours en talons hauts

Avec des talons hauts de plus de 6 cm, « le poids du corps bascule en avant pour être supporté par les pieds, détaille le podologue. Ce qui peut créer des douleurs au niveau des genoux et du dos. »

Le frottement peut aussi laisser place à des durillons, des cors, des oignons ou encore des déformations.

La bonne habitude ⇒ le spécialiste recommande de limiter la hauteur à 3,5 cm si vous les portez tous les jours. Sinon, comme pour les tongs, l’idéal est d’alterner entre les différents types de chaussures. De même, il déconseillé de porter des baskets tous les jours.

►Couper les ongles trop courts

 

Plus les ongles sont coupés court, plus ils ont de risques de mal repousser.

 

« Les personnes, et surtout les adolescents, ont tendance à trop couper sur les côtés, au niveau des bourrelets de l’ongle, constate le spécialiste. Cela peut engendrer des douleurs quand ils marchent ou courent. »

La bonne habitude ⇒ 

« Il faut les couper le plus droit possible et les limer légèrement sur les côtés. »

Des précieux conseils pour garder des pieds en bonne santé car « ce sont bien eux qui nous supportent dans notre quotidien », conclut le podologue. 

http://www.metronews.fr/

DANGER: 5 FAÇONS SURPRENANTES D’ABÎMER VOS PIEDS


Les pieds, ils nous supportent, nous transportent, nous baladent, au pas à pas, ou au pas de course et pourtant ils sont souvent très négligés
Nuage

 

DANGER: 5 FAÇONS SURPRENANTES D’ABÎMER VOS PIEDS

Certaines activités apparemment inoffensives, jumelées à d’autres facteurs de votre style de vie, peuvent endommager vos pieds

1. Marcher pieds nus sur une surface dure et plane

(Crédit photo: iStockphoto/Thinkstock)

Nos pieds sont conçus pour marcher sur des surfaces douces, naturelles et ondulées. Les 5 à 10 000 pas exécutés quotidiennement sur des surfaces planes peuvent causer un stress anormal à la structure de nos pieds.

« Une surface naturelle est mieux adaptée à la semelle du pied, affirme Phil Vasyli. Une surface plus souple absorbe le talon à l’impact permettant à l’extérieur du pied de s’enfoncer et de soutenir l’intérieur et la courbure de la voûte plantaire. »

Conclusion : les chaussettes ne sont pas suffisantes. Pour aider à prévenir ou soigner les maux courants comme les douleurs aux talons ou aux genoux, essayez les orthèses insérées ou la technologie Orthaheel qui positionne l’empreinte pour que le pied puisse fonctionner naturellement.

2. Porter régulièrement des ballerines ou des tongs

(Crédit photo: Stockbyte/Thinkstock)

Mauvaises nouvelles en ce qui concerne les chaussures souples ou les modèles plats, spongieux et sans support.

« Contrairement à une croyance répandue, l’absorption des chocs n’est pas une solution au mauvais alignement du pied ou des membres inférieurs, poursuit Phil Vasyli. Évidemment, on les trouve confortables mais les semelles plates et souples causent la surpronation, un affaissement exagéré de l’intérieur du pied, ce qui signifie que la pression repose presqu’entièrement sur le gros orteil. La surpronation peut provoquer des douleurs au talon, aux genoux et au bas du dos, l’aponévrosite plantaire (douleur et inflammation au pied), la périostite tibiale, la tendinite achilléenne et d’autres. »

Les ballerines sont certes élégantes mais les chaussures avec support demeurent le meilleur moyen de soulager la douleur.

3. Ne pas étirer les mollets correctement ou même pas du tout

(Crédit photo: Hemera/Thinkstock)

Tuez dans l’œuf les douleurs au pied ou au bas de la jambe en étirant vos mollets. Si vous observez bien, vous remarquerez que même les personnes qui ne sont pas en forme ont des mollets bien galbés parce que c’est un muscle qui travaille beaucoup. Faites ce simple exercice proposé par le docteur Vasyli : chaque fois que vous allez monter un escalier, faites une pause sur la première marche et étirez vos mollets pendant 30 secondes.

4. Être plus actif que d’habitude, de façon ponctuelle ou progressive

(Crédit photo: iStockphoto/Thinkstock)

Lorsque vous commencez à pratiquer une activité physique ou que vous en augmentez l’intensité, commencez par porter des souliers qui supportent suffisamment le pied pour vous permettre d’atteindre sans vous blesser votre objectif de forme physique.

5. Avoir un surplus de poids

(Crédit photo: Photodisc/Thinkstock)

Les recherches démontrent qu’un excès de poids peut faireaugmenter le risque de maux désagréables comme l’inflammation des tendons et l’ostéo-arthrite.

« Vous pouvez endommager vos pieds simplement à cause d’un excès de poids, affirme le docteur Vasyli. L’augmentation de l’intensité de l’exercice peut accroître la force mise sur vos pieds et une importante surcharge de poids ajoute un stress additionnel sur le pied à chacun de vos pas. »

Si vous êtes en surpoids et si vous voulez devenir plus actif, commencez par des activités à faible impact comme la natation, l’aquaforme, l’appareil à ramer ou le yoga.

http://selection.readersdigest.ca