Sauveteur sur plage Congédié pour avoir sauvé une vie


Je comprend qu’a la plage, les sauveteurs ont une zone délimités a surveillée mais de là a faire perdre l’emploi a un sauveteur qui a sauver une vie en dehors de la zone m’apparait vraiment idiot Cela montre qu’il est attentif a son travail .. Enfin si la personne en difficulté serait noyé, le jeune homme aurait t’il pu regarder la scène en se croisant les bras tout simplement parce que c’est le règlement ?
Nuage

 

 

Sauveteur sur plage

Congédié pour avoir sauvé une vie

 

Congédié pour avoir sauvé une vie

Crédit photo : archives

Tomas Lopez, âgé de 21 ans, a perdu son emploi pour avoir quitté momentanément sa zone de surveillance, le temps de porter assistance à un homme qui se noyait plus loin.

TVA Nouvelles

Un jeune sauveteur a été éjecté de son trône sur la plage pour avoir posé un geste pourtant héroïque.

Tomas Lopez, âgé de 21 ans, a perdu son emploi pour avoir quitté momentanément sa zone de surveillance, le temps de porter assistance à un homme qui se noyait plus loin.

Le hic: le sauveteur aurait négligé la zone qu’il était payé pour surveiller, lorsqu’il s’est aventuré dans un secteur non protégé de la plage à Hallandale Beach, en Floride, pour y secourir un surfeur en danger.

«J’ai quitté ma place afin de faire le travail pour lequel j’ai été entraîné», a expliqué le principal intéressé au site web SunSentinel.com.

Double contrainte

 

Solidaires, deux de ses collègues ont quitté en guise de protestation.

«Qu’est-ce qu’il aurait dû faire? Regarder l’homme se noyer?» s’est interrogé l’un d’entre eux, perplexe.

Les porte-parole de la compagnie qui a mis le sauveteur à la porte ont déclaré qu’en se comportant de la sorte, Tomas Lopez avait mis en danger les gens dont il devait assurer la sécurité. L’entreprise aurait pu ultimement être poursuivie, ont-ils ajouté.

«Nous avons des responsabilités et pour cette raison, il est interdit de quitter la zone que nous surveillons», a expliqué Susan Ellis, une superviseure. «C’était sa décision de quitter son poste. Il connaissait les règles et il a fait ce qu’il estimait être le mieux», a-t-elle poursuivi.

Après le sauvetage, Lopez raconte avoir été convoqué au bureau de son patron, qui lui a demandé de remplir un rapport d’incident. Immédiatement après, il a été mis à la porte.

«Ils ne me l’ont pas dit méchamment. Ils disaient être désolés, mais m’ont rappelé que les règles sont les règles», a rapporté le jeune sauveteur, qui confie néanmoins ne pas en avoir cru ses yeux.

http://tvanouvelles.ca