Le Saviez-Vous ► L’hypertoilettage chez le chat : causes, conséquences et traitement


Le toilettage du chat est un acte important. Cela lui permet d’enlever toute odeur qui pourrait trahir sa présence. Pour un prédateur, c’est capital. Quand le toilettage devient excessif, cela est un problème. Il s’agit d’une dermatite idiopathique. Même guérit, il est possible d’avoir des rechutes. Il faut donc savoir ce qui stresse l’animal pour mieux contrôler ce comportement.
Nuage


L’hypertoilettage chez le chat : causes, conséquences et traitement

Qui n’a jamais vu son chat se lécher, plus ou moins frénétiquement, pendant de longues minutes ? Si ce comportement est normal, l’hypertoilettage du chat peut être la conséquence d’un trouble psychique qui mérite l’attention d’un vétérinaire.

Le chat est très consciencieux avec le toilettage. Ainsi, la moindre caresse de la part d’un humain entraîne une séquence de nettoyage immédiate.

En effet, le chat est un grand prédateur et il ne peut se permettre d’être trahi par des odeurs qui résisteraient dans son pelage.

Pour cela, plusieurs fois par jour, le chat retire chaque particule olfactive capable de trahir sa présence.

Jusque là, rien d’anormal me direz-vous, mais… il y a toujours un mais !

L’hypertoilettage du chat : quand le toilettage devient excessif

Parfois, ce toilettage tourne à l’obsession, le chat semble incapable de stopper. On peut même trouver des zones complètement dépilées. C’est ce qu’on appelle l’hypertoilettage chez le chat.

S’il n’a pas de parasites ni d’allergie, il s’agit d’une alopécie anxiogène, aussi appelée dermatite idiopathique et c’est loin d’être anodin ! Évidemment, un traitement vétérinaire calmera temporairement les choses, mais dès l’arrêt, la rechute ne tardera pas.

L'hypertoilettage chez le chat : causes, conséquences et traitement

Les causes de l’hypertoilettage chez le chat

Alors, pourquoi mon chat se met à avoir un comportement obsessionnel de la sorte, quitte à se mettre à sang ?

Souvent, cela provient d’un stress invisible pour nous. Si le chat mange, joue, ronronne normalement, sa façon de faire partir l’excès de stress se trouvera dans le léchage. Cela le calme, le réconforte et lui permet de penser à autre chose. Et la prochaine fois qu’il se retrouvera oppressé, il se léchera à l’excès à nouveau.

Le chat cache ses émotions dans l’hypertoilettage, car il ne faut jamais laisser transparaître ce que l’on ressent quand on est un chat. Malgré tout, il faut bien extérioriser la frustration et le stress engrangés dans la journée. En temps normal, le quart d’heure de folie suffit. Mais si la charge est trop importante, ce dérivé qu’est l’hypertoilettage du chat devient un moyen de parvenir à ses fins sans en avoir l’air !

Comment soigner l’hypertoilettage du chat ?

Le seul moyen d’en venir à bout réside en une consultation avec un ou une comportementaliste du chat qui décryptera ce qui le perturbe au point de se mutiler gravement, et vous permettra de trouver des solutions rapides et à long terme pour éviter que cela ne perdure.

Eh oui, si le vétérinaire est le médecin généraliste de votre chat, le comportementaliste lui, est son psychologue clinicien. Ne vous trompez pas d’interlocuteur !

https://wamiz.com/

Le Saviez-Vous ► 5 animaux aux pratiques de toilettage étonnantes


Faire sa toilette est important et nécessaire. Nous ne sommes pas les seuls qui se nettoient, les animaux aussi. Quand on dit animal, on imagine immédiatement le chat, mais il y aussi d’autres animaux dont certains ont des méthodes beaucoup moins conventionnels que nous.
Nuage

 

5 animaux aux pratiques de toilettage étonnantes

 

capuchin monkeys

par Clara Zerbib, journaliste animalière

Dans le monde animal, la toilette est une activité importante. Eh oui, il n’y a pas que les humains qui ont la notion de propreté ! Cependant, tandis que certains animaux vouent un véritable culte à l’hygiène, d’autres deviennent délibérément sales. Voici quelques-unes des pratiques de toilettage les plus folles du règne animal !

1. L’abeille

Malgré leur petite taille, les abeilles aussi ont une routine de toilettage. En effet, les abeilles butineuses, dont la mission est de récolter le nectar des fleurs, se couvrent, sans le vouloir, de pollen. Pour s’en débarrasser, elles utilisent donc tous leurs membres pour se nettoyer.

Mais ce qui est incroyable, c’est qu’elles effectuent leur toilette uniquement lorsqu’elles sont en vol ! Cela demande une adresse et une dextérité particulièrement impressionnantes…

abeille

Crédits : Skitterphoto/Pixabay

2. Le singe capucin

Certains animaux, comme les singes capucins, se salissent volontairement pour se protéger. Ainsi, ils n’hésitent pas à se frotter le corps avec des aliments à l’odeur particulièrement forte, comme des citrons verts ou des oignons, pour éloigner les parasites.

Cela permet également de mettre en évidence les zones de la peau difficiles à atteindre, indiquant ainsi aux autres singes les endroits où ils doivent concentrer leurs efforts. En effet, les singes capucins se toilettent entre eux, la toilette étant une activité extrêmement importante dans le groupe.

singe capucin

Crédits : Myagi/Pixabay

3. Le chat

La langue du chat a la particularité d’être râpeuse, ce qui est un véritable atout pour ce maniaque de la propreté. En effet, grâce aux petites épines rigides qui la composent, la langue de nos amis félins leur permet de nettoyer leur pelage en profondeur, de retirer les poils morts mais aussi de rafraîchir leur corps plus rapidement.

Ainsi, la toilette est une activité absolument essentielle pour le chat, et notamment pour sa survie. Pour cette raison, il passe un tiers de sa vie à se laver !

chat lèche toilette

Crédits : iStock

4. Le chien

Afin d’éliminer les saletés ou l’excès d’eau de son pelage, le chien a la capacité de se secouer. Son anatomie lui permet de recourir à ce réflexe pour rester propre. En effet, comme sa peau est lâche, elle peut bouger plus vite que son corps, ce qui permet une telle accélération. Cette pratique permet au chien de se débarrasser de 70 % de l’eau contenue dans sa fourrure en à peine quelques secondes.

Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette pratique de toilettage n’est vraiment pas courante. En effet, il est l’un des seuls animaux à pouvoir le faire !

chien mouillé secoue

Crédits : iStock

5. La chrysope verte

La chrysope verte, aussi appelée demoiselle aux yeux d’or, est un insecte qui se nourrit de miellat et de pollen. Mais ses larves sont réputées pour s’attaquer aux pucerons. En effet, une larve de chrysope peut, au cours de son développement, se nourrir de pas moins de 500 pucerons !

Afin de pouvoir se régaler de pucerons à leur guise, les larves de chrysopes ont développé une technique de toilettage surprenante. En effet, elles recouvrent leur corps de carcasses de pucerons ainsi que d’autres matières organiques, comme le lichen, afin de pouvoir évoluer au milieu des fourmis sans être repérées.

Comme on le sait, les fourmis et les pucerons ont conclu un pacte depuis des millénaires : les pucerons fournissent du miellat aux fourmis afin de les nourrir et les fourmis défendent les pucerons contre les prédateurs. Les fourmis sont ainsi les seuls animaux, hormis l’être humain, à avoir des animaux de compagnie ! Ainsi, en infiltrant les colonies de fourmis, les larves de chrysopes sont assurées d’y trouver des pucerons…

larve chrysope verte

Crédits : Eric Steinert/Wikipédia

Source

https://animalaxy.fr//

Cette découverte sur les papilles des chats va vous étonner !


On disait que la langue des chats avait des papilles en forme de cônes, la réalité est tout autre, car les papilles seraient comme des pailles qui seraient plus efficaces pour le toilettage. Cette découverte pourrait servir à de nouvelles technologies pour les laveuses à tapis ou encore utile pour les brosses à cheveux.
Nuage

 

Cette découverte sur les papilles des chats va vous étonner !

 

chat qui fait sa toilette

Des chercheurs ont fait une découverte intéressante sur les langues des chats : les papilles de ces derniers ont une forme particulière qui leur permet de faire leur toilette de manière optimale.

Jusqu’alors, on pensait que les papilles des chats étaient coniques. Mais la réalité est tout autre ! En fait, les papilles des chats ont une forme creuse – comme une paille –dans laquelle la salive s’agglomère avant d’être transférée sur le poil du chat lors de la toilette. C’est cette forme des papilles qui permet au matou d’éloigner les puces et la poussière grâce à sa toilette quotidienne, en plus de démêler les nœuds. Plutôt pratique, quand on sait que les chats passent un quart de leur vie éveillée à faire leur toilette !

Les poils de chats se forment en deux couches : une pour garder la chaleur, et une autre pour protéger la peau du matou. Et comme les chats ne transpirent pas sur le corps (et uniquement par le coussinet de leurs pattes), l’action de se lécher le poil leur permet aussi de se rafraîchir lorsqu’ils ont chaud.

Cette découverte a intéressé les chercheurs qui ont déposé un brevet pour potentiellement utiliser cette information pour créer une technologie pour mieux nettoyer les moquettes, ou revoir la forme des brosses de cheveux pour humains.

https://wamiz.com/

17 maitres ou toiletteurs qui méritent de ne pas avoir d’animaux


À moins que ce soit pour une raison médicale, je ne vois vraiment pas l’intérêt de ridiculiser un animal en le mettant au nu ou encore avec des teintures. Tout toiletteur devrait refuser faire ce genre de chose ou tout maitre devrait demander d’être remboursé.
Nuage

 

17 maitres ou toiletteurs qui méritent de ne pas avoir d’animaux

 

https://www.idees-de-genie.fr/

Après un passage chez le toiletteur, ce chat est méconnaissable


J’espère que la prochaine fois, elle ira elle-même voir le toiletteur ou changer d’endroit. Pauvre chat, une chance que les poils repoussent
Nuage

 

Après un passage chez le toiletteur, ce chat est méconnaissable

 

La maîtresse de Jin Jin a voulu aider son fidèle compagnon à supporter les fortes chaleurs en allégeant son poil. Petit souci: le toiletteur a eu la main très lourde sur la tondeuse.

Il fait actuellement très chaud à Taiwan. En l’envoyant chez le toiletteur, Xie Qian Qian, la maîtresse de Jin Jin, a voulu aider son chat persan à supporter les températures élevées.

Un look particulier

Habituellement, Jin Jin a droit à une coupe de lion, avec des poils raccourcis sur tout le corps jusqu’au cou. Sa crinière doit, en théorie, rester intacte.

Prise par son travail, Xie Qian Qian a demandé à un ami de déposer son chat chez le toiletteur du coin. Mais visiblement, les consignes n’ont pas été respectées. Jin Jin était tout simplement méconnaissable. Tous ses poils avaient été tondus très courts, à l’exception de l’avant de sa tête. Le chat donne même l’impression de porter un masque.

Buzz

« J’ai été très surprise que le toiletteur le rase comme ça. Mais je ne peux pas le blâmer », a avoué Xie Qian Qian.

Les photos de Jin Jin font actuellement le buzz sur Facebook. Selon sa maîtresse, il a plutôt bien accepté son nouveau look.

« C’est un chat très doux et gentil », a conclu Xie Qian Qian au site The Dodo.

© Facebook.©

Facebook.

http://www.7sur7.be/

Tondre ou pas?


Les gros chiens ne devraient pas être tondus, sauf en cas de nécessité. Sinon, un bon bain, séchage et une bonne séance de brossage est sans doute mieux que le tondre le chien au printemps
Nuage

 

Tondre ou pas?

 

Les gros chiens à poil long, comme le... (PHOTO TIMOTHY A. CLARY, AFP)

Les gros chiens à poil long, comme le golden retriever, n’ont pas besoin de passer sous la tondeuse, sauf en cas d’hygiène douteuse ou de problème de santé.

PHOTO TIMOTHY A. CLARY, AFP

 

MARIE-FRANCE LÉGER
La Presse

La mue du printemps va bientôt commencer chez les chiens. Pour les propriétaires d’animaux à poil long, la question revient annuellement : faut-il faire raser pitou ?

Certes, afin d’éviter les chutes de poils trop abondantes dans la maison, le propriétaire sera tenté de lui faire faire une « petite coupe ». Mais est-ce bénéfique ou nécessaire pour l’animal ? Non, pas forcément, répondent toiletteurs et vétérinaires.

Parmi les 10 chiens les plus populaires, le top 3 est composé de gros chiens à poil long : le labrador, le berger allemand et le golden retriever. Or, ces chiens n’ont pas besoin de passer sous la tondeuse, sauf en cas d’hygiène douteuse ou de problème de santé.

« Ce n’est vraiment pas obligatoire, souligne la vétérinaire Marie-Hélène Tétreault, de la Clinique vétérinaire DIX30 et de la Clinique vétérinaire Griffintown. Les gens le font davantage pour des problèmes de poils. Mais s’il y a des problèmes de peau, là, c’est indiqué. C’est bon de faire aérer la peau pour des infections superficielles. »

Cette question, Valérie Dickson se la pose chaque année. Son chien, un labrador croisé husky de 9 ans, a souffert de problèmes de démangeaisons et de rougeurs au cours de l’été 2014. L’an dernier, et pour la première fois, elle l’a fait raser, sous les conseils de son vétérinaire. Et les problèmes de peau ne sont pas réapparus l’été dernier.

Mais ce n’est pas parce qu’elle l’a fait raser que les ennuis de peau ont cessé, précise Samuel Leblanc, toiletteur depuis plus de 15 ans. C’est parce qu’il a été soigné.

«En général, on ne devrait pas raser les gros chiens. On affecte la texture des poils», mentionne Samuel Leblanc, toiletteur.

« Dans ce cas-ci, un chien croisé labrador-husky – ou un husky – possède deux couches de poils pour le protéger. Ça garde davantage l’humidité prisonnière. Ce qu’il faut pour éviter les problèmes, avant tout, c’est plutôt de donner un bon bain et surtout un bon séchage avec le souffleur. »

UN BROSSAGE PLUTÔT QUE LE RASAGE

Samuel Leblanc, qui travaille à la Clinique vétérinaire DIX30, note que les problèmes de peau sont effectivement de plus en plus fréquents chez les chiens. Il y voit entre autres une augmentation de la présence des allergènes, plus nombreux avec les changements climatiques.

En général, si le chien est en bonne santé, il vaut mieux s’en tenir à un bon brossage à la période de mue. Les gros chiens, comme les labradors, les golden, les huskies, les bergers allemands, même les colleys, ne devraient pas être tondus, croit également Yvan Besner, propriétaire du salon Pour chien et chat seulement, à LaSalle.

« Il n’est pas nécessaire de tondre. Après, parfois, le poil va changer de texture ou pousser différemment ou moins bien. Et si c’est trop court, des plaques de poils peuvent ne pas repousser du tout », souligne Yvan Besner, qui organise des événements et des compétitions avec des dizaines de toiletteurs au Québec.

Les poils de ces gros chiens finissent par arrêter de pousser, contrairement aux races comme le caniche ou le bichon, dont le poil bouclé est à croissance continue. De plus, la robe de ces grands chiens très populaires est peu propice aux noeuds ou à l’emmêlement. Raison de plus pour bien réfléchir avant de faire tondre pitou !

http://www.lapresse.ca/

Le Saviez-Vous ► 5 choses à savoir sur les dents des chats


Les dents sont aussi importantes pour le chat que pour n’importe quel animal. Leurs dents servent bien sûr à l’alimentation, mais aussi à leur toilettage. Il est donc important de préserver leur dentition
Nuage

 

5 choses à savoir sur les dents des chats

 

dents du chat
Les dents des chats sont parfaitement adaptées à la viande © Flickr – Brittany Randolph

 

Les dents des chats sont tout à fait fascinantes. Comment des créatures qui semblent si douces peuvent-elles être dotées d’une si effrayante arme ?

Ces dents ne leur servent pas seulement à mordre et mâcher. Elles recèlent elles aussi leurs secrets.

1 – Déterminer l’âge d’un chat grâce à ses dents

Comme les humains, les chats ont au cours de leur vie deux séries différentes de dents. La première est un ensemble de 26 dents de lait, qui commencent à pousser à l’âge de deux à quatre semaines.

Puis entre trois et quatre mois, les dents définitives apparaissent. Et à l’âge adulte, les chats ont 30 dents.

2 – Des dents faites pour manger de la viande

Si nos chats domestiques sont habitués aux croquettes et pâtées toutes préparées, leurs dents ne sont pas faites pour ce type de mets. Non, nos petits félins ont une dentition adaptée à la viande dont ils se nourrissent à l’état sauvage.

Contrairement aux molaires des humains et des animaux herbivores, comme les vaches et les chevaux, celles des chats ne sont pas dotées de surfaces planes conçues pour les matières végétales. Elles sont pointues, et dentelées, afin de pouvoir déchirer des muscles, détacher des os et couper de la viande en morceaux.

Les chats ne sont pas capables de faire bouger leurs mâchoires de droite à gauche, comme nous le faisons, une autre raison pour laquelle ils ne peuvent pas mâcher une belle salade !

3 – Des dents spéciales pour la toilette

Les dents de devant des chats sont de parfaits accessoires de toilettage.

Avec ces toutes petites dents, les chats peuvent attraper les puces qui rampent dans leur fourrure, et les avaler toutes entières.

Les incisives sont également très utiles pour se débarasser des résidus végétaux qui s’accrochent à leur pelage lors de leurs virées dans la campagne !

4 – Les chats aussi ont des caries

Comme les hommes, mais aussi les chiens, les chats ont parfois des caries. Environ 1 chat sur 3 développe ces lésions de résorption dentaire, qui se situent en générale sur la carnassière, l’une des molaires du chat.

chat brosse à dents
Veiller à la bonne hygiène bucco-dentaire de son chat est très important © Flickr – luizfilipe

Une salivation excessive, une mauvaise haleine, des saignements au niveau de la gueule, sont des signes à surveiller, d’autant plus que les caries du chat ne sont pas apparentes. Il est donc difficile de les soigner à temps.

A noter en outre que cette affection a plus de risques de se développer chez un chat âgé.

5 – Des lésions dentaires très douloureuses

Les chats n’expriment pas leur douleur, mais ça se signifie pas qu’ils ne souffrent pas. Loin de là !

Lorsqu’ils ont des caries, ou d’autres problèmes dentaires, ils ressentent une intense douleur, tout comme nous.

C’est pourquoi il est important de faire examiner les dents de son chat de façon régulière.

http://wamiz.com/