Le Saviez-Vous ► Top 5 des thés les plus bus dans le monde


Personnellement, je suis plus café que thé, mais c’est breuvage intéressant quand le thé est de bonne qualité.
Nuage

 

Top 5 des thés les plus bus dans le monde

 

    Le thé est la boisson la plus populaire dans le monde. Il n’y a pas un, mais des thés. Voici cinq variétés sélectionnées parmi celles qui sont les plus couramment consommées.

    CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Le théier est à l’origine des thés noir, vert, Oolong et blanc.

  • Le rooibos, ou thé rouge, est issu d’une plante différente.

  • Le thé apporte des molécules antioxydantes (catéchines).

Chaque jour, nous avons besoin de boire 1,5 à 2 litres d’eau. Une tasse de thé permet de combler une partie de ces apports, tout en variant les plaisirs. Cette boisson est issue de la culture de la plante Camelia sinensis. Mais le terrain, l’environnement et son mode de préparation permettent de définir de nombreuses variétés. Ajoutons aux quatre principaux (thé vert, thé noir, thé Oolong et thé blanc) issus de la même plante, un cinquième, souvent appelé « thé rouge », et provenant d’une autre plante.

Le thé noir

C’est le thé le plus consommé en France et en Angleterre. Une fois cueillies, les feuilles de thé sont séchées, roulées et fermentées. Cette dernière étape libère les arômes et modifie la couleur des feuilles, lesquelles sont à nouveau séchées et triées. En infusion, il présente une couleur sombre. Il est aussi commercialisé, parfumé avec des fruits séchés (orange), des fleurs (jasmin) ou des huiles essentielles (bergamote).

Le thé vert

La principale différence entre le thé vert et le thé noir est que pour le premier, les feuilles ne subissent pas de réactions de fermentation. Après la récolte, elles sont traitées à la vapeur et séchées. Ce chauffage permet d’inactiver des enzymes, ce qui évite la fermentation et maintient la couleur verte des feuilles. Après infusion, ce thé présente une couleur claire, plutôt jaune. Du point de vue de ses bénéfices pour la santé, il est connu pour contenir plus de polyphénols (notamment des catéchines) que le thé noir et il apporterait moins de caféine. Le thé vert est souvent présenté comme un atout minceur en raison de son contenu en catéchines. Mais une consommation élevée peut aussi exposer à des risques, en raison du contenu en fluor et en aluminium.

Les feuilles de thé vert ne sont pas fermentées et conservent leur couleur verte. © funny face, Fotolia

Les feuilles de thé vert ne sont pas fermentées et conservent leur couleur verte. © funny face, Fotolia

Le thé blanc

Pour ce thé, ce sont les bourgeons blancs et les pointes des jeunes feuilles qui sont utilisées. Plus rare, il est généralement plus coûteux à l’achat. Il contient moins de fluor que le thé noir, ce qui est un avantage : en effet, le théier en accumule beaucoup, les jeunes feuilles en renferment donc moins.

Le thé Oolong

Le Oolong, aussi appelé par les Chinois thé bleu, est en quelque sorte intermédiaire entre le thé vert et le thé noir, car il est seulement en partie fermenté. Son goût rappelle plus celui du thé noir, il est donc moins amer que le thé vert. Il présente aussi certains avantages santé de ce dernier : ainsi, une étude de 2011 a montré que les personnes qui en boivent ont un risque réduit de décès par maladie cardiovasculaire.

Le thé rouge (ou rooibos)

Le terme de rooibos est un mot afrikaans (langue parlée en Afrique du Sud) signifiant « buisson rouge ». Les rooibos utilisent des plantes du groupe d’Aspalathus. Seule l’espèce Aspalathus linearis est cultivée. Issu d’Afrique du Sud, ce thé est connu pour être riche en antioxydants. Il est dépourvu de théine.

http://www.futura-sciences.com

Le Saviez-Vous ► L’heure du thé à travers le monde


Je ne crois pas que les Québécois soit de grands amateurs de thé comme la Chine, le Maroc, l’Inde et autres pays. Cependant, le thé vendu en feuille de différentes saveurs gagne de plus en plus d’adepte. C’est un goût très différents des thés vendus en pochette
Nuage

 

L’heure du thé à travers le monde

 

Comment prenez-vous votre thé? La question apparaît simple, mais ce choix individuel a souvent une connotation culturelle. Le thé est la boisson la plus consommée à travers le monde après l’eau; or tous les habitants de la planète ne consomment pas leur thé avec du lait et du sucre. Dans certains pays, le thé vert est beaucoup plus commun que le thé noir. Dans certaines régions, c’est plutôt le thé glacé qui a la faveur du public. Alors voici un tour d’horizon des différentes manières de consommer le thé.

Royaume-Uni

Le thé noir est un trait marquant de la culture britannique. Bien que le Royaume-Uni n’en soit pas un producteur, ses résidents le consomment depuis que la princesse Catherine de Bragance l’a popularisé auprès de la famille royale au 17e siècle. Les Britanniques aiment infuser leur thé noir dans un sachet ou un tamis, puis le servir avec un peu de lait et du sucre en option.

Japon

Le thé vert est sans contredit le plus apprécié des Japonais. Sa saveur est souvent rehaussée d’une touche de riz noir grillé. La culture japonaise se distingue par ses cérémonies de thé traditionnelles, dans lesquelles le thé vert en poudre (matcha) est servi selon un rituel précis. Bien que les Japonais soient fiers de cet héritage, leur usage quotidien consiste à boire le thé dans de petites tasses en mangeant une collation de mi-journée.

Chine

Aucun pays ne consomme autant de thé que la Chine, puisque cette boisson fait partie des mœurs locales depuis des milliers d’années. Plusieurs variétés se disputent la faveur du public, dont le thé vert, noir, blanc, Oolong et au jasmin. Les salons de thé sont omniprésents dans toutes les régions du pays, et le thé y est la plupart du temps consommé chaud, sans lait ni sucre.

Hong Kong

Les résidents de Hong Kong apprécient la plupart des variétés de thé chinois, mais leur spécialité est le « bas de soie ». Cette boisson froide composée de thé noir et de lait condensé tire son nom de la membrane servant à filtrer le liquide, dont la texture rappelle les bas de soie féminins.

Inde

Les Indiens ne se contentent pas de boire beaucoup de thé; ils figurent aussi au deuxième rang des plus grands producteurs mondiaux derrière la Chine. Le Chai Masala (thé noir servi avec du lait, du sucre et des épices telles que le gingembre, la cannelle et la cardamome) est une préparation dont ils raffolent.

Maroc

Le thé marocain, aussi appelé thé à la menthe du Maghreb, est un type de thé vert dans lequel baignent de nombreuses feuilles de menthe. Cette boisson sucrée est versée dans de petits verres transparents à partir d’une théière argentée tenue à bonne hauteur.

Sud des États-Unis

Les Américains consomment le thé de plusieurs manières, mais les résidents du Deep South ont une prédilection pour le thé glacé au citron, une boisson relativement corsée et sucrée à laquelle ils ajoutent un soupçon de bicarbonate de soude afin de couper l’amertume.

Turquie

Les Turcs sont les champions mondiaux de la consommation de thé par habitant. Le thé turc (cay) est une infusion très forte, servie sans lait mais avec deux cubes de sucre dans des verres traditionnels en forme de tulipe.

Tibet

Le thé au beurre, aussi appelé Po Cha, fait partie de la culture tibétaine depuis plusieurs siècles. Il doit être infusé assez longtemps (jusqu’à une demi-journée) afin de prendre une couleur foncée. On y ajoute du beurre de yak afin de fournir au consommateur les éléments nutritifs et l’énergie dont il aura besoin pour affronter le rude climat montagneux de la région.

http://quebec.huffingtonpost.ca/