Arrestation d’un homme armé lors d’une projection de Batman


Qu’est ce qui se passe dans la tête des gens .. pourquoi vouloir faire une tuerie spécialement au dernier film de Batman ? Twitter ne devrait t’il pas donner accès pour une enquête lors de menace similaire a Aurora ?. Encore heureux que cette fois-ci, un homme étant bien armé a pu être arrêté a temps
Nuage

 

Arrestation d’un homme armé lors d’une projection de Batman

 

Scott Smith

PHOTO: REUTERS

Agence France-Presse
Washington

Un homme transportant un sac rempli d’armes a été arrêté samedi soir lors d’une projection du nouveau Batman, a annoncé mardi la police de Westlake dans l’Ohio, une affaire évoquant la tuerie survenue dans le Colorado le 20 juillet lors de la première du film.

Scott Smith, 37 ans, a été arrêté par un agent de police qui n’était pas en service, samedi soir dans un cinéma local, ont indiqué les forces de l’ordre. Il transportait un sac contenant un pistolet de marque Glock, deux chargeurs pleins et trois couteaux.

L’homme, seul dans le cinéma au moment de son arrestation, était aussi en possession d’un autre couteau, a ajouté la police dans un communiqué. De nombreuses armes et munitions ont par la suite été découvertes à son domicile dans une ville voisine.

Les charges retenues contre Scott Smith ne sont pour l’heure pas encore connues.

Cette arrestation, dans un cinéma projetant le dernier Batman, The Dark Knight Rises, évoque la tuerie d’Aurora, dans le Colorado, qui avait fait douze morts et 58 blessés lors de la première du film le 20 juillet.

A New York, la police a par ailleurs annoncé l’ouverture d’une enquête sur des messages postés sur Twitter annonçant un «véritable massacre», «comme à Aurora», au Longacre Theater, une salle de spectacle de Manhattan où l’ex-boxeur Mike Tyson se produit actuellement en one-man-show.

Twitter a pour l’instant refusé à la police l’accès au compte de l’utilisateur, affirment les enquêteurs new-yorkais, qui annoncent avoir lancé une action en justice pour connaître l’identité de l’auteur des tweets.

«Il y a eu deux tueries en peu de temps», explique le porte-parole de la police de New York Paul Browne: «Cette personne profère des menaces évoquant une attaque similaire ici, nous voulons savoir de qui il s’agit.»

Une semaine après la tuerie d’Aurora déjà, un homme se comparant au «Joker» – un des adversaires de Batman – et menaçant son employeur avait déjà été arrêté dans le Maryland. Un arsenal avait été retrouvé à son domicile.

http://www.lapresse.ca

James Holmes aurait envoyé un colis pour annoncer ses intentions


Étrange que certains criminels décident d’envoyer des preuves directes ou indirectes a certaines personnes en forme de colis ou lettres. Si le colis de James Holmes aurait été découvert a temps par ce psychiatre, aurait-il pu éviter cette tuerie ? Aurait-il compris qu’il était urgent d’agir
Nuage

 

James Holmes aurait envoyé un colis pour annoncer ses intentions

 

James Holmes

PHOTO AP/DENVER POST

Jeanie Stokes
Agence France-Presse
Aurora, Colorado

Le tueur présumé du Colorado James Holmes avait envoyé un colis d’alerte à un psychiatre de son ancienne université, contenant un cahier et des dessins présentant ses projets de tuerie, selon plusieurs médias américains.

«À l’intérieur, il y avait un cahier rempli de détails sur la façon dont il comptait tuer des gens», a déclaré un policier sous couvert de l’anonymat cité par la chaîne de télévision Fox News. «Il y avait des dessins illustrant ce qu’il comptait faire, des dessins du massacre».

Des informations contradictoires circulent dans la presse quant à savoir si le colis aurait pu arriver assez tôt pour que le massacre puisse être évité.

Fox News, citant une source policière anonyme, a indiqué que le paquet qui portait au verso le nom de James Holmes, est arrivé à l’Université du Colorado le 12 juillet, mais n’a été ouvert que plusieurs jours après le massacre du cinéma d’Aurora, survenu le 20 juillet.

Les responsables de l’enquête n’ont pas souhaité commenter publiquement ces informations, en raison d’un impératif de silence imposé par la justice américaine.

Dans le même temps, le quotidien Denver Post a cité des responsables universitaires qui assurent que le paquet n’est arrivé que lundi 23, plusieurs jours après la tuerie.

Une source policière a confié à la chaîne NBC News que l’auteur présumé avait orienté lui-même les enquêteurs vers ce colis.

James Holmes, 24 ans, est accusé d’avoir tué 12 personnes et blessé 58 autres dans le cinéma à Aurora, dans la banlieue de Denver, pendant la première du dernier Batman, «The Dark Knight Rises».

Après avoir reçu une bourse du gouvernement américain pour ses travaux en neurologie, James Holmes avait subitement abandonné ses études sans explication, trois jours après avoir raté un important examen oral le 7 juin, selon la chaîne ABC News.

Le premier enterrement d’une des victimes du massacre a eu lieu mercredi, alors que le président Barack Obama a déclaré, dans un discours à La Nouvelle-Orléans, qu’il engagerait des mesures «de bons sens» pour éviter que les armes ne tombent dans les mains de personnes présentant des troubles mentaux.

«Un individu présentant des troubles mentaux ne devrait pas pouvoir se procurer une arme avec autant de facilité. Des mesures de ce type ne devraient pas faire polémique. Il s’agit d’une question de bon sens», a-t-il lancé.

«Je pense que la majorité des porteurs d’armes en conviennent, il faut faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher les criminels et les fugitifs d’acheter des armes. Et il faudrait vérifier le casier judiciaire de toute personne qui se rend chez un armurier», a-t-il ajouté.

Après avoir tiré en l’air avec un fusil à pompe, James Holmes avait commencé à tirer au hasard sur des spectateurs avec un fusil d’assaut, capable d’envoyer entre 50 et 60 balles à la minute.

Les autorités ont indiqué que M. Holmes –qui s’était teint les cheveux en rouge-orangé– a soutenu qu’il était le Joker, l’ennemi juré de Batman dans la série de bandes dessinées ayant inspiré la trilogie du réalisateur Christopher Nolan.

James Holmes est actuellement détenu à l’isolement au centre de détention du comté d’Arapahoe et il encourt la peine de mort, bien que l’État du Colorado n’ait exécuté qu’une seule personne depuis 1976.

Présenté pour la première fois devant la justice lundi, il doit subir une évaluation psychiatrique.

http://www.lapresse.ca

Fusillade dans un cinéma du Colorado: 12 morts et 50 blessés


Un autre malade qui ont ne sait encore pour quelle raison a décider de prendre les armes et de tirer sur des spectateurs dans un cinéma pendant une première du dernier film de la trilogie de Batman.
Nuage

 

Fusillade dans un cinéma du Colorado: 12 morts et 50 blessés

 

Agence France-Presse
Denver, Colorado

 

Un tireur solitaire à ouvert le feu dans la nuit de jeudi à vendredi dans un cinéma bondé de la banlieue de Denver lors d’une première du tout nouveau Batman (The Dark Knight Rises), tuant 12 personnes et en blessant une cinquantaine, à quelques kilomètres à peine du site du massacre du lycée de Columbine en 1999.

Un précédent bilan faisait état de 14 morts, mais la police a révisé à la baisse le nombre de décès.

L’attaque a provoqué la panique parmi les centaines de spectateurs venus pour la toute première séance à minuit de The dark Knight rises, dernier volet de la trilogie Batman dont la sortie était attendue par des millions de fans.

Selon Dan Oates, chef de la police d’Aurora, des témoins ont indiqué que le tireur avait lâché ce qui pourrait être une bombe lacrymogène ou fumigène:

«ils ont entendu un sifflement, puis une sorte de gaz est apparu et le tireur a ouvert le feu».

De premières informations de presse avaient fait état de la présence de deux assaillants, ayant agi dans deux salles différentes d’un multiplexe, mais selon le chef Oates, il n’y a «aucune preuve» de la présence d’un second tireur.

Le responsable policier a indiqué qu’une perquisition était en cours au domicile du suspect, qui avait assuré disposer d’explosifs à son appartement. L’immeuble a été évacué.

> En vidéo: la confusion après la tuerie d’Aurora

 

Obama « choqué et attristé »

Le président des États unis Barack Obama s’est dit « choqué » par la fusillade « atroce et tragique » qui s’est déroulée dans la nuit de jeudi à vendredi au Colorado et a promis que justice serait faite.

« Michelle (son épouse NDLR) et moi sommes choqués et attristés par la fusillade atroce et tragique au Colorado (…) Mon administration fera tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir les habitants d’Aurora en ce moment extraordinairement difficile », a affirmé M. Obama.

« Nous nous engageons à ce que les responsables rendent des comptes devant la justice, à assurer la sécurité de nos compatriotes et à prendre soin des blessés », a ajouté le président dans un communiqué diffusé depuis la Floride où il a passé la nuit.

« Comme nous le faisons lorsque nous nous retrouvons face à des moments sombres et difficiles, nous devons nous rassembler, comme une grande famille américaine. Nous devons tous penser aux habitants d’Aurora et prier pour eux, alors qu’ils doivent affronter la perte de parents, d’amis et de voisins, et nous devons être solidaires d’eux dans les heures et jours difficiles à venir », a conclu M. Obama.

Plus tôt vendredi, la Maison-Blanche avait fait savoir que M. Obama avait été informé à l’aube de cette fusillade à Palm Beach, en Floride, État-clé où il effectue une tournée électorale de deux jours à trois mois et demi de la présidentielle.

« Le président a été mis au courant de la fusillade à Aurora au Colorado par son conseiller pour la sécurité intérieure, John Brennan, à 5 h 26 ce matin », a déclaré son porte-parole, Jay Carney.

La Maison-Blanche n’a pas dit dans l’immédiat si le programme de M. Obama vendredi serait modifié. Le président était attendu dans les villes floridiennes de Fort Myers et Orlando pour des réunions publiques en vue de la présidentielle du 6 novembre.

Son adversaire républicain à l’élection, Mitt Romney, s’est dit pour sa part « profondément attristé par la nouvelle de la violence insensée » au Colorado.

« Nous prions pour les proches et les amis des victimes en ce moment de traumatisme et de grand chagrin. Nous espérons que la personne responsable de ce crime affreux rendra rapidement des comptes devant la justice », a ajouté M. Romney dans un communiqué.

Vives réactions sur les réseaux sociaux

Le drame d’Aurora a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, devenant notamment le sujet de l’heure sur Twitter, où les commentaires et les messages de sympathie se multipliaient ce matin.

Un porte-parole de la police, Frank Fania, a déclaré à CNN que le tireur était un homme d’une vingtaine d’années, muni d’un fusil et de deux armes de poing et qui portait un gilet pare-balle.

Selon des responsables policiers s’exprimant sur des télévisions, le suspect a été interpellé sur un parking derrière le cinéma et n’a pas opposé de résistance.

L’attaque a débuté au beau milieu d’une scène de fusillade du film, ce qui a ajouté à la confusion, puis à la panique générale, selon des témoins interrogés par des télévisions.

«On a juste continué à regarder le film pendant un moment», a indiqué à ABC un témoin, identifié uniquement comme «Jack». Puis, réalisant que quelqu’un tirait réellement dans la salle «tout le monde a commencé à paniquer».

Les gens ont ensuite commencé à quitter le cinéma en courant et il y a eu des coups de feu alors que les policiers arrivés sur les lieux criaient «baissez-vous», selon un autre témoin, Banjamin Fernandez, 30 ans, cité par le Denver Post.

La présence de nombreux fans déguisés aurait pu permettre au tueur de se fondre plus facilement dans la foule, certaines informations ayant indiqué qu’il portait également un masque à gaz.

Des dizaines de véhicules de police et de secours ont convergé sur place dans la nuit, prenant position tout autour du multiplexe.

Dix des victimes sont décédées sur place, et quatre autres ont succombé des suites de leur blessures à l’hôpital, selon le chef Oates.

La police n’a donné aucune indication sur les victimes, mais les Batman, dont le dernier volet est déconseillé au moins de 13 ans, attire un public majoritairement composé d’adolescents et jeunes adultes.

De nombreux cinémas à travers les États-Unis avaient organisé des séances spéciales à minuit vendredi pour la sortie de The dark Knight rises, ultime volet de la franchise à succès et une des principales sorties cinématographiques de l’été, dont les recettes attendues se montent à des centaines de millions de dollars.

La station de Denver KDVR, antenne locale de la chaîne de télévision Fox, avait ainsi diffusé jeudi un reportage sur les milliers de fans, souvent déguisées en personnages de la célèbre bande dessinée, se préparant à assister aux premières séances, pour lesquelles les billets se revendaient au marché noir jusqu’à 80 dollars. Certains multiplexes de la région de Denver proposaient le film dans huit salles, selon KDVR.

Projection parisienne annulée

La tuerie d’Aurora a causé une véritable onde de choc qui s’est fait ressentir jusque de l’autre côté de l’Atlantique, alors que la promotion parisienne de The Dark Knight Rises a été annulée en urgence, à la suite de l’annonce de la fusillade qui a fait au moins 12 victimes, rapporte plusieurs médias français dont Le Nouvel Observateur.

Réunis au très chic hôtel parisien, le Bristol, l’équipe du dernier Batman, dont les acteurs Marion Cotillard et Christian Bale et le réalisateur Christopher Nolan, a annulé toutes les entrevues prévues ce matin.

L’avant-première parisienne du film, qui devait avoir lieu aujourd’hui au Gaumont-Champs-Élysée a également été annulée.

Aurora se trouve à une trentaine de kilomètres à peine de Columbine, théâtre en 1999 d’un massacre quand deux adolescents avaient abattu dans un lycée 13 personnes et en avait blessé 24, avant de se donner la mort.

http://www.lapresse.ca