Le Canada vulnérable aux tempêtes solaires


Le Canada serait le plus vulnérable aux humeurs du soleil, Quand une grosse tempête solaire se déclare, 3 jours plus tard nous pouvons ressentir les conséquences. Non pas nécessairement pour nous, mais pour notre quotidien. Avec toutes les technologies existantes, nous serions paralysés autant dans la vie de tous les jours, comme au travail, politique, et même pointe de vue défense du pays. Je me souviens de 1989, pendant 9 heures le Québec en entier et du nord des États-Unis
Nuage

 

Le Canada vulnérable aux tempêtes solaires

 

BAPTISTE RICARD-CHÂTELAIN

Le Soleil

Les drones ne savent plus où aller, Internet flanche, la télévision et les téléphones aussi; la moitié des avions doivent être détournés des gros aéroports; il faut redémarrer les satellites militaires; les foreuses des mines perdent la boule… Nous n’en sommes pas conscients, mais un épisode de météo «orageuse» dans l’espace peut avoir des conséquences considérables sur Terre. Préoccupée, l’Agence spatiale canadienne se prépare.

Le Canada est un des pays les plus vulnérables, sinon le plus vulnérable, face aux sautes d’humeur du Soleil qui engendrent des tempêtes spatiales au-dessus de nos têtes. Pourtant, jusqu’à ce jour, les risques n’ont jamais été évalués exhaustivement, ce qui permettrait de faire face.

C’est écrit dans un document produit par l’Agence spatiale canadienne (ASC) qui recrute justement des scientifiques pour réaliser une telle étude. Dans le même document, on ajoute que les multiples impacts des aléas de la météo spatiale sur nos vies n’ont pas plus été quantifiés.

Mais y a-t-il vraiment lieu de s’inquiéter?

«La plus grande tempête jamais enregistrée a frappé en 1859 et a perturbé le réseau télégraphique, la seule technologie de communication “moderne” de l’époque», écrit l’ASC. «Si ce type d’événement devait se produire de nos jours, nous pourrions nous attendre à de graves perturbations […]. Redresser la situation pourrait demander des années.»

Nous sommes au téléphone avec Pierre Langlois. Chef du programme Soleil-Terre à l’Agence spatiale, c’est l’expert en la matière.

Il corrobore. «Depuis une centaine d’années, on développe beaucoup les technologies», remarque-t-il.

Télécommunications, GPS, réseaux électriques, machineries de pointe, Web… Tout ceci réagit (mal) aux soubresauts de la météo spatiale.

«Il y a beaucoup d’industries qui sont sensibles, même à de petites variations.»

Et nous inventons d’autres joujoux encore plus connectés : drones, véhicules autonomes…

«Une autre façon de nous rendre de plus en plus vulnérables.»

Mais vulnérable à quoi, au juste? Pierre Langlois nous a parlé de la ionosphère et des particules ionisées, de protons, de la magnéto-sphère, de radiations, de rayons cosmiques. Tentons la vulgarisation : le Soleil est une boule de gaz fluide qui suit des cycles de 11 ans. Durant ceux-ci, il passe de peu actif à très actif. Quand il est actif, il est plein de taches qui peuvent exploser. Et quand elles explosent en notre direction, le vent solaire chargé de particules chargées est plus puissant.

À la suite de l’explosion, il faut huit minutes pour que nous puissions la voir. Et en huit minutes, elle peut déjà avoir des effets sur Terre! Le gros des détraquements commence cependant après un à trois jours.


La plus grande tempête jamais enregistrée a frappé en 1859 et a perturbé le réseau télégraphique, la seule technologie de communication “moderne” de l’époque, Si ce type d’événement devait se produire de nos jours, nous pourrions nous attendre à de graves perturbations […]. Redresser la situation pourrait demander des années.

— Extrait d’un document de l’Agence spatiale canadienne


Si la tempête est petite, il y a plein d’aurores boréales pour le plaisir des yeux. Surtout vers le pôle Nord magnétique, donc vers le Canada, là où la météo spatiale a le plus d’influence.

Mais si la tempête est grosse, les dérèglements sur Terre sont plus dérangeants. Les pipelines chargés de l’électricité venue du ciel vieillissent prématurément, les boussoles perdent le Nord, les ondes radio sont brouillées, des équipements coûteux d’Hydro-Québec sont détruits, les nombreux vols par-dessus l’Arctique deviennent périlleux…

Pas de panique!

Pas de panique, toutefois, prévient Pierre Langlois. Ces événements intenses sont rares et peu dangereux «pour les humains au sol».

(Il en va autrement pour les astronautes de la Station spatiale et les pilotes de vols long-courriers qui sont bombardés par les radiations).

Les contrecoups sur notre environnement technologique sont, par contre, plus étendus. Jusqu’au laser inscrivant la date de fabrication sur les sacs de croustilles qui est dévoyé.

Sans compter le volet géopolitique du dossier, fait remarquer Pierre Langlois. Quand les transformateurs géants de plusieurs réseaux électriques brisent à la suite d’une tempête spatiale, qui aura droit aux rares et dispendieuses pièces de rechange en premier? Les Québécois qui gèlent? Les voisins du Sud qui ont chaud? Le pays le plus riche?

Sans compter aussi le volet militaire. Lorsque les satellites de la Défense nationale boguent et qu’ils doivent être redémarrés, les hauts gradés veulent savoir rapidement s’ils sont victimes d’une attaque informatique ou si leur bijou de haute technologie a «seulement» été troublé par une tempête spatiale.

Voilà pourquoi il est écrit dans les documents de l’Agence spatiale canadienne :

«Il est de plus en plus reconnu dans le monde entier que la surveillance et les prévisions liées à la météorologie spatiale sont nécessaires pour protéger les actifs spatiaux et terrestres et, en fin de compte, les vies humaines contre les risques liés à l’espace.»

***

Météo spatiale

Longtemps, l’humain a cru que l’espace était vide, totalement vide. En fait, il y a là-haut, entre autres, des vents propulsés depuis le Soleil. Lors d’explosions sur l’astre, ces vents sont plus forts et transportent beaucoup de particules, d’énergie, explique Pierre Langlois, le responsable du programme Soleil-Terre de l’Agence spatiale canadienne. La météo spatiale s’intéresse aux événements violents qui surviennent sur le Soleil et qui créent des remous jusque chez nous. Les spécialistes ne peuvent pas prévoir les tempêtes solaires. Ils les détectent et tentent ensuite de déterminer leur intensité et leurs possibles effets. Si l’explosion solaire est forte, dans l’heure qui suit les communications sont perturbées sur terre du côté où il fait jour. Les météorologues de l’espace disposent cependant d’un délai d’un à trois jours pour travailler avant que le souffle de particules qui suit, plus dommageable, atteigne la Terre. Au Canada, il y a un centre de prévision : meteospatiale.gc.ca

***

Tempêtes célèbres

– 1859

La mère des tempêtes spatiales connues. Le seul réseau «technologique» de l’époque, le télégraphe, est grandement perturbé : des appareils se mettent en marche seuls, des stations prennent feu. L’espace autour de la Terre est si chargé d’énergie que des aurores boréales sont visibles jusque dans les Caraïbes.

—–

– 1989

Panne généralisée du réseau d’Hydro-Québec. La cause : une tempête géomagnétique créée par le Soleil ayant duré seulement 90 secondes. Six millions d’abonnés du Québec et du nord des États-Unis ont été privés d’électricité durant neuf heures. Des millions et des millions de dollars de dommages, notamment en pertes de production dans les grandes industries. Plusieurs autres compagnies d’électricité d’Amérique du Nord ont été touchées.

—–

– 1994

Les deux principaux satellites de télécommunications du Canada tombent en panne. Il n’y a plus de télé par câble, plus de transmission entre les médias, plus de service téléphonique dans le nord du pays.

—–

– 2004

En novembre, des réseaux électriques d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du Nord et de la Chine enregistrent des courants élevés causés par les cieux. La tension dans les pipelines dépasse les normes pendant de longues périodes. Les feux des voies ferrées russes s’allument sans raison.

—–

– 2012

La NASA observe une «salve extrêmement puissante» du Soleil qui ratera la Terre.

«Si cette salve […] s’était produite juste une semaine plus tôt, la Terre aurait été probablement frappée de plein fouet, ce qui aurait perturbé les réseaux électriques, les communications et la navigation GPS à travers le monde, causant des dommages se chiffrant en milliards de dollars», écrit l’Agence spatiale canadienne.

Sources : Ressources naturelles Canada et Agence spatiale canadienne

https://www.lesoleil.com

Le Saviez-Vous ► 7 bugs informatiques catastrophiques.


Des bugs informatiques, c’est bien embêtant, mais quand cela fait un désastre financier ou des morts inutiles, c’est encore plus dramatique
Nuage

7 bugs informatiques catastrophiques.

Des scientifiques d’Ottawa se préparent à une météo solaire perturbatrice


Avec l’avancement technologie, les scientifiques peuvent donner des probabilités sur les tempêtes solaires qui pourraient affecter tout le réseau de télécommunications et d’électricité comme a subi le Québec en 1989. Le Canada est particulièrement vulnérable par sa proximité avec le Pôle Nord
Nuage

 

Des scientifiques d’Ottawa se préparent à une météo solaire perturbatrice

 

Des éruptions solaires à la surface du soleil.

Des éruptions solaires à la surface du soleil.   PHOTO : RESSOURCES NATURELLES CANADA

Si les menaces de changement climatiques, l’idée d’une pandémie ou encore la possibilité qu’une guerre nucléaire éclate ne vous inquiètent pas particulièrement, que pensez-vous de la météo solaire?

RADIO-CANADA AVEC CBC

D’énormes éruptions sur la surface du soleil peuvent créer des ondes de particules solaires. Ces dernières peuvent facilement perturber nos réseaux électriques ou endommager les satellites, sans oublier le GPS dans votre voiture qui pourrait… cesser de fonctionner.

Les scientifiques du Centre canadien de météo spatiale se préparent maintenant à cette éventualité d’éruption solaire. Dans leur centre commandement d’Ottawa, ces scientifiques utilisent de l’équipement à la fine pointe de la technologie pour tester l’activité géomagnétique.

Des niveaux élevés d’activité géomagnétique sont des indicateurs d’éruptions solaires ou de leur jumeau maléfique, l’éjection de masse coronale (EMC).

D’importants dégâts provoqués par des EMC

Les éjections de masse coronale sont des éruptions massives à la surface du soleil qui projettent un tsunami de particules dans notre système solaire et peuvent changer de manière radicale le champ magnétique de la Terre une fois arrivé chez nous.

En 2012, des EMC ont passé près de la Terre, mais d’autres nous ont frappés de plein fouet, ayant des effets désastreux.

Le plus imposant cas d’EMC sur notre planète remonte en août 1859, alors qu’une aurore ultra-brillante s’est formée, à un point tel qu’il était possible de lire son journal en pleine nuit, un peu partout en Amérique du Nord.

En quelques minutes seulement, cette éjection a créé d’importants dégâts au système télégraphique, le seul réseau de télécommunication d’envergure à l’époque.

Canada spécialement vulnérable

Notre dépendance à l’électricité et à des systèmes de navigation par satellite rendent le monde, tout comme le Canada, plus vulnérable à une possible invasion d’éjections de masse coronale.

Le pays pourrait facilement ressentir l’impact d’un tel événement et plus que tout autre pays, en raison avec la proximité du pôle Nord, selon la scientifique chez Ressources naturelles Canada, Robyn Fiori.

La météorologie spatiale peut affecter une variété de technologies, de satellites et GPS. Robyn Fiori

« Il pourrait également y avoir un impact lors d’utilisations de boussoles pour le forage ou encore des problèmes électriques avec nos pipelines », enchaîne la scientifique.

Les lignes électriques sont particulièrement vulnérables parce qu’elles agissent comme des conducteurs lors des tempêtes géomagnétiques, provoquant des courants électriques inattendus sur les lignes.

Une tempête solaire d’une minute et demie au Québec en 1989 a été suffisante pour faire disjoncter tout le réseau.

Plus de six millions de personnes ont été plongées dans le noir au Québec et au nord des États-Unis pendant neuf heures.

Heureusement, ces éruptions d’EMC n’affecteraient que les longs réseaux électroniques, ce qui ne devrait pas toucher les outils de votre maison comme le câble ou votre téléphone.

Les scientifiques du Centre canadien de météo spatiale travaillent d’arrache-pied pour atténuer les effets d’une météo spatiale en dent-de-scie, en construisant par exemple des satellites plus robustes contre les particules solaires.

Selon un texte de CBC

http://ici.radio-canada.ca/

Le Saviez-Vous ► Découvrez l’origine des objets de votre quotidien !


Il y a des inventions qui ont changé notre mode de vie. Ils nous ont facilité notre quotidien pour le meilleur ou pour le pire.
Nuage

 

Découvrez l’origine des objets de votre quotidien !

Ordinateur, téléphone, chaise, etc., voilà bien des choses que nous utilisons tous les jours. Mais connaissons-nous leur histoire ? Nous vous révélons l’historique de 8 d’entre elles… histoire de se faire un peu de culture générale !

  1. commençons par la chaise

chaise

Si le Tabouret lui est français et a été crée en 1896, la chaise elle est américaine. Elle a été conçue par un couple américain en 1948. Et depuis, nous l’utilisons tous les jours,…

  1. ensuite… la fourchette ?

fourchette

La fourchette a été inventée en 1056 et a été utilisé principalement pour manger des pattes et pour découper de la viande. Mais, elle a été vue d’un mauvais œil par les prêtres qui en voyaient alors un instrument du diable. Et ça jusqu’au 18 ème siècle.

Il va falloir attendre le siècle des lumières pour qu’elle recommence à retrouver sa renommée….

  1. Le vélo…?

vélo

Apparu tout d’abord sous les noms de draisienne, michaudine et enfin grand-bi, le vélo date 1493. On a retrouvé son dessin pour la première fois sous la forme d’une représentation en bois d’un des élèves de Leonard de Vinci. En 1817 il est démocratisé, et commercialisé en 1867.

  1. Internet

internet

La NASA a été la première à utiliser internet, mais sa commercialisation n’a débuté qu’en 1990 et le premier navigateur web intégrant image et texte voit jour en 1993.

  1. et la voiture ?

Voiture

Ce fameux moyen de transport, datant de 1769 a été inventé par un français sous le nom de fardier de Cugnot. Mais c’est avec la révolution industrielle de la deuxième moitié du 19eme siècle qu’il se développe.

  1. La télé…?

télé

Apparu en 1884 garce à un allemand, la télévision a commencé à avoir des images fixes qu’en 1921 et sept en plus tard la première télé couleur vu jour. En France, la première émission eu lieu en 1935 et les tous premiers reportages directs furent faits par la BBC deux ans plus tard en 1937.

  1. …le téléphone

phone

Le téléphone mobile a fait son apparition aux États-Unis en 1950. Mais c’est un peu plus tôt, en 1854 qu’un inventeur français trouva l’idée de créer un transmetteur électrique de la parole. Les premiers téléphones n’ont été commercialisés qu’en 1877, aux Etats Unis.

  1. L’ordi

Ordi.

Certes, il est certain que ce sont des génies de l’informatique tel que Bill Gates ou Steeve Jobs que les ordinateurs d’aujourd’hui sont si populaire… Mais, l’ordinateur a été inventé en 1834. A l’époque, c’était qu’une simple machine à calculer. Le terme « ordinateur » est né 1955 avec IBM France et le premier ordinateur personnel naquit dans les années 80.

http://www.histoiresdunet.com/

Le Saviez-Vous ► Expression : Reçu 5 sur 5


L’expression reçue 5/5 est quand même récent, en fait quasi en même temps que les télécommunications, pour mesurer la qualité des paroles perçues par radio, talkies-walkies ou autre. Il est encore utilisé aujourd’hui pour indiquer que nous avons bien compris d’un message ou d’une menace
Nuage

 

Reçu 5 sur 5

 

 

Recevoir, comprendre parfaitement un message, ce qui a été dit

Origine

Cette expression, qui date du XXe siècle, nous vient du monde des télécommunications.

En effet, si maintenant, avec nos talkies-walkies, radios ou téléphones, la communication est le plus souvent de qualité au moins acceptable, suffisante pour qu’on comprenne très bien ce que l’interlocuteur dit, il n’y a encore pas si longtemps que ça, la qualité des échanges radio pouvait être déplorable.

De cette époque date l’habitude, chez les militaires d’abord, et lors d’une communication radio, d’informer le correspondant sur la clarté et la qualité perçues des paroles, en les notant sur une échelle de 1 à 5.

C’est ainsi que recevoir 5 sur 5 voulait dire que la qualité de la communication était excellente, et que ce qui était dit parfaitement compréhensible.

Par extension, même en face à face, hors moyen de communication à distance, lorsque quelqu’un nous transmet un message (avec parfois des sous-entendus), une information ou une menace, et que le message a été parfaitement compris, il est devenu commun de dire à la personne qu’elle a été reçue 5 sur 5.

http://www.expressio.fr/

Le Saviez-Vous ► 10 Des plus grandes inventions des 20 dernières années


Depuis quelques années, notre mode de vie pour le bien et pour le pire a changé du tout au tout. Je pense qu’internet et les téléphones intelligents ont changer vraiment les choses dans l’ouverture du monde virtuel, mais il y a eu aussi d’autres découvertes qui a permis de grandes choses
Nuage

 

10 Des plus grandes inventions des 20 dernières années

Imprimante 3d

par Vanessa Hauguel

L’humanité ne cesse jamais d’accroître ses connaissances, d’inventer et d’innover. Au courant du siècle dernier seulement, l’homme a posé les pieds sur la Lune et maîtrisé l’atome en plus de créer les antibiotiques. Aujourd’hui, nos avancées technologiques et scientifiques se multiplient à un rythme parfois effarant. Depuis 1995, nous avons pu voir d’innombrables découvertes changer notre quotidien à jamais. Voici dix des plus grandes inventions et découvertes des 20 dernières années.

Les téléphones intelligents

Si les téléphones portables nous ont permis d’être facilement joignables, les téléphones intelligents, eux, nous permettent d’être connectés en permanence, au monde tout entier. Plus ordinateurs que téléphones, les smartphones nous donnent accès à un monde d’applications, de logiciels et données ainsi qu’à presque l’entièreté de nos modes de télécommunications; et tout ça dans le creux d’une main.

L’utilisation des cellules souches

Bien que nous connaissions leur existence depuis longtemps, ce n’est qu’à partir de la fin des années 90 que le plein potentiel de ces cellules a réellement été contemplé. Aujourd’hui, de nombreuses recherches et traitements les mettent à profit pour tenter d’aider des patients souffrant du diabète, de cancers, d’Alzheimer, de paralysie, de la maladie de Crohn et bien d’autres.

Le tournant électrique de l’automobile

Si la voiture électrique existe depuis maintenant plus de 100 ans, ce n’est malheureusement que depuis les années 2000 qu’elle prend réellement place sur le marché mondial de l’automobile. Aujourd’hui, de plus en plus de nouveaux modèles hybrides et électriques font leur apparition chaque année tandis que Google lance sa voiture “sans conducteur” et que les routes électrifiées voient le jour.

Le Wi-Fi

Même si l’invention de l’Internet existe depuis plus de vingt ans, son accessibilité sans fil est plutôt récente. En fait, ce n’est qu’en 2003 que le Wi-Fi est apparu tel qu’on le connait aujourd’hui. Maintenant universellement distribué sur les mêmes fréquences et compatible à tous nos appareils électroniques, il est difficile de penser qu’il n’est accessible que depuis 12 ans.

Les imprimantes 3D personnelles

De plus en plus abordables, ces machines ont un potentiel inouï. D’ici peu, les imprimantes 3D changeront notre façon de créer, mais aussi d’acheter. Plus besoin de faire le tour des boutiques quand on peut simplement l’imprimer chez soi…

Le GPS

La technologie derrière le GPS ou Global Positioning System existe puis les années 70, mais sa capacité opérationnelle telle qu’on la connait ne date que de 1995. Ce n’est d’ailleurs qu’à partir de 2000 qu’elle devient accessible au grand public. Ce mode de repérage par satellites est une commodité que l’on prend parfois pour acquis, mais son utilité est incomparable.

L’accélérateur de particules

Mis en fonction en 2008, le grand collisionneur d’hadrons du CERN est le plus grand et puissant des accélérateurs de particules. Grâce à ce gigantesque outil, chercheurs et physiciens en physique subatomique et cosmologie tentent de trouver réponses aux mystères de la création. Récemment, des expériences ont récemment mené à l’identification du Boson de Higgs, une particule qui nous éclaire un peu plus sur la composition de l’univers.

You tube

Parmi les sites Web les plus visités au monde, You tube arrive au premier rang. Créé en 2005, par trois anciens employés de PayPal, ce géant de l’Internet n’est peut-être pas la plus grande avancée technologique des dernières années, mais elle a définitivement changé la façon dont on partage et accédons à l’information.

Les inhibiteurs de protéases

Servant à combattre le VIH, cette classe d’agents antirétroviraux est arrivée sur le marché pharmaceutique en 1995. Bien que la guerre contre le virus du SIDA ne soit pas encore gagnée, l’apparition de ces inhibiteurs a permis d’aider d’innombrables victimes de cette maladie.

Le projet génome humain

Rien n’en dit plus sur les bases de l’homme que le génome humain; celui-ci est en fait l’ensemble de l’information génétique que l’on retrouve dans l’ADN. C’est en 2004 qu’on complète finalement la séquence complète;  un travail de longue haleine qui aura duré près de 15 ans. Grâce à cette précieuse feuille de route de notre génétique, des scientifiques ont déjà découverts des gènes responsables de certains cancers.

Évidemment, l’homme continue entre-temps à progresser dans le monde de l’infiniment petit et de l’infiniment grand, les yeux rivés sur l’espace, mais aussi sur les robots humanoïdes et l’intelligence artificielle, qui soulève pour l’instant bien des questions…

http://www.canald.com/

Une tempête solaire pourrait perturber les réseaux électriques


Un alerte dû à un tempête solaire qui pourrait avoir des répercussions sur le réseau électrique, les satellites de télécommunications (Internet, téléphone portable, GPS, etc) pour une durée plus ou moins de 24 à 36 heures. Pour le moment, tout semble bien fonctionné
Nuage

 

Une tempête solaire pourrait perturber les réseaux électriques

 

WASHINGTON – Deux éruptions solaires survenues dimanche ont provoqué une forte tempête géomagnétique qui a frappé l’atmosphère terrestre mardi et pourrait perturber les réseaux électriques et les télécommunications, a indiqué l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) qui à ce stade n’a signalé aucun problème.

Cette tempête solaire «pourrait provoquer des problèmes étendus de contrôle de voltage et affecter des systèmes de protection sur le réseau électrique», a mis en garde la NOAA dans un bulletin d’alerte.

Les systèmes de transmission radio à haute fréquence pourraient aussi être perturbés et le fonctionnement des satellites de navigation risque également de connaître des pannes «pendant plusieurs heures», ajoute l’agence.

Cette tempête «sévère» a été observée à 9h58 et a atteint une force 4 pendant au moins une heure sur une échelle maximum de 5, a indiqué Thomas Berger, directeur du centre de prédiction de météorologie spatiale (Space Weather Prediction Center, SWPC) lors d’une conférence de presse.

En voici des images:

Ce phénomène pourrait durer de 24 à 36 heures, a-t-il dit, ajoutant qu’à ce stade aucun problème n’avait été signalé sur le réseau électrique et dans le fonctionnement des satellites de télécommunication.

Des aurores boréales ont été observées avant le lever du soleil dans le nord des États-Unis, a ajouté Thomas Berger et seront visibles ce soir en Europe.

Cette tempête solaire n’a pas provoqué de niveaux de radiations dangereux pour les astronautes à bord de la Station spatiale internationale (SSI), a par ailleurs indiqué la NASA.

«L’intensité de cette tempête devrait continuer à diminuer dans les prochaines heures mais nous ne pouvons pas dire exactement comment cela va se produire», a expliqué Bob Ruthlege, le responsable des prévisions au SWPC lors de la même conférence de presse téléphonique.

Lors du précédent cycle solaire qui s’est achevé en 2008, on a observé 45 tempêtes solaires de cette puissance, a-t-il dit. Il s’agit pour le cycle actuel, particulièrement inactif, de la deuxième de cette ampleur.

«C’est un peu inhabituel pour ce cycle marqué par une faible activité solaire», a jugé le scientifique.

Le Soleil connaît actuellement sa période la moins active depuis plus d’un siècle. Le nombre de taches décomptées depuis le début du cycle actuel amorcé en décembre 2008, est très faible par rapport à la moyenne quotidienne observée ces 250 dernières années, en fait moins de la moitié.

Les cycles solaires ont une durée moyenne de 22 ans, onze ans qui amènent au maximum et onze autres années ramenant au minimum après quoi un nouveau cycle commence.

Les éruptions solaires ou éjections de masse coronale projettent du plasma solaire à très grande vitesse dans l’espace qui vient frapper la haute atmosphère de la Terre et interagit avec son champ magnétique.

La Nasa a lancé le 13 mars quatre vaisseaux spatiaux identiques (MMS) destinés à étudier ces interactions, mal comprises, entre les vents solaires et le champ magnétique terrestre.

Le champ magnétique de la Terre protège normalement de ces particules mais quand il y a des éruptions solaires de forte puissance comme celle de mardi, il se produit un phénomène dit de reconnexion magnétique dans la magnétosphère terrestre. Ce phénomène est responsable des aurores boréales mais aussi des orages magnétiques pouvant perturber le fonctionnement des satellites de communications et le réseau électrique.

«La reconnexion magnétique est l’un des facteurs les plus importants dans les phénomènes météorologiques spatiaux», avait souligné Jeff Newmark, directeur par intérim de la division d’héliophysique de la Nasa avant le lancement de cette mission.

http://fr.canoe.ca/