Le Saviez-Vous ► 10 métiers de chiens


Les chiens ne sont pas juste des animaux de compagnie, ils sont réputés pour aider l’homme à diverses tâches, certaines races sont plus prédisposées à accomplir des tâches précises.
Nuage

 

10 métiers de chiens

Traîneau à chiens

Ils sont enjoués, affectueux. Ils réclament votre attention quotidienne. On parle bien sûr des chiens. Mais certains représentants de la race canine sont au service de l’homme. Ils travaillent de longues heures sans jamais réclamer de salaire, sauf peut-être une caresse et une petite friandise. On parle des chiens d’utilité.

Le chien guide

 

Chien guide

Peut-être le plus connu. Le chien guide aide les personnes à mobilité réduite et les non-voyants à se déplacer dans leur environnement, voire dans la rue. Dressé pour servir, il est toujours attentif à son environnement et évitera des situations fâcheuses, en plus de guider son maître à bon port. Au Canada, trois races sont privilégiées pour jouer ce rôle : le labrador retriever, le labernois et le bouvier bernois. Mais des représentants d’autres races peuvent devenir chiens guide, à condition d’être bien dressés.

Le chien de compagnie

 

Chien de compagnie

Ici, toutes les races, ou presque, sont les bienvenues. On parle de chiens dociles et affectueux, qui peuvent aider leurs maîtres… Ils sont généralement sommairement dressés et rendront de menus services. Ils deviendront même des confidents. Parfois, la relation humain-animal est tellement étroite que la bête n’hésitera pas à mettre sa vie en péril pour sauver celle de son protecteur.

Le chien policier

 

Chien policier

Ce sont des chiens qui, généralement, sont dressés pour détecter des explosifs, de la drogue, des produits inflammables (après incendie), voire immobiliser des suspects lors d’une chasse à l’homme. Après entrainement, on leur confie des missions spécifiques. Ce sont souvent de véritables enquêteurs à quatre pattes qui  rendent de fiers services à la société. Les bergers allemands, belges et de Beauce, les dobermans, les rottweilers et le golden retriever sont particulièrement adaptés pour ces missions.

Le chien de recherche et de sauvetage

 

Chien de sauvetage

Ce chien, comme son nom l’indique, sera mis à contribution lors de disparition de personnes (en forêt et en mer, par exemple), ou lors d’effondrement, de catastrophes naturelles ou de séismes. Ils ont pour mission de retrouver des personnes égarées ou enfouies sur des débris. À maintes reprises, les médias ont démontré leur efficacité. Golden retriever, labrador et berger allemand sont souvent utilisés. Mais le prérequis est d’avoir un bon odorat.

Le chien d’avalanche

 

Chien d'avalanche

Il n’est pas donné à tous de se tremper le museau dans la neige pour retrouver une personne enfouie sous la neige. Le chien d’avalanche est souvent un berger allemand ou un malinois. Héliporté sur les lieux de l’avalanche, il se mettra rapidement à la recherche de victimes et, dès qu‘il en localise une, il se met à aboyer, remue la queue et gratte la neige.

Le chien de garde

 

Chien de garde

Sélectionnés parmi les grands chiens de berge (allemands, belges), les dogues, les dobermans ou les rottweilers, les chiens de garde ont pour mandat de protéger un lieu, une personne, contre des individus mal intentionnés. Leur utilisation est règlementée dans certains pays et de nombreuses nations en comptent dans leurs rangs militaires. En général, ils sont entièrement dédiés à la tâche qui leur est confiée et ils n’hésitent pas à se montrer menaçants, si la situation le commande.

Le chien d’attelage

 

Traîneau à chiens

Même si de nombreux grands chiens peuvent tirer un traîneau ou un kart, le husky est particulièrement adapté à cette tâche. Il tirera, parfois sur de longues distances, un traîneau pour transporter personne et objets à bon port. Il semble infatigable et s’adapte à des températures très basses. Mais ne deviens pas chien de traîneau qui veut. Il faut que la bête ait un grand sens social face à ses congénères. Quand on mène une personne, ce n’est pas le moment de se battre… entre chiens.

Le chien de chasse

 

Chien de chasse

Celui-là, ça fait longtemps qu’il travaille. Les familles des terriers, les teckels, les chiens d’élan, et les laïkas, pour ne nommer que celles-là, sont bien adaptées à cette tâche. Leur mission consiste à traquer une bête pour l’amener à portée de tir des chasseurs ou de rapporter le gibier tué par un chasseur. Et chaque race à sa spécialité.

Le chien de guerre

 

Chien de guerre

Son usage a changé avec le développement de la technologie, mais le chien de guerre est utilisé depuis l’Antiquité. On l’emploie ces grands chiens comme  chien de combat, de garde, comme « facteur » pour transporter le courrier, comme pisteur ou détecteur d’explosifs. Les Russes ont même employé des chiens pour détruire des tanks. Mais leur méthode était pour le moins barbare. À chaque tentative de détruire un tank ennemi, une bête était sacrifiée.

Le chien de berger

 

Chien de berger

Lui aussi est mis à contribution depuis des millénaires. Le chien de berger garde les moutons, les rassemble et les protège contre certains prédateurs. Ils sont de moins en moins utilisés, mais de nombreuses espèces peuvent accomplir cette mission avec succès.

Le chien truffier

 

Chien truffier

Lui, il a une tâche agréable. Comme son nom l’indique, il cherche des truffes enfouies dans la terre. Il a donc l’odorat particulièrement formé pour détecter les produits sucrés. Il ne faut donc pas le récompenser en lui donnant du chocolat… Mais il aura besoin de beaucoup d’eau.

http://www.canald.com/

Amputé d’une jambe, un ado trouve soutien et réconfort auprès d’un chien à 3 pattes


Voilà une belle façon pour que deux êtres puissent s’entraider. Des fois, cela ne prend pas grand chose pour redonner le gout de vivre après un événement malheureux. Ce chien et de jeune homme ont eu une histoire similaire et vont affronter ensemble leur handicap
Nuage

 

Amputé d’une jambe, un ado trouve soutien et réconfort auprès d’un chien à 3 pattes

 

Par Sophie Le Roux Crédits

photo : Facebook – Dachshund Rescue South Florida

En août dernier, Sam Sartain, un adolescent américain originaire de Floride a été victime d’un grave accident de voiture. Amputé de la jambe droite, le jeune homme apparaît aujourd’hui joyeux et rayonnant. Pooh, son chien, n’est sans doute pas étranger à cette bonne humeur étonnante pour un adolescent ayant vécu un tel traumatisme il y a quelques semaines seulement.

Pooh est un jeune Teckel adopté grâce à l’association Miami-Dade Animal Rescue. Et lui aussi a été amputé. Le petit chien gambade sur trois pattes, et lorsqu’ils se baladent tous les deux, Sam et Pooh ne manquent pas d’attendrir les passants, récoltant nombre de sourires à chacune de leurs virées.

Un vrai coup de foudre

La mère de Sam a vu Pooh sur la page Facebook Dachshund Rescue South Florida, qui regroupe de nombreuses annonces pour des Teckels en attente d’adoption en Floride du Sud.

Le chien a été heurté par une voiture et c’est grâce aux policiers qui l’ont secouru qu’il a pu être soigné. En seulement deux jours, ils avaient en effet réuni quelque 5000 dollars pour payer les soins dont Pooh avait besoin.

La mère de Sam a tout de suite pensé que ce chien ayant vécu une expérience similaire à celle de son fils serait un formidable compagnon pour lui. Et elle ne s’était pas trompée. Dès qu’ils sont rencontrés Sam et Pooh se sont pris d’amour l’un pour l’autre.

« il m’a regardé et il s’est rendu compte je suppose que nous étions dans la même situation et il a immédiatement couru vers moi » a confié le jeune garçon lors d’une interview accordée à NBC Washington.

« Les animaux vous donnent une raison de vous lever »

« En tant que mère vous recherchez toutes les ressources pouvant aider et les animaux sont vraiment thérapeutiques, ils vous donnent une raison de vous lever » explique la maman de Sam.

Quel bonheur que de voir ces deux êtres frappés par le malheur s’offrir l’un l’autre tant d’amour et de réconfort. Sam et Pooh, ces deux amis qui se comprennent et se soutiennent, débordent de joie de vivre

 

http://wamiz.com

Le Teckel et son meilleur ami le requin


Quel chien peut se vanter d’avoir un requin comme animal de compagnie. Bon, il est peut-être un requin gonflable, mais quand même. Mais, le problème, c’est que son copain a quelque peu de difficulté à rentrer dans la cage du chien.
Nuage

 

Le Teckel et son meilleur ami le requin

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Youtube – CutiesNFuzzies

Ce petit chien adore son doudou géant, c’est le moins que l’on puisse dire. Il l’aime tellement qu’il ne veut se séparer de lui sous aucun prétexte, même quand il va se reposer dans sa cage. Oui mais voilà, le requin est bien trop grand pour y rentrer !

Heureusement, le Teckel n’est pas du genre à baisser les pattes. Des plus persévérants, il mettra tout en oeuvre pour que son copain puisse faire la sieste à ses côtés.

Et comme chacun sait, la persévérance paie toujours !

http://wamiz.com/

Bradley, le Teckel qui s’est battu avec un ours pour sauver son maître


Souvent, on fait mention des animaux qui ont joué de grands rôles pour l’être humain et sont devenu des héros. Mais les héros, ne gagnent pas toujours, ce chien a braver plus gros et plus fort que lui pour sauver son maitre
Nuage

Bradley, le Teckel qui s’est battu avec un ours pour sauver son maître

 

Crédits photo : John Force

Par Sophie Le Roux

Bradley est un véritable héros. Ce petit Teckel n’a pas hésité à sacrifier sa vie pour sauver celles de son maître et ses amis.

Le petit chien pesait à peine 2 kilos, et pourtant, il s’est attaqué à un ours, 100 fois plus lourd que lui.

Sans hésiter, Bradley se jette sur l’ours

C’est à Oscoda, dans le Michigan aux Etats-Unis, que le drame s’est produit. John Force passait la journée avec des amis, et son chien Bradley. Tous sont allés faire une balade dans les bois, à bord d’une voiturette de golf.

« Ils sont tombés sur une maman ourse et ses petits. Ils ont été très surpris, car aucun d’eux n’avait jamais vu d’ours avant« , raconte John.

Le plantigrade s’est mis à fixer le groupe. Tous ont alors compris qu’ils étaient en danger. Mais Bradley, lui, n’a pas eu peur. Il a sauté de la voiturette et a s’est jeté sur l’ours pour l’attaquer.

teckel, chien héros

« C’était un petit combattant »

Gravement blessé, le chien est décédé une heure après l’affrontement. Ses maîtres sont aujourd’hui aussi tristes de l’avoir perdu que fiers de son courage et son dévouement.

« C’était un petit combattant, un bagarreur, et il n’a pas hésité à attaquer l’ours, je peux vous le garantir. Et il le ferait de nouveau«  affirme John Force.

Ce dernier a deux autres chiens, des Rottweilers, mais Bradley a toujours été le plus téméraire de tous.« 

Il pesait seulement 2 kilos, mais il pensait qu’il était bien plus gros«  affirme avec tendresse Lisa, la femme de John.

http://wamiz.com/

Hallie, la chienne aveugle qui aime peindre


Quand on prétend que notre animal est un artiste-peintre … je me dis que n’importe qui est capable d’en faire autant qu’un animal. Cependant cette chienne elle a un petit quelque chose qui donne a ses toiles un sentiment particulier et qui les ventes sert pour aider des animaux en difficultés ..
Nuage

 

Hallie, la chienne aveugle qui aime peindre

Bonjour, moi c’est Hallie, je suis une femelle Teckel à poil long. J’ai 13 ans, je suis aveugle, et… je suis peintre.

Vous ne me croyez pas ? Eh bien, vous avez tort. Ma maîtresse, Dee Dee Murry, qui m’a adoptée quand j’avais 2 ans, est elle-même une artiste peintre. Elle appartient au courant réaliste, précisément. Elle peint la nature, les chevaux, et les chiens. Elle dit qu’elle « adore peindre chaque poil de l’animal ».

Alors il y a deux ans, quand j’ai perdu la vue, elle m’a enseigné l’Art de la peinture. Et je dois dire qu’elle m’a transmis sa passion. Mais moi, je ne suis pas du tout une peintre réaliste. Je pratique plutôt l’impressionnisme abstrait. Un mélange entre Van Gogh et Picasso, si on veut.

Ma maîtresse m’encourage toujours, elle me dit : « Peindre ? Tu peux peindre, Hallie ? » Alors j’attrape un pinceau avec mes dents, et je le laisse glisser sur la toile. Une trentaine de secondes plus tard, mon œuvre d’art est finie. Mais hélas, je ne peux l’admirer.

Une artiste engagée

Et vous savez quoi ? La peinture me rapport gros ! En tout cas, moi, je ne connais pas la crise. Avec mes tableaux, je gagne plus d’argent que ma maîtresse n’en a gagné l’an dernier. Incroyable, pour une chienne aveugle, n’est-ce pas ?

D’ailleurs, si vous voulez le détail de mes comptes, je peux bien vous confier que l’année dernière, j’ai fait don de tous mes gains à l’organisation à but non lucratif « Purple Heart Rescue » qui vient en aide aux chiens victimes d’abus ou qui, comme moi, ont été abandonnés. Chaque dollar de chaque vente a été reversé à cette association. Devinez la somme totale ? 15 000 dollars (soit 11 400 euros) !

Dégénérescence rétinienne

Depuis que je peins et que j’aide cette association, j’ai de nombreux fans. Pourtant, même si je suis célèbre, tout n’est pas rose dans ma vie : il y a deux ans, j’ai développé un syndrome dedégénérescence rétinienne soudaine, une maladie qui provoque la cécité du chien du jour au lendemain. Un matin, je me suis réveillée, j’ai ouvert les yeux, mais tout est resté noir. Et depuis, c’est toujours comme ça.

Voir la vie autrement

C’est aussi pour ne pas me laisser abattre que ma maîtresse m’a appris à peindre. Et je dois dire que ça m’a bien aidée. Finalement, je me suis habituée à ne plus voir. Maintenant, je vois d’une façon différente, je vois et peins avec mon cœur.  Dans mes tableaux, je ne cherche pas à représenter la réalité, puisque je ne la vois pas, mais seulement à dégager une émotion.

Malgré ma joie de vivre qui ne faiblit pas, je vieillis de plus en plus. Je perds mes poils, et je deviens sourde. A l’heure actuelle, je n’entends déjà presque plus. Mais on n’a pas besoin de l’ouïe pour peindre, de toute façon !

Alors voilà, maintenant, je savoure le temps qu’il me reste à vivre auprès de ma maîtresse. On forme un beau duo d’artistes, elle et moi. Elle dit de moi que je suis toute sa vie, et qu’elle est fière de moi. C’est bien tout ce qui compte. Et comme dit le grand écrivain Antoine de St-Exupéry dans Le petit Prince, « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux ».

Entrez la légende de la vidéo ici

Par Elisa GorinsCrédits photo : king5.com

http://wamiz.com

Un chien et un lion s’aiment d’amour tendre !


On voit souvent les chiens et les chats qui s’amusent ensemble, mais quand le chat est un lion, c’est une amitié plus insolite. Mais il semble que cela ne soit pas si rare une amitié entre un animal domestique et sauvage … Peut-être que le lion qui a une paralysie partielle sera toujours un gros toutou … Mais qui s’est si sa nature un jour ne reprendrait pas le dessus
Nuage

 

Un chien et un lion s’aiment d’amour tendre !

 

Nos amis à 4 pattes ne se lassent pas de nous donner des leçons d’amour et d’amitié, en faisant totalement fi de leurs différences pour s’aimer au vu et au su de tous ! Comme ce Teckel par exemple, et son compagnon le lion !

Inséparables, Milo le Teckel et Bonedigger le lionpassent leur temps à se papouiller et s’embrasser !

Ce drôle de duo vit dans un zoo de l’Oklahoma, aux Etats-Unis, et sont meilleurs amis depuis la naissance de Bonedigger dans le parc animalier.

Le dévoué Milo s’occupe à merveille de son gros chat,légèrement paralysé par une maladie des os. Il est aux petits soins pour lui, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas avare de bisous !

Cette amitié peut sembler improbable, mais de tels coups de foudre entre des animaux très différents ne sont pas si rares.

http://wamiz.com