Google Maps vous prévient si un taximan tente de vous arnaquer


Tout le monde ou presque connait Google maps qui peut donner l’itinéraire d’un point A à B à temps réel et peut même détourner si des routes sont en travaux. Présentement Google maps teste en Inde une application qui permet de savoir si un chauffeur de taxi est en train de prendre des détours pour que la course soit plus payante.
Nuage


Google Maps vous prévient si un taximan tente de vous arnaquer

Grâce à Google Maps, plus question de se faire berner par des taximens peu scrupuleux.


Grâce à Google Maps, plus question de se faire berner par des taximens peu scrupuleux. © Photo News


La célèbre application de cartographie teste actuellement une nouvelle fonction permettant d’envoyer des notifications aux utilisateurs lorsque l’itinéraire n’est pas respecté. 

  • C’est une technique bien connue utilisée par des chauffeurs de taxi ou de VTC peu scrupuleux: faire un détour pour gonfler le prix de la course. Elle fonctionne particulièrement bien si le client ne connait pas ou peu la ville dans laquelle il souhaite se déplacer.

    “Rester en sécurité”

    Grâce à Google Maps, ces mauvaises surprises en taxi,  ce sera bientôt de l’histoire ancienne. En effet, la firme de Mountain View a ajouté une nouvelle fonctionnalité à son application GPS. Désormais, Google Maps permet aux utilisateurs de “rester en sécurité” lorsqu’ils prennent un taxi, rapporte le site XDA-Developers.

    Concrètement,  l’application alerte l’utilisateur chaque fois que son taxi s’éloigne de plus de 500 mètres du trajet “logique” pour arriver à destination. Pour l’activer, il suffit d’appuyer sur le bouton “rester en sécurité” au moment de choisir son itinéraire. Vous serez donc prévenus si votre chauffeur s’éloigne délibérément de l’itinéraire prévu pour vous arnaquer, ou pire, vous enlever.

    Cette nouvelle fonctionnalité est pour l’instant testée en Inde. La date de son déploiement à l’échelle mondiale n’est pas encore connue.

    https://www.7sur7.be/

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route


    Il y a des gens qui n’ont aucun sens des responsabilités en conduisant une voiture. Bon, on parle surtout des téléphones et textos. L’hiver, ceux qui ne déneigent pas leur voiture mettent des vies en danger. J’ai vu une fois, une batterie chargeant la batterie de la voiture qui roulait dans la rue. Et il y a d’autres comportements inacceptables et irresponsables.
    Nuage

     

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

     

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    On a tous déjà vu au moins un message d’intérêt public sur les dangers de texter en conduisant, mais où sont les avertissements concernant la trompette en conduisant (les personnes qui font ça sont tout aussi dangereuses).

    Oui, il y a des gens qui sont distraits par des activités vraiment scandaleuses et heureusement pour nous, ils ont été filmés et photographiés en flagrant délit. Les personnes sur les photos ci-dessous pourraient assurément apprendre une chose ou deux en lisant un livre sur la façon de conduire en toute sécurité. Cependant, contrairement au gars sur l’une des photos, on ne recommande pas de le lire en conduisant.

    Cette liste, dressée par ipnoze, est un rappel de garder les yeux bien ouverts sur la route puisque vous pourriez apercevoir les choses les plus bizarres en conduisant – vous ne savez jamais ce que vous verrez sur l’autoroute !

    (source)

    1. Cher foin, regarde où tu vas !

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    2. 120-130 km/h avec une assiette, une fourchette et un couteau… tout en parlant au téléphone.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    3. Je l’ai surprise en train de lire un livre en conduisant.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    4. Comment perdre ton matelas, te briser le bras et faire un accident de voiture en même temps.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    5. Mon chauffeur de taxi lit « Apprendre à conduire » en conduisant.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    6. Conduire une moto en tenant un bébé est une très mauvaise idée.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    7. Une voiture à arbre roue motrice.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    8. Conduire sans les mains, les pieds ou le cerveau ?

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    9. Je suis sans mots.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    10. Elle se frise les cheveux avec un fer à friser en conduisant sur l’autoroute à 90 km/h.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    11. Je pensais que c’était un sac à dos au début.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    12. Une corde ou un élastique aurait été trop compliqué.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    13. Mon ami a pris cette photo hier. Oui, c’est un policier qui texte en conduisant une moto.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    14. J’ai vu ce gars plusieurs fois avec une chaussure… dans la bouche.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    15. Le prix de l’idiote de la semaine va à cette femme.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    16. J’ai aussi vu un homme jouer de la trompette en conduisant.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    17. Seulement au Vietnam.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    18. Une ceinture de sécurité à 5 points.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    19. Ils sont probablement homophobes.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    20. Oui, elle mange dans une casserole en conduisant.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    21. Vraiment ? Même pas de casque ?

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    22. C’est arrivé aujourd’hui.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    23. Qu’est-ce qui pourrait bien mal tourner ?

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    24. La télé ne va pas retourner à la maison par elle-même voyons.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    25. Un homme qui conduit avec des pare-soleil sur l’autoroute.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    26. Combien de sièges y a-t-il dans cette voiture ?

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    27. Une guitare et un micro en conduisant.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    28. C’est juste dangereux.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    29. Quand les camions de remorquage sont trop chers et qu’une nouvelle peinture et d’autres réparations mineures ne le sont pas.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    30. Je dois avoir de magnifiques cils.

    30 conducteurs stupides qui ne devraient pas être autorisés sur la route

    https://www.ipnoze.com/

    Chien-guide refusé dans un resto: «Ça arrive tout le temps»


    Me semble que toute personne qui travaille au public devrait savoir que les chiens d’assistance ont droit d’accompagner leur maitre peut importe si c’est un restaurant, un taxi, ou autre. C’est un droit qui est depuis plusieurs années acquis pour ces personnes. L’excuse qu’un chien serait dangereux dans un restaurant avec un plat chaud, me semble faible. Un enfant qui se lève subitement est tout aussi dangereux pour les serveurs. Devrait-on interdire les enfants ?
    Nuage

     

    Chien-guide refusé dans un resto: «Ça arrive tout le temps»

     

    Diane Bergeron a déposé une plainte à la Commission... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

    Diane Bergeron a déposé une plainte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse contre le restaurant Lyla, situé dans Parc Extension, après qu’une employée lui eut signifié que son chien-guide ne pouvait la suivre à sa table.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

    SIMON-OLIVIER LORANGE
    La Presse

    Une femme non voyante de passage à Montréal a appris de manière abrupte que son chien-guide n’était pas le bienvenu dans un restaurant de Parc Extension.

    Diane Bergeron et son chien guide

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

    Diane Bergeron raconte avoir été accueillie gentiment, vendredi dernier, par l’hôte à l’entrée du restaurant Lyla, rue Jean-Talon Ouest, mais qu’au moment de s’asseoir à sa table, son amie et elle ont été interceptées par une employée qui leur a signifié que le chien ne pourrait pas suivre sa maîtresse ni se coucher sous la table.

    « Peu de gens le savent, mais ça nous arrive tout le temps », déplore-t-elle au téléphone.

    La Loi sur les produits alimentaires prévoit pourtant que « toute personne qui accède à l’aire de service au public [où est exercée l’activité de restaurateur] peut être accompagnée d’un chien lui permettant de pallier un handicap ».

    Au milieu du brouhaha de l’heure du dîner, les deux femmes ont argumenté avec l’employée, invoquant des précédents qui ont valu des amendes salées à d’autres restaurants, de même que la Charte des droits et libertés qui est claire au sujet des chiens-guides.

    En guise de compromis, la serveuse a finalement proposé que l’animal attende dans le vestibule du commerce, précisant que cet espace était chauffé.

    « J’étais debout au milieu de la place et personne ne disait rien pour me défendre. C’était embarrassant, humiliant », dit Diane Bergeron.

    Rentrée à Ottawa quelques heures après l’incident, elle a déposé une plainte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ).

    LA LOI ET LA CHARTE

    Aux yeux de la Commission, il n’y a pas de zone grise.

    Dans sa documentation, elle cite la Charte des droits et libertés, qui s’applique « sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur […] le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap ».

    Le chien d’assistance (pour les personnes ayant un handicap moteur) et le chien-guide sont reconnus au nombre de ces « moyens » par les tribunaux, souligne la CDPDJ.

    Sur son site web, la Commission rappelle notamment qu’en 2012, le Tribunal des droits de la personne a ordonné au restaurant montréalais La Caverne grecque et à un des serveurs de payer 6000 $ à une personne tétraplégique à qui on avait refusé l’entrée avec son chien d’assistance.

    Dans un aide-mémoire produit à l’intention des restaurateurs à qui il délivre des permis d’exploitation, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) mentionne aussi clairement les dispositions de la loi concernant les chiens-guides. Le respect ou non du règlement n’est toutefois pas susceptible de faire perdre un permis de restauration, les critères d’inspection étant strictement basés sur la salubrité des lieux.

    L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) est elle aussi catégorique à ce sujet, et elle fournit régulièrement de la documentation à ses quelque 5600 membres pour les sensibiliser à cette cause. L’ARQ ne nous a toutefois pas précisé si Lyla figurait parmi ses membres.

    LE RESTAURANT SE DÉFEND

    Rencontrée par La Presse hier au restaurant, My Tam Phan, l’employée qui s’est opposée à Mme Bergeron, a affirmé qu’elle ignorait, au moment des faits, la loi obligeant les restaurateurs à accueillir les chiens-guides avec les personnes handicapées ou non voyantes.

    « Une cliente incommodée par une allergie aux chiens a déjà dû partir en vitesse par le passé, alors nous avons décidé de ne plus les accepter », raconte My Tam Phan.

    My Tam Phan assure toutefois avoir recueilli l’information nécessaire depuis et s’engage à se conformer à la loi à l’avenir.

    Elle indique néanmoins qu’une salle à manger bondée, avec des serveurs qui transportent des soupes chaudes entre des tables peu espacées, n’est pas un environnement de choix pour un chien.

    Bien qu’elle n’ait pas l’intention de prendre contact avec Diane Bergeron ou de lui offrir des excuses, elle assure que l’Ottavienne est la bienvenue dans son restaurant avec son chien si elle désire y manger de nouveau.

    « On est loin de discriminer les gens, on veut satisfaire tout le monde », conclut-elle.

    Et les taxis?

     

    Selon Diane Bergeron, il n’est pas rare qu’un taxi refuse de la faire monter vu la présence de son chien, invoquant des raisons vaseuses ou passant carrément son chemin. Pourtant, pour ces cas, l’interprétation de la loi est la même que pour les restaurants. Le Règlement sur le transport par taxi de la Ville de Montréal reprend l’article de la Charte, et le Bureau du taxi assure qu’un chauffeur qui y contrevient commet une « offense grave » passible d’une sanction allant jusqu’à une révocation de son permis pour trois mois. Depuis un peu plus d’un an, le Bureau demande également aux chauffeurs de placer en évidence dans leur voiture un code d’éthique où figure en toutes lettres leur obligation d’accepter les passagers avec un animal d’assistance.

    Plaintes pour discrimination liées aux chiens guides ou d’assistance*

    • 2013 : 14
    • 2014 : 9
    • 2015 : 19
    • 2016 : 15
    • 2017 : 22
    • Total : 79

    * Nombre de dossiers ouverts par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse dans le domaine de l’accès aux services, transports et lieux publics

    http://www.lapresse.ca/

    Un épervier fuit l’ouragan Harvey et trouve refuge dans un taxi


    UN oiseau de proie qui n’était pas dans un environnement normal avec la tempête Harvey, au Texas a réussi à se réfugier dans un taxi, même si la fenêtre était ouverte pour le laisser libre de sortir, il a décidé de rester dans l’auto et a fait confiance au chauffeur. Le lendemain, il a été pris en charge par une association …
    Nuage

     

    Un épervier fuit l’ouragan Harvey et trouve refuge dans un taxi

     

    L'épervier effrayé qui a trouvé refuge dans la voiture du chauffeur de taxi

    L’oiseau affolé a trouvé refuge dans la voiture du chauffeur de taxi et est resté un moment immobile, même lorsqu’il avait la possibilité de reprendre son envol.

    WILLIAM BRUSO YOUTUBE

    Par Lison Gevers

    Alors que l’ouragan Harvey fait des ravages aux Etats-Unis, comment les animaux s’adaptent-ils aux catastrophes naturelles ? Un chauffeur de taxi a eu la surprise d’avoir un client un peu particulier : un épervier fuyant l’ouragan.

    Des associations sont présentes sur les zones ravagées par les catastrophes naturelles pour prendre en charge les populations humaines, mais aussi animales qui sont prises dans la tempête. Depuis quelques jours, les Etats-Unis font face à l’ouragan Harvey qui fait de nombreux dégâts. La vidéo rendue publique d’un épervier effrayé qui a trouvé refuge dans la voiture d’un chauffeur de taxi a illustré à quel point les animaux peuvent aussi subir les foudres de la nature.

    Le conducteur du taxi, William Bruso, un américain de 45 ans du Missouri, au Texas, a été surpris de découvrir un épervier de Cooper (accipiter cooperii) qui a trouvé refuge dans son taxi, entré par une fenêtre ouverte vendredi 25 août 2017. L’oiseau de proie, perturbé par la basse pression et les vents forts, s’est laissé approcher de très près comme le montrent les vidéos de sa chaîne Youtube.

     

    Bruso a laissé une fenêtre ouverte pour laisse l’animal recouvrer sa liberté, mais l’oiseau est resté avec « son » chauffeur de taxi.

    « C’était une expérience magique. C’est un oiseau de proie, un tueur naturel né dans son environnement normal. Mais ce n’était pas une situation normale », a t-il déclaré.

    Un représentant de la Texas Wildlife Rehabilitation Coalition de Houston, un centre qui s’occupe d’animaux sauvages blessés, a finalement pris en charge l’animal le lendemain. Alors qu’il a été prouvé que les animaux peuvent prédire l’imminence des catastrophes, ils restent tout aussi impuissants que les hommes dans de telles situations… 

    https://www.sciencesetavenir.fr

    Le Saviez-Vous ► 19 plaintes authentiques montrant que ces voyageurs n’ont pas inventé le fil à couper le beurre


    Un sondage a été fait pour connaitre les impressions des voyageurs. Des plaintes assez insolites. Certaines sont vraiment farfelues
    Nuage

     

    19 plaintes authentiques montrant que ces voyageurs n’ont pas inventé le fil à couper le beurre

     

    Selon Wanderlust, Thomas Cook Group a envoyé un sondage afin de s’assurer de la qualité de leurs voyages. Cet article est basé sur 19 de ces réponses, qui sont de véritables plaintes de voyageurs qui viennent de rentrer de leur voyage.


    semester2

    phuket.com

    1. « Au cours de mon voyage à Goa en Inde, j’ai été dégoûté quand j’ai découvert que presque tous les restaurants servent du curry. Je n’aime pas la nourriture épicée. »

    2. « Mon fiancé et moi avons réservé une chambre avec deux lits, mais nous avons eu une chambre avec un lit double. Je vous tiens maintenant responsable du fait que je sois enceinte, ce qui ne serait pas arrivé si nous avions eu la chambre que nous avions réservé. »

    3. « Nous sommes allés en vacances en Espagne et avons eu des problèmes avec les chauffeurs de taxi parce que tous étaient espagnols. »

    semester3

    spanishintour

    4. « Nous avions réservé une excursion dans un parc aquatique, mais personne ne nous a dit que nous devions apporter nos propres maillots de bain et serviettes. Nous avons supposé que c’était inclus dans le prix. »

    5. « La plage avait trop de sable. Nous avons dû tout laver quand nous sommes revenus dans la chambre. »

    6. « On n’a pas aimé le sable, il n’était pas comme dans la brochure. Le sable avait l’air blanc dessus. En réalité, il était un peu plus jaune. »

    semester4

    7themes

    7. « Les magasins de Puerto Vallarta sont fermés l’après-midi. J’ai souvent eu besoin d’acheter des choses durant l’heure de la «siesta» – cela devrait être interdit. »

    8. « Personne ne nous a dit qu’il y avait des poissons dans l’eau. Nos enfants ont eu peur. »

    9. « Bien qu’il était écrit dans la brochure que la cuisine était entièrement équipée, il n’y avait pas de coupe-œuf. »

    semester6

    quoteaddicts

    10. « Je pense que vous devriez expliquer dans la brochure que les supermarchés locaux ne vendent pas de vrais gâteaux tels que le pain d’épice. Que doit-on manger maintenant avec le café de l’après-midi? »

    11. « Les routes étaient tellement bosselées que nous ne pouvions pas lire le guide sur le chemin de l’hôtel. Cela signifie que nous ne savons pas ce qui a rendu notre séjour agréable. »

    12. « Il nous a fallu neuf heures pour aller de la Jamaïque à l’Angleterre. Pour les Américains, il leur a fallu trois heures pour rentrer chez eux. C’est injuste. »

    semester5

    davidkravitzcoaching

    13. « J’ai comparé notre appartement d’une chambre avec l’appartement et la chambre de nos amis et la nôtre était significativement plus petite. »

    14. « Dans la brochure il était précisé « Aucun salon de coiffure à l’hôtel. » Il y a trois apprentis coiffeurs, est-il correct de rester à l’hôtel? »

    15. « Il y avait tellement d’espagnols là-bas. Le réceptionniste parlait espagnol et la nourriture était espagnole. Personne ne nous a informé qu’il y aurait tant d’étrangers là-bas. »

    semester8

    viator

    16. « Nous avons eu à faire la queue dehors pour aller dans le bateau, et il n’y avait pas d’air conditionné. »

    17. « Il est de votre devoir en tant que voyagiste d’informer les clients bruyants ou indisciplinés avant le voyage! »

    semester7

    cooking-creatively

    18. « J’a été piqué par un moustique. Il n’y avait rien sur les moustiques dans la brochure. »

    19. « Il ne devrait pas être autorisé à bronzer seins nus sur la plage. C’était très distrayant pour mon mari qui voulait juste se relaxer. »

    semester9

    tibbeskreativa

    http://incroyable.co

    Pour ne pas avoir payé sa course de taxi Une femme est condamnée à marcher 48 km


    C’est une sentence qui est original et surement qu’elle servira de leçon. J’espère qu’elle est en forme pour ces 48 km. Moi et ma fille, nous avions fait un été 25 km en quelques heures, mais deux jours d’affilées, j’aurais trouvé cela un peu trop
    Nuage

    Pour ne pas avoir payé sa course de taxi

    Une femme est condamnée à marcher 48 km

     

    Un juge de Lake County, en Ohio, a condamné une femme qui n’a pas payé sa course de taxi à marcher 48,2 km (30 miles), a rapporté la station locale du réseau Fox.

    Selon la poursuite, Victoria Bascom a appelé un taxi qui devait l’emmener de Cleveland à Painesville. Arrivée à destination, elle est partie sans payer le montant qu’elle devait.

    Elle a été reconnue coupable des faits et jeudi, le juge lui a imposé deux options: une peine de 60 jours en prison ou une marche de 48,2 km (30 miles) en deux jours, soit la distance parcourue par le taxi. La contrevenante a choisi la deuxième alternative et dès vendredi après-midi, elle s’est mise en marche.

    Victoria Bascom a également été condamnée à quatre mois de probation et à payer 100 $ en dédommagement à la compagnie de taxis.

    http://tvanouvelles.ca/

    VIDÉO. Le Premier ministre Norvégien joue les chauffeurs de taxi pour écouter ses électeurs


    Je ne sais pas ce que vaut le Premier ministre en Norvège, mais je trouve l’initiative intéressante. Voir le peuple a leur élément et non en haut d’une tribune est mieux que tous les grands discours
    Nuage

     

    VIDÉO. Le Premier ministre Norvégien joue les chauffeurs de taxi pour écouter ses électeurs

     

    INTERNATIONAL – Avoir un Premier ministre en guise de chauffeur de taxi? L’idée n’est pas encore parvenue jusqu’à Paris, mais à Oslo l’expérience a déjà été testée — et semble t-il approuvée — par Jens Stoltenberg, le Premier ministre travailliste de Norvège.

    Dans une vidéo diffusée sur son compte Facebook, dimanche 11 août, Jens Stoltenberg révèle sa petite expérience (voir la vidéo en haut de l’article, sous-titrée anglais). En juin, l’homme politique est allé écouter les doléances de ses électeurs en prenant le volant d’un taxi, alors que des élections législatives doivent se tenir en septembre.

    « Aujourd’hui c’est vendredi, et comme tous les vendredis, j’ai participé à la réunion gouvernementale avec le roi » commence le Premier ministre, avec un visage très sérieux. « Mais le reste de la journée va être assez différent de la plupart des vendredis. »

    « En tant que premier ministre, il est important d’écouter ce que pensent les gens, et dans les taxis, les gens disent vraiment ce qu’ils pensent » poursuit-il en grimpant dans un taxi, avec pour tout camouflage, une tenue de chauffeur et une paire de lunette de soleil noires.

    Filmé en caméra caché, il s’agissait pour le Premier ministre de sonder ses électeurs sur leurs attentes. La plupart de ses clients ne tardent pas à le reconnaître et prennent l’initiative avec rires. Puis très vite, chacun y va de son conseil, de son avis sur la politique du Premier ministre.

    « Il faut baisser les hauts revenus », réclame une vieille dame, qui ne veut rien entendre de la défense du Premier ministre.

    Interviewé par le journal Verdens Gang, Jens Stoltenberg se montre plutôt convaincu par l’expérience. Il précise que ses passagers n’ont pas eu à payer la course. Dans la vidéo, les critiques portent surtout sur sa conduite, lui qui n’a pas pris le volant depuis 8 ans… On serait assez curieux de voir ce que donnerait l’expérience en France.

    http://www.huffingtonpost.fr/