Première mondiale : Cuba élimine la transmission du VIH de la mère à l’enfant


C’est une belle avancée médicale que de permettre à des bébés de naitre sans subir la contamination du Sida ou de la syphilis d’un maman infectée
Nuage

 

Première mondiale : Cuba élimine la transmission du VIH de la mère à l’enfant

 

Cuba élimine la transmission du VIH de la mère à l'enfant

Crédit photo : Archives Reuters

Agence France-Presse

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement déclaré mardi Cuba comme le premier pays au monde à avoir éliminé la transmission du virus du sida (VIH) et de la syphilis de la mère à l’enfant.

«Éliminer la transmission d’un virus est l’un des plus grands accomplissements en matière de santé publique», a déclaré la Dre Margaret Chan, directrice générale de l’OMS.

«C’est une victoire majeure dans notre longue lutte contre le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et les infections transmises sexuellement, ainsi qu’un pas important vers l’objectif d’une génération sans sida», a-t-elle ajouté dans un communiqué.

Ce succès de Cuba «montre qu’un accès universel à une couverture médicale et aux soins est possible et est en fait la clé du succès même contre des défis aussi immenses que le sida», a souligné quant à elle la Dre Carissa Étienne, directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), lors d’une conférence de presse.

Cette élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant «prouve qu’il est possible de mettre fin à la pandémie de sida et nous nous attendons à ce que Cuba soit, parmi de nombreux pays, le premier à parvenir à mettre fin à cette épidémie parmi les enfants», a déclaré Michel Sidibé, le directeur général de Onusida.

Transmission mère-enfant

Selon l’OMS, environ 1,4 million de femmes infectées par le VIH tombent enceintes chaque année dans le monde, pour la plupart dans les pays en développement et notamment en Afrique subsaharienne.

Sans traitement avec des antirétroviraux, elles ont de 15 à 45% de risques de transmettre le VIH à leur enfant pendant la grossesse, l’accouchement ou en donnant le sein.

Cependant, ce risque est quasiment éliminé, tombant à un peu plus de 1% si la mère prend des antirétroviraux pendant la grossesse ainsi que l’enfant juste après sa naissance.

Le nombre d’enfants qui naissent séropositifs annuellement a été presque divisé par deux depuis 2009 en passant de 400 000 cette année-là à 240 000 en 2013.

Mais il faut redoubler d’efforts pour pouvoir atteindre l’objectif actuel de moins de 40.000 enfants infectés annuellement par le VIH par leur mère.

http://tvanouvelles.ca/

La mission de ces chiens ? Détecter des MST dans les rues et clubs britanniques !


Quand j’ai vu la vidéo, ne parlant pas anglais pour comprendre leur but, mais expliquer heureusement en français dans l’article, j’étais mal à l’aise de voir des gens qui publiquement étaient humiliés quand un chien a détecté une MST, même s’il est évident qu’il faut être responsable car il va de la santé publique. Je ne sais pas si ce coup de pub aura de l’impact, mais il est quand même bien fait
Nuage

 

La mission de ces chiens ? Détecter des MST dans les rues et clubs britanniques !

 

Par Sophie Le Roux Crédits photo : facebook – STI Detection Unit

L’utilisation de l’odorat des chiens dans le domaine médical ne cesse de se développer. Tandis que certains sont formés pour détecter des cancers, comme la chienne Daisy qui a sauvé deux fois la vie de sa maîtresse et mis au jour plus de 500 cas de cancers, d’autres sont entraînés pour devenir renifleurs de MST !

Des chiens capables de détecter 10 MST

Au Royaume-Uni, une brigade canine très spéciale apprend en effet à détecter herpès, chlamydia, syphilis ou encore gonorrhée. Ces chiens patrouillent dans les rues et clubs à travers le pays, afin de préserver la santé publique. C’est du moins ce qu’explique une certaine « Unité de détection des MST » sur Youtube.

En juillet dernier, le département de la santé britannique a publié un rapport préoccupant sur l’explosion du nombre d’infections sexuellement transmissibles. C’est pour enrayer cette épidémie que l’unité canine a été créée. Les chiens sont capables de détecter 10 des maladies les plus courantes, poursuit l’unité.

Et d’ajouter espérer que la présence de cette unité spéciale encouragera les Britanniques à mieux surveiller leur santé en faisant régulièrement des tests.

Pas de panique !

Rassurez-vous, de tels chiens ne sont pas près d’arriver en France pour humilier publiquement dans les bars et boîtes de nuit les personnes souffrant de MST.

Cette vidéo mise en ligne le 4 décembre dernier est seulement une excellente campagne publicitaire réalisée par le laboratoire Confidante, qui lance un kit de dépistage de 10 maladies sexuellement transmissibles à l’usage des particuliers ! Une page Facebook et un compte Twitter au nom de cette fausse brigade canine ont même été créés.

http://wamiz.com