Elle décore les appareils auditifs de son enfant pour qu’il soit fier de les porter


Bravo à cette dame qui par sa créativité à donné un style étonnant pour des prothèses auditives chez l’enfant. Ça prend quelques fois des petits riens pour faire accepter plus facilement quelque chose qu’un enfant n’aime pas. Cette idée est ingénieuse.
Nuage

 

Elle décore les appareils auditifs de son enfant pour qu’il soit fier de les porter

 

Par Joanna Thevenot

Il n’est pas toujours facile de faire accepter un handicap à un enfant. Sarah Ivermee a été confrontée à ce problème: son fils, Freddie, âgé de 4 ans, sourd d’une oreille et en perte d’audition de l’autre, doit porter des appareils auditifs encombrants qui le différencient de ses camarades.

Lorsqu’une amie lui explique que sa fille déteste porter les siens, elle lui suggère d’ajouter des autocollants pour les personnaliser. L’idée va faire des miracles:

« Maintenant, elle les adore et aime le fait qu’elle peut avoir des dessins quand ses amis ne peuvent pas. »

Après avoir décoré les prothèses de la fille de son amie ainsi que celles de son fils avec des tortues ninja ou encore aux couleurs de l’équipe de Chelsea, la mère de famille a créé sa propre entreprise en 2014. Son but: aider les enfants malentendants à être fiers de leurs appareils.

Transformés avec leur dessin animé préféré, les prothèses peuvent être vues par les enfants comme un jouet à montrer à tous leurs copains.

L’entreprise appelée My lugs propose une centaine d’autocollants à l’effigie d’Angry Birds, des super-héros mais aussi d’Hello Kitty pour les filles. Pour un prix moyen de 12£ (environ 16$), l’enfant obtient des prothèses uniques qui rendront jaloux tous ses amis:

« Tous les enfants, incluant Charlie le petit frère de Freddie, veulent porter des prothèses même s’ils ne sont pas sourds! Les gens font régulièrement des remarques sur les appareils de Freddie et il est si fier de leur dire ce qu’il porte », explique Sarah Ivermee sur son site.

« Un petit montage des kits que nous réalisons et quelques photos des oreillettes envoyées de la part d’acheteurs super contents. Merci pour le soutien et pour les incroyables retours. www.mylugs.co.uk« 

Son action est aussi saluée par la profession. Interrogée par The Mighty, la Britannique explique avoir envoyé déjà cinq commandes aux États-Unis:

« Des gens partout autour du monde portent les petits kits que j’ai réalisés dans mon salon, c’est incroyable! ».

http://quebec.huffingtonpost.ca/

L’ouïe de plus d’un milliard de personnes menacée par leurs écouteurs


Plus de 1 milliard de personnes sont menacées par la surdité et cela sera irrémédiable. Pourtant, la prévention est très simple et permet par le fait même d’être en contact avec l’entourage. Qu’es-ce qu’il faut faire pour que ces personnes concernées comprennent ?
Nuage

 

L’ouïe de plus d’un milliard de personnes menacée par leurs écouteurs

 

<a href="https://www.flickr.com/photos/marcusq/2961684045/in/photolist-5vHpu2-5y693a-kieeoY-doJmRS-fb6Hov-7orxnx-rDGiFY-978Rac-ozb5BF-rSJkBi-agaqu5-4snmRD-iYTnqK-9Te42L-87jKaZ-53TmPZ-bm8AN7-UBiD-48Q2BC-8CBV6u-9pMhdh-yVfBr-eg5hzi-eA86M-9wwGAa-qLvLia-5apZg8-UBhJ-4XDuRs-63pkh7-99kGck-UBtv-6wjQfz-aNpJZv-pKz2Zv-pKxHTJ-p6cjmr-5HMg41-978R4X-7fYWcV-ceG1u-rudYVp-jn8LTs-8z8qhR-jn8P4j-9WThQN-b6HUZr-b6HU8x-b6HU3Z-b6HTZV" target="_blank">Listen</a> | Marcus Quigmire via Flickr CC <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/" target="_blank">License by</a>

Listen | Marcus Quigmire via Flickr CC License by

Repéré par Robin Verner

Idéalement, on ne devrait pas écouter plus de soixante minutes de musique par jour et jamais à plus de 60% du volume maximal.

Dans le monde, plus d’un milliard de personnes risquent de voir leur audition se dégrader à cause d’accessoires ou d’équipement audio, comme des casques, écouteurs en tous genres, souligne NBC. Oui, vous avez bien lu (à défaut d’avoir bien entendu): plus d’un milliard d’individus pourraient perdre quelques précieux points d’audition à force d’écouter leur mp3, iPod, smartphones à plein tubes, ou d’assister à des spectacles où le niveau sonore peut atteindre 120 décibels. Des chiffres sérieux, avancés par l’OMS en mars 2015.

NBC news a rencontré un ORL de l’Indiana (aux États-Unis), Sreekant Cherukuri, spécialiste de ces questions. Pour lui, les pertes auditives chez les adolescents sont 30% supérieures à ce qu’elles étaient dans les années 1980 et 1990. En première ligne, les iPods et les portables devenus des boîtes à musique ultra-sophistiquées.

«Avant, on avait des walkman, avec des batteries AA et des casques dont les écouteurs faisaient le tour de l’oreille, dont le son se déformait et la batterie se déchargeait vitesse grand V quand on mettait le son très fort.»

Intra-auriculaire

Le pire ennemi du mélomane et le meilleur allié de la surdité a un nom: l’écouteur intra-auriculaire, qui vient se ficher à l’entrée du canal auditif pour y déverser des mélopées potentiellement aussi fortes qu’à un concert. Le son qu’il produit peut en tout cas s’élever entre 7 et 9 décibels au-dessus de celui d’un casque classique.

Les habitudes de chacun sont bien sûr aussi en cause: l’article révèle que 89% des gens ont tendance à augmenter le volume de la chanson quand ils estiment que la rue ou l’environnement autour d’eux est trop bruyant. Mauvais réflexe: il faut être capable d’entendre une conversation à mi-voix tenue à un mètre de soi même avec son casque sur les oreilles si on veut pas mettre son ouïe en danger.

Perte définitive

La perte d’audition nous menace d’autant plus qu’elle est définitive et difficilement détectable par des tests chez les plus jeunes. Nicole Raia, de l’hôpital universitaire de Newark, dans l’État du New Jersey, s’alarme:

«l’exposition au bruit chez les enfants est de plus en plus préoccupante» et souvent la dégradation de l’ouïe n’est pas perçue avant que le sujet ait «une vingtaine ou une trentaine d’années».

Bien sûr, il existe des solutions simples pour préserver ses oreilles. Dans l’idéal, il faudrait ainsi appliquer la règle dite des 60: pas plus de soixante minutes de musique via supports audio par jour et ne pas monter le son à plus de 60% du volume maximal de la machine. Rien d’absolument nouveau sans doute mais il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

http://www.slate.fr/

Pourquoi les chats blancs sont souvent sourds


Les chats à poils blancs aux yeux bleus ont de forte chance d’être sourd, et comme ont doit s’en douter c’est génétique.
Nuage

 

Pourquoi les chats blancs sont souvent sourds

 

Un chat blanc aux yeux bleus a une chance sur deux d'être sourd. ©A. Demotes / Photononstop

Un chat blanc aux yeux bleus a une chance sur deux d’être sourd. ©A. Demotes / Photononstop

Par Morgane Kergoat

Beaucoup l’ignorent mais un chat blanc aux yeux bleus a une chance sur deux d’être sourd. Question de génétique.

GÈNE. Avec leurs faux airs de petite panthère polaire, les chats blancs aux yeux bleus séduisent nombre de personnes. Malheureusement, ceux-ci souffrent souvent d’une maladie congénitale qui les rend sourds. Comment ce handicap peut-il être lié à une simple couleur de poils et d’iris ? Quels sont les risques à la naissance qu’un chaton de ce type soit sourd ? Tout dépend en fait d’une mutation située sur le gène W pour « white », qui code pour une robe entièrement blanche, alors qu’une robe qui ne l’est pas totalement est due à un autre gène, appelé gène S, pour « spot blanc ».

1 chance sur 2 d’être sourd

Pour qu’un chaton soit blanc, il suffit qu’il ait hérité du gène W de l’un de ses parents. De fait, au moment du développement de l’embryon (lors de l’embryogenèse), le gène W bloque la migration des cellules responsables de la pigmentation (les mélanocytes) dans tout le corps. Non pigmenté, le poil reste blanc. De plus, dans 60% à 70% des cas, ce gène empêche également la pigmentation de l’iris, qui garde sa couleur d’origine : bleu (c’est aussi pourquoi beaucoup de bébés animaux ont les yeux bleus : la pigmentation n’a lieu que progressivement, au fur-et-à mesure que les gènes codant pour cette pigmentation s’expriment). Mais le gène W peut aussi être responsable d’un autre effet : les cellules de l’oreille (celles du canal de Corti) ne survivent pas au-delà du 5e jour de vie du chaton… qui devient donc sourd. Cette destruction des cellules du canal de Corti intervient chez 40 à 50% des chats porteurs du gène W.

L’Angora turc prend des couleurs

La couleur blanche et les yeux bleus ont longtemps été les couleurs emblématiques de la race Angora turc. Mais à cause des problèmes de surdité liés aux mariages entre ces chats blancs, les robes de couleurs sont de plus en plus plébiscitées, notamment lors des expositions félines.

http://www.sciencesetavenir.fr/

Mal entendre fait vieillir le cerveau…


    En vieillissant, l’audition a une fâcheuse tendance de baisser. Souvent, les gens refusent d’admettre que leur audition n’est plus aussi performante, pourtant il nécessaire de faire vérifier l’audition pour éviter que le problème empire
    Nuage

     

    Mal entendre fait vieillir le cerveau…

     

    Pourquoi est-il si important de traiter une audition défaillante ?

    Parce qu’à force de mal entendre, le cerveau en vient à s’organiser différemment, ce qui contribue à accélérer son vieillissement.

    Un appareillage précoce permet de renouer avec les bruits de notre environnement et de stopper les transformations cérébrales.

    Baisse de l’audition : un vrai handicap

    Sentiment d’infériorité, fatigue, repli sur soi, isolement sont autant de facteurs qui entraînent le malentendant dans la dépression.

    Quand on commence à souffrir d’un handicap auditif, toute la vie est bouleversée :

  • Des problèmes de communication apparaissent.

  • L’atmosphère familiale devient tendue.

  • Les amis se lassent et finissent par s’éloigner.

  • Une reconversion professionnelle s’impose parfois.

  • La vie culturelle et la vie sociale s’appauvrissent.

    Pour répondre à tous ces changements, le malentendant modifie peu à peu sa façon de vivre de façon considérable. L’impact psychologique est tel qu’une dépression est fréquente.

    Si on ne fait rien, si on ne bénéficie d’aucun traitement ou appareillage, d’autres problèmes, moins évidents et moins connus, risquent d’apparaître.

    En réponse à une baisse auditive, le cerveau s’adapte et se réorganise

    Il faut savoir que l’audition joue un rôle important dans la stimulation du cerveau.

    Lorsque l’on entend moins bien, le cerveau reçoit moins d’informations à traiter. Progressivement, il s’habitue à cette baisse d’activité.

    Les conséquences sont les suivantes :

  • Le cerveau étant moins sollicité, il vieillit plus vite.

  • Les connections cérébrales se réorganisent, ce qui contribue à déformer l’univers sonore.

    Cette déformation accentue la difficulté à identifier les sons.

  • Nous perdons l’habitude de reconnaître les sons.

Pour toutes ces raisons, il est important de ne pas trop attendre pour se faire appareiller car plus le cerveau vieillit et plus il se réorganise, et plus l’adaptation et la reconnaissance des sons seront difficiles.

J’entends moins bien : quand consulter ?

Le premier signe de la presbyacousie est une gêne à la compréhension de la parole, en particulier dans un environnement bruyant (restaurant, dans la rue…).

Lorsque c’est le cas, un test de l’audition s’impose.

Sources : Dr Patrick Aïdan, « A bon entendeur, le guide de l’audition, savoir traiter la surdité », Editions Jacob-Duvernet.

Les médicaments qui rendent sourd !


Nous devrions lire toujours lire les effets secondaires des médicaments prescrits ou non, pour être en mesure de mettre le doigt plus vite sur les causes du problème, avec le pharmacien et le médecin
Nuage

 

Les médicaments qui rendent sourd !

 

Vous ne le savez peut-être pas, mais votre armoire à pharmacie contient des médicaments à risque… Certains peuvent avoir de graves répercussions sur votre audition et rendre définitivement sourd(e) !

Quels sont les signes d’alerte ?

Qu’ils soient pris par la bouche, perfusés ou administrés en gouttes auriculaires, de très nombreux médicaments peuvent entraîner une atteinte de l’oreille interne et du nerf auditif. Ils sont le plus souvent à l’origine d’acouphènes, mais ils génèrent aussi des vertiges et bien sûr des hypoacousies (surdités de perception).

A noter : certaines toxicités peuvent survenir après l’arrêt de la prise du toxique et être responsables d’un handicap important : surdité et graves troubles de l’équilibre.

Les médicaments à risque ototoxique

Une centaine de médicaments sont potentiellement ototoxiques -notamment en cas d’acouphènes. Certains traitemements et toxiques comme les solvants, peuvent endommager la fonction auditive en détruisant la cochlée et des cellules sensorielles dans l’oreille interne. De nombreux produits contenus dans les gouttes auriculaires sont à risque en cas de perforation du tympan. On trouve, parmi les médicaments ototoxiques, des antibiotiques (aminoglycosides, erythromycine, vancomycine), certains anti-inflammatoires (aspirine et ibuprofène, tels que Advil et Nurofen) lorsqu’ils sont prescrits à forte dose (supérieures aux posologies classiques) ou à long terme, certains anti-dépresseurs comme l’imipramine (Tofranil), des diurétiques (Furosémide…), des anticancéreux (Cisplatyl, Eloxatine‚ Oxaliplatine, Paraplatine‚ Carboplatine… ) et des antipaludéens (quinine et chloroquine)…

Les précautions à prendre

Avant la prescription de gouttes auriculaires, votre médecin doit impérativement examiner vos tympans qui ne doivent pas présenter de perforation. Mais ce n’est pas tout : en cas de prescriptions médicales à risque toxique, le médecin doit aussi s’inquiéter de votre état auditif et se renseigner sur d’éventuels passifs dans ce domaine.

De votre côté, pensez à lire attentivement les notices. Elles précisent les risques ototoxiques éventuels… Vous pouvez également demander conseil à votre pharmacien.

Que faire en cas de dégats ?

Si des troubles auditifs apparaissent lors de la prise d’un médicament ou lors de l’exposition à des solvants, signalez-le immédiatement à votre médecin. Un examen clinique et des tests auditifs permettent de définir la surdité et d’éliminer d’autres causes que la toxicité. Si un lien est envisagé ou mis en évidence, la prescription du traitement ou l’exposition au toxique doit alors être évitée dans la mesure du possible

Publié par Sophie Raynaud, journaliste santé et validé par Dr Jean-Pierre Rageau, médecin généraliste

 

http://www.medisite.fr/

Ce jeune garçon sourd doit la vie à son Pitbull


Les chiens pitbull ont une mauvaise réputation pour plusieurs personnes. Pourtant, un chien avec de bons maîtres peut s’avérer un animal exceptionnel. C’est une preuve dans cette histoire qui aurait pu causer la mort d’un jeune adolescent souffrant de surdité
Nuage

 

Ce jeune garçon sourd doit la vie à son Pitbull

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : fox59.com

Ace, c’est le nom d’un Pitbull devenu un vrai héros pour sa famille. Mercredi dernier, ce chien a sauvé des flammes son jeune maître sourd âgé de 13 ans.

Nick Lamb était seul chez lui, à Southport dans l’Indiana aux Etats-Unis, quand l’incendie s’est déclaré. Il dormait paisiblement, sans ses appareils auditifs, et ne pouvait donc pas entendre les détecteurs de fumée ni les aboiements de son meilleur ami à 4 pattes. Mais le chien s’est précipité dans sa chambre pour le réveiller.

« Mon chien a léché mon visage et m’a réveillé » raconte le petit garçon. « Je lui ai dit « arrête ! Quoi ? Tu veux manger ? Je pensais qu’il avait faim ou qu’il voulait sortir ».

Ace n’a pas cessé de lécher le visage de son jeune maître jusqu’à ce qu’il sorte de son lit. Nick a alors réalisé que la maison était envahie de fumée.

« Je n’entendais rien parce que je n’avais pas mes implants. Le chien les a sentis. Moi je voulais juste sortir ».

« C’est un héros. Il m’a sauvé la vie »

Nick s’est précipité dehors avec Ace, saisissant au passage son téléphone et l’un de ses implants auditifs. Il a alors pu appeler les pompiers et sa maman Lindsey, qui doit aujourd’hui une reconnaissance éternelle à son héroïque compagnon à 4 pattes.

« C’est incroyable, parce que s’il n’avait pas été là, il ne serait probablement même pas réveillé. Les Pit Bulls ont une mauvaise réputation, il aime sa famille. Sans lui, j’aurais pu perdre mon petit garçon » déclare-t-elle à Fox 59. Et Nick d’ajouter : « C’est un héros. Il m’a sauvé la vie. Je l’aime encore plus maintenant ».

Les pompiers ont pu éteindre le feu mais la maison de la famille Lamb a été dévastée par les flammes. Heureusement, le chat Pixie, resté à l’intérieur, a pu être sauvé. Conduit en urgence chez le vétérinaire, il devrait vite se remettre sur pattes et pourra bientôt retrouver ses humains.

http://wamiz.com

Ils apprennent le langue des signes à leur chien sourd


Et pourquoi pas ?? Le langage des signes permet aux malentendants de communiquer sans la parole, alors pourquoi pas les chiens qui ont une grande capacité d’apprentissage
Nuage

 

Ils apprennent le langue des signes à leur chien sourd

 

 

Lorsque l’on voit Rudi, il est impossible de savoir qu’elle est différente des autres chiens. Pourtant, cette énergique chienne Pitbull est atteinte de surdité.

Elle aime être au centre de l’attention et jouer. Elle est vive, dynamique, et est loin de se laisser abattre par son handicap. Rudi est sourde, mais grâce à ses propriétaires, Angi et Don Holt-Parks qui lui apprennent le langue des signes, elle vit comme n’importe quel chien. 

« Personne ne la regardait »

 

Le couple a adopté la chienne dans un refuge  où Angi Holt-Parks est elle-même bénévole.

« Après avoir travaillé et marché avec elle, j’ai vu qu’elle avait beaucoup de potentiel », dit-elle.

« Elle n’a tout simplement pas eu de chance car elle est sourde. Personne ne la regardait. Je pensais tout le temps à elle et j’ai même fait quelques recherches en ligne sur les chiens sourds et la langue des signes avant que je l’adopte. »

Une histoire semblable à celle de Horus, un autre chien sourd qui avait appris ce langage.

Capter l’attention d’un chien sourd

Pour capter l’attention de Rudi, un comportementaliste qui s’était occupé d’elle au refuge a suggéré l’utilisation d’un collier électrique qui émet de légères vibrations.

« Tant que nous n’utilisons pas de collier vibrant, Rudi apprend par d’autres méthodes de contact, telles que piétiner le sol pour attirer son attention ou mettre une touche de lumière devant elle qui l’amène à établir un contact visuel » a déclaré Angi Holt-Parks.

Un exemple pour les chiens handicapés

Pour l’heureuse propriétaire, avoir un chien sourd est une merveilleuse expérience d’apprentissage. Elle espère que son histoire avec Rudi inspirera d’autres personnes à envisager d’adopter un chien handicapé.

« Mon conseil pour les personnes désireuses d’avoir un chien sourd à la maison est de ne pas le traiter différemment. Rudi est comme mes autres chiens, et la plupart des gens ne savent même pas qu’elle est sourde. Vous avez juste à communiquer avec eux différemment avec des signes manuels et des expressions faciales. »

Mais alors que la chienne connait d’ores et déjà quelques signes tels que « non », « bonne fille », « amour », et « assis », elle demeure victime de « racisme » canin :

« Nous devons éduquer les gens sur la race Pitbull qui a injustement une mauvaise réputation, mais aussi sur la façon dont on peut communiquer avec des êtres sourds, aussi bien des humains que des chiens » affirme Angi Holt-Parks.

C’est pourquoi cette dernière espère que Rudi pourra être certifiée chien de thérapie, afin qu’elle puisse se rendre dans les écoles, hôpitaux et centres de soins pour délivrer un message d’espoir et apporter du bien-être à ceux qui en ont besoin.

http://wamiz.com

Le Saviez-vous ► BEETHOVEN ENTENDAIT AVEC UNE BAGUETTE ENTRE LES DENTS


Beethoven qui comme tout le monde le sait a été atteint de surdité n’a pu se résigné a abandonné la musique. Mais comment composé alors que les sons sont muets a l’oreille ?
Nuage

 

BEETHOVEN ENTENDAIT AVEC UNE BAGUETTE ENTRE LES DENTS

 

Beethoven est devenu sourd vers l’âge de 26 ans. Il était atteint d’une surdité de transmission : l’oreille interne étant intacte, il avait trouvé un système ingénieux pour continuer à « entendre » la musique : il serrait une baguette en bois entre les dents qu’il appuyait sur la caisse du piano, ce qui lui faisait entendre les sons par transmission osseuse.

La surdité de transmission est une atteinte de l’oreille moyenne, qui a pour rôle de transformer les vibrations du tympan en onde mécanique à l’oreille interne qui la transforme en influx électrique.

http://www.secouchermoinsbete.fr

L’importance de surveiller l’audition de votre enfant


C’est important de dépister une surdité chez les jeunes enfants .. juste pour l’apprentissage avoir une surdité peut apporter de mauvaise note .. Ce n’est pas douloureux et cela peut changer beaucoup de chose de la vie des jeunes ..
Nuage

 

L’importance de surveiller l’audition de votre enfant

 

Photo AFP

L’audition est moins surveillée chez l’enfant que la vue ou la dentition, selon un sondage Ipsos publié jeudi qui montre également que près de la moitié des parents méconnaissent les conséquences d’un déficit auditif.

Alors que moins d’un tiers des enfants ont eu plus d’un examen auditif entre 0 et 11 ans, ils sont 47% à avoir vu un dentiste à plusieurs reprises et 39% à avoir fait contrôler leur vue à plusieurs reprises.

Un parent sur 4 est par ailleurs incapable de dire à quel âge a eu lieu le premier test auditif, selon le sondage réalisé pour le compte du groupe Audika, le numéro un du secteur de l’appareillage auditif.

Mais si 86% des parents reconnaissent qu’un déficit auditif peut avoir des conséquences graves sur le travail scolaire ou la vie sociale de l’enfant, une majorité d’entre eux se déclarent mal informés sur les symptômes des troubles, leurs conséquences exactes, les moyens de dépistage et de soin. 56% méconnaissent ainsi les conséquences d’un problème auditif chez l’enfant tandis que 73% ignorent les moyens de soigner ou de pallier le trouble.

Autre surprise, un parent sur dix ayant fait réaliser un diagnostic de l’audition a découvert que son enfant rencontrait des troubles de l’audition, alors que la très grande majorité des parents n’ayant pas fait réaliser de tests à leurs enfants ne prévoyaient pas d’en faire.

Selon Alain Tonnard, le PDG d’Audika, les parents se sentent beaucoup plus démunis face à un enfant qui entend mal que face à un enfant qui a des problèmes de vision.

«Les prothèses auditives font peur» reconnait-il,

comme le montre le sondage : l’image des prothèses est un frein important pour plus de 80% des personnes interrogées qui estiment qu’elles symbolisent le rejet de la part des autres et la solitude.

Un enfant sur 1 000 naît en France avec une surdité sévère tandis que deux autres développeront un problème de surdité avant l’âge de 14 ans.

Le dépistage précoce de la surdité est obligatoire depuis avril 2012 dans toutes les maternités.

Le sondage a été réalisé du 5 au 8 février auprès de 1 009 personnes constituant un échantillon représentatif de la population des parents d’enfants âgés de 0 à 11 ans.

http://sante.canoe.ca

Des chats torturés dans une université américaine ?


Pour les amoureux des animaux dont les chats, les photos sont horribles. Dire qu’en 2013, il existe encore de la barbarie en science pour sois-disant trouver des remèdes pour les humains. Bien sur qu’une découverte pour les humains peuvent servir pour la médecine vétérinaire mais il y a des limites qui ne devraient jamais mais, jamais être dépassé …
Nuage

 

Des chats torturés dans une université américaine ?

 

Terrifiant… La PETA affirme que des chats sont, au nom de la recherche contre la surdité, torturés au sein du laboratoire d’une université américaine, celle du Wisconsin-Madison.

L’association de défense et de protection des animaux assure que ces recherches durent depuis plus de dix ans. Pour réaliser leurs expériences, les chercheurs commenceraient par visser des plaques en métal sur la tête des animaux, afin de les immobiliser durant leurs tests.

Des chats décapités au nom de la science

Un produit visant à les priver de l’ouïe serait ensuite injecté dans les oreilles des chats, avant que certains ne soient euthanasiés, puis décapités.

C’est le sort qui aurait été réservé à un chat baptisé Double Trouble. Sa santé se serait rapidement dégradée au fil des expériences. Trop malade et trop faible, l’animal aurait été décapité pour que son cerveau soit étudié.

Chaque année, une trentaine de chats seraient ainsi sacrifiés sur l’autel de la science. Et ces recherches sont financées par l’Institut National de la Santé américain, qui leur a accordé un budget de quelque 2 millions d’euros.

L’université américaine dément fermement ces accusations. Si elle confirme mener des recherches animales, et affirme que celles-ci ont

« permis de faire avancer la santé des hommes et des animaux » , elle assure que la PETA « déforme » la vérité sur les expériences menées par le laboratoire. Et d’ajouter qu’une enquête a été menée l’année dernière par le Département américain de l’agriculture (USDA) sans rien trouver « à signaler« .

« Ce n’est pas de la science mais de la torture »

Mais l’association a obtenu des photos extrêmement choquantes des chats du laboratoire (nous conseillons aux plus sensibles de ne pas les regarder, certaines sont insoutenables). Publiées sur son site Internet, elles tendent à prouver les accusations de la PETA.

L’association de protection animale a également mis en ligne une pétition déjà signée par plus de 10.000 personnes. Et comme elle le raconte sur son site, des militants de la PETA  se sont invités aux côtés de l’acteur James Cromwell dans une réunion importante de l’université afin de dénoncer la maltraitance infligée aux animaux du laboratoire.

« Ce n’est pas de la science mais de la torture, c’est criminel. Honte sur vous ! », a crié le comédien à plusieurs reprises avant d’être évacué de la salle de réunion, puis arrêté par la police.

Double Trouble was subjected to several invasive surgeries on her eyes, ears, and brain.

Wires protruded from the grotesque contraption on Double Trouble’s head.

Double Trouble’s open, bloody head wound became a breeding ground for a serious bacterial infection.

UW staff ultimately determined that their experiment with Double Trouble was a failure, and they killed and decapitated her so that they could examine her brain.

http://wamiz.com