La Suisse lance un défi à 132.000 euros aux hackers


C’est un bon procédé pour essayer de sécuriser des élections par Internet. Surement, qu’il aura beaucoup de pirates informatiques qui vont vouloir relever le défi, surtout avec un prix près de $ 200 000 cad
Nuage

 

La Suisse lance un défi à 132.000 euros aux hackers

© Thinkstock.

La Suisse a lancé jeudi un défi aux hackers qui réussiront à pirater sa nouvelle génération de système de vote électronique, avec à la clé une récompense totalisant 150.000 francs suisses (132.000 euros).

La Chancellerie fédérale indique qu’un faux scrutin sera organisé du 25 février au 24 mars et invite les génies de l’informatique désireux d’exercer leurs talents à s’inscrire sur le site https://onlinevote-pit.ch.

Ils pourront « tenter de manipuler des suffrages, de lire des suffrages exprimés, de violer le secret du vote et de mettre hors-service ou de contourner les dispositifs de sécurité qui protègent aussi bien les suffrages que les données inhérentes à la sécurité », a-t-elle précisé dans un communiqué.

Le montant de la récompense dépendra de la capacité d’intrusion de chaque hacker. Le gros lot, de 50.000 francs suisses, reviendra à celui qui parviendra à manipuler des suffrages de façon indétectable. Violer le secret du vote sera récompensé par 10.000 francs suisses, tandis que celui qui détruira l’urne électronique remportera 5.000 francs suisses.

Les autorités suisses entendent par cet appel s’assurer de la sécurité du système de vote électronique.

https://www.7sur7.be/

Son instructeur oublie de l’attacher : un baptême de l’air cauchemardesque en deltaplane


Tout un baptême de l’air en Suisse, alors l’instructeur de Chris Gursky a tout simplement oublier de l’attacher. Il a été capable de s’agripper avec l’aide de l’instructeur, mais il a quand même eu une déchirure du tendon du biceps gauche et opération du poignet droit après une fracture du radius distal causée par sa chute au sol. L’histoire ne dit pas si l’instructeur a gardé son travail, mais je doute que M. Gursky veuille réitérer son expérience
Nuage

 

Son instructeur oublie de l’attacher : un baptême de l’air cauchemardesque en deltaplane

37 cellules de prison à travers le monde


Des prisons à travers le monde pour loger des criminel à court ou à long terme. Il y a des prisons qui sont dignes d’une chambre d’hôtel, propre, colorés, alors que d’autres, sont des prisons bien ordinaires et ailleurs, ce n’est qu’un entassement de prisonniers.
Nuage

 

37 cellules de prison à travers le monde

 

Prison d’Aranjuez, à Aranjuez, en Espagne

Prison de Bastøy, à Horten, en Norvège

Prison de Luzira, à Kampala, en Ouganda

Prison pour femmes à sécurité moyenne de San Diego, à Carthagène, en Colombie

Prison de Halden, à Halden, en Norvège

Prison de Norgerhaven, à Veenhuizen, aux Pays-Bas

Penal De Ciudad Barrios, à Ciudad Barrios, à San Miguel, en El Salvador

HMP Addiewell, à Lothian, en Écosse

Prison Black Dolphin, à Sol-Iletsk, en Russie

Prison d’Onomichi, à Onomichi, au Japon

Prison de Champ-Dollon, à Genève, en Suisse

La prison de Maula, à Lilongwe, en Malawi

Prison civile d’Haïti, à Arcahaie, en Haïti

Prison Skien d’Oslo, à Oslo, en Norvège

Prison Landsberg, à Landsberg Am Lech, en Allemagne

Prison de Quezon City, à Quezon City, aux Philippines

Prison d’Evin, à Téhéran, en Iran

ADX Florence, au Colorado, aux États-Unis

Otago Corrections Facility, à Milburn, en Nouvelle-Zélande

Prison d’État de San Quentin, à San Quentin, en Californie

Quartier pénitentiaire des Nations Unies, à l’extérieur de La Haye, aux Pays-Bas

Prison d’Abashiri, à Abashiri, au Japon

Centre Provincial de Détention et de Réhabilitation de Cebu (CPDRC), à Cebu, dans la province de Cebu, aux Philippines

Neve Tirza, à Ramla, en Israël

Maison d’arrêt de Bois-d’Arcy, à Yvelines, en France

Las Colinas Detention And Reentry Facility, à Santee, en Californie

Prison de San Pedro, à La Paz, en Bolivie

Prison de l’île Petak, à Vologda, en Russie

Rikers Island Prison, à New York, aux États-Unis

Prison d’État de Pelican Bay, à Crescent City, en Californie

HM Prison Dartmoor, à Princetown, en Angleterre

Prison pour femmes El Buen Pastor, à Bogota, en Colombie

Prison de Bordeaux, à Montréal, au Canada

Prison Altiplano, à Almoloya De Juarez, au Mexique

Desembargador Raimundo Pénitencier Vidal Pessoa, à Manaus, au Brésil

Prison centrale de Kashimpur, à Gazipur, au Bangladesh

Federal Correctional Institution, à El Reno, en Oklahoma

https://www.idees-de-genie.fr/

Un ours tue son petit sous les yeux d’un visiteur


    Une maman ourse à battue à mort son petit, devant un visiteur qui n’a pu rien faire pour le sauver dans un parc animalier. Bien que cela soit rare chez les ours femelles, il arrive qu’un mère n’ait pas l’instinct maternelle.  Sauf, que l’ourson avait déjà été maltraité en janvier, les responsables auraient pu le séparer de la mère à ce moment là.
    Nuage
      Un ours tue son petit sous les yeux d’un visiteur

     

    Juraparc © reuters.

    Un ourson a succombé aux coups de sa mère vendredi dernier dans un parc animalier. Un visiteur a été témoin de cette scène tragique.

    Le petit « Nuage » a été tué par sa propre mère Zoé à Juraparc, un parc animalier suisse situé près de Vallorbe, à quelques kilomètres de la frontière française. Le témoin a raconté le déroulement des faits à 20min.ch.

    Ce qui ressemblait au départ à un jeu n’en était en réalité pas un. Les premiers assauts ont rapidement viré à la « correction » avant que « cela dégénère en un pugilat » pour l’ourson.

    Bien que le petit ait réussi plusieurs fois à se dégager des griffes de sa mère, cette dernière finira par l’achever. Sous le choc mais impuissant, le témoin a bien tenté d’alerter la direction du parc mais il était déjà trop tard.

    Selon le vétérinaire en chef du parc, il existe aussi dans le monde animal des mères « privées d’instinct maternel » mais le cas de cette ourse reste extrêmement rare. En effet, généralement, c’est le mâle qui se montre parfois violent à l’égard de son ourson.

    L’ourson avait déjà été malmené par sa mère en janvier.

    http://www.7sur7.be/

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils


     

    Que j’aimerais avoir cette facilité de jouer avec des logiciels du genre Photoshop pour faire des montages avec mes petits enfants
    Nuage

     

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils

    1.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    Je m’appelle John Wilhelm et j’habite à Winterthour, en Suisse, avec ma femme et mes quatre enfants (3 filles et 1 garçon). La photographie a toujours été très importante dans ma vie. Mon père était un photographe expérimenté et a fondé deux associations de photographie locales. J’ai donc grandi dans un environnement d’appareils photo, magazines, lentilles, chambres noires et drôles de mariages.

    J’ai moi-même découvert l’importance de la photographie lorsque j’ai tenu dans mes mains mon tout premier appareil photo numérique. Et en février 2011, j’ai décidé de me lancer dans le monde de Photoshop et des outils 3D. Aujourd’hui, la photographie est ma plus grande passion !

    Plus d’info : Facebook | johnwilhelm.ch (h/t)

    2.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    3.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    4.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    5.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    6.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    7.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    8.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    9.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    10.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    11.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    12.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    13.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    14.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    15.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    16.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    17.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    18.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    19.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    20.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    21.

    Je crée des photomontages tordus avec mes trois filles et mon fils, et voici ce qu’on a fait jusqu’à présent

    https://www.ipnoze.com

    Une dame âgée de 152 ans activement recherchée en Suisse


    En Suisse, un avis de recherche un peu singulière. Les autorités cherchent une dame de 152, enfin plus ce qu’il est advenu de cette personne, n’ayant aucun avis de décès. C’est triste quand même …que personne puisse disparaitre, sans que personne ne le sache
    Nuage

     

    Une dame âgée de 152 ans activement recherchée en Suisse

     

    Illustration. © thinkstock.

    Source: Belga

    Un tribunal régional suisse recherche les traces d’une dame qui aurait aujourd’hui pas moins de 152 ans. Née le 18 juillet 1865 à St-Imier, de domicile inconnu, Pauline Emma Sunier a tout simplement disparu.

    C’est le Journal du Jura qui relate l’affaire lundi. L’avis de recherche signé par la présidente du Tribunal régional est paru dans la Feuille officielle du Jura bernois le 7 février dernier.

    La procédure de recherche a été engagée en vertu d’un article du Code civil qui stipule que

    « la déclaration d’absence est prononcée d’office, à la requête de l’autorité compétente, lorsque les biens de la personne disparue ou sa part dans une succession ont été administrés d’office pendant dix ans, ou lorsque cette personne aurait atteint l’âge de 100 ans ».

    C’est le deuxième point qui motive la recherche engagée, à savoir que Pauline Emma Sunier est plus que centenaire et que l’on ne dispose d’aucune information sur son sort. Toute personne pouvant donner des nouvelles de cette dame est appelée à se faire connaître le plus rapidement possible, mais au plus tard jusqu’au 31 janvier 2019, précise l’avis.

    http://www.7sur7.be

    Les chiens, une aide précieuse pour les personnes diabétiques ?


    On connaît des chiens d’assistances dans divers domaines, mais une qui n’est pas connue est un chien qui a été dressé pour les diabètes du type 1. Il peut même être dressé en même temps pour les non-voyants étant donné que c’est souvent une conséquence de ce type de diabète. Ce chien peut prévenir jusqu’à 20 minutes avant que la personne en sente les effets et peut agir en conséquence
    Nuage

     

    Les chiens, une aide précieuse pour les personnes diabétiques ?

     

    On le sait, les chiens ont le pouvoir d’apporter une aide considérable aux personnes bien portantes comme à celles en situation de handicap. Chiens d’assistance, chiens guides, chiens détecteurs de cancers et de crises d’épilepsie… mais aussi – et c’est moins connu – chiens d’assistance pour diabétiques.

    De la même façon que les chiens ont la capacité de détecter des crises d’épilepsie, ils peuvent savoir quand vont apparaître des crises d’hypoglycémie et d’hyperglycémie bien avant nous. C’est la raison pour laquelle ils sont de plus en plus utilisés pour apporter leur aide aux personnes diabétiques, et en particulier celles souffrant de diabète de type I.

    En les alertant qu’une crise se prépare (par exemple en jappant), jusqu’à 20 minutes avant que la personne en ressente les symptômes, ils leur permettent de s’injecter à temps une dose d’insuline ou de manger quelque chose de sucré. Ils peuvent aussi aller prévenir une tierce personne. La nuit, ils sont particulièrement utiles puisque des crises peuvent survenir dans le sommeil et plonger la personne dans le coma. Grâce aux chiens, ces accidents peuvent être évités.

    Les chiens pour diabétiques : des formations d’avenir ?

    formation chien pour diabetique

    Formation d’un chien d’assistance pour personne diabétique – © Dogs 4 Diabetics

    Même si les chiens peuvent se tromper, leur flair demeure d’une efficacité redoutable : sur 8 cas sur 10, l’alerte donnée par un chien dressé à sentir une glycémie trop faible était justifiée, d’après une étude menée par les chercheurs britanniques des Université de Bristol et de Dundee. Cette dernière a été conduite sur 17 patients diabétiques âgés de 5 à 66 ans.

    Aux Etats-Unis, au Canada et en Suisse, des chiens sont formés à cette fonction en 6 à 18 mois. Leur futur maître doit également suivre un apprentissage puisque son chien et lui devront constituer une véritable équipe. Il existe même des bi-formations pour chiens guides d’aveugles puisque le diabète est une cause fréquente de cécité.

     

    chien personne diabetique

    Mais en France, ces formations n’existent pas encore. Pour bénéficier d’un chien d’assistance pour personne diabétique, il faut se rendre à l’étranger et débourser une somme importante (5 000 euros en Suisse). Aux Etats-Unis, le coût de formation d’un chien est estimé entre 20 000 et 50 000 dollars, mais l’association Dogs4Diabetics précise que les futurs maîtres ne paient que 150 dollars grâce à des dons privés qui la finance. Alors à quand la même chose en France ?

    https://wamiz.com