Succès, Échec


Nous voulons tous réussir mais pour réussir il faut connaitre des échecs et la réussite atteint permet d’aller encore plus loin
Nuage

Succès, Échec

 

« Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte. »
 
Winston Churchill

Soyez inspiré, ayez un idéal


Travailler pour gagner sa croûte est nécessaire, travailler pour se payer un certain confort et souvent plus que le nécessaire est sans doute intéressant,. mais après il se passe quoi ? Combien de gens qui ont tout mais sont malheureux ..? Nous avons tous besoin de se sentir vivant, utile, c’est pourquoi qu’il faut trouver un cheval de bataille que nous pourrions nous épanouir intérieurement
Nuage

 

Soyez inspiré, ayez un idéal

« Le sens de la vie est de donner un sens à la vie. »
Ken Hudgins

La vie moderne nous incite à focaliser sur l’aspect matériel de choses. Tous ceux qui ont « réussi matériellement » finissent un jour ou l’autre par être déçus, s’ils n’ont pas de vie intérieure active. Et c’est normal, car ils vivent en surface. Ils négligent l’essentiel. La satisfaction matérielle abusive est un cul-de-sac. Il n’est donc pas étonnant de voir autant des gens « réussir dans la vie » et ne pas être heureux, car il leur manque un élément essentiel, un idéal élevé.

Les plaisirs physiques ne sont pas mauvais en soi. Ils le deviennent lorsqu’on en fait notre objectif de vie, c’est-à-dire lorsque l’on nourrit l’illusion que le succès matériel est nécessaire pour être heureux. On n’obtient pas le bonheur en sur satisfaisant nos besoins physiques, mais plutôt en se vouant à un but louable.

« Rien n’est plus important que d’avoir un haut idéal. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les personnes heureuses travaillent pour une idée inspirante et c’est cette idée qui les inspire. Si vous travaillez pour un idéal élevé auquel vous croyez vraiment, même si vous n’êtes pas payé, vous vous sentirez quand même grandement récompensé. Mettez un idéal noble dans votre tête, travaillez pour cet idéal, et vous verrez ce que ce dernier fera pour vous : il améliorera toute votre existence.

« Vous ne trouverez le sens de la vie
qu’en vous mettant au service d’un idéal sublime. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Exemple :

Pierre considère que ses objectifs de vie sont atteints. Il a un travail stable qui lui procure une existence confortable. Mais il fait un peu tout par automatisme, sans grande motivation ni passion. Il est essentiellement comblé matériellement et il se demande pourquoi il n’est pas heureux.

Pierre décide de donner un sens à sa vie en se vouant à un idéal. Il choisit la défense des droits de l’homme. Au début, il a un intérêt passif pour cette cause, c’est-à-dire que ce n’est pas une passion.

Alors, il fait en sorte de développer davantage cet intérêt. Il s’impose dans un premier temps de lire un peu sur ce sujet tous les jours. Puis, il devient membre d’un groupe qui milite pour cette cause : Amnistie internationale. Ceci a entre autres pour effet de parfaire ses connaissances. De plus, il peut voir clairement le résultat des actions de ce groupe de militants. Plus il apprend sur ce sujet, plus son intérêt grandit. Finalement, l’appartenance à Amnistie internationale fait en sorte qu’il est en contact régulièrement avec des gens passionnés par la cause des droits de l’homme. La passion étant contagieuse, la participation assidue à Amnistie internationale développe en lui avec le temps un intérêt vif pour ce sujet. Après toutes ces étapes de transformation, Pierre voit la vie différemment. Son idéal, dont l’objectif est d’aider des gens dans le besoin, a donné un sens profond à sa vie.

Conclusion :
Certains considèrent les idéaux comme des abstractions sans importance ni conséquences concrètes. Au contraire, ceux-ci ont un effet jusque dans les profondeurs de notre être. Observez votre passé et vous verrez combien certaines grandes orientations de vie ont pu contribuer à votre mieux-être ou à l’inverse. Il est donc très important de développer un idéal élevé, car il sera la nourriture de votre âme.

Denis St-Pierre

Avoir une bonne définition de la réussite


Réussir ! Tout le monde veut réussir sa vie, mais qu’est-ce que la réussite ? Y’a t-il autre chose que le travail, être premier de classe, avoir une profession de haut niveau, être riche, avoir une auto de l’année, avoir sa maison … ?  Cela donne t’il le bonheur ?
Nuage

 

Avoir une bonne définition de la réussite

 

« Il n’y a de réussite qu’à partir de la vérité. »  Charles de Gaulle, extrait de ses Mémoires

Si vous demandez à quelqu’un de vous donner des exemples de réussites, vous obtiendrez des réponses telles que : être riche, être président d’une entreprise, être célèbre, avoir une belle voiture, avoir une maison luxueuse, etc. En général, l’accent est mis sur la réussite matérielle et professionnelle. Le travail économique est effectivement nécessaire, mais il est insuffisant, c’est-à-dire qu’il ne peut combler tous nos besoins.

Il est si facile de se laisser emporter dans la course au « succès ». Certains passent leur vie à rechercher la réussite extérieure, tellement qu’ils finissent par perdre de vue l’essentiel. En fait, l’atteinte d’objectifs matériels n’apporte que de courts instants de bonheur. Le vrai bonheur durable se trouve dans les possessions de l’âme et de l’esprit et pas ailleurs.

Quelle est votre définition de la réussite ? Est-ce que la sérénité et l’amour font partie de cette définition ? Plutôt que de succomber aux tentations de la réussite extérieure, essayez de vous recentrer sur l’essentiel. Quand vous aurez redéfini pour vous ce qu’est la vraie réussite, il sera beaucoup plus facile d’atteindre un bonheur durable.

« A la fin de sa vie,
être fier de ce qu’on l’on est devenu
est une grande réussite. »

Denis St-Pierre

Le chemin le moins fréquenté…


L’estime de soi ne se passe pas dans le silence et la dans la solitude mais dans l’ouverture de l’intérieure et de l’extérieure de nous-même. Pour réussir cela demande du travail et des remises en questions pour s’auto-évaluer et mieux organiser nos énergies a réussir nos projets, nos espérances
Nuage

 

Le chemin le moins fréquenté…


La discipline est une manière d’apprendre à affronter les problèmes
et à les résoudre avec succès, pour s’enrichir et évoluer…

Retarder la satisfaction est une question d’emploi du temps des douleurs et des joies de la vie, de façon à mettre en valeur le plaisir  et à faire face à la douleur avant, pour s’en débarrasser.  C’est la seule manière de vivre bien…

Les problèmes ne disparaissent pas.  Ils doivent être affrontés,  sinon
ils demeurent et ils restent toujours une barrière pour l’évolution
et le développement de l’esprit…

Le sentiment d’avoir de la valeur est absolument essentiel pour la
santé mentale et c’est le fondement de l’autodiscipline. 
C’est un produit direct de l’amour parental…

Si nous avons des difficultés à assumer la responsabilité de notre comportement, c’est parce que nous ne voulons pas en souffrir les conséquences…

La vie d’un adulte est une série de choix personnels et de décisions…

Dans le monde,  le danger réel réside plus à l’intérieur de nous
qu’à l’extérieur,
et la remise en question permanente
et la contemplation sont essentielles à notre survie…

L’énergie dont on a besoin pour l’autodiscipline que demande
l’honnêteté est bien moindre que celle exigée par le mensonge…

L’équilibre est la discipline qui nous donne la souplesse et le bon sens…

La meilleure façon de mesurer la grandeur de quelqu’un,
c’est de mesurer sa capacité à souffrir…

L ‘amour est trop profond pour être jamais mesuré, 
compris ou limité par des mots…

On n’est pas obligé d’aimer,  on le décide…

L’amour implique toujours le travail et le courage
puisqu’il exige le dépassement de soi…

Un humain est en même temps un mortel et un éternel…

Le mal est un échec dans le bilan de l’évolution des hommes
parce que chaque âme qu’il détruit servait à en sauver d’autres…

Le chemin de la sainteté passe par la remise en question systématique…
 
Dr. M. Scott Peck

Exercice mental


Il y a des pensées, certaines croyances comme les sectes qui nous empêchent de bouger, d’évoluer alors que d’autres plus positives nous aident a grandir, a s’épanouir
Nuage

Exercice mental


Les pensées et croyances que vous entretenez sont souvent la cause de beaucoup de vos perceptions !

Si elles sont défaitistes, vous vous autosabotez tout seul, débarrassez-vous-en au pus vite !

Si vous croyez en vous, en vos compétences, vos capacités, eh bien allez encore plus loin !

Ne croyez pas en la défaite. Le succès est avant tout un « exercice » mental, une attitude !

Michel Poulaert

Le saviez-vous ► Expression : « Comme on fait son lit, on se couche »


Une expression qu’on entends que très rarement du moins maintenant, une expression qui tend plutôt dans le sens négatif et que nous n’aurons que d’autre choix d’endosser les conséquences
Nuage

« Comme on fait son lit, on se couche  »

Il faut assumer les conséquences de ses actes.
On ne récolte que ce qu’on sème.
Le succès dépend des moyens qu’on se donne pour réussir.

 
Cette locution proverbiale serait un subtil amalgame entre la lettre (voir l’expression ‘au pied de la lettre’) et "faire le lit de quelque chose ou quelqu’un".

La lettre indique que quand on fait mal son lit, on risque de passer une mauvaise nuit, à cause de draps qui s’entortillent, par exemple.
A nous d’en assumer les conséquences. Et de mieux le faire le lendemain matin pour passer une meilleure nuit.

Faire le lit de quelque chose ou de quelqu’un, c’est, par ses actes, préparer ou favoriser la venue de quelque chose de désagréable ou de néfaste, ou l’arrivée (au pouvoir, par exemple) de quelqu’un de peu recommandable.
Là aussi, ce qu’il se passe dépend de ce qu’on a choisi de faire ou laisser faire.

http://www.expressio.fr/

Je peux


La façon que l’on pense nous aide ou non dans la réalisation de nos projets, de nos rêves, de notre vie en générale
Nuage

Je peux

Si tu te crois battu, tu le seras;
Si tu n’oses pas, tu n’auras rien;
Si tu veux gagner, mais si tu t’en crois incapable,

Il est presque certain que tu ne gagneras pas.

Si tu crois que tu vas perdre, tu es perdu,

Car, dans le monde, on se rend compte
Que le succès dépend de la confiance en soi;
Tout dépend de notre état d’esprit.

Les batailles de la vie ne sont pas gagnées
Par les plus forts, ni les plus rapides,

Mais par ceux qui croient en eux…
En pensant toujours; "JE PEUX"

Auteur inconnu

La procrastination


Pas facile de changer de mauvaises habitudes, surtout quand ce que nous avons a faire nous pèsent sur le dos. Il faut prendre des moyens pour avancer, et trouver les bons trucs pour réussir a mener a bien des taches moins intéressantes
Nuage

La procrastination

Savez-vous ce qui arrive aux gens qui pratiquent la procrastination excessive… rien."

Vous devez faire une tâche qui vous déplaît. Mais vous la reportez à plus tard à plusieurs reprises. Vous vous sentez coupable. À mesure que le temps passe, votre sentiment de culpabilité s’accentue. Finalement, vous attendez à la toute dernière minute, et à reculons vous accomplissez la tâche désagréable en question. Au bout du compte, vous avez souffert doublement. Premièrement, vous avez dû de toute façon réaliser la tâche désagréable, mais en plus vous avez souffert de culpabilité. Le sentiment de culpabilité est un sentiment négatif, et comme tous les sentiments négatifs, il vous empêche de jouir de la vie.

Le fait d’attendre à la toute dernière minute pour faire une tâche désagréable peut créer une crise qui n’aurait jamais dû exister. De plus, en repoussant constamment une tâche, vous perdez souvent un temps précieux. La procrastination est une pure perte d’énergie. Les gens qui ont ce défaut réussissent parfois à transformer en crise une activité facile qui comportait suffisamment de temps.

Suggestion 1, gratification conditionnelle
Donnez-vous la permission de faire une activité que vous aimez beaucoup, seulement à condition de terminer une tâche qui est un fardeau. Par exemple, vous vous permettez d’aller au cinéma seulement une fois que vous avez terminé le ménage de votre appartement. Le désir d’aller au cinéma est une motivation qui viendra peut-être à bout de votre résistance à faire votre corvée.

Suggestion 2, commencez par de petits pas
Dédiez une période donnée à des choses désagréables que vous avez tendance à reporter. Par exemple, prenez l’engagement suivant avec vous-même : "pendant les dix prochaines minutes, j’accomplirai des tâches que je reporte indûment". Vous verrez qu’il est plus facile de s’engager si vous commencez par des périodes courtes, quelques minutes par exemple. À la fin de ces périodes, examinez votre état d’âme. Vous vous sentirez légèrement mieux. À tout le moins, vous aurez un peu moins de culpabilité. Cet état d’esprit bonifié est favorable à un engagement un peu plus long. Par exemple, le lendemain, prenez un engagement avec vous-même pour 15 minutes de corvées plutôt que dix et ainsi de suite.

Suggestion 3, périodes de corvée régulière
Il peut être utile de dédier périodiquement un temps fixe à des activités déplaisantes mais nécessaires. Par exemple, tous les samedis matins consacrez 30 minutes à la même heure à des corvées. Une fois une telle habitude bien ancrée, elle diminuera votre frustration associée à l’exécution de ces tâches pénibles. En effet, lorsqu’une bonne habitude est bien établie, elle a le pouvoir de nous faire répéter un comportement sans le questionner et donc sans être torturé par la culpabilité de l’indécision.

Suggestion 4, musique
Si vous êtes amateur de musique, n’hésitez pas à faire vos corvées en écoutant votre musique préférée. Le désir d’écouter votre musique vous aidera à prendre la décision de réaliser vos corvées régulièrement.

Suggestion 5, excès de perfectionnisme
Avez-vous déjà rencontré une personne perfectionniste heureuse ? Vouloir que chaque tâche soit parfaitement accomplie est une cause perdue. Et cela peut facilement se transformer en procrastination, car la quantité de travail nécessaire pour réaliser parfaitement une tâche peut être énorme. Si vous êtes un perfectionniste, reconnaissez qu’il n’est pas désirable de tout faire parfaitement. Certes, il est nécessaire de très bien faire les choses importantes. Mais tout n’est pas extrêmement important. Est-ce que vous perdez du temps à faire de la “sur qualité“ ? Si oui, changer l’ordre de réalisation de vos activités. Accomplissez en premier les éléments absolument nécessaires de vos tâches, en excluant au début les éléments perfectionnistes non nécessaires. Vous pourrez ainsi plus facilement vous motiver à effectuer ces tâches, car elles vous paraîtront moins exigeantes.

Suggestion 6, plan quotidien
Il est utile d’avoir un plan quotidien. Sans un tel plan, il est facile de se laisser emporter par la fébrilité des activités de notre travail, et de se rendre compte soudainement en fin d’après midi que certaines tâches importantes n’ont pas été effectuées. Un bon plan de travail quotidien (préparé la journée précédente), vous aidera à équilibrer vos journées, ce qui facilite la réalisation de tâches moins agréables, trop souvent remises au lendemain.

Suggestion 7, fausses excuses
Pour surmonter la procrastination, il est utile d’identifier les excuses qui nous empêchent d’agir. Une fois vos excuses clairement identifiées, faites leur passer l’épreuve d’un regard rationnel. Par exemple, si votre excuse pour ne pas faire de ménage est "je n’ai pas assez de temps", demandez-vous si vous avez le temps pour des choses moins importantes que d’avoir une résidence harmonieuse et en ordre. Si oui, alors vous avez une fausse excuse. Un bon nombre d’excuses ne survivent pas longtemps à une analyse rationnelle.

Suggestion 8, exercice physique extérieur
Voici un petit truc bien simple pour augmenter votre motivation, il s’agit de faire un peu d’exercice physique (si possible cardiovasculaire) avant de prendre la décision d’effectuer ou pas une corvée. L’air frais et l’activité physique suffisent parfois à vaincre momentanément notre tendance à l’immobilisme et à la procrastination.

Suggestion 9, travail d’équipe
Si le contexte le permet, réalisez avec une autre personne (un ami si possible) la tâche que vous repoussez indument. Ceci a plusieurs avantages potentiels. Premièrement, la tâche en question pourra vous sembler moins désagréable (parfois même plaisante), si elle est faite en équipe. Deuxièmement, vous devrez planifier avec votre équipier des périodes de travail. La présence prévue de quelqu’un vous incitera à ne pas reporter ces sessions de travail, car vous vous serez (du moins un peu) engagé envers cette personne. Finalement, le travail d’équipe pourrait vous faire percevoir des façons différentes de réaliser la tâche en question, qui peuvent être plus efficaces et/ou plus agréables.

Facteur de succès, absence de fatigue et de stress
Changer votre attitude par rapport à certaines tâches pénibles est une transformation significative. Si possible, éviter d’être fatigué ou stressé lors de ce changement, sinon votre motivation et votre capacité à faire les sacrifices nécessaires pour vaincre la procrastination seront diminuées. En résumé, si vous êtes épuisés, vaut mieux prendre du repos avant de faire des changements majeurs dans votre comportement.

Conclusion
Il appartient à chacun de nous de prendre la décision ferme de se débarrasser de la procrastination. C’est un choix très important, car ce changement, une fois bien intégrée dans notre comportement, a le pouvoir de nous faire progresser significativement vers un mieux-être. Mais il est préférable d’être réaliste. La procrastination est un problème difficile à résoudre. A court terme, il est presque impossible d’éliminer totalement la procrastination, mais en faisant des efforts sincères vous pouvez faire des progrès significatifs. Votre but initial ne devrait donc pas être faire disparaître complètement la procrastination. A court terme, votre objectif devrait plutôt d’être bien outillé pour y faire face ; et de progresser pas à pas vers une vie plus harmonieuse sans les problèmes qu’entraîne la procrastination.

"La procrastination s’entretient par le repos,
le courage s’entretient par le travail."

Denis St-Pierre

N’abandonnez pas


Oui la vie est parfois difficile, mais pourtant elle offre tant de doux moments ..
Passer au travers des jours gris permet de mieux apprécier ce que nous avons et se rappeler qu’ailleurs il y a toujours des pires que nous
Nuage

N’abandonnez pas

Quand tout va mal, comme c’est parfois le cas.
Quand la vie semble dure et pleine de tracas.
Quand l’argent manque et que les dettes s’accumulent.
Quand vous voulez sourire mais que les larmes perlent.
Quand demain semble loin et que le moral est bas.
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas!

La vie n’est pas facile si l’on veut réussir,
c’est un combat sans fin qui ne fait que grandir.
Certains baissent les bras fatigués de lutter,
quand en persévérant ils auraient pu gagner.
Gardez toujours l’espoir et le succès viendra!
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas!

Le but est souvent plus proche qu’on ne le croît.
Celui qui capitule apprend toujours après,
qu’en s’acharnant encore une dernière fois,
il aurait pu se voir couronné de succès.

Rien ne s’obtient jamais sans en payer le prix,
Le succès ne dépend que de la volonté.
C’est le fruit du labeur et de l’assiduité.
Persévérez toujours, envers et contre tout.
Gardez la tête haute au plus dur du combat.
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas.

(Auteur inconnu)

Instructions pour mener votre vie


Nous espérons tous laissé une trace quelque part sur terre … En appliquant de bons principes, partager, aimer, respecter, en gardant de bonne relation, la vie est plus agréables pour nous et ceux qui nous entourent .. et c’est comme cela que les autres se souviendrons de nous de façon positive
Nuage

Instructions pour mener votre vie

1 Tenez compte du fait que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.

2 Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon.

3 Suivez les trois R:

Respect de soi-même
Respect des autres et
Responsabilité de tous vos actes.
 
4 Souvenez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.

5 Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.

6 Ne laissez pas une petite dispute meurtrir une grande amitié.

7 Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.

8 Passez un peu de temps seul chaque jour.

9 Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s’envoler vos valeurs.

10 Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure des réponses.

11 Vivez votre vie d’une façon bonne et honorable. Ainsi, lorsque vous vieillirez et que vous regarderez en arrière, vous en profiterez une deuxième fois.

12 Un foyer aimant est la fondation de votre vie.

13 Dans les désaccords que vous avez avec ceux que vous aimez, ne vous occupez que de la situation actuelle. Ne réveillez pas le passé.

14 Partagez votre savoir. C’est une manière d’atteindre l’immortalité.

15 Soyez tendre avec la terre.

16 Une fois par an, allez quelque part où vous n’êtes jamais allé auparavant.

17 Souvenez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle l’amour que chacun porte à l’autre dépasse le besoin que vous avez de l’autre.

18 Jugez vos succès d’après ce que vous avez dû sacrifier pour les obtenir.

19 Approchez l’amour et la cuisine avec un abandon insouciant.

Dalaï-Lama