Les vétérinaires alertent : habiller son chien peut lui causer des problèmes de peau !


Je comprends que pendant les journées très froides certains chiens ont besoin d’une protection supplémentaire comme les chiots, les chiens avec peu de poils et encore les vieux chiens, alors que ceux avec de la fourrure, c’est vraiment du superflue qui pourrait leur causer même des problèmes de santé
Nuage

 

Les vétérinaires alertent : habiller son chien peut lui causer des problèmes de peau !

 

Sans le savoir, les propriétaires de chiens qui font porter des vêtements à leurs animaux peuvent leur créer des ennuis de santé. C’est du moins ce que révèle une récente étude britannique…

Membre à part entière des familles dans lesquels ils vivent, les chiens sont souvent considérés comme des enfants. Leurs propriétaires font tout pour leur bien-être et ne lésinent généralement pas sur les moyens pour les «faire beau» et les mettre à l’abri de tout. Si bien que selon une enquête menée par Direct Line Pet Insurance, 81% des possesseurs de canidés ont déjà acheté au moins un manteau à leur animal. Efficace ou inutile ? Tous les vétérinaires ne partagent pas la même opinion.

Surchauffe, stress et maladie de peau

Faire porter un manteau isolant à un très jeune chiot, un chien fragile et peu poilu ou à un chien âgé est utile pour le protéger du froid hivernal. Mais outre mesure, il est déconseillé d’habiller son animal : doté de fourrure il est naturellement suffisamment protégé. Mais ça, nombreux sont les propriétaires à l’oublier… et à se retrouver ensuite chez le vétérinaire. Parmi les 23 spécialistes interrogés dans le cadre de cette étude, 32% ont admis être préoccupés par le port de vêtements imposé aux animaux. Et pour cause, ils sont parfois responsables de dermatites atopiques ou encore d’allergies. Mais ce n’est pas tout : porter un manteau n’est pas naturel pour un chien si bien que ça peut le stresser… ou le mener à être victime d’une surchauffe !

Les races de chien les plus concernées par ce genre de désagréments sont le Westie (70%), les Shar Pei et Labrador (35%) ainsi que les Staffordshire Bull Terrier et Boxer (26%).

https://wamiz.com/

Un chien meurt en jouant avec une recharge de cigarette électronique


C’est bien d’arrêter de fumer, mais que se soit aidé par des médicaments vendus en vente libre ou par prescription ou encore en essayant avec la cigarette électronique, il y a des précautions a prendre comme tout produit dangereux. C’est dangereux pour les enfants et les animaux ….
Nuage

 

Un chien meurt en jouant avec une recharge de cigarette électronique

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Degilbo on flickr – Flickr

Ivy, une jeune femelle Staffordhsire Bull Terrier âgée de seulement 14 semaines, est décédée il y a quelques jours en Grande Bretagne, après avoir ingéré une partie du contenu d’une recharge de cigarette électronique, rapporte le Daily Mail.

Son propriétaire, Keith Sutton, avait laissé une recharge de liquide sur la table de sa salle à manger. Le chiot s’en est emparé, l’a mâchouillée, et a avalé un peu de produit. Très vite, en seulement quelques secondes, l’écume est venue à la bouche de la chienne, qui s’est mise à vomir.

Morte en quelques heures

Keith l’a emmenée d’urgence chez le vétérinaire. Mais malgré les efforts des médecins, la jeune chienne est morte d’un empoisonnement à la nicotine tôt le lendemain.

Vomissements, diarrhée, difficultés à respirer, problèmes cardiaques sont autant de symptômes typiques d’une intoxication à la nicotine.

Si seules de grandes quantités de nicotine peuvent nuire à l’humain, il suffirait de 10 mg par kilo de poids de l’animal pour qu’il soit en danger. Ivy n’avait que 14 semaines, ce qui l’a rendue plus vulnérable encore.

Tandis que de plus en plus de fumeurs à travers le monde se laissent séduire par la cigarette électronique, il est très important de rappeler que ce produit n’est pas inoffensif. Il est primordial de le garder hors de portée des enfants, et des animaux.

« Le fluide est potentiellement mortel pour les chiens, qui sont parfaitement capables de faire passer un croc à travers l’emballage«  alerte un porte-parole des services vétérinaires de Hayle, dans les Cornouailles.

Keith Sutton est aujourd’hui rongé par la culpabilité, et c’est pour éviter que d’autres drames se produisent qu’il a décidé de témoigner. 

http://wamiz.com/