Une mort lente pour Internet Explorer


Internet Explorer a été longtemps le web le plus utilisé des internautes, mais avec Firefox et Google Chrome, il n’a pas cessé de dégringoler la pente. Microsoft a donc choisi de se tourner vers un autre navigateur, laissant Explorer trainer la patte jusqu’à sa propre perte
Nuage

 

Une mort lente pour Internet Explorer

 

Joyeux anniversaire et bon vent! Vingt ans après le lancement de la première version d’Internet Explorer, Microsoft s’apprête à tourner une page de l’histoire du web.

D’après le site américain The Verge, le directeur marketing de Microsoft Chris Capossela a confirmé au cours d’une conférence le 16 mars son nouveau projet de navigateur web. En revanche, il n’a pas donné de détails sur ses futurs atouts.

Pour l’instant, il est connu sous le nom de Project Spartan. A terme, il est appelé à remplacer Internet Explorer.

« Nous recherchons la nouvelle marque, ou le nouveau nom, de notre navigateur sur Windows 10. Nous continuerons d’avoir Internet Explorer, mais nous aurons aussi un nouveau navigateur baptisé Project Spartan (…). Nous devons encore lui trouver un nom », a déclaré Chris Capossela.

Il n’est donc pas question de tuer Internet Explorer d’un seul coup, plutôt de le condamner à une mort lente. D’après The Verge, il sera toujours embarqué sur certaines versions de Windows 10, mais Project Spartan sera la principale porte d’entrée vers le web.

L’histoire du web est étroitement liée à celle d’Internet Explorer. Lancé en 1995, il a longtemps été la référence du marché. Mais après un pic à plus de 90% de parts de marché dans le monde au début des années 2000, sa position n’a cessé de s’effriter. Sous les coups de Firefox à partir de 2004, puis de Chrome en 2008, il a vu sa position dégringoler autour de 20% en 2014.

Part de marché des navigateurs internet

http://quebec.huffingtonpost.ca/