Quand les lézards mènent le monde


Je ne sais pas si le cinéma y est pour quelque chose dans ces légendes urbaines, mais il semble que beaucoup croient a des choses étonnantes .. Même s’il se peut qu’il y a des choses qu’on cachent au monde .. je trouve que certaines convictions enfin pour ma part sont loufoques
Nuage

 

Quand les lézards mènent le monde

 

Le président américain John F. Kennedy, à Dallas,... (PHOTO ARCHIVES AP)

Le président américain John F. Kennedy, à Dallas, quelques instants avant son assassinat, le 22 novembre 1963.

PHOTO ARCHIVES AP

JUDITH LACHAPELLE
La Presse

Douter de la version officielle de l’assassinat du président John F. Kennedy est une chose. Croire que des hommes-lézards contrôlent le monde, que l’homme n’a jamais mis le pied sur la Lune ou que Paul McCartney est mort depuis 45 ans en est une autre. L’institut de sondage américain Public Policy Polling a dévoilé mardi d’étonnants résultats d’un sondage sur les théories conspirationnistes les plus populaires aux États-Unis. Portrait d’une Amérique qui doute.

4 %

croient que des «reptiles humanoïdes» (ou hommes-lézards) contrôlent la société en infiltrant le pouvoir politique.

21 %

sont convaincus qu’un ovni s’est vraiment écrasé à Roswell, au Nouveau-Mexique, en 1947, et que le gouvernement cache cette information à la population. Par ailleurs, 29% des électeurs croient que les extraterrestres existent.

7 %

pensent que l’homme n’est jamais allé sur la Lune.

51 %

estiment que l’assassin de John F. Kennedy, Lee Harvey Oswald, n’a pas agi seul en 1963. Il faisait partie d’un grand complot pour se débarrasser du président. Seul le quart des électeurs croit que Oswald a agi seul.

13 %

croient que le président Barack Obama est l’Antéchrist. Et un électeur républicain sur 5 en est convaincu, comparativement à 6 électeurs démocrates sur 100.

5 %

sont persuadés que Paul McCartney est mort en 1966 dans un accident de voiture et qu’il a été secrètement remplacé par un sosie pour que les Beatles puissent poursuivre leur carrière.

6%

croient qu’Oussama ben Laden est toujours vivant.

Source: Public Policy Polling – le sondage a été réalisé auprès de 1247 électeurs inscrits auprès du gouvernement américain entre le 27 et le 30 mars 2013. La marge d’erreur est de 2,8points de pourcentage.

http://www.lapresse.ca

Transformez les calories en distance à marcher!


Même en ayant toutes les informations caloriques et le temps de marche qu’il faut faire sur un choix de repas au restaurant, je ne suis pas certaine que cela vaut la peine … Cependant, il est clair que c’est mieux d’avoir les informations si on considère que les autres ont choisit des mets plus caloriques …Je penche plus pour une meilleur éducation sur la nutrition et l’activité physique .. cela ferait une plus grande différence
Nuage

 

Transformez les calories en distance à marcher!

 

Pas facile de choisir des plats santé ou peu caloriques au restaurant?

Un sondage américain suggère de transformer les nombres de calories en distance à parcourir pour les brûler. Cela aiderait à faire de meilleurs choix alimentaires. En fait, cette méthode nous permettrait de réduire l’apport calorique de 200 calories…

Le maire de la ville de New York, Michael Bloomberg, fait la guerre aux boissons sucrées et aux formats géants (il a d’ailleurs perdu sa bataille juridique visant à interdire les formats XXL). Mais dernièrement, le département de la Santé de la ville a lancé une campagne publicitaire dans laquelle on indiquait le nombre de miles qu’une personne doit marcher pour brûler les calories contenues dans une boisson gazeuse de 591 ml. Pour éliminer l’apport calorique d’une bouteille de soda, il faut marcher près de 5 km!

L’initiative a intéressé le scientifique Anthony Viera et son équipe de l’école de médecine de l’Université de la Caroline du Nord, qui ont mené un sondage en ligne auprès de 802 personnes.

D’après le magazine Scientific American, ils ont présenté quatre menus hypothétiques aux participants: le premier fournissait le nombre de calories de chaque plat, le deuxième présentait aussi le nombre de minutes de marche nécessaires pour brûler les calories indiquées, le troisième indiquait le nombre de calories, mais aussi la distance à parcourir pour les éliminer, et le dernier ne donnait aucune information nutritionnelle.

Pour le deuxième et troisième menu, les calculs se sont basés sur une personne pesant 160 livres qui marcherait à une vitesse de 1,6 km par 30 minutes. Ainsi, pour un burger de 250 calories, il faudrait marcher 2,6 miles ou 78 minutes.

Les résultats?

 Ceux qui avaient la distance de marche à faire inscrite au menu auraient commandé en moyenne un repas de 826 calories.

Ce chiffre monte à 916 calories pour ceux qui avaient nombre de minutes de marche

et à 927 calories pour ceux qui n’avaient que le nombre de calories inscrites au menu.

Enfin, ceux qui n’avaient aucune information nutritionnelle auraient choisi un repas totalisant en moyenne 1020 calories!

http://lafouinecuisine.ca

Non aux produits fabriqués par les enfants!


C’est inadmissible que des enfants soient sur le marché du travail au lieu de vivre leur vie d’enfant .. Inadmissible que nous profitons de ce travail qui est souvent dans des conditions pitoyables . Mais comment faire pour ne pas encourager cette situation quand il n’est inscrit nullement qui a fait les articles vendus .. Peut-être que les entreprises ne devraient pas se fournir au près de ces compagnies qui utilisent des enfants ..
Nuage

 

Non aux produits fabriqués par les enfants!

 

Non aux produits fabriqués par les enfants!

Dans certains pays, des enfants sont forcés à travailler dans un environnement sale et dangereux.|Photo: AFP/Archives

Les consommateurs canadiens sont plus enclins à débourser davantage d’argent pour un produit s’ils ont l’assurance qu’il n’a pas été fabriqué par un enfant, révèle un sondage Ipsos Reid commandé par Vision Mondiale.

L’enquête d’opinions indique qu’environ sept personnes sur dix sont prêtes à dépenser quelque 16 % de plus pour un produit exempt de toute implication d’une main-d’œuvre enfantine.

Toutefois, le sondage indique que 40% des répondants ignorent que, dans certains pays, des enfants sont forcés à travailler dans un environnement sale et dangereux, et dans des conditions dégradantes.

«Nous savons que la demande pour des biens bon marché alimente l’horrible crime qu’est l’exploitation des enfants. Au moment où je prépare la rentrée scolaire pour mes enfants et que je jongle avec leurs besoins, j’ai une pensée pour les enfants dans les autres pays», a relaté Cheryl Hotchkiss, de Vision Mondiale.

Le sondage révèle aussi que plus de 90% des Canadiens se disent prêts à encourager les entreprises qui garantissent que les produits n’ont pas été fabriqués par des enfants exploités.

Vision Mondiale estime que 126 millions d’enfants dans le monde travaillent dans des conditions dangereuses. Le sondage a été mené du 30 juillet au 3 août auprès de 1047 Canadiens.

http://fr.canoe.ca

Les automobilistes encore nombreux à parler au cellulaire


Une fois, j’ai texté en marchant  et j’ai risqué de faire un face a face avec un poteau, pis j’étais loin de la rue … alors, je m’arrête maintenant si je dois texté même a pied  Alors imaginez en auto que ce soit pour texté ou avoir en main un cellulaire pour parler le tout en conduisant est irresponsable Est-ce que les utilisateurs de cellulaires ont un cerveau en moins quand ils sont au volant ?
Nuage

Les automobilistes encore nombreux à parler au cellulaire

Canada - Les automobilistes encore nombreux à parler au cellulaire

Photo mario beauregard – Fotolia.com

TORONTO – Malgré les lois interdisant aux automobilistes d’utiliser un téléphone cellulaire traditionnel, un sondage révèle qu’un comportement fautif a été observé par la vaste majorité des Canadiens.

Une enquête sur les comportements des automobilistes menée en ligne par la firme Angus Reid auprès de 1001 Canadiens, les 28 et 29 juin 2012, révèle que 90 % des répondants disent avoir vu, dans les 30 jours qui ont précédé, un conducteur avec son téléphone cellulaire en main, et ce, bien que cela soit interdit.

Près de 87 % des répondants au Québec ont dit avoir observé un conducteur parler au cellulaire, soit la plus faible proportion au pays, à égalité avec les personnes sondées dans les provinces Atlantique.

Le plus grand nombre de fautifs a été observé en Colombie-Britannique, alors que 95 % des répondants ont dit avoir vu un conducteur parler au cellulaire.

Bien que les citoyens soient nombreux à observer plusieurs types de comportements dangereux sur la route, seulement 9 % des répondants disent avoir appelé la police pour le signaler.

http://fr.canoe.ca

Sabotage Les femmes mettent en ligne des photos peu flatteuses de leurs amies


Il y a des fois que les femmes sont vraiment méchantes entres elles … Bon même si ce sondage est fait au Royaume Uni,  je  ne serais pas surprise que le résultats soient semblables au Canada, USA et même bien d’autres pays en Europe …
Nuage

 

Sabotage

Les femmes mettent en ligne des photos peu flatteuses de leurs amies

 

Sabotage - Les femmes mettent en ligne des photos peu flatteuses de leurs amies

Photo Jiri Miklo – Fotolia.com

Près de la moitié des femmes qui ont répondu à un sondage réalisé au Royaume-Uni ont dit publier des photos peu flatteuses d’autres femmes sur les réseaux sociaux, en sachant très bien qu’elles vont détester ça.

L’enquête a révélé que 24 % des répondantes avaient délibérément mis en ligne et identifié une photo peu flatteuse d’une amie en bikini, tout en sachant que l’amie en question ne serait pas contente.

Un peu moins de la moitié des personnes interrogées, soit 45 %, avait fait la même chose avec la photo d’une amie dans une tenue peu flatteuse, et 41 % ont publié des photos de leurs copines sans maquillage.

Mais le pire, c’est la motivation derrière ce geste, que MyMemory.com, le site de photos souvenirs ayant mené l’enquête, qualifie carrément de «sabotage photo».

De toutes les femmes qui ont commis des actes de «sabotage photo», 51 % ont dit l’avoir fait parce qu’elles n’aimaient pas leur soi-disant amie. Un autre 32 % l’a fait pour se venger, parce que leur amie avait affiché en premier une mauvaise photo d’elle.

MyMemory.com a interrogé 1512 femmes âgées de 18 ans et plus.

http://fr.canoe.ca

Sondage ►Le Québec ne se reconnaît pas dans le Canada de Harper


Les valeurs entre les Québécois et le reste du Canada ont de grands écarts et comme nous avons très souvent contesté la politique de Premier ministre Harper, nous en payons le prix … Nous valeurs sont bafoués et nos attentes d’un gouvernement se font toujours attendre C’est normale pourtant qu’un Nation soit différente d’une autre .. les valeurs entre la France et le Québec ont des similitudes mais aussi des grandes différences .. alors pour le Québec et le monde anglais … c’est sans doute la même chose sauf qu’en politique c’est désastreux
Nuage

 

Sondage ►Le Québec ne se reconnaît pas dans le Canada de Harper

 

Le Québec ne se reconnaît pas dans le Canada de Harper

Crédit photo : archives Reuters

Par Huguette Young | Agence QMI

Les Québécois ne se reconnaissent pas dans le Canada de Stephen Harper. Et ce courant est encore plus prononcé depuis que le premier ministre a remporté une majorité de sièges lors du scrutin du 2 mai.

C’est ce que révèle un vaste sondage de Léger Marketing mené pour le compte de l’Agence QMI.

Confinés dans l’opposition à la Chambre des communes, sans «porte-parole important» du Québec, les Québécois sont plus pessimistes que jamais face à l’avenir sous ce gouvernement «qu’ils ne souhaitaient pas», affirme le sondeur de Léger Marketing, Christian Bourque.

En effet, près des deux tiers des Québécois estiment que le Canada va moins bien qu’il y a 10 ans alors qu’ailleurs au pays, c’est moins que la moitié des répondants qui ont cette opinion. À peine un Québécois sur cinq estime que le Canada va dans la bonne direction. Moins d’un Québécois sur 10 envisage l’avenir avec optimisme.


(Crédit: TVA Nouvelles)

À l’instar des autres Canadiens, les Québécois sont préoccupés face à la perspective d’une deuxième récession mondiale, mais l’insatisfaction va plus loin. Face au gouvernement Harper, il y a une «crise de confiance» à l’égard des symboles et des principes de conservatisme social, reprend M. Bourque.

«C’est une droite qui ne nous ressemble pas», affirme-t-il.

Ce «choc» des valeurs se mesure dans plusieurs dossiers où les Québécois et les Canadiens ont des points de vue opposés. Les Québécois sont contre l’extraction de pétrole des sables bitumineux et le financement accru de l’armée canadienne. Ils sont deux fois moins favorables à l’achat de chasseurs F-35, très réticents face au retrait du Canada du Protocole de Kyoto et encore plus réfractaires à la promotion des symboles de la monarchie, mais plutôt favorables au droit à l’avortement. Moins d’un Québécois sur cinq appuie l’abolition du registre des armes d’épaule alors que le tiers des citoyens hors Québec s’y dit favorable.

Les Québécois et les Canadiens partagent certaines valeurs, mais celles-ci se comptent sur le bout des doigts: la construction de l’oléoduc Northern Gateway, l’imposition de peines d’adultes pour les jeunes contrevenants coupables de crimes graves et la réduction de 10% des dépenses de l’État. La peine de mort pour certains criminels dangereux et une présence militaire accrue dans l’Arctique sont les valeurs pour lesquelles les opinions des Québécois et des Canadiens sont les plus rapprochées.

Ce sondage fait ressortir également que les personnes du ROC (Rest of Canada) vivent, eux aussi, des déchirements existentiels.


(Crédit: TVA Nouvelles)

S’ils trouvent les Québécois «chialeux» au sujet de leur relation avec Ottawa et estiment que ceux-ci représentent un «fardeau», une majorité souhaite que le Québec demeure au sein du Canada.

«À ce titre, les Albertains sont ceux qui sont les plus irrités par les Québécois, peut-être parce que l’Alberta leur envoie un chèque de péréquation directement de leurs poches», croit M. Bourque. En Ontario et dans les provinces atlantiques, l’attitude à l’égard du Québec est beaucoup plus positive.

Quant aux Québécois, plus de la moitié d’entre eux estiment qu’ils représentent un atout pour le Canada. Or, plus du tiers sont d’avis contraire pour des raisons qui demeurent obscures.

Pour le politologue Louis Massicotte, de l’Université Laval, ce sondage montre avant tout que le programme du gouvernement Harper «reflète les priorités d’autres électeurs que ceux du Québec».

«Les Québécois sont dans l’opposition et ils en paient le prix», a-t-il noté.

Historiquement, les Québécois «étaient bien installés» au pouvoir à Ottawa, avec les conservateurs de centre-droite de Brian Mulroney et les libéraux de Jean Chrétien qui décrochaient 44% du vote au Québec en l’an 2000.

En fait, l’un des «reproches» qui était fait au gouvernement Mulroney, «c’est qu’il s’écrasait devant le Québec», qu’il s’agisse du défunt Accord du lac Meech, du traité canado-américain de libre-échange ou du renforcement de la Loi sur les langues officielles, a rappelé M. Massicotte.

Aujourd’hui, le refus du gouvernement Harper «de pousser le bilinguisme plus loin», passe mal.

«On a l’impression de vivre une régression historique», résume-t-il.

Ce sondage a été réalisé auprès de 2509 répondants du 28 février au 5 mars. La marge d’erreur est de 2% dans 19 cas sur 20.

Dossiers où les Québécois et les Canadiens ne se rejoignent pas
(Opinions favorables)

Le droit à l’avortement
Québec: 85%
Reste du Canada: 66%

L’extraction du pétrole des sables bitumineux
Québec: 36%
Reste du Canada: 63%

L’abolition du registre des armes à feu
Québec:18%
Reste du Canada: 48%

Le financement accru de l’armée canadienne
Québec: 19%
Reste du Canada: 37%

L’achat des avions F-35
Québec: 17%
Reste du Canada: 33%

Le retrait du Canada du Protocole de Kyoto
Québec: 11%
Reste du Canada: 32%

La promotion des symboles monarchiques
Québec: 9%
Reste du Canada: 36%

Valeurs communes partagées par les Québécois et les Canadiens des autres provinces
(Opinions favorables)

La construction de l’oléoduc Northern Gateway
Québec: 24%
Reste du Canada: 31%

L’imposition de peines adultes pour les jeunes contrevenants accusés de crimes graves
Québec: 60%
Reste du Canada: 70%

Compressions de 10 % dans les dépenses de l’État
Québec: 74%
Reste du Canada: 65%

Peine de mort pour les criminels dangereux
Québec: 49%
Reste du Canada: 49%

Présence militaire accrue/Arctique canadien
Québec: 44%
Reste du Canada: 48%

http://tvanouvelles.ca

Étude sur les réseaux sociaux → Les femmes plus enclines à effacer des amis que les hommes


Me semble que c’est moins compliqués de bloqué/supprimer une personne qui nous embête que de tout changer ses paramètres .. d’un autre coté sur Facebook dépendant du sujet on peut personnalisé a chaque fois qu’on met un billet ce qui donne je crois un certain avantage
Nuage

 

Étude sur les réseaux sociaux  → Les femmes plus enclines à effacer des amis que les hommes

 

Étude sur les réseaux sociaux - Les femmes plus enclines à effacer des amis que les hommes

© Shutterstock

WASHINGTON – Les femmes sont plus enclines à supprimer des «amis» sur les réseaux sociaux en ligne que les hommes et elles ont aussi tendance à choisir des paramètres de confidentialité plus restrictifs, selon une étude parue vendredi aux États-Unis.

L’enquête réalisée par l’institut de recherche Pew révèle en outre que les hommes sont deux fois plus nombreux que les femmes à publier des contenus qu’ils regrettent ensuite.

Selon ce sondage réalisé entre avril et mai 2011 auprès de 2277 adultes, 63 % en moyenne des utilisateurs de réseaux sociaux ont effacé des personnes de leur liste d’amis, contre 56 % en 2009. Ce chiffre atteint 67 % chez les femmes contre 58 % chez les hommes.

Sur le plan de la protection de la vie privée, 58 % des utilisateurs de réseaux sociaux sélectionnent des paramètres de confidentialité leur permettant de ne laisser leur profil accessible qu’à leurs « amis ».

Seulement 19 % des utilisateurs autorisent cet accès aux «amis d’amis», tandis que 20 % d’entre eux laissent leur profil accessible au large public.

En la matière, les femmes sont beaucoup plus disposées que les hommes à installer des paramètres de confidentialité plus restrictifs et à n’autoriser l’accès à leur profil qu’à leurs amis. Elles sont ainsi 67 % contre 48 % pour les hommes.

Quelque 93 % des personnes interrogées pour cette enquête de 2011 ont un profil Facebook contre 73 % en 2009. Par ailleurs, 23 % ont un profil Myspace contre 48 % en 2009, et 11 % ont un compte Twitter contre 6 % en 2009.

http://fr.canoe.ca

Sondage Léger Marketing ►La température a perdu le nord


Avec l’hiver bizarre que nous avons, il est clair que la météo nous intéresse ne fut que pour prévoir un peu a l’avance comment on s’habiller et sur cette année, se demander si on ajoute un article insolite en plein mois de Janvier.. le parapluie. Les tempête de neige nous y sommes habitués et c’est normale mais le verglas et la pluie devient un gros problèmes pour plusieurs d’entre nous ..
Nuage

 

 

Sondage Léger Marketing ►La température a perdu le nord

 

La température a perdu le nord

Crédit photo : Agence QMI

Selon un sondage effectué par Léger Marketing, la pire des météos pour les Québécois n’est pas le froid extrême, mais les précipitations de pluie verglaçante. Voici les résultats d’un sondage effectué du 17 au 18 janvier 2012 et auquel 500 personnes ont répondu.

L’enfer du verglas

Pour les Québécois la pire calamité n’est pas le froid extrême ni même la chaleur intense, mais bien le verglas causé par les variations rapides de température. La neige, la canicule, l’humidité, la pluie, les orages ou même la « sloche » sont des désagréments secondaires par rapport au verglas.

(photo: Journal de Montréal)

Quelle est la température

Est-ce qu’on sort aujourd’hui ? Comment je m’habille ? Est-ce qu’ils prévoient de la neige ? Peux-tu augmenter le chauffage ? Combien de temps cela me prendra pour me rendre à mon travail ce matin ? Les variations de température nous obligent à nous poser ces questions tous les jours.

La météo est devenue le sujet de l’heure au Québec bien avant le sport et la politique. 80% des gens consultent la météo tous les jours et plus de 90% en parlent avec leur entourage.

Croire aux prévisions?

Les prévisions météorologiques sont de plus en plus précises. Dans une vaste étude, Météo France estime que 94% des prévisions d’un jour sont exactes et 70% des prévisions trois jours aussi. Ils affirment que la prévision à trois jours a la même qualité aujourd’hui que la prévision à un jour qu’ils faisaient dans les années 80.

(photo: Journal de Montréal)

Mais les Québécois demeurent encore sceptiques. Seulement 59% croient aux prévisions météo alors que 35% n’y croient pas, mais ils vont quand même y jeter un coup d’oeil, au cas où.

Vive le soleil!

Les trois quarts des Québécois affirment qu’ils sont plus heureux lors d’une journée ensoleillée. Qu’il fasse chaud ou qu’il fasse froid, pourvu que le soleil soit au rendez-vous. Il y a en moyenne 102 heures de soleil par mois en janvier, 124 heures en février et 159 heures en mars et cela augmente jusqu’à 274 heures en juillet. Au moins, on s’en va dans la bonne direction.


(photo: Journal de Montréal)
Le secret de l’hiver

L’hiver divise le Québec en deux. Ceux qui font du sport extérieur aiment l’hiver alors que ceux qui se protègent à l’intérieur haïssent l’hiver. C’est simple au lieu de subir l’hiver, apprivoisez-le. Sortez, bougez, amusez-vous et profitez de l’hiver. Et vous allez retrouver le sourire et … le Nord.

http://tvanouvelles.ca

«Jack», personnalité ayant le plus marqué 2011


Si plusieurs n’aime pas la politique, personne n’a été indifférent a la vague de Jack Layton et ce lors de sa remonté spectaculaire laissant le Bloc Québécois loin derrière et fragilisé le parti de Stephen Harper. Nous avons suivi son combat et sa mort a émue plus d’un surtout son dernier message avant de mourir qui a été un cri du coeur d’un grand homme
Nuage

 

«Jack», personnalité ayant le plus marqué 2011

 

 

OTTAWA – John Gilbert Layton a porté des dizaines d’étiquettes différentes durant sa vie passée au service du public: militant, guitariste, père et, finalement, chef de l’Opposition officielle.

Mais la plupart des Canadiens le connaissaient simplement par son prénom: Jack.

Aucune autre personnalité n’a autant fait les manchettes au cours de l’année 2011 que Jack Layton, faisant de lui la personnalité ayant le plus marqué l’actualité canadienne, selon le sondage annuel de La Presse Canadienne mené auprès des rédactions de tout le pays.

Avec 90 pour cent des voix, M. Layton arrive largement devant Stephen Harper, qui occupe la deuxième position du palmarès, mais avec seulement cinq pour cent des voix.

«À lui seul, Jack Layton a modelé l’histoire politique du Canada en 2011, de la quasi-destruction du Bloc québécois à la marginalisation du Parti libéral, en passant par l’immense vide que son décès a laissé sur la colline parlementaire», a expliqué Brodie Fenlon, directeur de l’information chez The Huffington Post Canada.

La Presse Canadienne a aussi réalisé un sondage en parallèle auprès de la population, en collaboration avec Yahoo! Canada. Le résultat a été le même: un raz-de-marée nommé Jack Layton, avec plus de la moitié des votes. Mais c’est le controversé commentateur de hockey Don Cherry qui arrive deuxième avec 16 pour cent des voix, suivi de Stephen Harper avec 10 pour cent, et des «indignés» avec 9,5 pour cent.

«C’est à lui que le NPD doit son statut d’Opposition officielle, qui s’appuie sur son raz-de-marée au Québec et la quasi-disparition du Bloc québécois, qui a ébranlé tout le mouvement souverainiste», a estimé Josée Boileau, rédactrice en chef du quotidien Le Devoir.

«Et l’importance de Jack dans cette percée historique — plus importante même que le fait que le Parti conservateur de Stephen Harper forme maintenant un gouvernement majoritaire — est devenue encore plus évidente depuis son décès, qui a complètement fragilisé son parti.»

La marque de commerce du politicien ne s’est pas bâtie à coup d’études de marché et de groupes de discussions organisés par des professionnels des relations publiques. Elle s’est construite lentement, avec des années passées à mettre de l’avant son authenticité.

Lorsqu’il enseignait à des étudiants universitaires de Toronto, il n’hésitait pas à les inviter chez lui ou dans un pub du coin pour débattre de choses et d’autres.

En tant que conseiller municipal de Toronto, sa femme Olivia et lui enfourchaient leur tandem pour participer aux manifestations progressistes tenues dans les rues de la métropole canadienne.

Il était connu pour porter des chapeaux excentriques lors de collectes de fonds, pour ses discussions avec des ouvriers qui attendaient leur café matinal au Tim Hortons, et pour ses concerts improvisés à bord de son avion de campagne.

Dès son entrée au Nouveau Parti démocratique, il s’est révélé être un immense atout pour la formation politique, selon Vicky Smallman, une organisatrice néo-démocrate qui a d’abord rencontré Jack Layton au conseil municipal de Toronto.

«Habituellement, au sein du NPD, il y a d’un côté les experts des politiques publiques et, de l’autre, les organisateurs. Il y a souvent un conflit énorme entre les deux camps», a observé Mme Smallman. «Mais Jack a été capable de réunir ces pôles pour arriver à un très bon résultat.»

Sa combinaison parfaite de charisme et d’habileté politique a permis à la «machine NPD» d’avancer. La formation politique n’occupait que 19 sièges aux Communes lorsqu’il s’est emparé de la chefferie en 2003. Le caucus en comptait 29 en 2006, puis 37 en 2008.

Mais la magie n’a réellement opéré qu’en 2011, lorsqu’une vague orange a déboulé sur le Québec, donnant 103 sièges au parti et faisant de Jack Layton le chef de l’Opposition officielle.

«Jack Layton a réussi le tour de force de l’année en politique», a estimé Gaétan Chiasson, directeur de l’information à l’Acadie Nouvelle, à Caraquet. «Mais on retiendra surtout sa dignité face à la mort, et son message de paix et d’espoir.»

M. Layton avait révélé en 2010 qu’il souffrait d’un cancer de la prostate. Il promettait alors de lutter et de vaincre la maladie. Malgré une fracture à la hanche, il avait paru si énergique pendant la campagne électorale que son apparition télévisuelle de juillet a coupé le souffle au pays en entier. Jack Layton y apparaissait très amaigri et sa voix était rauque. Il n’était déjà que l’ombre de lui-même.

Jack Layton, comme à son habitude, jurait de poursuivre son combat. Mais il est mort le mois suivant. Il avait 61 ans.

Son décès a déclenché une véritable onde de choc au pays. L’hôtel de ville de Toronto s’est transformé en gigantesque ardoise pour les Canadiens en deuil. Lorsque la pluie effaçait les messages rédigés à la craie, des centaines d’autres mains venaient les renouveler.

«Mes amis, l’amour est 100 fois meilleur que la haine. L’espoir est meilleur que la peur. L’optimisme est meilleur que le désespoir», écrivait-il aux Canadiens, juste avant de mourir. «Alors aimons, gardons espoir et restons optimistes. Et nous changerons le monde.»

http://actualites.ca.msn.com

Internet: Les enfants manquent d’encadrement, révèle un sondage


C’est drôle que des parents ont si peur des conséquences d’internet mais avouent en même temps de ne pas discuter avec leur enfants et ne pas prendre les moyens pour contrôler et s’interressé a ce qu’ils font sur le net .. Avec tout les cybercriminels, les cyberprédateurs, les intimidateurs il me semble qu’ils faut enseigner dès le jeune âge a faire attention et a être prudent
Nuage

 

Internet: Les enfants manquent d’encadrement, révèle un sondage

Seulement un parent sur deux parle des dangers... (Archives La Presse)

Seulement un parent sur deux parle des dangers d’internet avec son enfant. – Archives La Presse

 

Silvia Galipeau, La Presse (Montréal)

 

Tous les parents s’entendent: Internet représente une importante source de danger pour les enfants. Paradoxalement, la moitié d’entre eux ne font pourtant rien pour les protéger.

C’est ce qui ressort du tout premier sondage jamais réalisé au Québec sur la question, rendu public hier par la Fondation Marie-Vincent, cyberaide.ca, en présence du Service de police de la Ville de Montréal, de la Sûreté du Québec et de la Gendarmerie royale du Canada.

«Les enfants manquent d’accompagnement sur Internet, c’est clairement ce qui ressort»,

a commenté René Morin, porte-parole de cyberaide.ca, un organisme relevant du Centre canadien de protection de l’enfance, qui reçoit par ailleurs 700 signalements par mois de cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet.

Ainsi, 80% des parents d’enfants de 3 à 12 ans estiment qu’Internet peut être une source de danger en matière d’exploitation sexuelle des enfants, révèle le sondage, réalisé cet été (du 22 juin au 10 juillet) par la firme Cefrio. Pire: la moitié des parents sondés estime aussi que leurs enfants ont déjà eu accès à des images sexuelles ou violentes; et un parent sur cinq pense que son enfant pourrait être la cible d’un cyberprédateur, ou encore victime d’intimidation par ses pairs.

Et que font les parents pour les protéger? Pas grand-chose: 50% des parents avouent ne pas discuter des dangers associés à Internet avec leurs enfants, et les trois quarts affirment ne pas utiliser davantage de logiciels de contrôle parental.

http://technaute.cyberpresse.ca