Les solutions hydroalcooliques pour se laver les mains, une fausse bonne idée?


Les solutions hydroacooliques ne sont pas des désinfectants miracles. Bien sûr, ils dépannent et sont utiles, mais le lavage des mains avec de l’eau et du savon ne doit surtout pas être négligé.
Nuage

 

Les solutions hydroalcooliques pour se laver les mains, une fausse bonne idée?

 

© getty.

Charlotte Costenoble

Tout le monde connaît bien ces solutions « sans eau », mais sont-elles réellement bénéfiques pour le nettoyage des mains?

Avantages et inconvénients

Pratiques et faciles d’utilisation, on trouve ces solutions hydroalcooliques un peu partout (pharmacie, grande surface,…). Leurs senteurs différentes et leur effet frais enchantent l’utilisateur. Mais sont-elles réellement à privilégier pour le nettoyage des mains? Oui, mais… il faut nuancer.

Ces solutions désinfectent les mains, ce qui est très utile dans la lutte contre la propagation des maladies. Malheureusement, trop de gens se contentent d’une petite goutte vite étalée. Pour utiliser correctement le produit, il faut en appliquer suffisamment (quantité qui couvre l’ensemble des deux mains). Il faut ensuite frictionner les paumes l’une contre l’autre et terminer en plaçant la face arrière des doigts dans la paume de la main opposée et frictionner les doigts par un mouvement d’aller-retour contre cette paume. L’opération doit au moins durer 20 à 30 secondes.

L’usage excessif de ces solutions hydroalcooliques n’est pas idéal non plus. Elles peuvent assécher la peau et la rendre plus fragile. Des microfissures cutanées se créent, véritables portes d’entrée aux infections. Enfin, si les mains comportent des souillures visibles, la solution hydroalcoolique ne suffira pas. Il faudra d’abord effectuer un nettoyage des mains à l’eau et au savon.

Se laver les mains: étape par étape!

Pourquoi se laver les mains?

Le nettoyage des mains est un geste santé primordial. Ces « outils » magnifiques, sont, malheureusement, vecteurs de nombreux germes pathogènes et peuvent être à l’origine d’infections diverses. L’hygiène de nos menottes (et de celles de nos proches) est donc indispensable pour prévenir la propagation de virus, bactéries, germes infectieux et ainsi éviter les épidémies.

Quand se laver les mains? Pas trop souvent…

La peau possède son propre microbiote. Les bonnes bactéries qui la recouvrent la protègent contre d’éventuelles infections. Elles empêchent la colonisation par des germes pathogènes et participent aux différents processus de cicatrisation lors de blessures. Un nettoyage trop régulier des mains peut détruire ce biofilm cutané essentiel.

…mais pas trop rarement non plus!

Ce geste simple est, malheureusement, trop souvent esquivé. Il doit se faire plusieurs fois par jour à certains moments clés de la journée: au sortir des toilettes, avant de préparer à manger, après un trajet en transport en commun, avant de passer à table, après s’être mouché ou avoir toussé/éternué, avant de s’occuper de bébé,…

Cas particulier: l’hôpital

Si vous rendez visite à une personne à l’hôpital, veillez toujours à la bonne hygiène de vos mains en entrant et en sortant de la chambre.

Comment se laver les mains?

Il faut préalablement humidifier les mains sous le jet d’eau, appliquer le savon (en quantité suffisante pour couvrir l’ensemble des mains) et le faire mousser en frottant ses paumes l’une contre l’autre; frictionner ensuite la paume de la main gauche sur le dos de la main droite en entrelaçant bien les doigts; répéter l’opération avec la paume de la main droite sur le dos de la main gauche.

On passe alors aux pouces. Il faut s’attarder sur chaque pouce en les frottant bien grâce à la paume de la main opposée. On finit par bien nettoyer le bout des doigts de chaque main en les tournant dans la paume de l’autre main; rincer et sécher avec un tissu propre ou jetable.

L’opération doit durer au moins 40 à 60 secondes pour être correctement effectuée.

https://www.7sur7.be/

Une nouvelle «drogue» dangereuse


C’est vraiment inimaginable de voir comment des adolescents parviennent a trouver des moyens pas cher a se droguer avec des recettes maison qu’ils trouvent dans la maison qui pourtant parait bien inoffensif .. Mais les résultats peuvent être mortels
Nuage

 

Une nouvelle «drogue» dangereuse

 

Une nouvelle «drogue» dangereuse

Le détournement par les adolescents des solutions hydroalcooliques à des fins éthyliques inquiète les parents américains
© Shutterstock

Aux États-Unis, un nouveau phénomène inquiète les parents. Les médias de Los Angeles rapportent que les adolescents se sont tournés vers les solutions hydroalcooliques, habituellement employées pour se laver les mains, pour se concocter des cocktails maison qui peuvent les envoyer à l’hôpital.

 

Ces solutions affichent 62 % de volume d’alcool, que les adolescents extraient à l’aide de sels de bain.

D’après le Los Angeles Times, six ados de la région de Los Angeles ont fini à l’hôpital suite à des intoxications éthyliques. Ce nouveau phénomène a poussé les autorités de santé publique locales à tirer la sonnette d’alarme pour avertir les parents.

Ce n’est pas le premier produit de consommation courante qui est détourné par les adolescents en manque de sensations fortes: les bains de bouche, le sirop pour la toux et l’extrait de vanille font partie des classiques du genre.

Les spécialistes de la santé publique conseillent aux parents qui se font du souci d’acheter des mousses hydroalcooliques plutôt que des gels, ces derniers facilitant l’extraction de l’alcool.

http://fr.canoe.ca