FRANCE : Un homme retrouvé pendu huit ans après son suicide


C’est une grande tristesse de voir que même dans un milieu peuplé, il y a des gens qui passent inaperçu, jusqu’à temps que la justice s’en mêle pour les problèmes de dettes Une personne s’est enlevé la vie et personne, aucun voisin ne s’est inquiété
Nuage

 

FRANCE : Un homme retrouvé pendu huit ans après son suicide

 

MEAUX  – Un homme a été retrouvé pendu dans son appartement, huit ans après son suicide, par la personne qui venait d’acheter ce bien saisi pour régler des créances qui s’accumulaient, vendredi à Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne), selon plusieurs sources. 

La thèse du suicide de cet ancien agent de sécurité d’origine cambodgienne, qui contestait en 2005 son licenciement devant la justice, ne semble faire aucun doute. Selon plusieurs sources qui ont confirmé à l’AFP les informations publiées par Le Parisien, il a été retrouvé «momifié» après s’être pendu à un drap, contre la porte d’entrée de son appartement dans la ville nouvelle de Bussy-Saint-Georges.

«C’est le drame de la grande couronne parisienne, cette capacité à être isolé au milieu de la densité», a relevé une source proche du dossier.

Cet homme d’une quarantaine d’années «avait coupé les ponts avec sa famille» depuis plusieurs années au moment de sa mort, a précisé une source policière. «Son origine asiatique avait laissé penser à ses voisins qu’il avait quitté Bussy et était retourné au pays», a souligné une source judiciaire. Aucun signalement de sa disparition n’avait d’ailleurs été fait, selon la source proche du dossier.

«Personne ne s’était inquiété» de la disparition de cet homme solitaire, qui n’était pas impliqué dans la communauté khmer, pas même ses copropriétaires, qui lui réclamaient pourtant des sommes de plus en plus élevées pour les charges impayées, a ajouté la source policière.

C’est finalement l’action en justice du syndicat de copropriétaires et de sa banque, à laquelle il n’avait plus réglé les traites de son crédit immobilier, qui ont mené à la saisie et à la vente de son appartement. Vendredi, l’acheteur «venait accéder aux lieux pour faire un peu le ménage, avec l’aide d’un serrurier», quand il a découvert le corps, selon la source policière.

La dépouille «était en parfait état, tout comme l’appartement», a précisé la source policière, décrivant un homme «qui avait des TOC (troubles obsessionnels compulsifs), était très à cheval sur la propreté chez lui, son appartement était hyper clean».

Ce qui peut expliquer pourquoi aucune odeur n’a été perçue, dans cet immeuble moderne dont les appartements sont très bien isolés, selon la source proche du dossier. 

http://www.journaldequebec.com/

Un bol de soupe anti-solitude!


Voilà une façon de faire ancrer de bien mauvaises habitudes avec un bol a soupe … Rester brancher au téléphone même en mangeant seul n’aide pas a mieux savourer le repas Enfin .. non merci pas pour moi ce bol
Nuage

 

Un bol de soupe anti-solitude!

 

Pensé pour ceux qui se retrouvent à manger en solitaire, le bol à soupe rāmen anti-solitude est doté d’un compartiment pour y placer… son téléphone intelligent!

Untitled-1-519

Il nous faudra attendre un peu avant de pouvoir nous procurer un bol, car la compagnie Miso Soup Design, à l’origine de ce gadget, n’est qu’à l’étape de prototype.

Les designers Minni Jan et Daisuke Nagatomo ont eu l’idée de ce bol high-tech après avoir vu un Taiwanais manger au restaurant seul et accompagné de son téléphone qu’il tenait d’une main et qu’il ne pouvait quitter des yeux.

«On l’a fait pour s’amuser, c’est sarcastique. On ne fait pas la promotion du téléphone», a dit Daisuke Nagatomo au Daily News de New York.

L’invention tombe à point, car ici comme aux États-Unis, on découvre tranquillement les soupes miso aux nouilles rāmen. D’origine japonaise, la soupe rāmen est un bouillon avec des nouilles à base de poisson ou de viande et assaissonée de miso. Elle peut être accompagnée de viande et de légumes. À Montréal, on peut en déguster dans les restaurants isakaya comme Big in Japan etImadake, mais aussi au restaurant Ramen Misoya (qui en fait une franchise), située sur la rue Bishop au centre-ville. 

http://lafouinecuisine.ca

Lettre à mon cœur


D’autres poèmes de la peine de cet ami a suivi, car cela a duré plusieurs mois voir plus d,un an, avant qu’elle s’atténue A tous les soirs sur MSN, il racontait quelques fois d’espoir mais souvent ce fut son désespoir que cet amour n’aboutisse point
Nuage

Lettre à mon cœur

Cet amour était signe d’un destin
L’éclat du tonnerre se fige en vain
Puis, deviens lumière blanche dans les cieux
J’ai surpris la tristesse dans ses yeux
Mon amour aurait sans doute vaincu
Cet état de solitude vécu

Je créais des palais en papier
Agrémenté de jardins princiers
Espoir qu’un jour des fontaines de marbres
Jaillissent au milieu de centaines d’arbres
Peut-être que le mur des amertumes
Reste  un cauchemar décrit par ma plume

Respirant à même son souffle errant
À la vue d’images de rires d’enfants
Que l’aquarelle colore ses joues rouges
J’ai cru que son cœur, pour moi seul bouge
Pour cette âme solitaire, j’ai juré
Donnant ma folie pour l’enivrer

Celui qui offre sa vie à une âme
Donne à l’humanité  tout un charme
Cette destinée, je cherchais refuge
Car mes sentiments étaient déluge

Ma vie, reflétait  que des tourments
A perdre l’esprit de discernement
Cette romance a réduit mon sommeil
A chercher souvenirs de merveille

Tout  n’était que simple magie de lune
Par sa voix musique de ma fortune
Laissant mes nerfs pincés à ses cordes
Que son influence en moi déborde
Malgré le temps, son hypocrisie
M’a aveuglé à croire au sursis

La faveur des sales jeux de ce monde
Par méprise a étouffé ma ronde
Mon cœur maintenant est divisé
Ma peau trouer, mes forces épuisées
Je ne cesse de seriner des mots
Sans trouver des remèdes à mes maux

Mon intérieur s’est trop révolté
Devant la déception récolté
Comment ai-je pu croire en cet amour !
Et me conduire comme un troubadour
En fait n’était que suicide d’une flamme
Donnant grande douleur  devant ce drame

Mon cœur tu murmures de si grands signes
De ton ire à ma faiblesse indigne
Montrant à ton tour le désespoir
Je ne peux adoucir mes déboires

Gavé en tout sens par les génies
Cette vérité en moi, je renie
Ma vision demeure dans ce mirage
Scruter le regard de cette image
Me laissant errer dans ce désert
Sans eau, sans amour a découvert
Je brûle par ma grande perte, d’un brasier
Qui consume mon destin humilié

Rachel Hubert (Nuage)
21 Janvier 2003

Mon châtiment


Ah les peines d’amour, quand je chattais sur MSN, des amis me parlait de leur peine,  mais leur malheur m’a fait écrire un peu plus ..
Nuage

Mon châtiment

Mon coeur, est comme un petit oiseau
Recherchant une aile pour me  réfugier
Sombrer au donjon d’un vieux château
Je creuse les ténèbres joindre ma liberté

En cavale, errer vers l’inconnu
De ce destin, au loin ne veux surgir
L’univers si grand, je suis perdu
A fuir la trahison de mon avenir

Solitaire, je le suis malgré moi
Mon âme aspire seulement à la romance
Mais le purgatoire semble être mon toit
D’une vie ou germe dans le désert les ronces

La faiblesse des sentiments me tue
Cet amour brisé, me pousse au néant
Moi, espérant la lune, ma recrue
Ah! l’abandon, le pire des châtiments

L’amour, épée de ma ruine damnée
Transperce d’un coup mon coeur anéanti 
Me laissant  au banc des accusés
J’attends la sentence de mon agonie

Rachel Hubert (Nuage)
26 Juillet 2002