Un serpent dans les rues de Trois-Rivières


Hier j’ai parler d’un alligator dans une cour en Ontario et aujourd’hui, un serpent dans les rues de Trois-Rivières … Encore un autre animal même s’il n’est pas bien méchant (mais certains en ont vraiment peur) qui devrait être dans son environnement mais l’égoïsme humain ne fait que s’approprié des créatures qui ne devrait pas lui appartenir
Nuage

 

Un serpent dans les rues de Trois-Rivières

 

Le serpent a été récupéré par la Société protectrice des animaux de la Mauricie.

PHOTO: FRANÇOIS GERVAIS

Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les policiers de la Sécurité publique ont poursuivi un fugitif plutôt particulier, vers 8h30, ce matin, dans les rues de Trois-Rivières. Un serpent d’environ 1,5 mètre se promenait sur la rue Sainte-Angèle.

Le serpent dans la poubelle avant que la SPAM n’intervienne.

PHOTO: FRANÇOIS GERVAIS

Ce sont des citoyens qui ont contacté les autorités policières après avoir aperçu le reptile. Les policiers l’ont mis dans une poubelle le temps que la Société protectrice des animaux de la Mauricie vienne le récupérer.

La SPAM s’est adressée au spécialiste Mathieu Naud pour en savoir plus sur ce reptile, et heureusement, il semble qu’il est tout à fait inoffensif.

 «Il ne représente aucun danger pour les humains. C’est un animal qui est paisible et relativement curieux. Il n’est pas venimeux», explique Serge Marquis, directeur général de la SPAM.

Il s’agit d’un serpent des blés qui serait très commun au sud des États-Unis. Il semble qu’il n’errait pas dans les rues depuis longtemps puisqu’il était bien nourri. Même s’il pesait moins de trois livres, il était à maturité.

La SPAM va garder le serpent quelques jours pour laisser le temps au propriétaire de se manifester. S’il ne le fait pas, il sera remis aux bons soins de M. Naud qui est aussi connu sous le nom de Monsieur Reptile. Lorsqu’un tel animal est ainsi retrouvé dans la nature, il est très rare que son propriétaire vienne le réclamer, note M. Marquis.

Ce dernier précise qu’il est tout aussi rare que la SPAM recueille un serpent.

«Heureusement, ce n’est pas fréquent. Ça fait environ deux ans qu’on n’a pas eu de serpent ici», explique-t-il.

http://www.lapresse.ca