Superbes ou dévastateurs, découvrez ces trous qui se forment soudainement partout sur la planète


Les dolines qui se forment un peu partout dans le monde, sont impressionnantes. Ces trous préfèrent un certain type de sol, mais peuvent aussi apparaitre par des constructions ou encore les changements climatiques
Nuage

 

Superbes ou dévastateurs, découvrez ces trous qui se forment soudainement partout sur la planète

 

La doline apparue en 2007 au Guatemala. trois personnes portées disparues | REUTERS/Daniel LeClair (GUATEMALA)

par Andréa Fradin

Ils apparaissent aux quatre coins du monde. Etats-Unis, Amérique du Sud, Chine, Egypte et encore récemment du côté de la Sibérie. Ils peuvent parfois être superbes, comme au Bahamas, souvent dévastateurs, comme au Guatemala, et alimentent souvent, à la façon des fameux «crop circles» qui fleurissent parfois dans les champs, les amateurs d’ovnis et d’aliens. Sauf que les «sink holes», ou «dolines» en français, qui trouent à intervalle régulier la surface de la Terre n’ont rien d’extraterrestre.

Ils sont au contraire étroitement liés à la terre, et aux éléments qui la composent. Comme l’expliquait en mars dernier le département d’étude géologique américain, repris par le site Live Science, ces trous se forment dans des zones composées de matériau facilement solubles dans l’eau, tel que le calcaire. Quand l’eau «s’accumule sans être drainée vers l’extérieur», l’effondrement s’opère: soit progressivement, note Live Science, soit beaucoup plus brutalement.

S’ils se résument parfois à quelques centimètres de diamètre, ces phénomènes peuvent aussi être impressionants et sont capables d’engloutir des habitations. Ainsi au Guatemala, en 2007 et en 2010 – les images des trous, de plusieurs centaines de mètres de profondeur, ayant fait le tour du monde- ou, plus récemment, en Chine.

La doline apparue en 2007 au Guatemala. trois personnes portées disparues | REUTERS/Daniel LeClair (GUATEMALA)

La doline apparue en 2010 au Guatemala à la suite d’une tempête tropicale. Plus de 94,000 personnes évacuées. | REUTERS/Casa Presidencial/Handout

Doline formée à Xi’an, dans la province de Shaanxi, en Chine, en 2013. | REUTERS/Stringer

C’est aussi le cas en Floride, l’une des zones les plus menacées par la formation soudaine de ces trous gigantesques, en raison de son sol friable. Au moins trois trous y ont ainsi été détectés ces derniers mois, à en croire un article de The Atlantic du 22 août. La situation est préoccupante: plus de 6.600 cas auraient été signalés en 2010 aux assurances, selon les chiffres officiels de Floride, contre 2.600 en 2006.

Une doline apparue en 2012 en Floride. | REUTERS/Phil Sears (UNITED STATES – Tags: ENVIRONMENT DISASTER)

Même phénomène dans les années 1980.

L’Etat américain compterait sur un nouvel outil de la Nasa, qui utilise «les satellites et des drones pour détecter les changements du niveau d’élévation des terrains à travers le temps», afin d’identifier les zones sensibles.

Des zones qui sont néanmoins toujours plus mises à mal: les dolines peuvent en effet aussi se former en raison de l’activité humaine.

Qu’il s’agisse de constructions souterraines, ou, comme l’a démontré le cas récent en Sibérie, du réchauffement climatique qui «accélère de manière alarmante la fonte des glaces souterraines, écrivions-nous alors, ce qui a pour effet de relâcher du gaz à la manière de l’ouverture d’un bouchon de champagne.»

En février 2014, c’est un musée dédié aux Corvette qui s’est effondré sous l’effet d’une doline, rapporte io9.

Bahmah sinkhole, à Oman, près de 30 mètres de profondeur par Trubble | FlickR licence CC BY SA

Blue Hole, en Egypte, près de 130 mètres de profondeur par S. Ellermann | Wikimedia Commons licence CC BY SA

Xiaozhai Tiankeng, en Chine, près de 662 mètres de profondeur par Brookqi | Wikimedia domaine public

Dean’s Blue Hole, Bahamas, près de 200 mètres de profondeur par Ton Engwirda | Wikimedia Commons licence CC BY SA

Great Blue Hole, Belize., près de 124 mètres de profondeur par AMK1211 | Wikimedia domaine public

http://www.slate.fr/

Un trou géant engloutit huit voitures de collection (vidéo)


Bah, ce ne sont que des autos qui sont tombées dans ce trou béant de quoi, quand même surprendre. Au moins, il n’a pas eu de victimes comme il y a eu l’an dernier, je crois, aux États-Unis
Nuage

 

Un trou géant engloutit huit voitures de collection (vidéo)

 

Un trou géant au Musée National Corvette, aux États-Unis - © Musée National Corvette

Un trou géant au Musée National Corvette, aux États-Unis

C’est un accident rarissime qui est survenu mercredi dans le hall d’exposition du Musée National Corvette, dans le Kentucky, aux États-Unis. Le sol s’est dérobé dans ce musée de l’automobile, engloutissant huit Corvette de collection. La scène, filmée par une caméra de surveillance, est digne d’un film catastrophe.

Par chance, aucune victime humaine n’est à déplorer. Toutefois, les amoureux de belles voitures seront sûrement attristés par ce spectacle désolant d’un trou béant avalant huit voitures de collection. Et pas des moindres ! Des Corvette datant de 1962 à 2009.

Cet impressionnant effondrement du sol, apparu soudainement vers 5h30 du matin, a provoqué la formation d’un trou d’une dizaine de mètres de large et de profondeur. Les responsables de ce musée situé à Bowling Green, ville où sont construites les Corvette, ont été alertés par le déclenchement de l’alarme. Le « Skydome » qui abritait les voitures de collection a été rapidement sécurisé par les pompiers. Les huit Corvette emportées dans le trou ont été difficilement remontées à la surface.

Ce type de phénomène, appelé « sinkhole » aux États-Unis et « doline » en français, peut se produire à n’importe quel endroit. Il s’agit de cratères qui se créent par effondrement du sous-sol.

Le trou géant filmé par la caméra de surveillance du musée :

 

Le trou filmé par une caméra embarquée sur un drone miniature :

 

http://www.ladepeche.fr/