Timo le chat et son hamac, une véritable histoire d’amour


Une bonne idée d’avoir un hamac pour un chat, seulement, il faut dompter ce petit lit qui a la bougeotte, avec une promesse de merveilleuses heures a roupillé
Nuage

 

Timo le chat et son hamac, une véritable histoire d’amour

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Youtube – Xiedubbel

Que la vie de chat domestique est douce !

Ce n’est pas Timo qui vous affirmera le contraire. Ce beau matou, comme tous les autres félins, nourrit une véritable passion pour la sieste. Quelle ne fut pas sa joie lorsque ses humains lui ont offert un magnifique hamac, rien que pour lui !

Ravi, Timo a bien sûr eu envie de tester immédiatement ce nouveau lit, promesse de gros et merveilleux dodos. Et si dans un premier temps, il a eu bien du mal à maîtriser l’objet et la façon de s’y installer confortablement sans tomber, après plusieurs semaines d’entraînement, tout cela est devenu pour lui un jeu d’enfant.

Avec ou sans son doudou, papattes en rond ou papattes écartées, recroquevillé ou étalé de tout son long : Timo a testé toutes les positions possibles. Il ne quitte plus son hamac avec lequel il vit une belle histoire d’amour ! Entre eux, c’est pour la vie !

http://wamiz.com

Ces 10 chats dorment dans d’incongrues positions


Pour ceux qui ont quelque peu de difficultés à dormir, on ne peut qu’être jaloux de voir des chats qui dorment n’importe quand et dans des endroits qui nous semblent tellement inconfortables
Nuage

 

Ces 10 chats dorment dans d’incongrues positions

 

Par Robin Antoine

L’activité favorite suprême des matous ? La sieste bien évidemment ! Mais si celle-ci peut être acrobatique et drôle c’est encore mieux.

Encore une fois, les chats ont trouvé le moyen de nous faire craquer et rire. Ils dorment et ont l’air chacrément bien installés dans des positions toutes plus grotesques les unes que les autres.

Sur un étendoir à linge, dans une gouttière ou encore dans un chausson, tout est bon pour leur servir de lit.

Voici quelques images qui vous donneront envie de rire et possiblement de les rejoindre pour un petit somme !

© Imgur

© Imgur

© Imgur

© Imgur

© Imgur

© Imgur

© Imgur

© Imgur

© Imgur

© Imgur

http://wamiz.com

Le chat endormi, et l’oiseau très bavard


Si on met un chat et une perruche ensemble, en principe, on craint pour l’oiseau. Quand on voit la témérité de cet animal a plume pour aller picorer près de la gueule ornée de dents aiguisées ou des aux pattes dont les griffes sont affilées, on s’aperçoit que l’amitié malgré les différences ça existe …
Nuage

 

Le chat endormi, et l’oiseau très bavard

 

On ne se lasse pas des duos improbables, comme celui formé par ce matou et son quelque peu envahissant copain l’oiseau, par exemple.

Avoir un ami aussi bavard et collant que cette boule de plumes, ça n’est vraiment pas l’idéal quand ce qu’on aime tout particulièrement faire, c’est la sieste. Le pauvre chat ne vous affirmera certainement pas le contraire.

Il reste pourtant incroyablement calme et patient, même quand la perruche lui raconte de folles histoires, lui grimpe dessus, lui chatouille les coussinets, et s’amuse à le picorer. Sans doute est-ce sa façon à elle d’embrasser son meilleur ami.

La pauvre a seulement mal choisi son moment pour jouer avec son copain à 4 pattes…

 

http://wamiz.com

Les Chinois viennent chez Ikea pour faire la sieste


C’est vraiment une mentalité complètement différente de bien des pays Enfin bref, la Chine semble être vraiment unique dans le comportement en société, tellement qu’il y a un guide de chose a ne pas faire quand ils visitent les autres pays
Nuage

 

Les Chinois viennent chez Ikea pour faire la sieste

 

Des clients du magasin Ikea de Pékin font la sieste.
Crédits photo : China Stringer Network /Reuters/REUTERS

Dans ses magasins chinois, le géant suédois voit débarquer chaque jour des milliers de visiteurs qui dorment sur les matelas et font des pique-niques au rayon meuble. Soucieuse de ne pas froisser ces potentiels clients, la direction ferme les yeux

S’adapter aux habitudes de la clientèle chinoise est un défi permanent pour les sociétés qui s’installent en Chine. Le géant suédois Ikea en fait l’expérience tous les jours dans ses magasins où la clientèle adopte un comportement qui – d’un point de vue occidental – peut paraître très surprenant.

Une cliente fatiguée fait la sieste sur un canapé d’exposition
Crédits photo : MARK RALSTON/AFP

Au rayon des meubles et cuisine notamment, il n’est pas rare de voir des pique-niqueurs, assis sur les tables d’exposition avec leur thermos de thé et leurs sandwichs. Parfois, des jeunes couples se font des câlins et se prennent en photo sur les canapés des espaces salons. Mais c’est au rayon des chambres à coucher que les visiteurs se sentent le plus comme chez eux: jeunes et moins jeunes n’hésitent pas à se déchausser, puis se glisser sous les draps des lits d’exposition pour piquer un somme. Des familles entières s’allongent parfois sur les matelas pour faire une sieste avant de reprendre leur promenade.

Une grand-mère aide son petit-fils à uriner, au rayon literie (crédits photo: Kim Wall pour le South China Morning Post)

Une grand-mère aide son petit-fils à uriner, au rayon literie (crédits photo : Kim Wal pour le South China Morning Post)
Crédits photo : Kim Wall/SCMP

Dans un article publié le mois dernier, un journaliste du South China Morning Post , décrit, photos à l’appui, cette scène incroyable qui s’est déroulée un samedi de forte affluence dans un magasin de Pékin:

«dans un lit king-size, un petit garçon se réveille d’une sieste aux côtés de sa grand-mère (elle aussi endormie). Quand la vieille dame aide l’enfant à uriner dans une bouteille d’eau, inondant copieusement le matelas, personne n’a l’air d’y faire attention»…

Visiblement très confortable, ce rayon est le plus populaire et le plus visité des établissements Ikea en Chine. Au grand dam des employés de l’enseigne suédoise, forcés de réveiller les personnes assoupies sur les lits pour permettre à ceux qui veulent acheter de faire leur choix. Les draps doivent aussi être changés presque tous les jours, obligeant les employés à faire des heures supplémentaires.

«Je pense juste que les habitudes de shopping sont très différentes en Chine», ironise l’un d’entre eux au South China Morning Post.

Le comble pour Ikea, c’est que ces clients ressortent généralement les mains vides. Les circuits tracés pour traverser le magasin sont bondés, mais pas d’embouteillage en caisse. Face à cette situation, la direction d’Ikea se montre pourtant très patiente:

«Nous accueillons toutes les personnes qui veulent venir dans nos magasins. Les visiteurs d’aujourd’hui pourront très bien devenir les clients de demain», souligne Linda Xu, chargé des relations publiques du groupe suédois en Chine.

Sur le long terme, la stratégie semble payante. Depuis son installation il y a quinze ans, Ikea a fait de la Chine l’un de ses plus importants marchés. Près de 15 millions de visiteurs ont fréquenté ses onze magasins l’an dernier, permettant au groupe de réaliser un chiffre d’affaires dépassant les 6 milliards de yuans (plus de 700 millions d’euros). Loin d’être découragée par l’attitude de ses visiteurs, l’enseigne envisage d’ouvrir d’autres points de vente à Shanghaï, Pékin, Chongqing, ou encore Ningbo.

 

http://www.lefigaro.fr/

Petit somme réparateur


Moi qui n’aimais pas dormir dans la journée, mais depuis que je m’occupe de ma petite fille quasi tous les jours, je l’accompagne souvent pour la sieste, alors depuis je suis une pro-sieste.
Nuage

 

Petit somme réparateur

 

Détrompez-vous, la sieste n'est pas que pour les paresseux. Un roupillon d'à... (Photos.com)

PHOTOS.COM

SOPHIE ALLARD
La Presse

Détrompez-vous, la sieste n’est pas que pour les paresseux. Un roupillon d’à peine 20 minutes peut accroître notre performance au travail et compenser des nuits trop courtes. Et si nous troquions momentanément le clavier contre l’oreiller?

C’est presque inévitable: après le lunch, le coup de barre survient, et ce, parfois avec intensité. Devant l’ordinateur, les paupières s’alourdissent. Les doigts s’empêtrent sur le clavier. L’esprit vagabonde : des images de plage, de hamac et de couverture moelleuse s’enchaînent. Qu’est-ce qu’on donnerait pour «piquer un p’tit somme»!

La sieste est plutôt mal vue chez l’adulte. Pourtant, elle n’en est pas moins bénéfique, selon les scientifiques, et pourrait bientôt être la norme.

«Peu importe leurs besoins personnels, nous constatons que, de nos jours, les gens dorment au moins une heure de moins que ce dont ils ont besoin et que cela a des conséquences», indique le docteur Pierre Mayer, directeur de la clinique du sommeil de l’Hôtel-Dieu du CHUM et auteur du livre Dormir, le sommeil raconté.

Ce manque de sommeil est la première cause de somnolence. Qui dit somnolence dit perte de vigilance et baisse de productivité.

Lorsque manque de sommeil et boulot exigeant vont de pair, le risque d’erreur, voire d’accident, augmente. Ça donne parfois lieu à des catastrophes. Selon les commissions d’enquête, la somnolence expliquerait notamment l’explosion du réacteur nucléaire de Tchernobyl et celle de la navette Challenger.

«C’est comme être en état d’ébriété», affirmait en entrevue le Dr Mayer, l’an dernier, lors de la sortie de son livre.

«Chez les adultes en manque de sommeil, la sieste aide assurément à compenser, affirme la docteure Diane B. Boivin, directrice du Centre d’étude et de traitement des rythmes circadiens humains à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas. C’est particulièrement vrai pour les travailleurs de nuit, à qui l’on recommande des siestes préventives avant un quart de travail. La sieste peut améliorer la performance et la vigilance pendant plusieurs heures. Quand la fatigue s’installe, il peut aussi être bon de faire une sieste récupératrice pour rétablir l’état d’alerte.»

Prendre un moment de recul

Qu’en est-il des travailleurs de jour?

«Il est prouvé qu’une sieste a un effet bénéfique sur certaines capacités cognitives, telles que la mémoire et le temps de réaction. Par exemple, les contrôleurs aériens qui font la sieste voient leur concentration et leur état d’alerte améliorés», explique Denis Morin, professeur en gestion des ressources humaines à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM.

La sieste est aussi bonne pour l’humeur et contre le stress. Selon une étude américaine publiée en 2012, un roupillon d’à peine 8,4 minutes a un effet revigorant!

«Faire une courte sieste le jour peut améliorer la créativité au travail, ajoute Diane B. Boivin. Les gens croient à tort qu’ils sont productifs parce qu’ils roulent à vive allure toute la journée sans s’arrêter. Certains mangent même devant leur ordinateur, c’est très mauvais et très fatigant pour le cerveau.»

Si la sieste est si bénéfique, pourquoi n’est-elle pas valorisée dans les entreprises?

«Dans un monde où la performance est mise de l’avant, la sieste au travail est perçue comme une perte de temps, dit Denis Morin. On veut maximiser chacune des minutes au bureau. Les travailleurs qui osent prendre un moment pour s’assoupir sont vus comme des paresseux. La dimension culturelle est extrêmement importante.»

La sieste oui, mais pas pour tout le monde

En Espagne et en Italie, la tradition de la sieste, même si elle semble s’étioler, demeure présente. En Chine, le droit à la sieste (xiu-xi) fait partie du droit constitutionnel pour tous les travailleurs depuis 1949, tandis qu’au Japon, les grandes entreprises obligent les employés à faire un somme pour améliorer la productivité en soirée. Dans les années 80, les Péruviens ont même fait la grève (avec succès!) pour s’opposer à la suppression de la pause légale de la sieste chez les fonctionnaires, selon ce que rapporte Libération.

Denis Morin croit néanmoins que la sieste finira par trouver sa place dans les milieux de travail québécois propices.

«On valorise de plus en plus le bien-être des employés. On leur propose des services de massothérapie sur chaise, des salles de détente et de conditionnement physique. Dans 20 ans, je crois que la sieste sera incluse dans plusieurs organisations. La main-d’oeuvre est vieillissante et, à 60 ans, on n’a pas l’énergie de nos 20 ans!»

Attention, la sieste n’a pas que des bienfaits.

«Il faut décourager la sieste chez certaines personnes, comme les patients au sommeil excessif lié à un tableau dépressif, souligne Diane B. Boivin. Les patients qui souffrent d’insomnie ou qui peinent à s’endormir auraient plutôt avantage à faire du ménage dans leurs habitudes de sommeil. L’accumulation de fatigue au cours de la journée est un mécanisme important qui nous permet de nous endormir le soir suivant.»

 Si on bouleverse notre cycle veille-sommeil, on peut facilement aggraver nos problèmes de sommeil. Plus la sieste est longue et tardive, plus l’impact sera grand.

«Il faut comprendre qu’il y a des différences individuelles dans la capacité de faire une sieste dans la journée, dit l’experte. Certaines personnes ont une capacité de sommeil assez surprenante, tandis que d’autres ont un tonus d’éveil plus fort et ont tendance à avoir un sommeil plus fragile et plus de difficulté à s’endormir.»

Faite pour nous, la sieste? Allez, on teste! Prière de ne pas déranger: roupillon en cours. Zzz….

http://www.lapresse.ca

Quand un chaton fait la sieste avec son meilleur ami le chien


D’abord, on se lave, puis on joue, on taquine, on se fait des câlins, ensuite, on essaie de trouver le meilleur endroit pour faire la sieste avec son toutou préféré
Nuage

 

Quand un chaton fait la sieste avec son meilleur ami le chien

 

Ceux qui pensent encore que chiens et chats ne s’entendent pas changeront sans aucun doute d’avis après avoir regardé cette adorable vidéo.

Le chaton Wobblepants aime plus que tout au monde faire la sieste avec son meilleur ami canin Murkin.

Wobblepants souffre d’hypoplasie cérébelleuse, une maladie qui le rend un peu maladroit, mais ne lui cause aucune douleur, et ne l’empêche pas d’être un matou très heureux !

Il suffit de le regarder se prélasser entre les pattes de son copain le chien pour s’en assurer !

Murkin est un toutou si gentil et patient, qui veille avec douceur sur son petit protégé. C’est un vrai bonheur de les voir blottis l’un contre l’autre.

http://wamiz.com

N. B L’abiotrophie cérébelleuse se développe lorsqu’un certain type de neurones, appelés cellules de Purkinje, situés dans le cervelet commencent à mourir. Ces cellules affectent l’équilibre et la coordination.  Plus simplement, sans cellules de Purkinje, l’animal perd sa perception de l’espace et de la distance, ce qui rend l’équilibre et la coordination difficiles.

Pour en savoir plus sur ce sujet : Abiotrophie cérébelleuse – Wikipédia

Un «oreiller autruche»


J’aurais l’impression d’être une bibitte venant d’un autre monde … me semble que cela ne doit pas être vraiment agréable de dormir la tête envelopper dans un lieu public ..
Nuage

 

Un «oreiller autruche»

 

 

L’invention appelée «ostrich pillow» (oreiller autruche) est présentée comme la solution au décalage horaire par ses fabricants.

 

Cet oreiller créé par le duo de designers Kawamura-Ganjavia du Studio KG, est un objet portable permettant de faire des siestes n’importe où et n’importe quand. Il «crée un petit espace privé au sein de l’espace public, pour se relaxer et décompresser», selon ses investisseurs.

Commercialisé par Studio Banana THiNGS, l’oreiller crée un mini-environnement autour de la tête dans lequel on peut aussi mettre ses mains au chaud pour faire une sieste. Un trou au niveau du nez et de la bouche permet à son utilisateur de bien respirer. On peut l’utiliser au bureau, dans le train, l’avion ou même à l’aéroport.

Ce concept découle du fait qu’une sieste éclair d’une vingtaine de minutes peut améliorer la productivité de 30%.

Ses créateurs ont travaillé sur ce projet depuis plus d’un an, ajustant ses matériaux et ses dimensions. La fabrication de ce nouveau concept ne commencera que lorsqu’il aura récolleté assez de fonds sur Kickstarter, site de mécénat individuel encourageant les nouveaux concepts d’entreprises.

L’entreprise essaie de récolter 70 000$ au total. Elle en est à 47 000$ mais dispose encore de 22 jours pour atteindre son objectif.

Les deux designers se sont rencontrés à Londres pendant leurs études d’architecture. Leur studio de design est actuellement basé à Madrid et Lausanne. Ils ont déjà participé à des expositions et des conférences au Museum of Modern Art (MOMA) de New York et à la Tokyo Designers week.

http://fr.canoe.ca

Ode à Morphée


Cela doit faire 9 ans que je n’ai pas dormi au delà de 7 heures du matin, mais faut croire que mon horloge biologique dicte mon sommeil. Heureusement, rare que je fais des insomnies .. Il est important de trouver ce qui peut nous causer des problèmes de sommeil pour essayer d’y remédier
Nuage

Ode à Morphée

Ode à Morphée
© Shutterstock

Richard Giguère | Docteur en chiropratique

Vous seriez surpris des bienfaits que vous procure une bonne nuit de sommeil

Vous avez sûrement déjà ressenti certains changements dans votre humeur lorsque vos nuits sont plus courtes, notamment irritabilité, manque d’énergie, affaiblissement de votre organisme, baisse de la vigilance et de la performance, etc.

Si nous passons plus d’un tiers de notre temps à dormir, c’est que le sommeil joue un rôle essentiel sur le bon fonctionnement de notre corps. Voici quelques conseils pour petits et grands pour tomber dans les bras de Morphée, et ce, en toute sérénité!

Le sommeil 101

Le sommeil est un état naturel du corps humain durant lequel il y a perte de conscience, mais préservation des réflexes. Dès la naissance, le repos favorise la croissance et le développement optimal de votre enfant en sécrétant les hormones nécessaires à cette fin. Il joue également un rôle essentiel de récupération physique et psychique tout en stimulant les défenses immunitaires de l’organisme.

Le temps de sommeil nécessaire aux êtres humains est spécifique à chacun. Toutefois, des facteurs tels que l’âge, la nutrition, l’activité physique, etc., l’influencent. Saviez-vous qu’un nourrisson dort en moyenne 16 à 19 heures par jour, contre 8 heures pour un adulte? Bien sûr, il existe différents types de dormeurs puisque certains auront besoin de davantage de sommeil que d’autres pour bénéficier d’un repos optimal.

Insomnie, quand tu nous guettes

Il existe plusieurs causes possibles à l’incapacité de jouir d’un sommeil profond et réparateur. Des facteurs de stress tels que la dépression, l’anxiété ou l’épuisement y jouent un rôle majeur. Ces sources de stress augmentent la sécrétion de cortisol (hormone qui gère le stress et qui est sécrétée par le cortex [écorce] de la glande surrénale). L’excès de cortisol dans le corps provoque un épuisement progressif des protéines présentes dans les muscles, les os, les tissus connectifs et la peau, affectant directement la qualité du sommeil.

Quelques règles pour bien dormir

Ce n’est pas un secret, l’activité physique est bénéfique pour détendre l’organisme et permettre un sommeil profond et donc une meilleure récupération. Bien que le sport soit un très bon moyen, des pauses et des siestes sont également excellentes pour arriver à bien dormir puisque ces moments de répit empêchent l’organisme d’accumuler du stress.

Définir son rythme biologique peut aussi vous permettre de savoir quel type de dormeur vous êtes et quels sont les moments de la journée durant lesquels vous êtes en forme. De cette façon, vous arriverez à régulariser votre horaire en vous levant et vous couchant à heures fixes. La régularité est le meilleur allié du sommeil!

Il est aussi important d’éviter les excitants avant de se coucher. Le thé, le café, les boissons gazeuses à base de caféine, l’alcool, la cigarette, etc., sont tous des produits qui pourraient nuire à votre sommeil. Faites une transition entre vos activités quotidiennes et votre sommeil en calmant votre corps et votre esprit par des occupations plus calmes et apaisantes, telles que la lecture ou la méditation.

Dormez-vous dans une chambre propice au sommeil, c’est-à-dire fraîche et oxygénée, Si la température de votre chambre se situe entre 17 et 20 ºC tout en étant bien aérée, vous aurez un meilleur sommeil.

Les bienfaits de la lumière

Finalement, il est excellent pour le corps de s’éveiller grâce à la lumière. La lumière du jour vous suffira bien sûr si votre cycle de sommeil correspond à celui du soleil ! S’exposer à la lumière du jour permet aussi de donner à l’organisme des repères qui lui permettent de savoir lorsqu’il doit être réveillé ou endormi. Cette exposition vous permet de réguler votre rythme biologique tout en stimulant la sérotonine, qui est un antidépresseur naturel. N’hésitez pas à demander des conseils à un docteur en chiropratique! Il pourra faire un bilan de votre système neuro-musculo-squelettique et vous aider à retrouver une santé optimale permettant un sommeil réparateur et donc plus efficace. Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles!

http://fr.canoe.ca/