En manque de mobile ► Une nouvelle maladie affecte les technophiles


Si ca continu comme ça, il vont finir par nous greffer sur un bras, un téléphone intelligent pour éviter de tomber malade et subir un manque en cas d’oubli …  Rendu a ce point là, il faudrait vraiment penser a faire des séances de silence cellulaire
Nuage

 

En manque de mobile  ► Une nouvelle maladie affecte les technophiles

 

En manque de mobile - Une nouvelle maladie affecte les technophiles

Sur un millier de personnes interrogées, les deux tiers ont peur de se retrouver sans téléphone cellulaire.

© Shutterstock

Si vous paniquez lorsque vous vous retrouvez sans téléphone portable, vous n’êtes pas seul(e). D’après un sondage britannique publié il y a deux semaines par l’entreprise SecureEnvoy, deux tiers du millier de personnes interrogées ont peur de se retrouver sans téléphone, alors que cette proportion n’était que de 53 % il y a quatre ans.

Les personnes âgées de 18 à 24 sont les plus touchées par cette nouvelle phobie (77 %), suivies de la tranche d’âge 25 à 34 ans (68 %). Avec des différences selon le sexe: 70 % des femmes ont peur de perdre leur téléphone, contre 61 % des hommes, mais cela s’explique peut-être par le fait que les hommes possèdent souvent un téléphone portable de secours, d’après les chercheurs.

Les symptômes de cette nouvelle phobie, baptisée en anglais «nomophobia» («no mobile phone phobia») peuvent se manifester sous forme de tremblements, de sueurs et de nausées lorsque le téléphone est hors de portée, d’après AllAboutCounseling.com.

Si vous cherchez votre téléphone de manière obsessionnelle ou que vous vous demandez constamment s’il est en lieu sûr, il est possible que vous soufriez également de ce problème.

Parmi les traitements conseillés, il est recommandé de sortir sans téléphone pendant une période donnée, d’éviter les pensées négatives, et de se mettre à pratiquer des exercices de respiration ou de yoga. Si après cela vous vous sentez toujours autant déconnecté, le site recommande de consulter un professionnel de la santé.

Docteurs et chiropraticiens s’inquiètent du temps que l’on passe penchés sur nos écrans de téléphones portables, ce qui peut entraîner divers symptômes comme les torticolis, les maux de têtes, des douleurs aux épaules, et même dans les bras et les mains.

Si vous êtes un inconditionnel des textos, assurez-vous de faire des pauses fréquentes et de vous étirer (surtout la tête, le cou et le dos).

http://fr.canoe.ca/