La saison grippale est l’une des plus tardives depuis 13 ans


Avez-vous remarquez que les boites de kleenex sont pleines … Enfin pas tous mais, la grippe a du retard .. Remarquez que certains ont toussé et ou mouché mais en cette période de l’année c’est en coeur que nous aurions du avoir toux et rhume ..comme au début de l’hiver .. vous en souvenez ??
Nuage

La saison grippale est l’une des plus tardives depuis 13 ans

 

Grippe - La saison grippale est l'une des plus tardives depuis 13 ans

© Shutterstock

Agence QMI

MONTRÉAL – Si vous avez l’impression d’entendre moins de gens tousser, éternuer ou respirer laborieusement qu’à l’habitude, vous ne vous trompez pas. La grippe a été presque aussi absente que l’hiver lui-même et ce, à l’échelle nationale.

L’Alberta enregistre la plus faible incidence au pays, avec seulement 329 cas de grippe cette année alors qu’on avait enregistré 773 cas à la même période l’an dernier.

«C’est le nombre le plus bas et de loin [en sept ans], et ça a été constamment inférieur depuis le début de la saison, soit la moitié ou le tiers de ce que voyons habituellement», a déclaré le Dr André Corriveau, qui est le médecin hygiéniste en chef de la province.

Le ministère de la Santé de l’Ontario affirme qu’il a reçu 678 rapports de grippe, par comparaison à 5026 au cours de la même période l’an dernier, a déclaré le porte-parole David Jensen. Il s’agit du plus petit nombre depuis 2006.

De son côté, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) estime qu’il est trop tôt pour affirmer avec certitude qu’il y a eu moins de cas de grippe cette année. Toutefois, il affirme que la saison grippale est l’une des plus tardives depuis 13 ans.

«On remarque cependant qu’il y a une tendance depuis environ deux semaines et qu’il y a une légère hausse du nombre de cas», a indiqué Noemie Vanheuverzwijn, du MSSS. «Il faudra donc attendre», a-t-elle indiqué, afin de voir si vraiment le nombre de cas a diminué ou s’ils ne se déclareront tout simplement pas plus tard qu’habituellement, ainsi que pour déterminer les causes de cette tendance.

Temps doux

Nous pouvons remercier mère Nature, disent les experts. Les responsables de la santé n’ont pas vu apparaître de nouvelles souches du virus cette année, de sorte que les défenses que nous avons construites tiennent les méchants microbes à distance.

«S’il s’agit cette année du même virus qui circulait l’année dernière et que vous avez attrapé la grippe l’année dernière, vous êtes immunisé, vous n’allez pas l’attraper à nouveau», a déclaré M. Corriveau.

En outre, a déclaré M. Jensen, l’hiver doux a permis aux Canadiens de sortir davantage, plutôt que de rester cloîtrés à l’intérieur, où les virus se répandent plus facilement.

Mais ne rangez pas tout de suite les aspirines et les pastilles pour la gorge, met en garde M. Corriveau. La grippe atteint généralement un sommet après la relâche scolaire de mars.

«Lorsqu’il y a beaucoup de déplacements, surtout avec les enfants, il y a une grande chance qu’ils vont l’attraper quelque part et la ramener à la maison, a-t-il dit. Et ensuite, elle se répandra lors du retour à l’école.»

http://fr.canoe.ca