Australie Des safaris pour tuer des crocodiles?


Alors que nous prenons de plus en plus de terrain, les animaux eux en perdent et se voient confiner dans des espaces qui ne sont pas nécessairement adapté ou assez grands pour eux .. Alors que faire .. un petit safaris .. Ben oui on met un gros croco comme trophée et pour mieux faire avaler la pîlule ont miroite travail pour les indigènes alors que les huppés aux poches bien garnis d’argent vont se faire un plaisir de jouer a cache cache avec les reptiles ..
Nuage

 
Australie

Des safaris pour tuer des crocodiles?

 

Australie - Des safaris pour tuer des crocodiles?

Photo: AFP/Torsten Blackwood

L’Australie envisage d’autoriser la chasse aux crocodiles marins, ces énormes reptiles qui peuplent notamment le nord du pays, lors de safaris payants, un projet déjà évoqué mais jamais abouti en raison de l’opposition des associations de protection des animaux.

 

Le gouvernement australien avait abandonné ce projet il y a quelques années, mais a décidé jeudi de lancer une consultation publique à ce sujet, en raison de l’accroissement de la population de ces animaux.

«Il y a des opinions différentes au sein des propriétaires traditionnels des terres concernées (les aborigènes: ndlr) et je veux être certain d’entendre toutes les opinions», a déclaré le ministre de l’Environnement Tony Burke.

Ces chasses seraient organisées sous forme de safaris payants dans le Territoire du Nord, une activité qui pourrait favoriser le tourisme et donner du travail aux aborigènes, selon les autorités locales de cette région.

Le projet évoque pour les deux premières années un quota de 50 reptiles pour les chasseurs.

Tuer pour le plaisir

Sans surprise, cette annonce a fait bondir la Société de protection des animaux (RSPCA).

«Il n’existe aucun bénéfice, en terme de protection de la nature ou de contrôle des populations, à attendre de la chasse au trophée» aux crocodiles, a déclaré Bidda Jones, responsable scientifique à la RSPCA.

«Il ne s’agit de rien d’autre que de tuer des animaux pour le plaisir et rien ne peut justifier cela», a-t-elle ajouté.

Le secrétaire à l’Environnement du Territoire du Nord, Karl Hampton, a rappelé que des safaris étaient organisés pour contrôler la population de buffles et de cochons sauvages.

«Comme pour ces safaris, ceux proposés par le Programme de gestion des crocodiles seront soumis à la loi sur le bien-être des animaux, et des conditions très strictes seront appliquées», a déclaré Karl Hampton.

Les crocodiles marins, appelés «salties» en Australie, vivent dans les marais et les rivières des régions côtières du nord du pays, et tolèrent aussi bien l’eau salée que l’eau douce. Leur poids peut atteindre une tonne, ce qui en fait le plus gros reptile vivant.

Espèce protégée depuis les années 70, elle n’est plus considérée comme menacée. La population atteint 150 000 en Australie.

http://fr.canoe.ca/

Dans le ventre du croco


Il est difficile de séparer le territoire avec les animaux sauvages et l’être humain. Quand c’est un animal comme un crocodiles,  il va de soit que la prudence près des étendues d’eau est une question de survie. Par contre, il est triste de constater que l’animal se nourrit de nos déchets qui ne sont pas tous comestibles
Nuage

 

Dans le ventre du croco

 

Dans le ventre du croco

© Shutterstock

Des rangers qui avaient tué un crocodile accusé de dévorer les chiens de compagnie autour d’un village du nord de l’Australie ont découvert dans l’estomac du saurien le cadavre d’un chien, une couche-culotte et un ballon de foot, a rapporté la presse mercredi.

Alertés par la police de la présence d’un crocodile maraudeur, les rangers ont tiré sur l’animal de 3,5 mètres de long mardi près de Galiwinku, alors qu’il venait de saisir dans sa gueule un chien pris par les pattes.

«C’est peut-être comique pour les titres de presse, mais il est aussi choquant de découvrir autant de détritus dans un animal sauvage», a regretté le Northern Territory News qui fait régulièrement sa Une avec les histoires de crocodiles.

Les crocodiles marins (appelés «salties») sont fréquents dans les régions tropicales et sauvages du nord de l’Australie. Ils tuent en moyenne deux personnes par an.

http://fr.canoe.ca