Ce changement de look révolutionne la vie de cet itinérant!


L’itinérance, n’est pas un choix, et peut découler suite à une maladie, de dépression et autre. Quand une personne est dans la rue, les chances de s’en sortir sans aide, est difficile. Surtout que les moyens d’hygiène, de l’apparence n’aident pas à se présenter pour un emploi et moralement, cela peut-être dure à surmonter. En Espagne, un salon de coiffure offre gratuitement un changement look pour redonner confiance à un itinérant et le changement est spectaculaire
Nuage

 

Ce changement de look révolutionne la vie de cet itinérant!

 

 

Cet itinérant de 55 ans a fondu en larmes après qu’un salon de coiffure l’ait transformé gratuitement – une première étape pour un nouveau départ dans la vie.

Le clip montre José Antonio se regardant dans un miroir après que le salon La Salvajería salon ait opéré sur lui une transformation absolument incroyable.

Cet ancien électricien s’est retrouvé à la rue après une grosse dépression nerveuse. De fil en aiguille, il se retrouve à la rue – à Palma de Majorque. Il va ya passer 25 ans de sa vie, gagnant ici et là assez d’argent en travaillant au noir pour une société de stationnement.

Le salon de coiffure La Salvajería a offert à José une métamorphose gratuite, qui incluait une coupe de cheveux, une coloration, et de nouveaux vêtements.

Le salon a filmé l’évolution et immortalisé le moment où José Antonio se (re)découvre.

métamorphose

«Oh mon dieu» – s’est exprimé en se découvrant dans le miroir « je ne me reconnais pas! »

Il a fondu en larmes:

« c’est absolument incroyable! »

Le salon l’a ensuite relooké avec de nouveaux vêtements, un pantalon rouge et une chemise blanche.

métamorphose 2

La vidéo produite par Dr Filmgood pour le troisième anniversaire du salon a été vue plus de 60 000 fois sur facebook. Le film a été shooté en 2015, et a été seulement partagé en ligne.

Selon Salva Garcia, le propriétaire du salon de coiffure, José Antonio aurait reçu des dons financiers d’une compagnie anonyme.

L’homme de 55 ans a déclaré être à la recherche d’un travail à plein temps.

Selon le Mirror : « ce n’était pas seulement un changement de look. Ça a changé ma vie! Ce que je désire désormais ? Un vrai travail. »

métamorphose 4

http://quebec.huffingtonpost.ca

Recycler les cheveux pour sauver l’environnement


C’est une belle initiative pour l’environnement que de recycler les cheveux et autres produits des salons de coiffure. Bien que le client paie quelques dollars de plus pour les salons participants, c’est une responsabilité qui aide a changer les choses
Nuage

 

Recycler les cheveux pour sauver l’environnement

 

Que vous le sachiez ou non, après votre dernière visite chez le coiffeur, vos cheveux pourraient avoir été recyclés tout comme les papillotes utilisées pour faire vos mèches et les tubes de colorants.

Depuis 2009, un organisme à but non lucratif permet aux salons de coiffure qui le désirent de cesser d’envoyer la majorité de leurs déchets dans les dépotoirs.

Green Circle Salons est né en Ontario et offre désormais ses services depuis 2012 en Colombie-Britannique et depuis 2013 au Québec.

L’année dernière, 175 tonnes de déchets issues de salons de coiffure canadiens ont ainsi été recyclées.

Une quantité de déchets problématique

Propriétaire de plusieurs salons de coiffure vancouvérois, Michael Levine n’a pas hésité à s’inscrire.

« Nous savions que la quantité de déchets que nous produisions était un problème », explique-t-il.

L’an dernier, ses salons ont envoyé une demi-tonne de déchets en moins au dépotoir de Vancouver.

« Tout le monde devrait le faire de même, dit Micheal Levine, nous produisons ces déchets et nous sommes responsables de bien disposer. »

Green Circle Salons aimerait que les déchets de l’insdustrie des soins de beauté soient encadrés par les pouvoirs publiques, explique Will Simpson, un porte-parole de l’organisme.

« C’est une des rares industries qui a le droit d’envoyer ce qu’elle veux dans les égouts et au dépotoir. » — Will Simpson, Green Circle Salons

Le programme de recyclage est financé à partir d’une taxe écologique de quelques dollars qui est ajoutée à la facture des clients des coiffeurs.

Les cheveux, papillotes et articles de plastique sont transformés en nouveaux articles de consommation.

Les cheveux servent à la fabrication de barrières absorbantes en cas de déversement de pétrole. Un kilo de cheveux peut absorber jusqu’à huit litres de pétrole. Ces barrières ont entre autres été utilisées lors du déversement de pétrole dans le golf du Mexique en 2010.

Quant aux colorants et autres produits chimiques, ils ne finissent plus dans les égouts.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Colorations, vernis à ongles, cosmétiques : sont-ils néfastes pour la santé ?


Les produits de beauté sont un domaine très rentable surtout chez la femme. Mais tous ces produits, ne sont pas tous sans danger. Certains ont des produits chimiques qui peuvent aggraver l’état de santé de la personne qui les utilisent
Nuage

 

Colorations, vernis à ongles, cosmétiques : sont-ils néfastes pour la santé ?

 

L’utilisation des colorations, des vernis à ongles et des cosmétiques est généralisée : presque 90 % des Québécoises et des Françaises se maquillent chaque matin. Certains des produits utilisés sont cependant soupçonnés d’être néfastes pour la santé…

Les colorations pour cheveux : un danger ?

Les colorations pour cheveux : un danger ?

Le métier de coiffeur est considéré comme métier à risque. Les recherches de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont prouvé que l’utilisation constante de produits chimiques colorants peut être responsable de cas de cancer ou de plusieurs autres problèmes de santé comme l’asthme ou les allergies cutanées. Les résidus chimiques en suspension dans l’air des salons de coiffure peuvent être responsables de nausées, de céphalées et même de migraines. Ces effets peuvent être ressentis suite à une exposition prolongées à ces produits.

Les teintures sont irritantes pour les cheveux puisqu’elles en modifient chimiquement les composantes, ce qui les rend plus faibles. Il est donc important de bien hydrater sa chevelure après l’avoir colorée. Les colorations utilisées dans les salons de coiffure sont moins dommageables que celles disponibles en pharmacie, car les produits qu’elles contiennent sont généralement de qualité supérieure. De plus, ayant reçu une formation dans le domaine, les coiffeurs professionnels sont plus aptes à choisir le produit qui convient le mieux à un type de cheveu en particulier.

Le vernis à ongles : un ennemi haut en couleur ?

Le vernis à ongles : un ennemi haut en couleur ?

Les vernis à ongles contiennent beaucoup d’agents chimiques dangereux pour la santé. Ces substances peuvent causer de l’asthme, des dermatites, et même le cancer du sein. Le dibcétylphtalae, contenu dans la majorité des vernis, est un perturbateur endocrinien (= perturbe la distribution des hormones dans le corps). Les vernis à ongles contiennent également du toluène (neurotoxique), du formaldéhyde (une substance cancérigène) et du xylène. La combinaison de ces produits peut avoir des impacts importants sur la santé des consommatrices.

Il est donc important de choisir un vernis à ongles à base d’eau, qui contient l’inscription « four free » (« sans les quatre ») sur l’étiquette. Cette appellation certifie que le produit ne contient aucune des 4 substances dangereuses mentionnées précédemment. Les vernis de la marque Dior sont connus pour être composés de ces substances. En revanche, des marques comme Suncoate, (fabrication au Canada), No miss nail polish, So bio étic ou encore, Santé Naturkosmetik produisent des vernis non toxiques.

Les cosmétiques : attention aux parabènes !

Les cosmétiques : attention aux parabènes !

Mascaras, crayons pour les yeux et pour les lèvres, ombres à paupières, fonds de teint, crèmes pour le visage ou pour le corps… Les cosmétiques proposent un large éventail de produits. Ils sont souvent sans risques majeurs pour la santé, mais il faut prêter une attention particulière à deux composantes : les parabènes et l’alcool.

Les parabènes (= esters de l’acide para-hydroxybenzoïque) ont été reconnus comme étant cancérigènes et allergènes. Une accumulation de ces substances dans le tissu mammaire peut causer le cancer du sein. Ces matières sont facilement absorbables, leur incidence est donc directe. L’alcool, quant à lui, fragilise la peau et la rend davantage vulnérable. Si on veut consommer de manière responsable, il est conseillé de bien lire les étiquettes lors de l’achat de produits de beauté.

L’alternative : opter pour des colorations semi-permanentes ou à base de produits naturels

L'alternative : opter pour des colorations semi-permanentes ou à base de produits naturels

Les colorations semi-permanentes sont une alternative aux teintures classiques car elles contiennent moins d’agents chimiques irritants. Elles ne modifient pas la structure du cheveu et ne nécessitent pas de décoloration préalable. Cependant, elles doivent être répétées plus souvent et ne masquent pas les cheveux blancs. Dans tous les cas, certaines composantes des teintures sont à éviter comme l’ammoniac, le paraphénylène diamine et le formaldéhyde.

Plusieurs produits naturels peuvent être utilisés en remplacement des teintures chimiques comme le henné. Les résultats peuvent toutefois s’avérer décevants car il est difficile d’obtenir une couleur précise comme avec les autres colorations. Une contre-indication importante est à retenir : après l’utilisation du henné, il est strictement déconseillé d’utiliser une teinture chimique, car cela risque de brûler le cheveu. Les conseils d’un coiffeur professionnel sont essentiels et importants avant d’envisager tout type de traitements. Il est également à noter que les colorations sont déconseillées aux femmes enceintes.

Si vous utilisez des teintures à la maison, un test peut être effectué afin de prévenir les réactions indésirables. Premièrement, il faut bien nettoyer une petite surface de peau à l’intérieur de l’avant-bras. Ensuite, on doit y appliquer une faible quantité du produit et le laisser sécher. Si après 24 heures aucune sensation d’irritation ou de démangeaisons n’a été ressentie et qu’aucune rougeur n’est apparue, les risques de faire une réaction allergique sont nettement bas.

http://www.passeportsante.net/