Truc Express ►Anti-moisissures : 4 astuces de grand-mère


La moisissure qui s’installe dans nos maisons, si on ne s’en occupe pas, peut devenir un vrai cauchemar. Voici quelques petits trucs tout simple pour intervenir au plus vite
Nuage

 

Anti-moisissures : 4 astuces de grand-mère

 

Comment enlever de la moisissure ?

Lorsque de la moisissure apparaît dans la maison, rien ne va plus, c’est la panique à bord ! Pourtant, quelques petites astuces simples et efficaces permettent parfois d’en venir à bout.

Retirer les taches de moisissure sur les tissus

Préparez un mélange avec une noisette de dentifrice et un sachet de levure chimique. Disposez cette pâte sur une brosse à dents avec laquelle vous frotterez la zone touchée. Laissez agir pendant 30 minutes avant de passer l’ensemble en machine.

Traiter les moisissures sur les murs

Les taches de moisissures présentes sur les murs peuvent être enlevées grâce à un mélange tout naturel : le vinaigre blanc et l’eau. Pour ce faire, mélangez 300 ml de vinaigre blanc avec 200 ml d’eau, versez le liquide dans un vaporisateur puis procédez au nettoyage en vaporisant bien sur les zones attaquées. Laissez sécher durant plusieurs heures puis essuyez la surface avec un chiffon doux. Répétez l’opération si nécessaire. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Tea tree à votre mélange, celle-ci va exercer un effet antifongique et antibactérien très efficace pour détruire les champignons.

Confectionner un déshumidificateur anti-moisissure

Prenez un peu d’argile concassée ainsi qu’une bouteille en plastique de 1,5 l vide. Coupez le haut de la bouteille, puis emboîtez-la goulot en bas (comme si vous faisiez un piège à guêpes), en ayant pris soin de tapisser l’extérieur du goulot d’un chiffon très fin. Placez l’argile concassée dans l’entonnoir jusqu’aux trois quarts, et c’est prêt. Pour un fonctionnement optimal, il vous suffit de vider régulièrement l’eau recueillie dans le fond de la bouteille, et de remplacer souvent l’argile et le chiffon.

Récupérer les joints de la salle de bains et de la cuisine

Ces champignons, souvent présents dans les pièces humides comme la salle de bains ou la cuisine, peuvent vous faire vivre un cauchemar. Grâce à cette astuce, vous pourrez récupérer les joints moisis et leur redonner toute leur blancheur. Pour cela, mélangez 200 g de bicarbonate de soude dans 100 ml d’eau. Puis utilisez ce mélange pour brosser les joints, en laissant agir 10 minutes environ. Vaporisez de vinaigre blanc. Rincez, et admirez le résultat !

http://www.grands-meres.net/

Trucs ► 7 astuces pour une salle de bain étincelante


La salle de bain est un lieu important pour être souvent nettoyée. Cependant pour facilité le travail, voici quelques trucs.
Nuage

 

7 astuces pour une salle de bain étincelante

Quand vient le temps de nettoyer une salle de bain, les femmes de ménage des grands hôtels à travers le monde ont tout vu.

Heureusement, elles ont plus d’un tour dans leur sac pour remettre la pièce en ordre et ainsi éviter de mauvaises surprises aux prochains clients.

Et comme le temps est un atout précieux pour ces employés, leurs astuces ménagères doivent non seulement être efficaces, mais aussi leur permettre de venir à bout des taches les plus tenaces en un temps record.

Découvrez 7 astuces de femmes de ménage pour une salle de bain étincelante de propreté dans la galerie ci-dessous :

Les bons produits

Privilégiez les produits à base de peroxyde d’hydrogène, en particulier pour nettoyer le bain et la douche.

Laissez reposer

Lorsque vous utilisez un produit nettoyant, laissez-le agir environ 7 minutes avant de frotter. Cela donne la chance au produit de s’attaquer à la poussière et à la crasse tenace.

Dans le sens des aiguilles d’une montre

Faites toujours des mouvements circulaires lorsque vous frottez. Vous risquez moins ainsi de rater certains recoins.

Vider la cuvette

Vider la cuvette des toilettes vous permettra de nettoyer celle-ci beaucoup plus facilement et en profondeur. Utilisez une crème nettoyante après coup pour faire reluire la porcelaine.

Toujours commencer par le haut

Pour les murs de la douche, par exemple, Vaporisez et nettoyez le haut et dirigez-vous progressivement vers le bas. Vous éviterez ainsi de salir une partie que vous avez déjà nettoyée.

La brosse à dents

De la crasse s’est incrustée entre les tuiles de votre plancher ou de vos murs? Une brosse à dents fera le travail!

Le plancher en dernier

Ainsi, si de la poussière, des cheveux et de la saleté tombent sur le sol durant votre séance de ménage, vous n’aurez pas à nettoyer la surface une seconde fois.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

La toilette du futur


Les toilettes ne sont pas un sujet des plus palpitants, cependant, ils sont essentiels à notre hygiène personnelle. Le hic, utiliser les toilettes sans parcimonie est un gaspillage d’une ressource naturelle qui est l’eau. Faire des toilettes qui économisent l’eau est donc essentiel pour le futur
Nuage

 

La toilette du futur

 

Voici une toilette du futur conçue par Elliott Whiteley et Gareth Humphrey, deux universitaires d’Huddersfield.

En plus d’économiser de l’espace dans votre salle de bain, cette toilette est hautement écologique puisqu’elle utilise moins d’eau qu’une toilette conventionnelle.

http://www.insoliteqc.com/

Mais pourquoi les chats aiment-ils tant les salles de bain ?


Que la salle de bain soit grande ou petite, c’est un paradis pour le chat, enfin presque… tant que ce pas n’est pour prendre un bain, alors tout va
Nuage

 

Mais pourquoi les chats aiment-ils tant les salles de bain ?

 

Par Sophie Le Roux
Crédits photo : Youtube – Cole theBlackCat

Vous vous demandez pourquoi votre chat aime tant votre salle de bain ? Il y passe des heures et vous ne comprenez pas ce qui peut bien l’attirer dans cette pièce plus que dans les autres ?

Le célèbre Marmalade, petite star féline de Youtube dont on ne se lasse pas de suivre les aventures (comme celle de son copain Cole le chat noir), vous explique tout !

S’accrocher aux serviettes, dérouler joyeusement le papier toilette, jouer dans la baignoire, se rafraîchir dans le lavabo, faire sa gymnastique quotidienne sur le carrelage tout propre et tout frais… Il y a tant de choses amusantes à faire dans une salle de bain quand on est un chat.

Mais Marmalade vous le raconte tellement mieux dans ces images !

http://wamiz.com

La technologie surprenante de la vie quotidienne au Japon


Personnellement, même si cela peut paraitre fascinant de voir la technologique croisée les traditions japonaises, je crois que c’est devenir vraiment dépendant d’une technologie et j’imagine si un jour la technologie serait inutilisable comment ces hommes et ces femmes pourront dans l’avenir se débrouiller
Nuage

 

La technologie surprenante de la vie quotidienne au Japon

 

– MARIÈVE INOUE

Lorsqu’on parle de technologie au Japon, on pense souvent aux jeux vidéo et aux robots qui font le ménage. Pourtant, la vie quotidienne nipponne est infiltrée de technologie qui surprend souvent les étrangers.

Le Japon est un pays de contrastes. On y voit des temples côte à côte aux gratte-ciels; on peut prendre le train et se payer un goûter avec une même carte à puce, mais l’usage de la carte de crédit n’a toujours pas sa place pour les petits achats; la technologie du futur côtoie les traditions du passé. Ce qui étonne souvent les étrangers est également la présence de petits «plus» technologiques qu’on retrouve dans la vie de tous les jours. Selon moi, ils rendent plusieurs expériences de la vie quotidienne au Japon optimales… et surtout beaucoup plus amusantes.

Dans la salle de bain

J’adore prendre des bains. À défaut de pouvoir me rendre au onsen (bain thermal) tous les jours, je prends un bon bain chaud en hiver comme en été. Je n’ai rien contre les robinets traditionnels, mais le comble du bonheur, je l’ai vécu lorsque j’habitais à Nagoya en 2005 et que la baignoire de mon appartement était dotée d’un système de réglages électronique. Après avoir réglé les paramètres à la température parfaite, j’appuyais sur un bouton, et une petite voix me confirmait que mon bain était en préparation. Lorsqu’il était enfin rempli (parce qu’une baignoire japonaise, c’est généralement plus profond qu’une baignoire québécoise), une gentille mélodie m’en avertissait. En plus, l’eau se conservait à la température choisie jusqu’à ce que je m’y installe et que j’aie fini de relaxer. Un jour, je compte implanter ce système dans mon condo.

1-washlet_

La toilette, elle, semble exister en deux versions au Japon. Dans les maisons comme dans les commerces, on trouve souvent un modèle de toilette muni d’un siège chauffant (tellement agréable en hiver!) et d’un bidet intégré. Cette toilette d’inspiration européenne en version top techno, communément appelée washlet, est très répandue surtout dans les foyers privés.

Dans les endroits publics, on retrouve presque aussi souvent la toilette washiki (à la japonaise), qui ressemble un peu à un urinoir au sol, par-dessus laquelle on doit s’accroupir. Bien qu’elle puisse être un peu intimidante à première vue, elle est très hygiénique : pas de danger qu’on touche au siège.

Que vous ayez devant vous un type washlet ou washiki, il se pourrait fortement que vous aperceviez un petit bouton avec des notes musicales au mur. Ou peut-être avez-vous appuyé sur ce bouton croyant qu’il servait à tirer la chasse d’eau?

Question que l’expérience de faire pipi dans des toilettes publiques soit un peu moins gênante, le bouton déclenche plutôt un bruit d’eau qui coule pour dissimuler les sons que vous pourriez y émettre lors de votre passage…

Sur la rue

Au Japon, je prends un grand plaisir à goûter à la panoplie de boissons offertes dans les conbini (super dépanneurs qui n’ont pas d’égal à mes yeux) ou dans les machines distributrices. Et quelles machines distributrices! En plus des boissons gazeuses typiques (Fanta, Coca-Cola, etc.) et du thé froid, on y retrouve également souvent des boissons chaudes comme le café en cannette ou le thé en bouteille.

2-machine-distributrice_

Les cannettes qui en sortent sont souvent brûlantes, mais il n’y a rien de mieux pour se réchauffer les mains lors d’une journée froide d’hiver. Il y a également des machines à écran tactile nouvellement arrivées, et d’autres mettant en vedette des personnages d’émissions pour enfants (comme Anpanman, un bonhomme ultra célèbre dont la tête est un pain fourré aux haricots rouges). Oh, et des machines distributrices, il y en a à tous les coins de rue.

Au resto

La qualité du sushi qu’on peut manger au Japon n’a rien à voir avec ce qu’on achète dans nos Sushi Shop canadiens. Mais il y a tout de même des restos de genre fast food qui rendent ce mets, qui contrairement aux croyances populaires, ne fait pas nécessairement partie de la nourriture de tous les jours, plus accessible : les kaitenzushi. Dans ces restaurants, le sushi est placé dans de petites assiettes qui défilent sur un tapis roulant, qu’on cueille librement lorsqu’elles passent devant nous. Le terme kaitenzushi signifie d’ailleurs littéralement «sushi qui tourne». Habituellement beaucoup moins dispendieux qu’un repas dans un bar à sushi traditionnel, rapide et surtout très rigolo.

3-bouton-restaurant_3

Vous connaissez le scénario : au resto, vous essayez depuis 10 minutes d’attirer le regard de votre serveuse pour lui demander qu’elle remplisse votre verre d’eau. Ou qu’elle vous apporte l’addition. Bref, dans plusieurs restaurants et la plupart des chaînes de restos familiaux au Japon, vous n’auriez qu’à appuyer sur un bouton pour qu’on vienne vous servir. C’est hyper efficace comme système, et en plus ça évite les interjections du genre «Tout est à votre goût ici?» au beau milieu d’une discussion intense avec votre meilleur ami avant même que vous n’ayez eu le temps de goûter à votre plat.

D’autre part, les erreurs de commande sont moins fréquentes au Japon. Non pas parce que les Japonais sont plus minutieux (ce qui ne serait pas nécessairement une fausse affirmation, non plus), mais bien parce que la majorité du temps, ils prendront votre commande à l’aide d’un calepin électronique au lieu d’un papier et d’un crayon.

Je ne suis pas certaine à 100% que ce système envoie chaque article commandé directement à la cuisine en temps réel, mais après avoir souvent observé les serveurs, ça me semble bien être le cas. À Montréal, on commence à voir des restos où les serveurs prennent les commandes sur un iPad ou autre tablette; à Tokyo, on se servait déjà de ces calepins électroniques partout il y a 10 ans.

J’en passe, mais les petits bonbons technologiques qui se trouvent dans toutes les parties du quotidien au Japon contribuent grandement au dépaysement qu’on y ressent. S’ils surprennent souvent les étrangers, j’ai l’impression qu’ils passent souvent inaperçus pour les Japonais, ce qui, à mes yeux, les rend encore plus fascinants.

http://branchez-vous.com/

Truc express ►Que ça brille


On aime quand le chrome brille, ca l’air encore plus propre …
Nuage

 

Que ça brille

 

Facile à nettoyer, le chrome des éléments de salle de bains, ne nécessite qu’un coup de chiffon. Pour le faire briller, saupoudrez de farine votre linge à épousseter.

Pour nettoyer la base en chrome des tables et des étagères qui présentent des piqures avec les années. utilisez une laine d’acier très fine et quelques gouttes de savon à vaisselle. Frottez délicatement, rincez et polissez à l’aide d’un chiffon humide, puis un chiffon sec.

7 Jours/ Les meilleurs trucs de Madame Chasse-taches/ Louise Robitaille/Septembre 2012

Enrayer les moisissures dans la salle de bain


La salle de bain est sûrement l’endroit ou il y a plus de bactéries et c’est donc un lieu propices aux moisissures. Quoi de plus dégoutant qu’un rebord de bain remplis de moisissures. Essuyer son bain et la céramique après utilisations sauvera probablement du temps lors du nettoyage
Nuage

 

Enrayer les moisissures dans la salle de bain

 

MARTINE GINGRAS, COUP DE POUCE,

Dans cette pièce où le taux d’humidité concurrence parfois celui de la forêt tropicale, les moisissures prolifèrent. Voici comment les combattre.

On aère. On allume systématiquement le ventilateur avant de sauter sous la douche ou dans le bain, et on le laisse fonctionner après, le temps d’évacuer l’humidité. Pas de ventilateur? On ouvre une fenêtre.

On assèche. Après chaque douche, on assèche les parois à l’aide d’une raclette. Si on a un rideau de douche, on l’étire au maximum pour faciliter l’égouttement.

On débloque. L’eau stagnante du lavabo et du bain est un véritable spa pour les bactéries! Si on remarque un ralentissement de l’écoulement du drain, on nettoie illico la crépine à l’aide de pinces à long bec.

On étend. On résiste à l’envie de replier ou d’empiler joliment nos serviettes sur le porte-serviette après usage: elles ont besoin d’espace pour sécher. Idem pour les débarbouillettes, qui doivent être parfaitement sèches avant d’aller au panier de lavage. Laissées humides, elles prennent vite une odeur de «vieille lavette».

On nettoie. Chaque semaine, on assainit la douche, le bain et le lavabo avec un nettoyant pour salles de bains. Si on a de la céramique, on utilise une brosse pour frotter le coulis, où se logent les moisissures.

On dépoussière. Les spores de moisissures sont aussi présentes dans la poussière. On pense donc à épousseter les surfaces et même les murs (en particulier près du rouleau de papier de toilette et des mouchoirs). Si on a un tapis de bain, on le lave souvent.

On désinfecte. Pour la cuvette, on oublie les nettoyants antibactériens surpuissants: ils sont toxiques et dommageables pour l’environnement. De toute façon, les bactéries reviennent à la charge en quelques minutes, peu importe le produit utilisé. Un simple nettoyant tout usage suffit: on vaporise, on laisse agir 5 minutes, on frotte avec la brosse en insistant sous le rebord et on tire la chasse (on nettoie bien la brosse avant de la remettre sur son socle).

On repeint. Aujourd’hui, toutes les grandes marques offrent des peintures pour salles de bains résistantes aux moisissures. On en fait notre choix lorsqu’on repeint.

http://www.coupdepouce.com